Comment surmonter la peur de démissionner et relancer sa carrière ?

A la perspective de quitter un cdi pour un cdd, nombre d’entre-vous se disent sans doute: « mais c’est de la folie » ! Et pourtant, des milliers de personnes font ce choix chaque jour en France. Pour beaucoup qui ne veulent pas franchir le pas, le problème est ailleurs. Ils ont simplement peur de démissionner. Et lorsqu’on a cerné les bonnes raisons, il est plus simple de surmonter sa peur. C’est justement ce que nous verrons dans cet article.

Les chiffres sur les démissions au travail

Si vous avez peur de démissionner ou de quitter un cdi pour un cdd, sachez que d’autres personnes ont moins de mal à le faire. D’après une étude de la DARES, 419 434 personnes ont rompu leur contrat de commune entente en 2016. On s’attend à ce que les chiffres soient encore plus élevés en 2017.

Ce chiffre montre en fait que chaque jour, c’est plus de 1140 personnes qui choisissent de quitter leur emploi ! Bien souvent, c’est parce qu’ils ne s’y sentent plus bien. Mais on peut démissionner pour d’autres raisons. Parfois, c’est tout simplement parce qu’on a reçu une meilleure offre d’emploi de la part d’une société concurrente. Peut-être vous situez-vous entre les deux ? Dans tous les cas, vous semblez avoir peur de démissionner. Mais si vous cernez véritablement votre peur, la tâche sera plus aisée.

Voici 4 raisons pour lesquelles on ressent la peur de démissionner, et le moyen de les contourner.

Peur 1 : Vous pensez ne pas faire le bon choix

La majorité des travailleurs hésitent à démissionner parce qu’ils ont peur de faire un mauvais choix. Cette peur est logique. En effet, l’économie est plutôt en crise, et c’est dur d’avoir un job. Pour beaucoup de salariés donc, il vaut mieux ne pas lâcher celui qu’on possède tant qu’on n’a pas trouvé mieux.

Voici le meilleur moyen de surmonter cette peur : faites une liste des principales raisons pour lesquelles vous voulez démissionner.

Certaines choses ne fonctionnent pas dans votre entreprise, mais elles sont peut-être supportables. Cependant, si votre emploi vous expose à un hypothétique burn-out, à des dangers physiques, ou déstructure complètement votre vie de famille, ce n’est peut-être pas celui qu’il vous faut. Tant que vos raisons sont bonnes et claires, pensez-y constamment et réfléchissez aux conséquences de ces inconvénients sur le long terme. Le moment venu, vous hésiterez moins à poser votre démission.

Personne ne doit vous influencer par rapport aux choix que vous faites ! Prenez le temps de vous écouter, peser le pour et le contre, comparez les avantages et les inconvénients. Avec toutes ces informations vous pourrez faire le bon choix.

Peur 2 : vous faites un saut dans l’inconnu

Parfois, vous ne posez pas de démission pour trouver un meilleur emploi. La seule raison tient au fait que votre emploi ne vous satisfait pas. Mais l’inconnu aussi vous fait peur, et c’est normal. Peut-être vous dites-vous que vous aurez des difficultés à trouver un nouvel emploi ? Il est possible que le fait de quitter un cdi pour un cdd vous prive d’une certaine sécurité.

Reconversion professionnelle : Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Reconversion Professionnelle" : 30 jours pour trouver (ou créer) le métier de vos rêves... Vivez (enfin) la vie que vous méritez !

Comment surmonter cette peur ? On vainc la peur de l’inconnu en se préparant !

Comment se préparer ?

Renseignez-vous au sujet de vos perspectives après-emploi. Recueillez des précisions sur le type de postes que vous pourriez obtenir après la démission. Si possible, tentez d’obtenir un ou deux entretiens d’embauche avant de démissionner. Et si vous n’en obtenez aucun, mettez en place une stratégie précise pour être bien occupés après votre démission.

Il existe aussi de nombreux dossier sur Internet pour évaluer votre position sur le marché de l’emploi. Vous pouvez aussi faire un bilan de compétence pour estimer vos points forts et apprendre à les mettre en avant lors de vos futurs entretiens d’embauche.

Il est possible aussi de contacter des proches pour leur faire part de vos besoins. Si tous prennent la peine de chercher un poste correspondant à votre profil, vous n’aurez pas si peur que ça de démissionner. Cette stratégie s’appelle « exploiter son réseau faible ». Le « réseau faible » est l’ensemble des contacts que vous avez sur vos réseaux sociaux personnels. Ces personnes travaillent elles-mêmes dans des société et certaines de ces sociétés embauchent. Lorsque vous faites savoir à toutes vos connaissances que vous êtes en recherche d’emploi, beaucoup plus d’opportunités se présentent à vous. En effet, avant même de démissionner, vous pourriez obtenir quelques touches et de nouveaux postes en perspective. Dans tous les cas, préparez votre vie après la démission et vous aurez moins peur de l’inconnu.

Peur 3 : abandonner vos amis et déplaire

Voici sans doute une autre peur très inhibitrice. Quand on a tissé des liens avec des collègues, on a plus de mal à quitter son travail. Une connaissance a fait face à ce problème. Elle avait à faire à un patron qui la harcelait, et ça devenait insupportable. Mais elle avait d’excellentes relations avec tous ses collègues. Pour elle, démissionner était un peu trahir comme trahir ses amis.

Le seul moyen de surmonter cette peur est de penser à vous avant tout. Ce n’est pas de l’égoïsme, mais du bon sens.

Réfléchissez : si votre collègue ne se fait pas harceler, il ne peut pas comprendre ce que vous vivez en tant que salariée harcelée. En tenant à tout prix à conserver une bonne relation au travail, vous vous exposez plus encore au harcèlement. Cela en vaut-il vraiment la peine ? De plus, vous pourrez toujours revoir vos collègues en dehors de votre travail. Si ce son devenu des amis, ce « problème » sera facilement surmontable.

Si vous êtes actuellement dans cette situation mais que vous ne savez pas si c’est réellement du harcèlement, je vous invite à apprendre à dire non lorsqu’on vous force à faire quelque chose que vous ne souhaitez pas faire.

Rappelez-vous que votre épanouissement personnel passe avant vos relations avec vos collègues. Ils sont peut-être épanouis dans cette boîte. Vous, non. Quitter l’entreprise, ce n’est pas mettre fin à votre amitié. C’est chercher à vivre mieux, et c’est normal.

Comme on dit en développement personnel, vous arrivez dans la zone de magie le jour ou vous quitter votre zone de confort.

Peur 4 : La peur de travailler…tout simplement

Avez-vous entendu parler de l’ergophobie ? C’est une maladie qui est liée à la peur de travailler. Cette affection peut être due à un manque de confiance en soi ; à des échecs passés ; ou à la difficulté de s’entendre avec son patron. Certains ergophobes ressentent même le désir de se suicider tant la pression au travail est grande.

Conséquence : ceux qui ne veulent pas arriver à cet extrême choisissent de démissionner, mais ont du mal à le faire. Pourquoi ? Parce qu’ils savent qu’après leur démission, il leur faudra trouver un autre emploi et imagine qu’il faudra revivre la même galère.

Comment surmonter cette peur de démissionner ?

Principalement en travaillant sur soi. Avec davantage de confiance en soi, vous aurez moins peur de quitter votre job et vos collègues. Cet article sur les astuces pour retrouver la confiance en soi vous aidera à retrouver de la motivation rapidement.

Il peut aussi être nécessaire de lutter contre le stress. C’est ce que je suggère avec ce dossier antistress très pratique.

Enfin, faites le bilan de votre activité professionnelle. Si la peur de démissionner est liée à des conditions de travail déplorables, prenez votre courage à deux mains : démissionnez !

Et vous, qu’est-ce qui vous aidera à démissionner enfin pour vivre une nouvelle vie ?

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Huber  décembre 1, 2017

    Ergophobie je connais bien… Quand on a des méthodes de travail non ultra-carrées et répétitives, on est toujours mal vu en entreprise. J’ajouterais qu’il faut aussi accepter de vivre avec moins de stabilité pour avoir plus de liberté dans son mode de vie, et passer au CDD par exemple.

    Merci pour cet article, continue comme ca Mathieu !

    répondre
    • Mathieu  novembre 13, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Reconversion Professionnelle"