Comment s’éloigner des personnes toxiques ?

S’éloigner des personnes toxiques qui nous entourent est vital pour son équilibre et sa réussite.

Vous en connaissez certainement, de ces personnes qui aspirent toute l’énergie des autres, critiquent en permanence le moindre fait. Elles véhiculent rumeurs et commérages, se plaignent de leur situation. Elles insufflent autour d’elles une forte négativité.

Le problème est que cette négativité déteint sur l’entourage. Elle est contagieuse, y compris pour vous.

Il n’est pas toujours facile de s’éloigner d’une personne toxique, surtout quand il s’agit d’un parent ou d’un ami d’enfance. C’est pourtant nécessaire afin de ne pas perdre votre enthousiasme et pour ne pas sombrer à votre tour dans les affres du pessimisme à tout crin.

Vous méritez mieux !

Vous méritez d’avoir des relations saines et épanouissantes.

Alors, voici quelques conseils pour vous défaire des personnes toxiques.

1/ Reconnaître les personnes toxiques

Les personnes toxiques présentent des caractéristiques communes qu’il est intéressant de bien connaître afin de les repérer rapidement.

Les personnes toxiques sont des personnes centrées sur elles-mêmes qui écoutent peu les autres. Elles provoquent inutilement chez les autres du stress, de la culpabilité, de la peur, de l’inquiétude.

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

C’est par exemple un collègue qui s’y prend toujours au dernier moment pour réaliser son travail et se met dans tous ses états pour que vous l’aidiez. Cette personne prendra votre temps et votre énergie, mais n’espérez pas en retour de l’aide lorsque vous en aurez besoin.

La personne toxique peut également être un ami qui dramatise tout pour avoir un peu d’attention et d’aide ou encore un conjoint jaloux qui met en doute ce que vous dites et vous demande de justifier comment vous passez votre temps.

Les personnes toxiques usent parfois de moyens de manipulation pour attirer votre compassion, susciter votre intérêt.

Si vous suspectez d’être entouré d’une telle personne, observez ce qui se passe en sa présence :

  • Vos émotions, votre humeur sont-elles systématiquement modifiées ?
  • Votre moral en prend-il un coup ?
  • Ressentez-vous de la culpabilité ou un quelconque mal-être ?

Sachez qu’une relation saine (amoureuse ou amicale) est avant tout réciproque !

C’est ce que j’appelle l’alternance de leader.

Si vous ne connaissez pas encore ce concept, cliquez ici pour découvrir l’article dans lequel je le présente.

A contrario, la relation avec la personne toxique est déséquilibrée. Par conséquent, bien identifier ces personnes est primordial pour vous. Vous allez ainsi être plus attentif à ce type de situation, peut-être même ne pas tomber dans leur piège.

En connaissant leur comportement, vous pouvez anticiper et vous avez un coup d’avance. C’est important pour prendre de la distance vis-à-vis de ces personnes.

2/ Affirmer ses limites

La deuxième solution pour s’éloigner de personnes toxiques est de poser des limites. Il faut savoir dire non face à ces personnes, malgré leurs plaintes et leur tendance à vous faire culpabiliser de votre non-aide.

Mais, comme vous connaissez à présent leur mode de fonctionnement, ne culpabilisez surtout pas, car il s’agit simplement d’un moyen pour vous attirer.

Ne faites pas non plus les choses à leur place. Ça serait entrer dans un mauvais engrenage dont il est toujours difficile de sortir.

En prenant déjà un peu de distance de cette manière, vous parviendrez à casser un lien de dépendance ou de subordination vis-à-vis de cette personne. C’est un premier pas pour marquer une distanciation.

Affirmez ses limites et dire non à des personnes nécessite aussi de renforcer sa confiance en soi.

En étant plus sûr de vous, vous aurez le cran pour poser vos propres limites. Vous connaîtrez mieux ce que vous pouvez accepter ou non. Et ça, c’est primordial face à des personnes toxiques, ces dernières ayant tendance à profiter des personnes un peu faibles ou pas sûres d’elle.

Elles sentent peut-être cela chez vous. Alors, montrez autre chose de vous, une facette plus affirmée et les personnes toxiques s’éloigneront d’elles-mêmes, car vous n’entrerez pas dans leur jeu.

3/ Envisager de rompre si nécessaire

Si la mise à distance ne suffit pas, et que la personne revient à la charge, il faudra alors envisager de rompre la relation (qu’elle soit amicale ou amoureuse) avec elle. Ce processus est très difficile pour quelqu’un de proche, mais c’est salvateur pour vous.

Il faut penser que cela vous protège et même vous sauve à plus long terme.

Il faut comprendre que certaines relations peuvent être vraiment nocives pour vous, votre santé, mais aussi votre état émotionnel.

4/ Élargir son cercle social

Une autre manière de s’éloigner de personnes toxiques consiste à passer plus de temps avec des personnes que vous avez choisies pour faire partie de votre cercle au quotidien.

Plus vous passerez de temps avec des personnes positives, dynamiques, plus vous vous rendrez compte de la nocivité de l’autre type de personnes, et plus, ça sera facile de vous en éloigner.

A vous de jouer !

Faites la liste des personnes que vous côtoyez et que estimez comme « toxiques ».

Pour chacune de ses personnes choisissez l’une des 2 actions suivantes :

  • Affirmez concrètement vos limites
  • Rompez la relation avec cette personne

C’est le moment d’agir pour ne pas risquer d’être intoxiqué !

Avez-vous des personnes toxiques dans votre entourage ? Comment arrivez-vous à composer avec elles ? Ou avez-vous rompu pour ne plus être intoxiqué ?

Photo : © Sabphoto – Fotolia.com

9

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Julien  avril 26, 2015

    Salut Mathieu! Cela fait un moment que je ne suis plus passé sur ton blog! Je vais changer cela ;-)

    Merci pour cet article car en ce moment je travaille dans un contexte particulier où je suis amené à vivre avec mes collègues. Certains sont toxiques et m’influencent. J’arrive à garder certaines routines (sports, alimentation, blogging) mais je remarque que je commence à critiquer les autres, alors qu’en Suisse (dans mon environnement normal) je ne le faisais pas. C’est assez intéressant de voir à quel point nous sommes les gens qui nous fréquentons.

    Je vais rajouter quelques tips, car j’ai aussi viré pas mal de gens dans mon entourage à une certaine époque. En fait, je n’ai pas eu à me battre pour qu’ils partent. J’ai simplement dû supprimer ce qui alimentait leur présence auprès de moi. Comme une mauvaise herbe qui se nourrit d’un peu d’eau, un peu d’air et un peu de terre, les gens toxiques font pareils, avec vos émotions.

    Lorsqu’ils remarquent que vous réagissez à leur caprices (notamment la culpabilité, la colère, la peur et la tristesse) alors ils se sentent bien.

    Cessez de réagir (comme tu le dis bien en posant des limites) et ils iront voir ailleurs. Comme la manipulation, pour qu’il y ai un manipulateur, il doit y avoir une personne qui accepte (consciemment ou pas) de se laisser manipuler.

    Et ensuite, ce n’est pas parce que l’on veut que la situation change (poser ses limites par exemple) qu’il faut agir comme eux. Une belle manière d’agir et qui provient du livre « l’intelligence émotionnelle » de Daniel Goleman est le schéma FRD.

    J’exprime:

    Faits: les faits de mon interlocuteur qui me dérangent
    Ressenti: le ressenti que j’ai lorsqu’il agit de la sorte
    Désir: ce qu’il doit faire pour que la situation s’améliore.

    My 2 cents ;-)

    Au plaisir de te relire.

    répondre
    • Mathieu  novembre 15, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton témoignage

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  2. Jean-Francois  octobre 6, 2015

    Bonjour Mathieu, je découvre ce blog au hasard d’une recherche sur la remise en question. Celle-ci n’est pas pour moi une nouveauté. Je faisais une recherche par rapport à ma sœur aînée que j’adorais. Aujourd’hui grâce à toi je mets un mot sur ses agissements récurrents depuis plusieurs années. C’est une personne toxique. Je le découvre alors que tout le cheminement que tu proposes est effectué mais ce que tu proposes me conforte dans ce que j’ai fait. J’ai côtoyé d’autres personnes toxiques dont je me suis séparé. Je ne pouvais m’imaginer que je devais appliquer ce terme à ma sœur. Cependant le lien familial n’est pas sacro-saint et il faut savoir s’en défaire en cas de mal-être. On peut choisir sa famille, oui, on se le doit à soi-même. Peut-être mon témoignage aidera-t’il d’autres lecteurs.
    Comment en suis-je arrivé à cette conclusion :
    A 58 ans, ma sœur est désormais une personne aigrie, à force d’être centrée sur elle-même et d’écouter peu les autres car elle est persuadée d’avoir toujours raison. Elle a une repartie vive et des arguments qu’elle assène comme La Vérité Fondamentale à propos de tous les sujets même les plus anodins. Elle ne tolère (j’emploie ce mot à dessein) aucune contradiction et provoque inutilement chez les autres du stress, de la culpabilité, de la peur, de l’inquiétude en aboyant ses convictions en privé ou en public choisi, pour mieux atteindre sa proie lorsqu’elle la sent fragile, alors qu’elle sait parfaitement maîtriser son humeur quand elle le veut. Elle n’a aucun scrupule à réinventer et tourner à son avantage par petites touches bien distribuées une discussion qu’elle relate à un tiers pour se poser en victime à la place de sa victime. Ceci pour faire adhérer ce tiers à sa cause contre vous. Bref elle manipule, pour toujours pouvoir mener son monde.
    J’ai été le petit frère bien sage pendant des années et quand elle était plus jeune elle faisait le clown et avait toujours une bonne anecdote à raconter et je riais et renchérissais puis je me suis aperçu qu’elle se moquait réellement des personnes dont elle parlait et qu’elle les méprisait. Je ne pense pas que ce soit un hasard si mes 3 nièces sont toutes parties très jeunes de la maison. Maintenant elle n’est même plus rigolote. Le fait que désormais je la contre sur plusieurs sujets importants pour moi ne lui plaît évidemment pas et elle tente de me maintenir en état de petit frère docile. (Pas bougé, tais-toi).
    Comment je me suis éloigné :
    Après la dernière action toxique j’ai fini par trouver une parade simple pour qu’elle ne me réduise pas au silence et qui m’a permis de ne pas entrer dans son jeu. Je lui ai écris une longue lettre la plus bienveillante possible en faisant parler mon cœur mais en énumérant tout de même certains de ses agissements les plus graves de mon point de vue à l’encontre de mon père de 90 ans et en lui disant surtout que c’était une bouteille à la mer car je ne voulais plus la voir dans l’état où elle était. J’essayais de retrouver la sœur joyeuse que j’avais connu et l’encourageais à se confier si elle avait des problèmes. Je voulais vraiment que ça se passe mieux entre nous. Je ne connaissais évidemment pas sa réaction à l’avance. Je ne pouvais croire à une malveillance de sa part.
    En fin de compte et avec le recul, cette réaction était prévisible. Elle m’a écrit une lettre à son tour où elle menace et tente de me culpabiliser et me dit combien je suis un mauvais frère. Et surtout, comme toujours elle me fait taire, cette fois en m’interdisant une autre lettre.
    Elle s’est prise à son propre piège ou alors elle pense qu’elle m’aura encore sous sa coupe, je ne sais. Cependant ma lettre était claire et je m’y tiens : je ne veux plus la voir dans son état actuel.
    Il y a toujours eu un statu quo dans ma famille où tout le monde doit s’entendre et/ou se réconcilier coûte que coûte mais je suis désormais prêt à rompre cela en donnant au reste de ma famille, tout à fait sereinement, une version très brève qu’ils pourront entendre sans entrer dans le jeu de ma sœur. Je garde à l’esprit que je risque de les perdre tous si elle les gagne à sa cause, elle a déjà commencé. Je souhaite qu’ils soient assez intelligents. Mais il faut être deux pour jouer et elle est désormais seule.
    J’ai malheureusement eu tendance jusqu’ici à attirer les personnes toxiques. Je vais redoubler d’attention car je crois que je me suis départi de tous les autres, l’épreuve la plus longue ayant été la dernière.

    répondre
    • Aza  octobre 21, 2015

      Je viens de lire votre réaction et je suis vivement touchée. Pour ma part, j’ai décidé de couper les ponts avec mon père, de manière momentanée. Et par la suite, s’il ne change pas, je me limiterai à une simple relation de courtoisie (appels lors des fêtes, etc). Je n’ai reçu que mépris, insultes et coups, mais dosés subtilement avec le confort matériel pour que je ne puisse pas démasquer tout de suite la maltraitance. Mes deux parents, séparés, sont toxiques, même si ma mère a changé. Elle se contient, même si je sais qu’elle ne m’apprécie pas vraiment. Mon père, lui, tente de me garder sous sa coupe, et face à lui je ressens toujours de la culpabilité, de la gêne, et de la honte. Il est toujours inspiré pour me faire des remarques desagreables et blessantes mais ne me félicite jamais, et pourtant, jusqu’à présent je suis allée assez loin dans mes études que je pouvais aller. J’entends de sa bouche des paroles que je ne tolérerais même pas d’inconnus. Bref, cela n’a pas été facile de me dire que je n’étais pas le ‘petit diablotin’, mais simplement la fille aînée que des parents frustrés et blessés essayaient de maîtriser. Aujourd’hui je me construis, et je pense sereinement à une vie de famille à mon tour (ce qui me terrifiait avant, par peur de reproduire le schéma de mon enfance), et je leur refuse le droit de diriger ma vie et mes émotions à nouveau.

    • Victor.L  août 19, 2016

      Aza, merci pour votre commentaire. Il m’a beaucoup touché.
      C’est exactement pareil dans ma famille, à part que c’est mon père qui est le toxique avec <> sur moi et ma mère.
      J’ai aussi pour but de l’ignorer une fois stable et lui rendre l’ignorance qu’il a eu envers nous, enfin son nombrilisme et sa carrière prenant le pas sur nous (donc nous ignorant). Ma mère prévoit de le quitter lorsque je serai partit.

      La vie est dure mais on y arrivera. Les nombreuses séances de psy m’ont aidé à surtout reprendre confiance en moi et à ne pas trop anticiper, ne pas avoir peur à l’avenir que je <>. C’était ma crainte. Merci de votre message. Vous n’êtes pas seule, je vous comprends.

      Je vous souhaite une bonne continuation dans votre vie. Et encore merci pour votre message.

      Victor

    • Annick  octobre 26, 2015

      Bonjour jean-français, je suis dans la même situation avec ma sœur plus âgée que moi , qui depuis ma naissance a développé une forte jalousie à mon égard. Elle m’est toxique et veut me contrôler sans cesse pour avoir l’ascendant sur moi. J’ai décidé de couper les ponts avec elle ce qui n’est pas facile ! Les fêtes approchent et je ne l’inviterai pas à Noël. Je comprend bien votre situation, moi aussi j’ai tendance à attirer les personnes toxiques, mais j’ai décider de changer et de m’affirmer. Je vous souhaite tout le courage pour tenir bon face à votre sœur. Je ferai pareil de mon côté. La vie meilleur est devant nous…

    • Mathieu  novembre 15, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton témoignage et bravo pour ton courage

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  3. Azzuro  juin 26, 2016

    Bonjour je suis dans le même cas mais moi ces ma mère
    Elle me détruit à petit feu même marier j ai l impressions que je ne le suis pas toujours pensif toujours coupable aujourd’hui j ai comprit que la seule solution ces partir et tout laisser derrière moi

    répondre
    • Mathieu  novembre 14, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton témoignage
      Tu es très courageux

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"