Comment ne plus être introverti : l’astuce en 3 étapes qui marche à tous les coups


Comment ne plus être introverti : l’astuce en 3 étapes qui marche à tous les coups

On a souvent fait passer l’introversion pour une vertu, et la timidité pour une tare. Mais dans les faits, l’introversion ne vous fait pas beaucoup de bien. J’en sais quelque chose, car moi-même ancien introverti, j’ai cherché le moyen de m’en sortir pendant plusieurs années. Bonne nouvelle : j’ai trouvé l’astuce qui marche, et je sais comment ne plus être introverti.

Comment procède-t-on, demandez-vous ? Voici 3 étapes à suivre attentivement si vous ne voulez plus être introverti.

Introversion : je précise ce qu’on entend par là

L’introversion est la capacité de rentrer en soi-même. C’est l’état de ceux et celles qui se sentent à l’aise quand ils sont seuls, ou en compagnie de quelques personnes tout au plus. Par contre, ils n’apprécient que modérément les situations de groupes. Quand j’étais introverti par exemple, je n’avais pas forcément du mal à parler en public. Mais j’y mettais tant de mauvaise volonté qu’à la fin, c’était peut-être mieux de ne pas parler du tout. Avant de prendre des mesures concrètes pour surmonter cet état, je pouvais prendre un café avec un ami, à une heure de la journée où la cafétéria était déserte. Mais dans une pièce bondée, c’était plus compliqué.

En soi donc, on peut ne pas penser que le fait d’être introverti soit un problème. Mais pour l’avoir été, je vous assure que ce n’est pas toujours une partie de plaisir. Pourquoi ? Parce que le monde est conçu pour favoriser et récompenser les personnes plus extraverties. Elles obtiennent plus, et parviennent plus facilement à leurs fins. Elles sont plus appréciées et ont plus de charisme. De plus, on ne peut rien réaliser de manière isolée dans la vie. Votre vie sera donc plus intéressante si vous sortez de votre zone de confort.

Regard sur les personnes introverties

La société a tendance à valoriser les extravertis, en les présentant comme des personnes au destin élogieux. Ce qu’on oublie le plus souvent, c’est que les introvertis ont aussi des qualités. Ils ne le savent peut-être pas, mais il y a plusieurs choses positives qui se cachent dans leur silence. Commençons par rappeler qu’il y a une différence entre être timide et être introverti. Nous n’allons pas trop nous intéresser à la timidité. Ce n’est pas une qualité, sinon un défaut qu’il faut corriger urgemment. Contrairement aux personnes timides, les introvertis ont des forces, des qualités qu’elles-mêmes ignorent. Ce sont des personnes discrètes, pouvant supporter la solitude et apprécier le silence.

C’est notre appréhension des introvertis qui nous amène à leur coller des étiquettes, qui n’ont rien à voir avec leur personnalité. Si l’on peut dire que les extraverties tirent leurs inspirations et leurs forces du monde extérieur, l’introverti se console dans son monde intérieur. C’est dans cet univers qu’il recharge son énergie, c’est dans ce monde qu’il se sent à l’aise. C’est certainement pourquoi on pense le plus souvent qu’être introverti veut dire être effacé. Le problème avec ces personnes réside dans leur silence et leur timidité exagérée, ce qui fait qu’elles manquent d’attrait. Cependant, bon nombre de personnes trouvent en ces gens des qualités indéniables.

Ne pas confondre introversion et timidité

Même s’il y a des personnes qui sont à la fois introverties et timides, il y en a aussi qui ne sont pas du tout timides. Nous pouvons tous être timides, si nous ne parvenons pas à évacuer la peur qui réside en nous, depuis que nous sommes tout petits. La timidité peut également être la conséquence de plusieurs expériences négatives. Autrement dit, c’est la société qui nous intimide. Or, l’être introverti naît le plus souvent avec ce tempérament. On peut donc comprendre qu’il soit plus facile de mettre fin à sa timidité. Mais ce ne sera pas toujours facile de se débarrasser de son introversion. Il est mieux que vous appreniez à vivre dans cet état. Vous devez faire des efforts pour que vous soyez en harmonie avec cet état-là.

Cherchez à supprimer son introversion, c’est comme si on cherchait à supprimer sa nature. Dans ce cas, vous plongez dans des exercices qui ne reflètent pas votre caractère. Vous faites des choses dans lesquelles vous ne pouvez pas vous identifier. C’est comme si vous vous dénaturez. Être introverti et essayer de vivre de la sorte, aura forcément des conséquences négatives sur votre vie plus tard. Ne soyez pas surpris que vous ayez l’impression de n’avoir pas vécu ce que vous auriez souhaité à la fin de votre vie. Arborer le costume de quelqu’un d’autre peut aussi vous mettre dans un état de fatigue chronique.

Mais comment vaincre l’introversion ?

Comment ne plus être introverti : entraînez-vous

La solution pour sortir de l’introversion, il faut s’y préparer. Il est relativement facile de rester renfermé sur soi, et sortir de cette posture ne se fait pas du jour au lendemain. Pour le sujet donc, de petites séances d’entraînement permettront de trouver rapidement l’attitude qui convient quand on éprouve de la gêne.

J’ai testé cette technique pendant plusieurs mois, à l’époque où prendre du café dans une pièce bondée m’horripilait. Je rentrais dans l’un des cafés situés non loin de ma maison, et je restais pendant 5, puis 10, puis 15 minutes. Je choisissais habituellement les heures de grande affluence, et cet entrainement me poussait à discuter avec les serveurs, et parfois avec certains clients. Au bout du compte, je me sentais plutôt à l’aise dans cette cafétéria, même avec beaucoup de visiteurs qui sont devenus peu à peu des amis.

Vous pourriez vous inspirer de cette technique. Si vous vous sentez mal à l’aise en compagnie de camarades à l’école, préparez-vous avant d’y aller. Cherchez le moyen le plus simple et le plus direct qui vous permettra de discuter avec quelques camarades. Visualisez-vous le faisant, et passez à l’action une fois en compagnie de vos condisciples.

Peut-être avez-vous du mal à parler en public. Répétez votre discours devant une, puis deux, puis plus de personnes. Vous serez moins timoré et plus confiant le moment venu.

Comment ne plus être introverti : exposez-vous peu à peu

Ceux et celles qui s’exposent aux situations qui leur causent de la gêne parviennent à surmonter leur introversion. Naturellement, vous devez commencer par déceler ce qui vous plonge dans cet état. Certaines personnes sont introverties au travail. Elles ont du mal à aller vers leurs collègues. Alors, comment s’exposer ?  Pourquoi ne pas appeler quelques-uns d’entre eux pour prendre des nouvelles avant de vous rendre au bureau. Vous aurez ensuite moins de mal à aller vers eux, et aurez moins de mal à discuter avec eux. Faites-le avec 2, 3, 4 puis 5 collègues. Vous finirez sans nul doute par trouver quelques-uns d’entre eux très intéressants.

Et si ce sont les inconnus qui vous rendent mal à l’aise ? Vous pourriez essayer la technique de la récompense. Comment cela ? Eh bien, commencez par féliciter les personnes que vous rencontrez tous les jours, mais ne saluez jamais pour une chose qui les caractérise. L’une de vos voisines a de belles chaussures ce matin ? Faites-le lui savoir. Un autre est sans doute dehors des 7 heures du matin ? Appréciez sa ponctualité. Si vous prenez l’habitude de féliciter les autres, vous sortirez peu à peu de votre bulle. Vous n’aurez plus autant de mal à parler avec des inconnus, et peu à peu, votre introversion sera moins évidente.

Comment ne plus être introverti : changez de posture et d’attitude

Vous admettrez sans doute que les personnes introverties ont presque toujours quelque chose en commun : une attitude renfermée, les mains dans les poches, les bras croisés, parfois même une mine renfrognée et un air buté. Avouons que ces gestes et ses attitudes n’ont rien d’attirant.

Pour faire les choses différemment, vous devez sans doute modifier votre attitude et vos manières. Et la première chose à faire pour changer votre posture consiste à sourire. Vous n’apprendrez pas à le faire dans un livre. Souriez simplement et plus souvent. Ce seul geste vous permet de sortir de votre zone de confort. Ensuite, adoptez les gestes qui témoignent d’une grande confiance. Par exemple, utilisez vos bras quand vous parlez, au lieu de les garder dans les poches. Jouez des expressions du visage quand vous conversez avec les gens. Tenez-vous droit et soyez décontracté en présence d’autres personnes.

Vous devriez aussi changer votre état d’esprit. Les personnes introverties n’aiment pas forcément sortir. Si c’est votre cas, sortez plus souvent avec des amis de confiance. D’autres ne souhaitent pas toujours changer de look, puisqu’elles sont plus ou moins casanières. Eh bien, changez de look, et faites plus de shopping tant que l’attitude inverse accentue la tendance à l’introversion.

Toutes ces astuces vous aideront à être plus enjoué et moins renfermé sur vous-même. Avez-vous essayé autre chose avec succès ? Allez, ne soyez pas introvertie : laissez un message et faites-moi part de votre expérience !

Les qualités indéniables des personnes introverties

Après toutes les remarques négatives à propos des personnes introverties, on peut aussi dire qu’elles ont des qualités. Reconnaissons que ces êtres posent généralement des actes mûrement réfléchis. Ce sont des gens qui prennent un temps d’analyse avant de prendre une décision ou de poser leurs actes. Même si nous le faisons aussi souvent, admettons quand même que ces derniers le font mieux. Un être introverti est une personne calme et sait se mettre à l’écoute des autres. On peut donc conclure que ces êtres préfèrent s’ouvrir à l’écoute plutôt que de parler ou de jacasser. C’est des personnes posées, susceptibles d’inspirer par leur silence apaisant.

Des êtres sincères qui savent apprécier la solitude

Vous ne les verrez pas toujours en train de dépenser leurs énergies dans des sujets qui semblent manquer d’intérêt. Le bavardage ce n’est pas leur point fort. Mais lorsqu’un introverti se livre à un sujet de conversation, il est facilement reconnaissable par sa sincérité. On reconnait aussi un être introverti par sa faculté d’apprécier la solitude. Pendant que vous vous sentez bien et en sécurité lorsque vous êtes au milieu de plusieurs personnes, l’introverti se sent bien lorsqu’il est seul, sinon avec ses proches. Il sait apprécier la solitude. Pour lui, c’est un moment de jouissance, un moment pour développer sa créativité.

Type d’introversion : le modèle STAR (Social, Thinking, Anxious, Restrained)

Une étude par une équipe de psychologues a permis de déceler plusieurs nuances d’introversion. Dans leur recherche Jennifer Odessa Grimes et Jonathan Cheek, ont interrogé près de 500 personnes dont l’âge varie entre 18 et 70 ans. Ils ont appelé leur étude, le modèle STAR (Social, Thinking, Anxious, Restrained). D’après les résultats de ces recherches, il y aurait 4 manières d’être introverti. Dans chaque nuance, il y a des scores.

L’introversion sociale

Les personnes, appartenant à cette nuance, semblent plus à l’aise dans des groupes composés d’un petit nombre de personnes. Lorsque le nombre augmente, cela trouble leur tranquillité. Les introvertis sociaux avec un score haut, n’aiment pas trop les compagnies. Elles préfèrent être seules, aucune compagnie ne les intéresse. Je voudrais rappeler qu’il ne s’agit pas d’une situation d’anxiété ou de timidité, c’est seulement une préférence.

L’introversion pensive

Ce type d’introversion concerne les personnes tournées vers l’introspection. Celles-ci ont cependant des vies intérieures riches. Elles ont tendance à s’identifier aux personnages de leurs films ou de leurs livres préférés. Un être introverti dans ce cas n’est pas trop mal à l’aise lorsqu’il participe aux évènements sociaux. Les personnes avec un score haut de ce type d’introversion peuvent se perdre dans leurs pensées. Elles peuvent par ailleurs développer leur créativité.

L’introversion anxieuse

Les personnes avec ce type d’introversion aiment également être seules. Il y a cependant une différence avec la première nuance. L’introverti anxieux a une aversion pour les contacts sociaux, parce qu’ils sont douloureux et constituent pour lui une source de stress. Un score élevé de l’introversion anxieuse peut entrainer un manque de confiance en soi et en ses compétences. L’être introverti appartenant à cette nuance est souvent nerveux lorsqu’il se retrouve dans une situation inhabituelle.

L’introversion restreinte

Cette nuance est constituée de personnes réservées, qui prennent un temps de réflexion avant de parler ou de poser un acte. Même avant de s’engager à faire quelque chose, ces introvertis s’offrent un temps nécessaire pour bien réfléchir.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment