Phobie des araignées : comment en venir à bout ?

Banalisée et souvent pas prise au sérieux, la phobie des araignées ou arachnophobie concernerait pourtant 40 % des humains. C’est-à-dire près de 26 millions de personnes. Souvent confondue avec la peur des araignées, la phobie se caractérise par une peur excessive des araignées. Ainsi, elle empêche celui qui en souffre de vivre normalement. En effet, pour cette dernière, rien que la vue de la petite bête ou la pensée donne des sueurs froides. Et fait hérisser tous les poils du corps. Ce qui signifie que, sans prise en main, l’arachnophobie peut gâcher la vie de la personne. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il existe aujourd’hui différentes thérapies qui permettent de surmonter cette phobie des araignées. Tout du moins, la diminuer pour la rendre banale. 

Comment se manifeste l’arachnophobie, et surtout comment la traiter ? C’est le sujet de notre article. 

Phobie des araignées : simple peur ou vraie terreur ?

La phobie des araignées est une peur irraisonnée et incontrôlable des araignées. Ainsi, la crise d’angoisse se manifeste même s’il n’y a pas de confrontation directe avec la petite bête. En effet, il suffit d’une photo ou d’une émission télé sur les araignées pour déclencher tous les symptômes. Autrement dit : anxiété et accélération du rythme cardiaque ainsi que de la respiration qui dérèglent le système neuro-végétatif. L’individu va également éprouver des vertiges, des maux de tête et de ventre, des nausées et une crise de panique qui peut conduire à l’évanouissement. Parfois, rien que la pensée d’une araignée tétanise au point de ne plus pouvoir bouger. Selon la personne, cette crise peut durer de quelques heures à quelques jours. 

La peur des araignées quant à elle se manifeste par une aversion envers ces petites bêtes. Cette émotion est normale, car elle résulte de notre instinct de survie. Contrairement à la phobie, la peur des araignées se guérit avec le temps et diminue en présence de certains éléments comme une autre personne. 

Ainsi, à la différence des personnes qui ont peur des araignées, les phobiques ont du mal à entrer dans une pièce où elles ont vu une araignée. Du moins pendant plusieurs jours. Ou alors, elles vont jusqu’à inspecter chaque recoin pour s’assurer qu’aucune petite bête ne s’y cache. D’autres ne supportent pas l’idée de se rendre dans certains endroits comme les caves et les greniers à certaines saisons. D’autres encore font des crises d’insomnie si elles sont obligées de dormir dans une vieille maison ou en pleine forêt. 

La plupart du temps, la phobie des araignées est accompagnée de la phobie des piqûres. Effectivement, le phobique craint d’être piqué et d’en mourir dans d’atroces souffrances. 

Origine de la phobie des araignées

La phobie des araignées n’a pas d’origine spécifique. Généralement, elle est transmise par la mère. En effet, au même titre que toutes les phobies des animaux, comme la phobie des chats, la phobie des araignées aurait des origines biologiques et éducatives. En effet, souvent la mère est arachnophobe et transmet sa phobie à ses enfants. 

Dans d’autres cas, la phobie résulte de la phobie des piqûres si la personne a déjà été piquée (ou pense avoir été piquée) par une araignée ou une autre bête. 

Par ailleurs, le cinéma et les livres jouent également un rôle dans l’arachnophobie. En effet, l’araignée est diabolisée par les films d’horreur qui mettent en scène une araignée géante, voire plusieurs, qui s’attaquent aux humains. Ainsi, en faisant croire qu’elles sont dangereuses, les scénaristes alimentent cette peur irraisonnée. Mais que l’on se rassure, les araignées dépassent rarement les millimètres. Et les plus grands spécimens mesurent 20 à 30 cm, pattes étalées comprises. Mais ils vivent dans des endroits désertiques. Autrement dit, l’araignée géante qui fait la taille d’une voiture est une pure fiction

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Mieux connaître l’araignée pour mieux contrôler sa phobie 

On dit que ce que l’on connaît fait moins peur. La plupart du temps, c’est une petite bête inoffensive. En effet, sur les quelque 45 000 espèces d’araignées, seulement une quinzaine peuvent être mortelles pour l’homme. Et heureusement pour nous, elles vivent généralement loin de nos habitats.

Ainsi, les espèces que l’on trouve dans nos maisons sont totalement inoffensives. C’est le cas de l’araignée tégénaire ou tégénaire domestique. Cette espèce qui élit domicile dans les endroits humides de notre maison comme la douche est sans danger pour l’homme. En effet, malgré sa taille impressionnante, l’araignée tégénaire ne s’attaque qu’aux proies plus petites qu’elle. Mais il est vrai que ses couleurs et ses longues pattes peuvent donner froid dans le dos. En tout cas, plus utile que dangereuse, l’araignée tégénaire, comme toutes les araignées de maison protègent notre chez nous et notre jardin des insectes nuisibles.

Autre araignée inoffensive pour l’homme, l’araignée scorpion. Et ce, malgré sa morphologie effrayante : mi-araignée, mi-scorpion. En effet, cette espèce s’attaque rarement aux humains. Et si c’est le cas, sa piqûre n’est pas du tout venimeuse. Effectivement, la piqûre d’une araignée scorpion est bénigne si elle est traitée à temps. À titre de comparaison, les araignées tuent moins de 10 personnes par an alors que les moustiques tuent des millions et les abeilles des milliers. 

Pour faire court, à moins de s’aventurer dans la forêt tropicale ou en plein désert, il est quasiment impossible de croiser la route d’une araignée dangereuse. 

Comment traiter la phobie des araignées ?

La phobie des araignées est complexe de par son origine floue. Néanmoins, il faut d’abord un diagnostic clinique qui établit qu’il s’agit d’une phobie qui nuit à la qualité de vie de l’individu. Après quoi, le phobique pourra être traité efficacement. Ainsi, parmi les solutions pour la traiter, il y a : 

La thérapie cognitivo-comportementale

Très utilisée dans le traitement de l’anxiété, de la distorsion cognitive… la thérapie cognitivo-comportementale donne de très bons résultats contre la phobie des araignées. Elle consiste à bloquer l’accès aux zones de la mémoire où sont stockés la phobie des araignées, et les autres traumatismes comme la phobie des piqûres. Ainsi, petit à petit, le phobique va oublier sa phobie. Il pourra même caresser ou prendre en main une araignée scorpion ou une araignée géante d’une vingtaine de centimètres. 

L’hypnothérapie

L’auto-hypnose est également efficace pour traiter la phobie des araignées. Elle consiste à entrer en contact avec l’inconscient du phobique afin de lever les blocages liés à sa peur irrationnelle. Ainsi, c’est le sujet lui-même qui va chercher les solutions au fond de lui pour vaincre sa phobie des araignées. Mais avec l’aide d’un thérapeute. 

Et vous, avez-vous d’autres solutions pour traiter la phobie des araignées ? 

Phobie des araignées :  comment en venir à bout ?

Bien que courante,la phobie des araignées peut devenir un vrai handicap pour les personnes qui en souffrent. Voici comment la traiter efficacement.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"