Relation toxique : comment la reconnaître et s’en libérer définitivement !

Il arrive parfois que, par dépit amoureux, et parce qu’on est à bout, on en vienne même à vouloir mettre fin à une relation. Comment un sentiment aussi noble pousse-t-il parfois les gens dans leurs derniers retranchements ? Bien souvent, c’est parce que la victime se trouvait engluée dans une relation toxique. Si cette expression vous dit quelque chose, vous voulez sans doute découvrir ses conséquences et le moyen de s’en libérer. C’est précisément ce que cet article vous propose de faire : vous aider à sortir enfin d’une relation qui vous fait du mal.

Réponses à quelques questions sur une relation toxique

Qu’est-ce qu’une relation toxique ? Voilà la question qui revient souvent dans les forums de discussion. Les avis divergent. Mais on peut proposer une définition simple et exhaustive. En peu de mots, une relation nocive est une relation dans laquelle vous êtes constamment sous pression et malheureuse.

Le cas de cette jeune fille qui s’est suicidée dans l’Essonne en 2016  illustre le danger des relations toxiques. Il s’agit de situations que nous vivons au quotidien, mais qui peuvent affecter jusqu’à notre vie… toute entière.

Il ne s’agit donc pas forcément d’une relation amoureuse. Nombre d’employées ont à faire à un patron irascible, grossier, et sans cesse critique. Elles vivent une relation professionnelle toxique. Parfois, c’est un parent qui fait vivre l’enfer à ses enfants. Certaines mères dominatrices dirigent tellement la vie de leurs enfants qu’ils en font des cauchemars. Ils vivent une relation de famille toxique. Certains enfants font de même à l’égard de leurs parents.

Mais le plus souvent, c’est en amour que le terme revient encore et encore. Vous êtes amoureux (se) d’une personne qui vous fait vive un enfer. Vous en êtes malheureux (se), et la situation empire parce que la personne en question ne reconnaît pas qu’il y a un vrai problème.

Cette relation est toxique.

Pourquoi une relation devient-elle toxique ?

Ce n’est jamais de votre faute. L’ingrédient principal de la relation toxique, c’est le manipulateur, et jamais la victime. Ne culpabilisez jamais parce qu’une personne est rustre et ne vous estime pas à votre juste valeur.

Dans une relation de ce type, les manipulateurs sont appelés les pervers narcissiques. La perversion narcissique est une forme de maladie affective. Autrement dit, une personne qui vous maltraite souffre souvent d’un manque d’affection et d’une mauvaise image d’elle-même. Elle croit se construire et être appréciée quand elle domine les autres. Bien sûr, cette croyance est infondée. Mais tant qu’elle ne se fait pas soigner, elle aura du mal à entretenir une relation saine avec les autres. Alors que vous êtes dans une logique d’affection et de partage, elle est dans une logique de domination et d’égoïsme.

Comment le pervers narcissique déstructure-t-il la relation ?

De plusieurs façons. Pour reconnaître un pervers narcissique, demandez-vous si la personne qui vous aime recourt souvent au chantage. Menace-t-elle de se suicider, de se couper les vivres, ou de s’en prendre à un proche lorsque vous la contrariez ?

Vaincre la colère - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère" et découvrez comment dominer la Colère, contrôler vos Émotions et résoudre vos Problèmes Relationnels définitivement

Le pervers narcissique a aussi l’habitude de culpabiliser les autres. Autrement dit, chaque problème que vous avez du mal à régler est de votre fait. Elle n’a jamais tort. Elle n’est jamais en cause. Une personne qui vous culpabilise constamment ne contribue pas  assainir la relation. Elle contribue à la détruire.

Le bourreau recourt aussi au mensonge et à l’infidélité. C’est particulièrement vrai dans le cadre de relations amoureuses. Une personne qui dit vous aimer et fait exactement et régulièrement ce qui vous blesse ne vous aime pas. C’est aussi simple que cela.

Certains en viennent même à frapper et agresser physiquement leur partenaire. C’est absolument ignoble et impardonnable.

Mais le pervers narcissique prétextera qu’il n’y peut rien ; qu’elle est ainsi faite ; que c’est sa nature de mentir et de tromper ; ou encore, que vous pardonnerez toujours tant que vous l’aimez. Mais le fait est là : si sa conduite vous blesse, et que cette personne ne fait aucun effort pour changer, c’est une relation toxique.

Peut-on s’en libérer ?

Oui, on peut sortir d’une relation aussi néfaste. En fait, vous devez même sortir d’une relation aussi nocive. Autrement, vous perdrez peu à peu le respect et l’estime de vous-mêmes. Seulement, il semble que ce soit plus facile à dire qu’à faire.

Dites-vous néanmoins que si d’autres y sont arrivés, vous le pouvez-vous aussi. Le chemin de la guérison peut être long, mais il est toujours bénéfique de sortir d’une relation néfaste. Alors, comment procéder ?

Comment sortir d’une relation toxique ?

Les 5 points suivants sont cruciaux quand on veut se libérer d’une relation nocive :

1- Reconnaissez le problème

C’est le plus difficile, mais il faut immanquablement commencer par là. De nombreuses personnes ne reconnaissent même pas qu’elles vivent une relation nocive. Elles sont même promptes à trouver des excuses à leur bourreau : « Il a eu une enfance difficile » ; « J’ai dû le vexer, c’est pour ça » ; « Je crois qu’il traverse une mauvaise passe en ce moment » ; etc.

Toutefois, vous devez vous résoudre à reconnaître que quelque chose ne tourne pas rond. Si les signes évoqués plus haut vous parlent, si vous subissez un chantage permanent et une pression énorme dans une relation que vous voulez harmonieuse, acceptez le fait que cette relation est toxique. Ce n’est qu’ensuite que vous pouvez vraiment travailler à trouver une solution.

2- Revalorisez votre image

Vous convenez bien que votre relation est toxique ? C’est excellent. L’étape suivante consiste à reconstruire l’image que vous avez de vous-mêmes. Pourquoi ? Parce qu’une relation toxique qui dure dans le temps affecte votre façon de vous voir. Si vous supportez cette personne depuis si longtemps, c’est le signe que vous avez perdu un peu de respect pour vous-mêmes.

Commencez donc par travailler pour revaloriser votre confiance intérieure et votre estime de soi. Cet article a été conçu pour redorer votre estime de soi. Plus vous gagnez en estime de soi, et plus vous aurez la force et l’énergie nécessaire pour passer aux étapes suivantes.

3- Mettez fin à cette relation

Surtout, ne pensez pas que le temps et les conseils arrangeront les choses. Je l’ai dit : un pervers narcissique est malade. Il ne s’en sortira pas seul. S’il ne reconnait pas qu’il a un problème, il n’y a aucun espoir. Pour votre propre gouverne et pour être heureux, vous devez mettre fin à la relation.

Certes, ce n’est pas aussi simple. Vous êtes sans doute amoureux(se). S’il s’agit de parents, vous les aimez malgré leurs défauts. Quand ce sont des collègues, vous ne pouvez pas vraiment les éviter. Et puis, un patron reste votre patron, non ?

Oui, tout cela est vrai. Ceci dit, vous devez accepter l’idée que pour retrouver le sourire, il faut au moins réduire les rapports à leur expression la plus stricte. Si votre parent est narcissique, réduisez la fréquence de vos visites. Face à des collègues invivables, ayez le courage de quitter votre emploi. Et s’il s’agit d’un amoureux, n’ayez pas peur de mettre fin à cette relation, et de le renvoyer (ou partir si la personne ne vous laisse pas le choix). Lorsque vous craignez pour votre vie, appelez la police et contactez des proches qui sauront vous protéger.

4- Coupez les ponts au besoin

Dans certains cas, vous ne pouvez pas faire autrement : il faut quitter la ville au besoin, et refuser tout contact quels que soient les efforts que la personne fait pour vous retrouver. C’est le cas lorsque la personne qui dit vous aimer vous a déjà agressé physiquement, et ce à plus d’une reprise. Cette situation n’est en aucun cas excusable. Ne fermez pas les yeux sur des défauts si graves. Vous avez trop de valeur pour accepter de vous faire maltraiter ainsi.

Même avec des parents narcissiques et manipulateurs, il peut être nécessaire de rompre le contact pendant un moment. Lorsque ces derniers mettent tout en œuvre pour parvenir à leurs fins au risque de vous faire souffrir, coupez le lien pendant quelques mois.

Je le répète. Si vous n’avez pas pris le temps de rebâtir votre estime de soi et une grande confiance intérieure, il sera très difficile de prendre des mesures aussi fermes.

5- Reconstruisez-vous affectivement

Rompre ne met pas fin au problème. En réalité, vous devez guérir de cette relation dramatique. La dernière chose à faire consiste donc à entamer le processus de guérison.

Ce ne sera pas simple. En effet, vous avez peut-être développé une sorte d’addiction à cette personne toxique. Ces exercices proches de la méthode Coué aident de nombreuses personnes à se libérer des influences négatives de maîtres chanteurs. Appliquez-les au quotidien pour vous reconstruire.

Faites des choses que vous aimez. Sortez. Créez un nouveau cercle d’amis. Intéressez-vous aux autres, ou à la nature. Plus vous serez occupée, mieux vous vous sentirez. Et qui sait ? Vous serez capable d’aimer à nouveau après avoir retrouvé votre équilibre affectif.

Un dernier conseil

Sachez qu’une personne toxique a généralement une capacité de persuasion très forte. Il n’est pas exclu qu’elle vous supplie, même avec larmes, de renouer avec elles. Si vous acceptez de revenir alors que cette personne n’a rien fait pour combattre ses démons, ce sera à vos risques et périls.

Avez-vous vécu une relation toxique ? Votre témoignage sera sans doute très utile. Partagez l’article, et racontez-nous votre histoire dans l’espace dédié aux commentaires ci-dessous…

0

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère"