Développement personnel

Différents types de phobies : le point sur les plus fréquentes d’entre elles

Tout d’abord, le terme « phobie » (du grec « Phobos ») désigne une peur irrationnelle et excessive envers quelque chose de palpable ou une situation. Toutefois, il peut faire référence à une hostilité sévère envers une personne physique, dans certains cas (comme la xénophobie, l’homophobie, etc.). Mais ici, nous allons plutôt faire un bref récapitulatif des différents types de phobies qui appartiennent à la première définition que nous avons donnée. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, mais nous essayerons par contre de recenser les cas les plus fréquents. Le manuel MSD (version grand public) en répertorie d’ailleurs pas moins de 500 différentes sortes.

À titre indicatif, quasiment tout le monde présente une ou deux formes. Pour la plupart des gens cependant, cette crainte reste à un degré assez minime. C’est lorsqu’elle devient un problème sérieux en provoquant une énorme anxiété et en commençant à interférer dans la vie quotidienne qu’il est généralement temps de chercher de l’aide auprès d’un professionnel de la santé mentale ou des méthodes alternatives pour atténuer ses effets néfastes.

Commençons par les différents types de phobies des animaux

Le terme exact pour faire référence aux différents types de phobies des animaux est « zoophobie » (du grec « zoo »). D’après les spécialistes, il s’agit de la forme la plus courante chez les êtres humains. Le magazine de santé du groupe Le Figaro affirme même que 22 % de la population mondiale en souffriraient sous forme de peur excessive. 5 % en auraient développé une phobie. L’évolution humaine peut expliquer ce chiffre relativement conséquent. En effet, ces bêtes sont souvent associées à l’adjectif « dangereux ». Nous les considérons instinctivement comme une menace. Ce qui peut, à un certain niveau, contribuer à notre survie. Nous développons naturellement ce mécanisme de défense qui se traduit donc par la peur.

Malgré la domestication de certaines espèces, la crainte que nous développons envers elles continue cependant de subsister. Néanmoins, les différents types de phobies des animaux peuvent également émaner d’une expérience traumatisante. Si vous avez par exemple été attaqué ou blessé par un chien auparavant — ou peut-être que vous avez vu quelqu’un d’autre subir la même chose, cela peut provoquer en vous une peur extrême à la vue d’un chien.

Parmi les plus fréquents, nous pouvons retrouver :

Les différents types de phobies dites « spécifiques »

Le terme « phobie spécifique » est générique et désigne une peur durable et déraisonnable causée par la présence ou la pensée d’une chose ou d’une situation spécifique. Cette angoisse se diffère des autres catégories dans la mesure où l’objet de la crainte ne présente généralement que peu — voire pas du tout — de danger réel. Pourtant, il provoque toujours une anxiété intense (nervosité) chez les personnes qui en souffrent. La détresse associée aux différents types de phobies spécifiques peut nuire considérablement à la capacité des victimes à mener une vie « normale ».

C’est notamment le cas pour la crainte d’une situation spécifique. Telle que :

    • Le voyage en avion : on parle d’aviophobie ou aérodromophobie ;
    • La conduite d’une voiture : l’amaxophobie ;
    • La vue des pieds : la podophobie ;
    • Le travail : l’érgophobie ;
    • Et même, d’être dans un endroit fermé ou un espace confiné (comme un ascenseur, par exemple) : la claustrophobie.

Les phobies envers les relations interpersonnelles

On peut également faire entrer dans cette catégorie les différents types de phobies qui sont liées aux relations interpersonnelles. Les experts ne parviennent pas encore à déterminer les raisons précises pour lesquelles certaines personnes développent ce problème et d’autres non. Toutefois, les recherches suggèrent jusque là qu’il s’agit probablement d’une combinaison de facteurs génétiques et de l’environnement dans lequel nous vivons. Les personnes qui souffrent d’une phobie sociale craignent par exemple une évaluation négative de la part de leur entourage. Il existe également ceux qui souffrent de phobie d’impulsion qui craint constamment de porter préjudice à leurs êtres chers dans un moment de folie passagère.

Pareillement, les différents types de phobies qui sont liées aux relations interpersonnelles incluent :

Les différents types de phobies les plus fréquentes

Les victimes de phobie prennent généralement des mesures de prudence et parfois même déraisonnables pour éviter tout contact et toute expérience avec la cause de leur peur. Quasiment tout le monde peut toutefois développer une forme plus ou moins sévère au cours de la vie. Les différents types de phobies qui sont les plus fréquentes incluent :

Il existe également certaines phobies qui sont de plus en plus courantes de nos jours. Leur apparition est favorisée par les avancées technologiques et la propagation des gadgets recourant fortement au monde numérique. C’est notamment le cas de la nomophobie. Ce terme a été inventé assez récemment pour décrire la peur d’être séparé de son téléphone portable. Cela implique non seulement de le perdre, de l’oublier quelque part ou de le casser. Mais la plupart du temps, il s’agit plutôt de la crainte d’être tout simplement déconnecté. C’est une préoccupation croissante dans cette époque où l’univers digital prend de plus en plus de place.

Les solutions pour soigner les différents types de phobies

Dans tous les cas, les symptômes physiques qui caractérisent les différents types de phobies restent souvent les mêmes. À savoir :

    • Une sensation de vertige (pouvant quelquefois provoquer un évanouissement) ;
    • Une tétanisation ;
    • Une fréquence cardiaque élevée ;
    • Une respiration rapide et superficielle ;
    • Une transpiration excessive ;
    • Des tremblements.

Pour vous débarrasser de cette angoisse qui vous paralyse peut-être, le mieux est de vous faire accompagner par un coach de développement personnel. Celui-ci vous aidera à identifier l’origine de votre peur bleue. Et les séances vous permettront également de trouver des solutions efficaces, mais surtout personnalisées pour avancer dans votre vie. De même, vous pouvez prendre rendez-vous auprès d’un professionnel de la santé mentale qui vous préconisera un traitement adéquat. La thérapie cognitivo comportementale (TCC), l’hypnothérapie ou encore la thérapie par exposition à la réalité virtuelle (TERV) sont par exemple d’excellentes alternatives.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire