Développement personnel

Comment développer son charisme pour des discussions passionnantes ?

« Il est entré dans la salle et rapidement tout le monde s’est tu. Il a commencé à parler et j’ai suivi sa présentation en étant captivé. Lorsque je suis sorti de cette réunion, j’avais encore ses mots qui résonnaient dans ma tête. Je me suis alors dit que j’aimerais bien avoir moi aussi cette capacité à enthousiasmer les autres, à mener des discussions passionnantes. »

On a tous rencontré dans sa vie personnelle ou professionnelle des personnes qui suscitent l’intérêt, font preuve de persuasion et laissent une empreinte au point que l’on se souvient d’elles. Elles ont cette aura, cette influence que l’on appelle le charisme. Si certaines personnes sont certainement plus prédisposées que d’autres (notamment grâce à leur éducation et/ou leur culture) à avoir du charisme, ne croyez pas que tout est perdu pour vous. Il est facilement possible de développer son charisme volontairement.

En cela, les ateliers de développement personnel liés à cette thématique peuvent être d’une grande aide.

Le charisme : ce je-ne-sais-quoi qui séduit tant

Le charisme (carisme ou charisme ?) tient à la fois du mystère et de la séduction. C’est le sentiment ou l’aura que dégage une personne qui influence, fascine ou inspire de par ses attitudes, son tempérament, ses discours ou ses actions. Certains des plus grands leaders du monde étaient des personnes très charismatiques. Citons par exemple Alexandre le Grand, Hitler, ou même plus récemment Barack Obama. Mais comment développer son charisme ?

De l’avis de plusieurs professionnels du développement personnel, le charisme est un don inné. On l’a ou on ne l’a pas. Mais ce n’est pas (totalement) vrai. Même si de nombreuses personnes ont un don inné pour séduire et fasciner, tout le monde ou presque peut y parvenir à force de travail.

Pourquoi ? Parce que les vrais ressorts du charisme se trouvent en nous. Certes, on n’aura pas tous l’influence et l’hypnotisme d’un Gandhi ou d’un Karl Lagarfeld. Mais on peut sans aucun doute travailler son charisme au point d’en mettre plein la vue aux autres.

Comment développer son charisme ?

Comment développer son charisme

Le charisme naît dans l’interaction avec les autres. Il passe à la fois par les mots, la parole et le langage corporel. C’est en travaillant sur ces différents aspects que vous pourrez, vous aussi développer votre charisme.

S’intéresser à son interlocuteur en lui posant les bonnes questions

Le bon usage des questions est essentiel pour diriger une conversation, susciter l’intérêt chez l’autre, attirer son attention et faire en sorte qu’il vous écoute. Cela permet également de ne pas subir la conversation et de pouvoir le relancer dans le sens que vous souhaitez.

Connaître les différents types de questions est necessaire pour toute personne souhaitant développer son charisme et devenir plus impactant.

Il existe trois principaux types de questions :

  • Les questions fermées, destinées à recueillir une information précise. Votre interlocuteur vous répond par oui ou par non ou bien avec une indication courte. Par exemple : « Vous me suivez ? », « Vous comprenez ? ». Utilisez ce genre de phrase pour relancer une conversation et maintenir l’attention de votre partenaire.
  • Les questions ouvertes laissent le champ libre à votre interlocuteur de répondre comme bon lui semble. Elles permettent de laisser parler l’autre, de mieux connaître ses attentes, ses besoins, son expérience, son ressenti. Utiliser ces questions permet de développer son charisme et de mieux apprendre à connaître une personne en partant à la recherche d’indices. Par exemple : « Quel sont tes atouts ? », « Qu’aimes tu faire de ton temps lire ?
  • Les questions ouvertes orientées sont celles qui permettent d’induire une réponse dans un certain sens. Utilisez-les pour diriger une conversation. Par exemple : “Quels sont tes atouts lorsqu’il s’agit de diriger une équipe ?”, “Que fais-tu de ton temps libre l’été quand il fait très chaud ?”

Retenez bien les définitions de ces 3 types de questions et utilisez-les à bon escient. Bien utilisées, ces structures de communication permettent de développer son charisme et d’amplifier l’impact de sa façon de communiquer de manière plus importante.

Lors d’un entretien d’embauche, par exemple, vos questions sont aussi importantes que vos réponses. Elles démontrent votre intérêt pour le poste. Dans ce cas, les questions ouvertes vous aident à en savoir davantage sur le poste en partant à la recherche d’indices. Vous pouvez ensuite rebondir pour expliciter votre expérience.

Ces structures de communication peuvent être utilisées dans beaucoup de domaines, ne les négligez pas…

Faire vibrer son interlocuteur par des arguments, des exemples, des images, des anecdotes pour développer son charisme

Argumentez, donnez des exemples précis, et prouvez ce que vous dites. Pour ce faire, utilisez un langage simple, mais avec des mots suggestifs et percutants. Vous pouvez aussi mettre en valeur votre récit par une petite histoire à laquelle votre interlocuteur peut s’identifier. Surtout, soyez convaincu par vos propos et n’hésitez pas également à livrer vos émotions.

Les histoires permettent de mieux faire passer les messages et d’avoir beaucoup plus d’impact. Ainsi, intégrez vos messages importants dans des histoires et/ou des anecdotes, par exemple l’histoire de cette personne ordinaire qui a réussi sa vie.

Développer son charisme pour convaincre son interlocuteur d’aller dans son sens. Vous êtes en entretien d’embauche et vous dites que vous êtes un parfait gestionnaire ? Eh bien, donnez des exemples précis et racontez votre expérience lors d’un précédent poste. En outre, utilisez des verbes actifs pour montrer que vous êtes quelqu’un d’organisé, que vous savez gérer une masse importante de travail.

Vous êtes avec votre partenaire, vous avez le projet d’acheter un bien immobilier, mais vous n’êtes pas d’accord sur le type de bien ? Vous préférez un appartement en ville alors qu’il/elle souhaite une maison à la campagne. Pour développer son charisme, il faut présenter on choix comme étant le meilleur. Présentez vos besoins, les avantages d’acheter en ville (proximité du lieu de travail, des commerces, des loisirs, valeur du bien sur le long terme, etc.). Projetez-vous dans votre nouvel appartement, exprimez ce que vous ressentez.

Un conseil important : privilégiez toujours le canal émotionnel au canal logique lorsque vous souhaitez convaincre quelqu’un. Même si cela semble contre-intuitif, toucher une personne au niveau émotif sera toujours beaucoup plus impactant qu’un argumentaire logique. D’ailleurs, les publicitaires le savent bien, j’en avais déjà parlé dans cet article.

Adopter un ton dynamique pour développer son charisme

Adopter un ton dynamique

Votre voix est le véhicule principal de votre message. Ce dernier peut être excellent, mais s’il est prononcé sur un ton monocorde, hésitant, vous conviendrez que son impact est largement minoré.

Ayez un ton énergique, dynamique, enthousiaste, sans être agressif.

Poser sa voix, bien articuler

Il faut également savoir marquer des temps d’arrêt, faire varier son intonation, appuyer certains mots en augmentant le volume de la voix pour insister sur certaines idées.

Accompagner son message par un langage corporel approprié

Le langage du corps, la posture, les gestes, le regard donnent également de la force aux propos et aux questions.

Pour développer son charisme, la posture doit montrer une assurance, les gestes doivent accompagner vos mots, et votre regard permet d’établir un lien direct avec votre interlocuteur, de l’impliquer dans ce que vous dites. Si vous conversez avec votre partenaire par exemple, votre corps doit démontrer votre envie de dialoguer, passer de la chaleur et exprimer vos émotions.

Gagner en confiance en soi

La clé du charisme c’est la confiance en soi. Les personnes qui séduisent ne sont pas forcément belles. Elles ne sont pas toujours riches. Cependant, elles ont toutes ceci en commun : une dose énorme de confiance en soi.

Comment développer son charisme ? Commencez par gagner en confiance intérieure. Changez le regard que vous portez sur vous. Rappelez-vous que le charisme n’est synonyme ni de beauté, ni de richesses. Fixez-vous des objectifs qui vous aident à gagner en estime. Surmontez vos peurs et vos phobies. Osez parler aux inconnus, lancez-vous dans des projets qui vous semblent inavouables pour le moment. Plus vous surmonterez ce qui vous inhibe, plus vous gagnerez en confiance pour devenir un vrai leader charismatique.

Plusieurs articles sur Penser et Agir sont consacrés à la confiance en soi. Afin de développer son charisme, pourquoi ne pas essayer cette technique infaillible contre la peur de l’échec et prendre en compte ces conseils sur la confiance en soi au travail. Vous déclencherez ce moteur qui fera de vous une personne charismatique.

Physique agréable et charisme

Pour être charismatique, passez à la deuxième étape : métamorphosez-vous en adoptant une tenue et une allure agréables et stylées. La raison est simple : les personnes élégantes attirent naturellement l’attention. Si vous êtes tiré à 4 épingles et adoptez une démarche gracieuse, souple et féline, vos collègues et vos amis vous trouveront plus charismatique.

En effet, développer son charisme exige d’apporter certaines modifications à son mode de vie. Faites de l’exercice, renouvelez votre garde-robe, et faites-vous aider par un coach vestimentaire au besoin. Par ailleurs, apprenez à adopter une posture digne en restant droit, en effectuant des gestes mesurés quand vous parlez et en évitant de paraître toujours pressé. Et pour cause, en restant serein au milieu du tohu-bohu et en montrant que vous avez une belle maîtrise de soi — quelles que soient les circonstances — vous allez très vite apparaître comme quelqu’un d’exceptionnel au milieu de la masse.

Développer son charisme en disant non

Vous devrez apprendre à vous faire désirer pour paraître plus désirable et charismatique. Pour cela, sortez de la zone de confort du copain gentil qui veut plaire à tout le monde. Aussi, fixez-vous des priorités et respectez-les. En outre, quand des amis et des collègues vous demandent un service, ne répondez pas tout de suite. Faites-leur savoir que vous leur répondrez plus tard. Et 3 fois sur 4, n’intervenez pas, à moins que ce ne soit sérieux bien sûr ! Vous craignez de passer pour le grand méchant loup ? Détrompez-vous, développer son charisme, ce n’est pas changer. Vos amis et voisins auront simplement plus de respect pour vous parce que vous avez des convictions !

À ce propos, rappelez-vous que la plupart des personnes les plus charismatiques étaient et sont des leaders politiques. Ont-ils l’air de bisounours ? Bien au contraire ! Et pourtant, on les adule, n’est-ce pas ? Pourquoi ? Parce que les personnes qui ont du caractère et qui ne se laissent pas marcher sur les pieds développent beaucoup de charisme.

Ce travail exige une profonde introspection. Mais c’est le chemin assuré vers le succès si l’on veut développer son charisme.

Développer l’art du silence

Si vous passez avec succès ces précédentes étapes, il ne vous en reste qu’une dernière pour devenir la personne charismatique tant espérée : apprenez à entretenir le mystère en restant silencieux.

Regardez autour de vous : les personnes vraiment charismatiques sont-elles les plus loquaces ? Apprenez à écouter et ne parlez que quand c’est nécessaire, même si cela implique de sourire très souvent. Cette attitude est commune à tous ceux qui connaissent leur vraie valeur. Ils n’ont pas besoin d’en parler ou de le montrer, leur silence parle pour eu. D’ailleurs, ils attirent plus l’attention.

Attention : développer son charisme ne signifie pas se comporter en personne introvertie. Je ne vous demande pas non plus de ne jamais parler. Il s’agit plutôt de n’ouvrir la bouche que quand c’est nécessaire. Mais si vous ne parlez pas trop, apprenez à observer et à écouter. L’effet que vous aurez sur les autres sera décuplé. Surtout si vous avez la posture des personnes confiantes et sûres d’elles.

Je vous invite à appliquer ces conseils dans leur ordre et un par un. Partagez l’article pour aider quelqu’un qui veut développer son charisme. Et donnez vos impressions relatives à ces questions en utilisant le formulaire au bas de cette page si vous le souhaitez.

À vous de jouer !

Qu’est-ce qui vous impressionne le plus chez une personne charismatique ? Pourquoi voulez-vous tant développer votre charisme ? Quelle technique utilisez-vous pour être plus percutant et rendre vos échanges plus passionnants ?

Partagez votre expérience et laissez vos réponses dans la zone de commentaires située juste en dessous.

4

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Commentaires

  1. Christopher L  février 17, 2015

    Merci pour cet article intéressant.

    Concernant le charisme, je pense qu’il y a deux écoles : Le fond et la forme.

    Suite à la lecture de ton article, j’en déduis que tu considères que le charisme peut-être généré par la forme, c’est-à-dire en usant de techniques de communication.

    Je me permets d’émettre un doute suite à une expérience personnelle.

    Cela fait maintenant plus d’une année que je suis dans un club Toastmaster (leadership et prise de parole en public) et j’ai rencontré plusieurs anciens qui maîtrisaient à la perfection les éléments que tu mentionnes dans cet article. Ils bougeaient bien, posaient les bonnes questions, utilisaient le storytelling et les métaphores, articulaient, captaient le regard, etc.

    Cependant, leur discours était dénué de tout charisme et l’on finissait souvent pas s’ennuyer. J’ai eu l’occasion de leur parler en tête à tête et j’ai remarqué à ce moment là qu’ils manquaient de confiance en eux.

    Pour conclure, je dirais que le réponse se trouve entre les deux. La forme est importante mais le fond est tout autant essentiel.

    Merci encore !

    répondre
  2. Vivianne  février 17, 2015

    J’ai apprécié cet article pour sa clarté et son efficacité. Je ne,mets pas le charisme dans,la,mise en évidence de ces critères de langage. Et je ne,pense pas que faire aller la conversation dans tel sens, mon intérêt, bâtit une « relation » …. À court terme, je suis certaine de l’efficacité. Tout dépend de l’objectif.
    s’il est à plus long terme, l’enrobage verbal créé un malaise inconscient qui est à contrario de la relation.

    répondre
    • Mathieu  novembre 16, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire