Phobie des pieds : une peur qui peut devenir casse-pieds


Pour certaines personnes, les pieds sont des objets de fantasme et de fétichisme qu’il faut chouchouter par un massage des pieds et des soins spécifiques. Pour d’autres, ils représentent leurs pires cauchemars. Ainsi, Pour ces dernières, la simple vue d’un orteil (les leurs ou celui de quelqu’un d’autre) provoque une crise de panique : c’est la phobie des pieds. Dans la plupart des cas, elle provoque des situations d’évitement. Autrement dit, la personne va développer toute sorte de stratagèmes pour éviter la confrontation. 

Selon la science, ce trouble psychologique touche plus les femmes que les hommes. Par ailleurs, la phobie des pieds apparaît généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte et empire avec les années. Nos conseils pour guérir de la peur des pieds.

Phobie des pieds : de quoi s’agit-il ?

La phobie des pieds ou podophobie est la peur excessive et irrationnelle des pieds. Plus exactement, la personne qui en souffre éprouve du dégoût et de la répulsion à la vue d’un pied. Et cela, même s’il est propre, soigné et esthétique. Cette peur peut être provoquée par ses propres pieds ou ceux d’un autre. Dans tous les cas, les symptômes sont les mêmes :

  • Une accélération du rythme cardiaque ;
  • Une forte transpiration ;
  • Des étourdissements pouvant aller jusqu’à l’évanouissement ;
  • Une grande anxiété qui peut causer des tensions ou douleurs musculaires, une indigestion, une diarrhée ou des troubles de l’estomac ;
  • Des crises de panique accompagnées le plus souvent de nausées, de douleurs thoraciques et d’une perte de la réalité et du contrôle. 

Les causes et conséquences de la peur des pieds

Il semblerait que la phobie des pieds provienne de facteurs psychologiques. Ainsi, elle peut être causée par la lecture d’un article sur la maladie des pieds. Au fil des pages, l’individu développe une peur panique des pieds. Par ailleurs, la podophobie peut également être provoquée par une maladie des pieds qui les a déformés, altérant la peau et leur odeur. Une théorie moins probable affirme que ce trouble peut être dû à une maltraitance physique (notamment au niveau des pieds) quand le sujet était petit. 

La phobie des pieds conduit souvent la personne qui en souffre à négliger ses pieds et à ne pas les laver de peur de les toucher. Par ailleurs, elle portera toujours des chaussettes et des chaussures fermées. Ce qui risque de provoquer des infections fongiques provoquées par des champignons ou des levures. Des cors et des durillons peuvent également apparaître sur le long terme.

En outre, cette peur nuit véritablement à la relation sociale de l’individu. Et ce pour deux raisons. D’une part, les proches ont souvent du mal à comprendre la réaction de la personne. D’autre part, cette dernière peut s’isoler pour éviter toutes les situations qui risquent de le confronter à l’objet de sa répulsion. Ainsi, les soirées pyjama, les bains de soleil sur la plage ou un massage des pieds lui sont tout simplement inconcevables.  

Comment réagit la personne qui souffre de la peur des pieds ?

Généralement, les personnes qui souffrent de la phobie des pieds ont en commun ces réactions :

  • Une peur panique quand on les touche avec les pieds ou qu’on touche leurs pieds ;
  • Une répulsion à la vue des personnes qui portent des chaussures non fermées. Ainsi, l’été est pour elles une saison cauchemardesque avec les sandales, les tongs, les pieds nus, etc.
  • Un dégoût à la vue d’une personne en train de se coupler les ongles des pieds. En même temps, elles ne supportent pas de voir des ongles de pieds longs et crasseux ;

Traitements de la phobie des pieds 

À la suite d’une série de questions lors d’un examen clinique, le traitement peut commencer. Celui-ci peut être médicamenteux ou psychologique. Mais, il existe également d’autres traitements moins invasifs pour traiter la phobie des pieds tels que’une pédicure ou bien un massage des pieds. En effet, le fait de prendre soin de ses pieds, de les voir régulièrement et de savoir qu’ils peuvent être une source de bien-être peut aider l’individu à rationaliser sa peur. 

Les traitements médicamenteux

Les médicaments tels que les antidépresseurs et les anxiolytiques sont efficaces pour traiter les symptômes de la phobie des pieds. Toutefois, des traitements psychologiques doivent les accompagner pour éliminer totalement la phobie. Ainsi, les antidépresseurs et anxiolytiques les plus utilisés sont :

  • Les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine ou ISRS ;
  • Les antidépresseurs tricycliques ; 
  • Les inhibiteurs de la monoamine-oxydase ou IMAO ; 
  • Les bêtabloquants ;
  • Les benzodiazépines.

Les traitements psychologiques

Il existe de nombreux traitements psychologiques pour se débarrasser définitivement de la phobie des pieds. Les plus connus sont :

  • La thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitIvo-comportementale agit sur deux points. D’une part, la thérapie cognitive vise à modifier la façon de penser de la personne sur l’objet de sa peur tout en l’aidant à comprendre les croyances de base qui l’ont emmené à avoir peur. D’autre part, la thérapie comportementale expose petit à petit l’individu à la situation qu’il craint. Par ailleurs, elle lui montre le chemin à suivre pour faire face à sa peur et gérer les crises d’angoisses qu’elle provoque. De ce fait, comme l’individu est confronté là l’objet de sa peur dans un milieu thérapeutique, il peut contrôler ses émotions et de considérer autrement ses peurs et ses réactions.

  • L’hypnothérapie

L’hypnothérapie ou hypnose aide la personne qui souffre de la phobie des pieds à découvrir les causes de sa peur. En effet, en allant au fond de son inconscient, il s’expose au stimulus qu’il redoute dans un milieu sécurisé. En étant acteur de sa guérison, c’est à lui de trouver les solutions pour vaincre sa phobie des pieds.

Peut-être avez-vous d’autres conseils pour se débarrasser de la phobie des pieds ? Nous attendons vos commentaires. 

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment