Phobie des chats : 3 solutions efficaces pour vaincre cette peur à jamais

Certaines personnes sont mal à l’aise ou n’aiment pas tout simplement les chats : c’est compréhensible et normal. Il est aussi naturel de craindre les attaques, les griffures et les morsures de ces félins. Le problème se pose à partir du moment où vous développez un comportement excessif, disproportionné et surtout incontrôlable vis-à-vis de ces animaux. Si la vue d’un simple chat inoffensif vous met dans tous vos états alors vous avez ce que l’on appelle la phobie des chats encore appelée ailurophobie. Il est alors impératif de trouver les moyens d’affronter cette peur le plus vite possible, car elle peut devenir un handicap. Dans cet article, je vous donnerai plus de détails sur cette phobie ainsi que 3 astuces pour vous en libérer définitivement.

 C’est quoi la phobie des chats ?

C’est une phobie des animaux dont l’agent phobogène est le chat. Il s’agit d’une frayeur terrible, irrationnelle et incontrôlée que certains individus ressentent par rapport aux chats. De ce fait, ils sont dans l’incapacité de garder leur calme rien qu’à l’idée de se retrouver face à l’animal que ce soit de près ou de loin. Certains sont en particulier terrifiés face à une race donnée alors que d’autres redoutent de tomber sur n’importe quel chat surtout la nuit. En plus de craindre ce félin domestique, une personne peut également développer la phobie des poils. Ils ne supportent pas non plus les miaulements, les litières, ni les croquettes. Par ailleurs, un ailurophobe peut paniquer à la simple vue d’une image ou d’une affiche de chat.

 La phobie des chats peut amener une personne à ne plus fréquenter des proches qui en possèdent chez eux. Dans les cas extrêmes, l’individu développe des scénarios-catastrophes. Il peut donc se replier sur lui-même et décider de ne plus sortir pour éviter d’être confronté à l’animal. La peur des chats peut donc se manifester de différentes façons en fonction de chaque personne. Toujours est-il que l’individu a conscience du caractère excessif et irraisonné de sa peur.

Quant aux signes, ils varient très peu d’une personne à l’autre. Comme la plupart des frayeurs, la phobie des chats se manifeste par la nervosité, la transpiration, l’accélération du rythme cardiaque, les tremblements, les palpitations, l’anxiété, la crise panique, la fuite et l’angoisse parmi tant d’autres.

Pourquoi êtes-vous ailurophobe ?

De nombreuses raisons peuvent justifier le fait qu’un individu soit victime de l’ailurophobie. Il est fort probable que celui-ci ait été traumatisé par l’animal dans son enfance ou dans une situation qui l’a vraiment marqué. Si vous avez donc été attaqué, mordu ou griffé par un chat, cela peut expliquer votre angoisse face à cet animal. Cependant, il est possible que le traumatisme soit la conséquence de l’attaque d’un autre animal, un chien par exemple.

La phobie des chats peut être une conséquence directe de la phobie des animaux. En effet, certaines personnes craignent toutes sortes d’animaux, même les plus inoffensifs. D’un autre côté, il est possible d’avoir peur des chats parce que l’on y attache une certaine croyance liée à des superstitions.

Si vous avez vécu avec des proches qui avaient une peur bleue des chats, pas étonnant que vous soyez devenu un ailurophobe. La peur est une émotion contagieuse qui peut être communiquée très facilement     d’un individu à un autre.

La phobie des poils peut être à la base de la phobie des chats. Une personne qui souffre d’allergie, d’asthme ou de démangeaisons peut se méfier des animaux à poils au point ou cela se transforme en une véritable angoisse. Pour éviter de transmettre le virus de toxoplasmose à leur bébé, certaines femmes enceintes développent elles aussi cette peur pathologique.

Surmonter votre phobie des chats avec ces 3 astuces

Pour vaincre une phobie, il faut l’affronter pour pouvoir la maitriser et s’en débarrasser. Cela demande un travail sur soi, du courage et de la volonté. Il peut être utile de se faire accompagner par un professionnel : psychologue, psychanalyse, coach de développement personnel ou hypnothérapeute…

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Si vous avez donc pris la décision de soigner votre ailurophobie, je vous recommande d’explorer ces 3 pistes.

Démystifier votre peur des chats

Nous avons souvent peur de l’inconnue, du mystère et des choses qui nous échappent. Le fait de craindre les chats peut provenir du fait que vous ne connaissez pas bien ces animaux. Pour mieux gérer la phobie des chats, il serait surement avantageux de chercher à les connaitre et à les comprendre.

Vous pouvez, pour commencer, rencontrez un vétérinaire. Il est bien placé pour vous donner des informations pertinentes sur ces félins domestiques et leurs comportements. Ensuite, documentez-vous avec des livres ou des articles sur internet. À partir des informations reçues et trouvées, réaliser une liste de tous les bons côtés d’un chat. Écrivez sans exception tous les points positifs de l’animal. Il suffit de relire fréquemment votre liste pour intégrer ces faits naturellement.

Dès que vous vous sentez plus ou moins rassuré, il va falloir passer à l’étape ultime pour vaincre définitivement la phobie des chats. Il s’agira d’apprendre à vous habituer à leur présence. Trouvez une image représentant un chat que vous allez visualiser quelques secondes au début, ensuite passez à quelques minutes et plus avec le temps. Pour finir, fréquentez un proche qui a un chat chez lui. Au début, restez loin de lui et essayez progressivement de vous en approcher jusqu’à ce que vous réussissiez.

Surmonter l’ailurophobie avec l’aide d’un professionnel de la santé mentale

Si vous êtes ailurophobe, vous pouvez consulter un psychologue ou un psychiatre qui pourra vous aider. Pour vous permettre de faire face à la phobie des chats, le professionnel peut vous prescrire des médicaments pour calmer les crises d’angoisse et l’anxiété. Mais, notez bien que cette solution ne sera pas efficace à long terme. La meilleure manière de procéder est la prise en charge thérapeutique qui va vous permettre d’évacuer la peur une bonne fois pour toutes.

Les thérapies comportementales et cognitives TCC sont reconnues pour leur efficacité dans le traitement de la phobie des animaux. Dans plus de 80 % des cas, la rémission était complète et totale. Si vous souhaitez vaincre votre phobie des poils et votre phobie des chats, c’est peut-être la solution idéale pour vous. Il n’est pas question de vous mettre en face d’un gros chat à la première séance, rassurez-vous. L’objectif est de vous amener à apprivoiser la peur de façon progressive, sans vous brusquer. À la fin de la thérapie, vous serez capable de supporter la vue et la présence d’un chat même si vous ne les adorez pas pour autant. Néanmoins, vous ne serez plus dans tous vos états et à bas les pensées négatives.

Les thérapies par réalité virtuelle peuvent aussi aider à se débarrasser de la peur des chats. Il s’agira de mettre le patient dans un environnement virtuel similaire aux situations qu’il évitait jusque-là. Il apprendra ensuite comment surpasser sa phobie des chats dans la réalité à l’aide du casque de réalité virtuelle.

Vaincre la phobie des poils par l’hypnose

L’hypnose est une technique employée pour provoquer l’inconscience de quelqu’un par suggestion. L’hypnothérapeute fait appel au subconscient du patient pour lui suggérer des choses dans le but de l’aider à opérer des changements durables. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à lire cet article. Vous pouvez donc suivre une thérapie d’hypnose pour surmonter la crainte irraisonnée que vous ressentez vis-à-vis des chats, des poils ou des animaux en général grâce à des techniques de visualisation, de détente, et de suggestion.

Que retenir ?

Vous l’aurez compris, la phobie des chats tout comme la phobie des animaux peut être surmontée par divers techniques et méthodes. Il n’y a aucune honte à avoir peur d’un chat, mais il est vital de se débarrasser de cette frayeur quand elle est excessive, irrationnelle et vous empêche d’avoir une vie sociale. Les chats sont des animaux domestiques qui se retrouvent dans de nombreux foyers ou dans les rues. Vous devez donc essayer de vite régler ce problème pour éviter les crises de panique à tout moment. Et la seule manière d’y arriver, c’est une prise de conscience et décidez de passer à l’action ensuite.   

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"