Baisse de moral : comment garder le moral dans les moments difficiles ?


Un peu comme les « montagnes russes », le moral suit toujours une courbe sinusoïdale. Tantôt ça va, tantôt ça ne va pas. Un jour, nous sommes de bonne humeur et le jour suivant, pour une raison ou une autre, nous sommes de mauvaise humeur, découragé, lassé, triste et déprimé. Une baisse de moral survient généralement lorsqu’on traverse des moments difficiles.

C’est tout à fait normal d’avoir des coups de mou de temps à autre face aux obstacles et à l’adversité. Cela fait partie de la richesse de l’expérience humaine. Il faut parfois connaitre les bas pour appréciez les hauts. C’est la vie ! Seulement, il est important de vite se reprendre pour réduire au maximum le temps que nous nous permettons de rester démoraliser. Alors, comment garder le moral et se remotiver pour avancer malgré tout ? Il faut évidemment avoir de la volonté et se décider à ne pas sombrer.

C’est quoi une baisse de moral ?

Il s’agit d’un trouble du comportement qui plonge une personne dans un état de désintéressement aux choses de la vie quotidienne. Lorsqu’un individu a le moral dans les chaussettes, il éprouve de la tristesse, il a envie d’être seul et peut se renfermer sur lui. Présentée également comme une sorte de dépression bénigne, la baisse de moral est une déprime passagère plus ou moins durable. En effet, si elle est récurrente et perdure, elle pourra conduire à une réelle dépression.

Il est en fait important de faire la différence entre une dépression chronique et un coup de mou. La plupart du temps, il suffit d’une phrase qui remonte le moral et quelques gestes et actions pour surmonter ce dernier contrairement au premier qui nécessite une véritable suivie et prise en charge.

Si vous avez le moral en berne, il y a forcément une raison, qu’elle soit apparente ou non, qui explique cela. Il peut s’agir du fait que vous soyez surmené, fatigué ou découragé à cause d’un échec. Une dépression saisonnière, un deuil, un souci au travail, un conflit personnel, etc peuvent aussi être à la base d’une baisse de moral. Une chose est sure, il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous ruiner le moral. Cela peut provenir de votre vie professionnelle ou personnelle. Il est donc important de mettre la main sur l’origine du problème pour pouvoir le résoudre efficacement.

En effet, avoir le moral à zéro peut avoir de multiples conséquences sur le quotidien. Il s’agit généralement de : troubles du sommeil, baisse du désir et trouble de la libido, grande fatigue, perte de l’appétit… Par ailleurs, une personne qui a le moral à plat peut aussi ressentir des douleurs somatiques telles que : maux de tête, souffrances dans les articulations, problèmes digestifs, tension artérielle…

Comment garder le moral haut : des astuces et conseils qui marchent

Il est inévitable de connaitre une baisse de moral à un certain moment de la vie. Après tout, nous ne sommes que des humains. Le plus important est d’avoir de la volonté pour sortir la tête de l’eau. Il ne faut pas en effet ignorer simplement le problème et espérer qu’il disparaîtrait. Au contraire, une telle attitude ne fera qu’empirer la situation.

Vous avez le moral dans les chaussettes ? Vous êtes triste et lasse ? Vous êtes démotivé ou découragé ? Je vous invite à découvrir 6 conseils pour retrouver le sourire et la joie de vivre.

La distraction, une arme efficace contre la baisse de moral

Beaucoup de nos pensées sont concentrées sur les souvenirs douloureux du passé et sur nos appréhensions sur le futur. Ces réflexions engendrent des émotions négatives qui plombent notre moral. Pour se libérer de la tristesse et retrouver la bonne humeur, il faut se distraire. C’est le meilleur moyen pour lâcher prise et profiter du moment présent. Pour se remonter le moral, il faut :

  • Sortir (spectacle, cinéma, restaurant…) ;
  • Lire un livre ou un roman ;
  • discuter avec un proche ;
  • écouter de la musique ;
  • Faire une promenade à pied ou à vélo ;
  • Jouer à un jeu vidéo ;
  • Colorier un mandala ;
  • Faire du shopping…

Faire preuve de gratitude et de reconnaissance

Pour surmonter une baisse de moral, il est aussi possible de se concentrer sur ses réussites. Lorsque vous êtes reconnaissant par rapport à ce qui est positif dans votre vie, vous allez vous sentir mieux. En effet, la gratitude vous met dans un état qui permet au cerveau de libérer de sérotonine et de la dopamine. Ainsi, vous allez vous sentir bien à court terme, plus productif et moins anxieux. Alors, prenez un morceau de papier et écrivez trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Ce que vous écrivez doit normalement avoir un rapport avec ce qui vous décourage ou vous attriste.

L’objectif est de surmonter la baisse de moral en se concentrant sur quelque chose de positif. Par exemple, si une offre d’emploi que vous espériez n’a pas abouti, vous pouvez être reconnaissant d’avoir rencontré des personnes intéressantes lors de votre entretien, d’avoir bénéficié du soutien de vos amis et de votre famille ou de quelque chose que vous avez appris au cours du processus.

Faire une activité physique

Vous cherchez comment garder le moral. Sachez que le sport aide à combattre la déprime et améliore l’humeur. Bouger libère en nous des substances qui contribuent à notre bien-être. Vous vous sentez découragé et vous avez une baisse de moral, faites un effort pour passer au moins vingt minutes par jour à faire de l’exercice. Si votre santé le permet, faites de l’exercice cardio-vasculaire (natation, vélo, jogging…) et observez l’effet presque immédiat de ce type d’activité sur votre moral. Si cela est possible, allez vous promener ou allez courir dehors pour profiter de l’air frais et du soleil. Vous pouvez aussi pratiquer de la méditation ou le yoga pour surmonter votre moral en berne. Ces différentes pratiques vous aideront à libérer votre esprit et à vous sentir mieux. Il suffit d’avoir de la volonté et de se décider.

Se donner plus de temps pour atteindre ses objectifs

Une baisse de moral se produit généralement lorsque vos attentes (ce que nous espérons) ne correspondent pas à la réalité (ce qui se passe réellement). Dans de nombreux cas, les objectifs sont irréalistes par rapport au temps pendant lequel on pense qu’elles doivent se réaliser. Et comme, vous n’obtenez pas le résultat voulu, vous êtes découragé et démoralisé. Or, si vous adoptez une vision sur le long terme, redéfinissez vos objectifs et relâchez un peu la pression, cela peut réellement contribuer à réduire le découragement. La réalité est que la plupart des choses qui en valent la peine prennent beaucoup d’efforts et de temps pour se concrétiser. Alors, soyez patient !

Voir les échecs comme de nouvelles opportunités

Vous pouvez avoir une baisse de moral lorsque vous connaissez un échec. Or, l’échec n’existe pas vraiment, si ce n’est le sens que nous lui donnons. Si vous n’obtenez pas le résultat que vous voulez, quand vous l’espérez, vous devez simplement prendre de nouvelles mesures. Au lieu de penser que l’échec est mauvais, il faut plutôt voir en cela, une nouvelle opportunité pour mieux réussir. Si vous voyiez les choses sous cet angle, cela vous permettra de relativiser et de ne pas broyer du noir.Gardez à l’esprit que vous pouvez voir les temps difficiles comme une opportunité ou une menace. Si vous considérez cela comme une opportunité, votre réaction et vos résultats en seront affectés.

Faire preuve de gentillesse intentionnelle

C’est un excellent moyen pour surmonter une baisse de moral. Aider une personne qui a besoin d’aide. C’est aussi simple que ça. En effet, lorsque nous concentrons notre énergie pour aider une personne, nous nous sentons mieux. Puisque nous sommes occupés à faire plaisir à une autre personne, nous n’avions pas le temps de ressasser ce qui ne va pas, cela va donc nous permettre de vite retrouver notre moral.

Comment garder le moral ? Répétez des affirmations positives.

La pensée positive est un excellent allié pour combattre les pensées et idées négatives. Avec de simples phrases, vous pouvez vous remonter le moral même lorsque tout semble difficile. Quand vous vous surprenez donc à devenir pessimiste, négatif, cela peut vraiment vous aider de répéter une phrase qui remonte le moral comme un mantra. Vous trouverez sur internet plein de citations et de pensées positives pour booster votre humeur.

À quand remonte la dernière fois que vous avez eu une baisse de moral ? Comment avez-vous géré ? Merci de partager vos astuces avec nous. N’hésitez surtout pas à partager sur les réseaux sociaux ce billet s’il vous a plu. À bientôt sur Penser et Agir.

1

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. Sandrine  août 13, 2019

    Salut Mathieu,
    j’aime beaucoup ton article !
    Je trouve que tu vas plus loin dans la compréhension de la baisse de moral par rapport à ce que j’ai pu lire sur le sujet. Un point m’a particulièrement fait tilt je reconnais.
    Il s’agit du point dans lequel tu parles de se donner plus de temps pour atteindre ses objectifs. La patience est en effet très importante comme tu le dis et se donner plus de temps pour réaliser un objectif est crucial. En effet, même si l’on a un but que l’on souhaite voir réaliser, je pense que la vision a adopter est celle du marathonien pas du sprinter.
    Hors je trouve qu’aujourd’hui nous voulons prouver trop vite certaines choses : nous voulons une belle maison, nous voulons un beaumariage, nous voulons une belle carrière à 27 ans, parfois nous voulons être millionaire à 25 ans en étant parti de rien… WHAT???
    En y réfléchissant, je pense qu’il s’agit d’un moyen de cacher son peu de confiance en soi. Nous essayons de nous prouver car nous ne jugeons pas assez… Pas assez riche, pas assez attirant, pas assez intelligent, pas assez, pas assez….
    J’ai hâte de lire ta réflexion sur le sujet 🙂
    A bientôt.
    Sandrine.

    reply

Add a Comment