Comment oublier son ex : 5 étapes incontournables

Oublier un être cher n’est jamais évident. On s’en rend compte de manière douloureuse dans le cas d’un deuil. D’une certaine manière, une rupture amoureuse se rapproche du mécanisme ressenti lors de la mort d’un proche.

La raison de ce constat est simple : dans les deux cas, on perd une personne qui représentait beaucoup dans notre vie. Derrière les mots « représenter beaucoup » se cache en réalité un fait très simple. Un compagnon, tout comme un être cher, a tendance à compléter notre personnalité. On se sent « entier » lorsque l’on est en relation.

C’est une piste intéressante à explorer puisque l’on se rend compte qu’une partie importante de la guérison dépend donc de nous-même. De notre capacité à nous sentir « entier » sans la présence de l’autre.

Pour oublier son ex, explorons donc les 5 étapes d’une rupture. Nous verrons ensuite pourquoi « comprendre » est important et aborderons quelques conseils pratiques pour aller de l’avant. Enfin, nous parlerons un peu de la reconstruction après une rupture.

Du choc à l’acceptation : les 5 étapes de l’oubli

Oublier est un processus. On passe par des étapes (comme pour le deuil) qui apportent chacune quelque chose à la démarche. C’est un peu comme un ruisseau qui passerait par plusieurs barrages. Il est indispensable d’ouvrir tous les barrages pour que l’eau puisse couler jusqu’en bas.

Oublier est un peu comme un ruisseau. Vous allez devoir passer par tous les barrages pour vous permettre de vous libérer et aller de l’avant.

1 : le choc et le déni

C’est une étape compliquée car nous ne sommes plus aptes à réfléchir correctement. Nous n’avons plus de recul sur la situation que nous vivons. Nous pensons vivre quelque chose, alors que ce sont en réalité nos pensées (négatives) qui nous guident.

Les adeptes de la méditation ont bien compris cela dans leur application de ce que l’on appelle la « pleine conscience » (ou mindfulness en anglais). Cette technique permet, entre autres, de ne pas être affecté par des pensées ne formant pas la réalité. Il ne s’agit « que » de pensées et elles ne devraient pas guider nos actions de manière exclusive.

Essayez donc de constater ces pensées sans pour autant vous laisser emporter dans le tourbillon émotionnel qu’elles provoquent. Si cet exercice est trop difficile, essayez déjà de constater qu’il s’agit de pensées uniquement et que vous y répondrez plus tard. Lorsque vous vous sentirez mieux.

Comment oublier son ex ? E-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Comment oublier son Ex ?". Découvrez comment vous remettre d'une rupture amoureuse et oublier votre ex :
Dites « adieu » à votre chagrin d'amour !

Gérer votre flux de pensées vous permettra de continuer à fonctionner dans cette première étape de choc émotionnel.

2 : la colère

La colère correspond à une prise de conscience partielle de la situation. On se rend compte que la relation est cassée et on a tendance à en vouloir à l’autre. Cet « autre » qui n’a pas fait d’efforts. Qui n’a pas voulu sauver la relation. Qui est parti. Ou qui ne nous a pas retenu(e).

Tout comme l’étape du choc émotionnel, l’étape de colère est nécessaire et parfaitement normale. Elle permet d’évacuer une tension importante. Cette colère ne devrait donc pas être réprimée. Elle doit cependant être canalisée pour ne pas être destructrice.

Voici quelques astuces pour canaliser ce sentiment :

  • Parlez-en à un proche (ami ou famille)
  • Écrivez des lettres (sans les envoyer)
  • Commencez un journal intime
  • Débutez une consultation avec un psychologue
  • Débutez une activité physique permettant de libérer cette colère

La colère est un exutoire normal. Les petits enfants pleurent et crient souvent. Il s’agit de leur mécanisme d’évacuation. Nous conservons partiellement ce mécanisme par le biais de la colère.

3 : la négociation

Contrairement au deuil, le départ d’un compagnon est quelque chose de théoriquement négociable. L’autre est toujours là. Il ou elle est atteignable. Et ça fait partie du problème en réalité.

Dans le processus d’oubli d’un ou d’une ex, il y a un moment où l’on se dit qu’en réalité il serait mieux de le ou la récupérer. Vous l’avez surement déjà vécu. On se dit qu’il s’agissait d’une erreur monumentale de s’être quittés. Que l’autre était une sorte d’âme sœur.

Nous essayons alors de faire miroiter à l’autre que tout a changé. Que nous ne sommes plus la même personne. Plus spécifiquement, nous essayons d’être exactement comme l’autre aurait voulu que l’on soit. En d’autres termes, nous essayons artificiellement de tout rattraper en l’espace de quelques jours.

De manière plus ou moins directe, nous essayons de négocier. De proposer de recommencer. Ou du moins de l’espérer.

Il faut être prudent dans cette phase car en réalité, chaque contact nous fait momentanément avancer d’un pas, mais immédiatement après, il nous fait revenir 2 pas en arrière.

Cette réaction est biologique. Nos hormones de satisfaction (la dopamine entre autres) nous soulagent, mais ce soulagement n’est que de courte durée. Car dès que l’on se rend compte que la récupération n’est pas possible, la chute est encore plus dure. Exactement comme le serait un phénomène de sevrage dans le cas de la prise de produits stupéfiants.

4 : la tristesse

Après la négociation, une fois que l’on remarque que ça n’est pas si simple, que les choses ont changé, vient la tristesse. On accuse le coup et on réalise avec plus de clairvoyance ce que l’on a perdu.

D’autres sentiments prennent alors le relais : la nostalgie, les regrets sincères, le manque plus profond.

L’étape de tristesse est difficile, mais elle commence à devenir « résignée » et lucide, ce qui aide paradoxalement. Certains disent que lorsque l’on a touché le fond, il est enfin possible de remonter. La tristesse, c’est un peu le « fond » de la séparation. La suite ira mieux.

Si vous vous trouvez actuellement dans cet état, réjouissez-vous d’une certaine manière. Vous avez fait du chemin et ce sentiment est parfaitement normal dans votre processus d’oublier.

5 : l’acceptation

Enfin, vient l’acceptation. Il reste un manque important dans notre vie. Un trou encore béant. Mais on comprend que la situation est telle qu’elle est et que nous ne pourrons rien y changer.

Enfin, vient l’acceptation. Il reste un manque important dans notre vie. Un trou encore béant. Mais on comprend que la situation est telle qu’elle est et que nous ne pourrons rien y changer.

C’est également à ce moment que nous comprenons qu’il sera possible de se reconstruire. Peut-être que cela prendra du temps. Ça ne sera certainement pas l’étape la plus facile de notre vie. Mais ça sera néanmoins possible.

Accepter, ça veut dire aller de l’avant, malgré quelque chose. On perçoit la rupture de manière différente à ce stade. L’objectif n’est plus de la contester, la nier ou la négocier. Il s’agit de vivre avec et surtout d’avancer malgré elle.

La relation passée se transforme alors en quelque chose qui était beau. Avec des plus et des moins. Quelque chose qui nous permet d’apprendre pour la suite. Pour que cette suite se passe mieux.

Comprendre pour mieux oublier

N’avez-vous jamais remarqué que certaines personnes arrivent à passer d’une relation (même longue) à l’autre très rapidement alors que pour d’autres cela prend beaucoup de temps ?

N’avez-vous jamais remarqué que les hommes ont un rythme très différent des femmes dans leur gestion d’une rupture ? Les hommes sont souvent fiers au début alors que les femmes souffrent beaucoup. Mais quelques temps plus tard, les femmes ont tendance à aller mieux alors que les hommes réalisent à leur tour, avec leur lot de tristesse. C’est évidemment caricatural, mais c’est un phénomène assez courant.

Il n’y a pas de secret dans ce genre de situation. Mieux nous comprenons les mécanismes en jeu, mieux nous savons gérer la transition d’une dynamique de couple vers une vie en solo (ou vers une vie avec quelqu’un d’autre).

Tout comme la compréhension de la relation évite de retomber constamment dans les mêmes schémas, une compréhension des raisons d’une rupture permet de mieux passer à une suite plus positive.

Lorsque l’on est confronté à une perte, on a tendance à idéaliser l’autre. A penser que cette personne était géniale et irremplaçable. Prenez le temps de repenser aux raisons qui ont fait que ça ne fonctionnait pas. Demandez-vous si vous seriez honnêtement capable de recommencer si elle ou il ne changeait pas.

Si vous en avez besoin, n’hésitez pas à faire appel à un psychologue. Cette étape de compréhension est critique tant pour votre rupture que pour vos prochaines relations.

Comment concrètement oublier un(e) ex ?

Vous comprenez maintenant la dynamique d’une rupture et la raison pour laquelle il est important de comprendre cette dynamique pour vous ne sortir.

Mais concrètement, comment avancer dans votre chemin de guérison ? Voici quelques conseils qui vous permettront de savoir quoi faire et quoi éviter.

Faut-il l’oublier ou essayer de le/la récupérer ?

La première étape possible à ce moment est de se poser la question de récupérer son ex. Il est important de ne pas se poser cette question trop tôt car nous ne sommes pas capables d’y répondre de manière réfléchie.

Mais une fois la situation clairement posée, une fois vos sentiments explosifs apaisés, il est possible d’aborder ce point.

Était-il ou elle vraiment la femme ou l’homme de votre vie ? Voyez-vous les choses différemment maintenant ? Le temps nous apporte de nouvelles perspectives. Les rencontres également. Parfois, lorsque l’on désire passer à autre chose, on ressent un sentiment de culpabilité. C’était quelqu’un de si important, comment pouvez-vous vous en éloigner maintenant.

Vous avez fait du chemin. Vous avez commencé à vous réparer. A vous sentir « entier » tout en étant seul. Prenez le temps de ré-évaluer votre relation passée de manière neutre. Si la conclusion vous pousse à essayer. De la ou le récupérer, faites-le. Vous êtes maintenant à même de prendre une décision réfléchie.

Quelques conseils pour vous aider à l’oublier

Si cependant vous voulez réellement l’oublier, voici quelques conseils que vous pouvez appliquer dès maintenant.

Acceptez la souffrance comme quelque chose de normal. C’est un peu comme le sport. Les marathoniens eux aussi souffrent. Mais ils apprennent à traiter cette information comme une information et à ne pas se noyer dedans. Ne refoulez pas votre souffrance. Prenez conscience de cette dernière et décidez consciemment d’avancer malgré elle.

Gérez le manque et les moments où vous vous sentez seul(e). Tout comme la souffrance, le manque est un sentiment très prenant et quasiment obsédant. On a tendance à se focaliser sur ce qui nous manque, tout en oubliant ce que l’on a. Prenez une feuille et un papier et faites deux colonnes : l’une avec vos manques et l’autre avec ce que vous avez. Et puis, déchirez la colonne des manques pour ne conserver que celle des côtés positifs.

Prendre le temps de faire son deuil. Les choses prennent parfois du temps. Et c’est normal. Laissez le temps au temps comme on dit et ayez confiance en l’avenir. Les bonnes surprises arrivent souvent lorsque l’on s’y attend le moins. Mais surtout, elles arriveront lorsque vous serez prêt(e). Ne forcez donc pas les choses et laissez le temps faire.

Prenez soin de vous tant sur la santé que pour votre moral. C’est extrêmement important. La nutrition par exemple a un impact très important sur la manière dont nous nous sentons. Le sport également. Ne vous laissez pas aller dans l’inactivité et la déprime. Même si cela implique de vous forcer un peu au début.

N’hésitez pas à parler à vos amis, votre famille ou un professionnel (un psychologue par exemple). Il arrive qu’on se sente dépassé par certaines situations. En parler reste un moyen extrêmement puissant pour trouver des solutions que nous n’aurions pas vu. Évitez à tout prix de vous isoler suite à une rupture.

Explorez des possibilités que vous aviez mis de côté. Nous avions écris un article sur l’utilisation de l’hypnose pour oublier son ex. Nous parlions plus haut de la méditation. N’hésitez pas à tester de nouvelles choses. Vous y trouverez peut-être votre bonheur, ou du moins une nouvelle source de développement personnel.

Ce qu’il ne faut pas faire si l’on veut oublier son ex

En plus des choses que vous pouvez faire, certaines choses sont à éviter…

Évitez les contacts, ce sont de vraies machines à remonter le temps. Et malheureusement, cette machine vous fera souvent remonter le temps vers des époques qui vous rendent triste. La raison en est simple. Le contact vous produira un plaisir immédiat, comme nous en avons parlé dans l’étape de négociation. Mais une fois le contact terminé, la chute sera bien plus importante encore.

Mettez vos souvenirs communs de côté, pour éviter de vous faire rattraper par votre passé. Tout comme les contacts, ces souvenirs sont à double tranchant. D’un côté ils vous rappellent de bons côtés. Mais de l’autre, ils vous empêchent d’avancer dans votre propre vie.

N’allez pas dans des extrêmes, les entres deux sont préférables. Sortir tous les soirs avec une autre femme ou un autre homme ne vous aidera pas. Tout comme rester enfermé constamment chez vous ne servira pas à vous aider à aller mieux. Essayez de choisir une direction médiane quand vous le pouvez.

Comment oublier son ex lorsque l’on a des enfants ensemble ?

C’est un cas un peu particulier. De mon point de vue, les enfants ne devraient pas souffrir des sujets qui concernent leurs parents. Il est donc primordial de créer une interaction avec votre ex qui permet une continuité dans l’éducation et la vie de vos enfants.

Cela rend très clairement la tâche plus compliquée. Il n’est pas possible de réellement couper les ponts. Au lieu de ça, il vaut mieux décider que votre relation a changé. Que vous êtes maintenant « parents d’enfants » bien plus que « couple ».

Cette situation demande un équilibre important. Et cet équilibre prend du temps à s’installer. N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un psychologue si nécessaire. Ces derniers ont l’habitude de soutenir des personnes dans la même situation que la vôtre.

Après l’oubli, la reconstruction

Une fois les étapes d’oubli passées, vient la reconstruction. C’est un peu comme le printemps après l’hiver. Il fait toujours un peu froid, mais quelques petites plantes commencent à bourgeonner.

Vous n’allez certainement pas directement vous remettre dans une relation établie. Mais vous allez peut-être commencer à sourire lors d’un dîner. Ou passer du bon moment avec quelqu’un. Sans imaginer la suite, mais ça n’est pas forcément grave.

Ces petits moments sont un signe de reconstruction. Au-delà de faire du bien, ils vous permettent aussi de vous remettre gentiment dans une vie émotionnellement active, tout en étant saine.

Comment faire des rencontres après une rupture ?

La réponse dépend de chacun. Ce qui est certain, c’est qu’il faut faire les choses à votre rythme.

Vous sortez d’une relation importante et les personnes que vous allez rencontrer seront différentes. Essayez d’éviter à tout prix de constamment comparer vos nouvelles rencontres à votre ex. Vous serez certainement agréablement surpris(e) par les nouvelles choses que vous pouvez découvrir chez vos partenaires.

Essayez également de socialiser de manière différente. Vous faisiez peut-être un sport ou un instrument ? Pourquoi ne pas essayer quelque chose de nouveau. Cela vous permettra de ne pas toujours être dans ce même schémas de comparaison.

Enfin, n’attendez rien de spécifique. Laissez se faire les choses, sans essayer de revenir directement au stade où vous en étiez avec votre ex.

En conclusion

En conclusion, oublier un ou une ex n’est pas quelque chose de facile. Il s’agit cependant d’un processus qui peut être largement facilité si vous en comprenez la dynamique.

Prenez votre temps, ne forcez pas les choses et utilisez ce moment pour mieux vous comprendre vous-même. Cela vous aidera également à ne pas retomber dans les mêmes situations lors de vos prochaines relations.

Pensez également que si certaines situations sont aujourd’hui difficiles, il y a une lumière au bout du tunnel. Vous ne faites pas tout cela pour rien et vous finirez par aller bien mieux.

Courage et bonne guérison !

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Comment oublier son ex ?"