gagner confiance en soi
3
403
3
403

Gagner confiance en soi : une technique oubliée et pourtant si puissante

Accueil > Confiance en soi > Gagner confiance en soi : une technique oubliée et pourtant si puissante

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Des fois on se retrouve face à des personnes qui dégagent un fort charisme, qui nous impressionnent. Dans ces situations, on ne sait pas quoi faire. Pour améliorer ses relations, on se demande alors comment gagner confiance en soi. Comment ne pas perdre ses moyens quand on est dans un groupe avec plein de monde, du bruit, et que l’on n’arrive pas à suivre les conversations ? Comment trouver ses mots, lorsqu’on est face à une personne qui a plein de choses à dire, et qu’on se sent bien fade à côté ? La réponse est en fait simple, la technique la plus efficace est de rester vous-même. Enfin, ce genre d’affirmations est bien facile à dire, mais plus difficile à exécuter. Pour savoir ce que cela signifie, je vous propose de lire cet article.

Gagner confiance en soi : le problème des techniques traditionnelles 

Un problème ? Il y en a bel et bien un. C’est qu’elles vous mènent le plus souvent à construire une carapace. Leur objectif, généralement, est de vous désapprendre des habitudes qui avaient tendance à vous maintenir dans vos peurs, et vous apprendre des techniques qui vous donnent de la force, de l’énergie, l’envie de vous dépasser. Bien sûr, c’est très efficace… Tant que tout va bien !

Mais viennent toujours des périodes qui déstabilisent. Et c’est là que l’on s’en rend compte. Au lieu de travailler à gagner confiance en soi, on a travaillé à construire une image de nous-mêmes.

En effet, vous avez appris à jouer un rôle : un rôle de quelqu’un qui a confiance en lui. Un individu qui a le sourire, qui a la pêche… mais dans ces moments où vous vous sentez déstabilisé, vous apercevez soudainement que tout cela sonne bizarre. Que ce n’est peut-être pas vraiment vous, ce que vous êtes au plus profond de vous !

confiance en soi

Les introvertis et les techniques de confiance en soi

On va prendre une personne introvertie et une personne extravertie. Gagner confiance en soi n’a pas la même signification pour les deux.

Comme vous le savez peut-être, l’introversion et l’extraversion sont l’un des piliers fondamentaux de la personnalité. La plupart des tests de personnalité les plus connus (notamment le MBTI et le Big Five…) comportent une dimension introversion — extraversion.

D’ailleurs, on associe souvent à tort l’introversion à la timidité, et l’extraversion à l’assurance…

Être introverti, c’est avant tout un mode de fonctionnement. Les personnes introverties sont des personnes tournées vers l’intérieur. On a tendance à penser qu’elles ont peu d’assurance ou n’arrivent pas à gagner confiance en soi. Mais en réalité, ces personnes sont simplement calmes, posées, beaucoup dans leurs pensées, dans l’analyse et le monde abstrait des idées. Elles ont un grand besoin de solitude pour se ressourcer.

(Beaucoup d’introvertis sont très sociables, ont une grande confiance en eux, un charisme impressionnant… mais vous les verrez rarement au centre de toutes les attentions à faire le pitre, ce n’est pas leur terrain de jeu favori.)

Or, beaucoup d’introvertis passent leur vie à essayer de ressembler aux autres, plus extravertis qu’eux. À penser que pour avoir des amis, gagner confiance en soi et s’imposer dans leurs relations, il faut parler fort, faire rire, avoir plein de choses à raconter… Ils se forcent à sortir de leur zone de confort. En postulant pour des jobs de plus en plus exposés où il faut faire des présentations, animer des groupes… Comme s’ils poursuivaient une course effrénée pour être à l’aise. Mais au contraire, le résultat va leur paraître encore plus déplaisant.

Puis, ils s’effondrent à moment de leur vie :

  • Fatigue, burnout,
  • Perte de repères,
  • L’impression d’être passé à côté de leur vie, de courir après des chimères…

Gagner confiance en soi et le non respect de soi

Ces personnes ne le savent pas, mais elles ont un besoin viscéral de solitude. Ceci, pour trouver un équilibre dans leur vie. Cela ne signifie pas qu’elles sont asociales. Simplement, elles ne peuvent pas être en permanence dans le brouhaha, le monde, le contact avec les autres. Cela les épuise sur tous les plans.

En suivant des conseils comme s’exposer graduellement vers les autres, en se forçant à surmonter leur peur des inconnus, à participer de plus en plus aux réunions et soirées… ils vont en réalité contre leur nature profonde. Et finalement, gagner confiance en soi devient un but impossible à atteindre pour eux.

Autre chose qui pourrait être pire : ils suivent des conseils qui vont contre leur manière naturelle de fonctionner. Par exemple :

  • « S’entraîner à prendre la parole pour avoir des choses à dire ».
  • Ou « parler le plus possible de soi pour s’habituer ».

Par nature, les introvertis sont souvent des personnes plutôt pudiques. Elles ont besoin de bien connaître la personne avant de se dévoiler. Souvent, les personnes introverties qui se forcent à parler d’elles avec des personnes qu’elles connaissent peu… sonnent un peu faux. En voulant gagner confiance en soi, elles se cassent le nez avec le temps sur de telles techniques. Ce qui est très fatigant.

J’ai pris l’exemple des introvertis, mais il n’y a pas qu’eux qui agissent ainsi. Effectivement, énormément de gens cherchent à jouer un rôle. Et tout ça pour s’intégrer dans un groupe, dans la société. Souvent, ce sont des personnes qui ont des tempéraments un peu atypiques, un peu différents de la majorité :

  • Introvertis,
  • Personnes hypersensibles,
  • Haut potentiels,
  • Personnes qui n’entrent pas dans le moule majoritaire.

Comment reprendre confiance en vous ?

Grâce à cet ingrédient, gagner confiance en soi sera pour vous un jeu d’enfant. Vous ne chercherez plus à jouer à quelque chose, à vous créer une image, un rôle. Vous allez être simplement vous-même. C’est une force énorme qui vous accompagnera toute votre vie.

En fait, une fois que vous serez habitué à cette sensation, vous ne chercherez même plus à gagner confiance en vous. Pourquoi ? Parce que vous vous sentez totalement en phase avec vous-même. Cela vous donne une assise, un charisme qui impose le respect. Cette sensation vous fait vous sentir serein intérieurement, en toutes situations.

Pour gagner confiance en soi, l’on a besoin de 2 ingrédients qui marchent main dans la main :

Simple à dire, moins simple à comprendre et à réaliser. Mais le fait est que le meilleur moyen d’être sûr de soi, c’est de s’affirmer en étant que soi-même. Et pour ça, il faut savoir qui vous êtes, l’accepter puis miser pleinement dessus. Pour mieux illustrer cette explication et qu’elle soit plus parlante, prenons un exemple.

Les présentations en public

Pour parler en public, il est incontestable qu’il faut s’habituer. Bien sûr qu’il faut d’abord gagner confiance en soi.

Tout le monde a peur de monter sur scène ou de prendre la parole devant une assemblée. Il paraîtrait que ça vient de peurs ancestrales d’yeux cachés dans la forêt qui vous épient, prêts à vous dévorer. Toujours est-il que cette peur est bien là. Et la plupart des gens qui montent sur scène avec facilité sont passés par un processus d’apprentissage, pour vaincre leur peur de parler en public. Ils ont commencé par de petites assemblées, de petits discours. Puis des assemblées plus grandes, des discours de plus en plus compliqués et improvisés.

Ainsi, si on veut gagner confiance en soi et vaincre sa peur, on s’expose graduellement. C’est ainsi que l’on devient à l’aise en public. 

Aussi, c’est en apprenant des techniques :

  • Postures,
  • Gestuelles,
  • Intonations de voix,
  • Manières de regarder le public, etc.

Ces techniques aident à être plus à l’aise en public. En les appliquant, on gagne petit à petit confiance en soi.

Cependant, certains présentateurs sont formidables, d’autres sonnent faux. Beaucoup gardent un trac énorme, même après des années d’entraînement, d’autres moins. Et généralement, ceux qui savent rester eux-mêmes sont les moins stressés et les plus formidables, même une fois sur scène. Gagner confiance en soi se base donc sur ces capacités à rester soi-même.

Pour une démonstration rapide, reprenons le même exemple, celui des introvertis que je connais bien, car c’est ma spécialité et que je travaille depuis des années à les accompagner dans leur prise de confiance en soi.

De plus, j’aimerais déconstruire une croyance très bien ancrée dans nombre d’écoles, d’entreprises, de séminaires… peut-être dans la société tout entière.

Une croyance qui fait défaut

« Il faut être dynamique, alerte, drôle…, pour faire de bonnes présentations ». C’est une croyance tout à fait extravertie, apparemment nécessaire pour gagner confiance en soi. Cette croyance est tout à fait destructrice pour beaucoup de personnes plus discrètes, plus calmes, qui ont du mal à s’identifier à ce style. Pourtant, on peut faire d’excellentes présentations en restant calme, sérieux, posé. J’ai en tête beaucoup de présentateurs, acteurs, politiques, et autres qui savent avoir un réel impact en restant ainsi calmes, sérieux, posés.

J’avais assisté à une présentation une fois, impressionnante : un homme qui ne payait pas de mine, il se tenait mal, semblait timide.

À un moment donné, il commence sa présentation. Pour faire ce qu’il a fait, il faut vraiment avoir réussi à gagner confiance en soi. Comme il y avait du brouhaha dans la salle, personne ne l’entendait. Il n’a pas arrêté pour autant. Très sûr de lui, et passionné par ce qu’il souhaitait raconter, il a commencé à parler.

Comme c’était passionnant, les personnes assises au premier rang ont tendu l’oreille pour ne rien rater de ce qu’il disait. Petit à petit, on entendit les mouches voler. Pendant 1 h, il a tenu son auditoire en alerte, en restant assis, sans faire de blague, avec une voix monotone… Mais sa passion l’a emporté.

Les présentations : l’importance du contenu

Lorsqu’on parle de gagner confiance en soi, on peut aussi passer par cette étape : apprendre à gérer une présentation. Dans cette dernière, on a trop souvent tendance à croire que la forme est très importante. On parle partout de chiffres comme : 80 % de la présentation se fait dans la communication non verbale.

Pourtant, bien souvent, le fond, le contenu, est aussi important, des fois plus. On peut bien présenter quelque chose de vide. Mais on peut aussi mal présenter quelque chose de complet. L’effet en sera souvent au moins aussi impressionnant.

Ce présentateur se connaissait lui-même. Il était passé par l’étape de gagner confiance en soi. Il avait confiance en sa nature profonde, et ne cherchait pas à changer pour se faire entendre par autrui.

En partant de qui il était : quelqu’un de plutôt intérieur, réfléchi, doux… il a fait une présentation qui avait de l’impact, sans jouer un rôle. Il n’a pas cherché à appliquer des techniques pour mieux présenter, il a simplement cherché à transmettre ce qu’il avait à dire. Et je suis convaincu qu’il n’a pas trop stressé en montant sur scène. Oui, car il était aligné avec ce qu’il était au plus profond de lui.

apprendre à être soi-même

Gagner confiance en soi en restant soi-même

Vous cherchez à être dynamique sur scène, alors que dans la vraie vie vous êtes tout le contraire ? Vous risquez de sembler factice. Et ce même si vous travaillez bien toutes les techniques pour réussir. En plus, vous risquez de stresser beaucoup plus. Non seulement vous avez la pression de devoir transmettre votre message devant une assemblée, mais en plus vous avez la pression de devoir jouer un rôle qui ne correspond pas à ce que vous savez faire de mieux. Et ce n’est nullement ainsi que l’on peut gagner confiance en soi.

Vous savez, les plus grands acteurs sont souvent assez similaires dans la vie privée et devant la caméra. Généralement, ils se connaissent très bien eux-mêmes. Ils savent jouer sur les différents aspects de leur personnalité pour mettre en relief leur jeu.

Et cet exemple des présentations en public est applicable à toutes les situations stressantes de votre vie. La meilleure manière de prendre confiance en vous et de montrer du charisme… c’est d’être simplement vous-même. Soyez pleinement aligné avec ce que vous êtes au plus profond de vous. 

Autres conseils pour gagner en assurance

Gagner confiance en soi : pas besoin de changer

Apprenez à vous connaître, misez sur vos qualités naturelles. C’est mieux que de courir toute votre vie à essayer de corriger certains de vos défauts, à changer l’impossible. 

Pour continuer à surfer sur notre exemple des introvertis, que vous pouvez adapter à vos spécificités à vous. Vous n’acceptez pas au fond de vous que vous êtes une personne plutôt calme et intérieure ? Vous pouvez travailler toutes les techniques de la terre, ça restera toujours bancal.

Il y a un travail à faire sur soi pour gagner confiance en soi. Oui, car bien souvent, il y a des parts de notre tempérament que l’on rejette, que l’on accepte mal. Parfois, on en a à peine conscience. Souvent, l’on ne se rend même pas compte de toutes ces richesses enfouies en soi. On ne sait pas qu’il suffit de mettre ces richesses en valeur pour se sentir bien plus sûr.

Si cette manière de gagner confiance en vous vous intéresse, vous trouverez quelques astuces faciles à mettre en œuvre en cliquant ici.

Faites-vous aider, faites des recherches

Une manière excellente de gagner confiance en soi en apprenant à mieux se connaître est, bien sûr, de suivre une thérapie comportementale. Demandez de l’aide auprès de personnes de confiance, un psychologue par exemple.

Mais vous pouvez également le faire seul. Un bon moyen notamment est de se documenter sur les types de personnalités, chercher à comprendre ce qui vous correspond. C’est souvent une première marche qui vous enclenche des « mais oui bien sûr ! » Elle vous ouvre le chemin vers la compréhension de soi et vers les sources d’information dont vous avez besoin. C’est de cette façon que l’on réussit à se comprendre.

Gagner confiance en soi, le sport peut-il aider ?

Le sport permet d’abord d’améliorer vos conditions physiques et de booster votre immunité. Mais ce n’est pas sa seule utilité. Bien sûr, être en forme va déjà beaucoup influer sur votre mental. Ce n’est pas pour rien que l’on dit « un esprit sain dans un corps sain » !

Mais d’un autre côté, le sport vous aide à vous affirmer et à trouver vos points forts. Il vous aide à exploiter vos capacités physiques et intellectuelles. D’ailleurs, la meilleure manière d’en profiter, c’est de pratiquer un sport collectif. Faire partie d’une équipe aide à gagner confiance en soi. Par exemple, vous pourriez faire du foot, du basketball, du water-polo, etc. Avec vos coéquipiers, vous pourrez vous tirer les uns les autres vers le haut. Et vous pourrez tirer meilleur parti de vos aptitudes individuelles pour mener tout le monde vers la victoire !

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que tout cela vous parle ? Je vous attends dans les commentaires pour en parler, si ça vous dit !

Cet article a été rédigé par Julien du blog Un monde pour les introvertis.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

3 Commentaires

  1. Jessica

    Merci beaucoup Julien. Tu as tout à fait raison, et je pense que l’acceptation de soi est parfois le plus compliqué. Accepter que l’on n’est pas le modèle « phare de la société » accepté être mal compris par plusieurs, accepter que ce qui fait notre force c’est plutôt notre calme notre douceur qui nous font parfois passé pour faible parce que dans notre tête On confond cela avec faiblesse. Cesser d’enbier les extravertis et célébrer sa personnalité. J’y travaille et j’espère y arriver très vite.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Jessica,

      Merci pour ton commentaire.

      A très vite
      Mathieu

      Réponse
    • Julien

      Merci Jessica pur ton commentaire, ravi que l’article t’ait parlé !

      A bientôt,
      Julien

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.