peur des inconnus
0
6
0
6

Peur des inconnus : d’où vient-elle et comment la traiter ?

Accueil > Confiance en soi > Peur des inconnus : d’où vient-elle et comment la traiter ?

Ressentez-vous aussi cette sensation de ne jamais être totalement confortable à l’égard de personnes que vous ne connaissez pas ? En plus de vous sentir gêné, vous avez envie de vous cacher ou de vous enfuir à toute vitesse. Vous vous sentez mal à l’aise en toute circonstance. Même à la simple idée de devoir trouver un nouveau travail, vous angoissez comme jamais. Vous avez toujours ce sentiment d’insécurité et d’inconfort, comme si le monde allait s’écrouler. Si ça ne tenait qu’à vous, vous éviteriez toutes les situations où vous devez communiquer avec un inconnu. Cette peur des inconnus vous rend anxieux et vous empêche de faire certaines tâches qui vous sont assignées au travail. Elle représente un frein à une vie sociale correcte. À cause de cette phobie, vous peinez à vous épanouir ou vous ouvrir à de nouveaux horizons…

Les raisons qui rendent les gens effrayés par l’idée d’entrer en contact avec un inconnu peuvent être nombreuses. Certaines personnes manifestent plus de difficultés que les autres à surmonter leur peur… Ce qui est sûr, c’est qu’elle existe bel et bien. Si elle apparaît habituellement entre 13 à 18 ans c’est-à-dire pendant l’adolescence, la peur des inconnus peut durer toute la vie. Mais rassurez-vous, il existe diverses méthodes pour remédier à votre peur panique des inconnus et sauver votre vie en société. Ce n’est jamais sans espoirs.

peur des étrangers

Crainte des inconnus, anthropophobie ou xénophobie ?

Avant toute chose, mettons la lumière sur ces deux phobies. Certains ont tendance à penser que l’anthropophobie et la xénophobie sont du même genre. Pourtant, elles sont différentes l’une de l’autre. Afin de déceler ces divergences, voyons-les une à une.

Anthropophobie : la peur des gens

Plus communément appelée « misanthropie », l’anthropophobie ou antrophobie est la peur des gens. La peur des inconnus peut être comprise dans cette phobie, mais elle englobe toutes les relations interpersonnelles en général. Une personne misanthrope éprouve une peur constante lorsqu’elle interagit avec son interlocuteur. Elle a peur d’offenser ou tout simplement par peur d’être jugé ou rejeté. Si vous ressentez cette anxiété quand vous devez assister à une fête ou en allant parler à la réceptionniste pour faire une réservation, il se peut que vous soyez antropophobe.

Xénophobie : une hostilité envers les étrangers

Cette phobie concerne surtout les personnes éprouvant une hostilité envers les étrangers. Il ne s’agit pas tellement d’avoir peur des inconnus, mais plutôt de craindre jusqu’à même haïr tous ceux qui sont différents. En d’autres termes, les xénophobes sont ceux qui se sentent menacés, envahis et méprisants envers les personnes qui ne partagent pas leur nationalité, leur langue, leur religion ou encore leur culture. La xénophobie se penche donc surtout sur le racisme et est basée sur des préjugés, une peur illogique de l’influence étrangère engendrant un comportement nocif vis-à-vis des minorités ethniques comme le harcèlement, les menaces, la discrimination et autres formes de violences physique et morale.

Alors, quel mot désigne la peur des inconnus ?

Ainsi, si on veut donner un nom à cette phobie, ce n’est sans doute pas la xénophobie. À moins de vraiment croire aux stéréotypes négatifs et éprouver une extrême antipathie envers les immigrants qui sont présents sur votre territoire, avoir peur d’interagir avec des gens que vous ne connaissez pas ne signifie pas que vous êtes raciste. Et heureusement ! Votre phobie de communiquer avec les personnes qui vous sont inconnues peut résulter de plusieurs facteurs. Certains peuvent être irrationnels, mais assurément pas fondés sur des clichés.

Pourquoi est-ce que j’ai autant peur des inconnus ?

Cette peur vous renferme petit à petit. Mais d’où vient-elle ? Vous vous êtes sûrement posé cette question plusieurs fois, essayant de vous souvenir des raisons. Et à de nombreuses reprises, vous n’êtes pas parvenu à les identifier. Cet oubli peut s’expliquer par ce qu’on appelle une amnésie dissociative.

Même s’il est vrai que le mot « phobie » peut se définir comme une peur irrationnelle et que la médecine ne peut toujours pas trouver de cause précise, il y a bien eu des facteurs déterminants, des cas, des situations qui ont causé cette peur.

Peur des inconnus : résultat d’une enfance traumatisante

En remontant aux sources, on peut réussir à dépister le point de départ de cette phobie. L’anxiété ressentie à l’idée de converser avec un total inconnu peut provenir d’expériences passées qui vous ont causé un traumatisme.

Un premier concact qui a mal tourné peut traumatiser. Mais le plus souvent, il s’agit d’un événement qui a eu lieu pendant l’enfance ou l’adolescence. Les cas de phobie sociale sont en effet courants chez les victimes de harcèlements étant plus jeunes. La sensation d’humiliation, d’effroi éprouvée par ce qu’ils ont subi a engendré une peur des inconnus les repliant sur eux-mêmes.

Un cadre favorisant la peur des étrangers

Il n’y a pas que le harcèlement scolaire qui cause du traumatisme. L’environnement dans lequel on a grandi joue vraisemblablement un rôle primordial dans la manière dont on grandit. Il affecte énormément notre personnalité. Les enfants qui ont été éduqués sous certaines vertus ou qui ont été trop couvés se retrouveront renfermés sur eux-mêmes. Dès le plus jeune âge, ils développent une certaine hypersensibilité. S’ils n’ont jamais été en contact avec d’autres personnes que leurs parents, ils sont bien plus susceptibles de développer une forte peur des inconnus. C’est parce qu’ils ont été élevés de sorte qu’ils deviennent trop dépendants de la présence de papa et maman.

Si un parent ou quelqu’un de votre famille est atteint de phobie sociale, il peut aussi déteindre sur vous. Enfin, ce n’est pas vraiment la phobie sociale qui est génétique, mais plutôt la sensibilité qui peut être excessive. Cela arrive dans certaines familles.

Il est évident que le milieu dans lequel on grandit a un impact considérable sur notre comportement et notre mentalité. Une des raisons pour lesquelles on finit par développer une anxiété sociale et avoir peur des inconnus est d’ailleurs l’influence d’un entourage hostile. Une famille qui serait continuellement en train de critiquer ou de rabaisser, déclenchant ainsi des complexes, un manque de confiance en soi ainsi qu’une crainte permanente du regard et de l’opinion d’autrui.

xénophobie

Quels sont les symptômes d’une phobie des inconnus ?

Les symptômes de cette peur se manifestent sous différents aspects. Certains d’entre eux, comme les symptômes physiques, sont plutôt flagrants et apparaissent rapidement tandis que les signes psychologiques et comportementaux s’observent de manière plus subtile. Toutefois, l’avis d’un professionnel de la santé est nécessaire pour faire un diagnostic plus fiable.

Peur des inconnus : les symptômes physiques

Il est possible qu’un individu souffrant de frayeur des inconnus commence à éprouver des angoisses rien qu’en pensant à sa première rencontre avec une autre personne. Cela peut provoquer chez lui des troubles de sommeil, et le pire c’est que cela peut même durer des semaines avant ladite rencontre. Avant et lors de l’interaction, il commence à ressentir des douleurs abdominales qui peuvent même être suivies par une diarrhée. La gêne occasionnée peut provoquer des tremblements, des spasmes, des rougissements, des sueurs froides, une augmentation du rythme cardiaque… Les traits crispés sur son visage montrant visiblement sa peur des inconnus accompagnée de nausées, de difficultés à parler, à regarder les gens dans les yeux…

Signes psychologiques et comportementaux

Si vous avez peur des gens inconnus, vous êtes potentiellement sujet à l’anxiété. Ce n’est plus une banale question de timidité : la simple pensée de devoir parler à un inconnu suscite chez vous une peur d’être jugé, d’être perçu comme anormal, de ce qui peut arriver, de perdre le contrôle de la situation, de ce que pourrait vous faire cette personne dont vous ne connaissez rien et qui ne sait rien de vous… Pour éviter tout risque de paraître ridicule, votre peur des inconnus vous pousse à ne rien faire pour vous rapprocher de nouveaux gens, mais au contraire à tout faire pour éviter de les rencontrer.

Des fois, vous vous forcez. Mais à ces moments-là, des attaques de panique surgissent et affectent votre mental, votre comportement. Vous risquez de perdre votre sang-froid, de montrer des signes d’angoisse, d’agressivité et de stress, une envie constante de pleurer provoquée par une instabilité émotionnelle. Finalement, vous décidez de baisser les bras et vous arrêtez de vous débattre…

Quelles sont les conséquences de la crainte des inconnus ?

Après avoir vécu toutes ces misères, ceux qui ont peur des inconnus ont tendance à s’enfermer dans leurs propres bulles, ce qui est dommage.

Cette peur est un énorme handicap pour vous, si vous en êtes victime. Vous craignez toujours à l’avance toutes les éventuelles rencontres. Vous ne parvenez plus à prendre de décisions et devenez dépressif. Recroquevillé dans un coin de votre chambre, vous n’allez plus à des fêtes, de peur qu’il y ait des gens que vous n’avez jamais vus. À cause de cela, vous finissez par vous fermer à toutes les possibilités : de nouveaux amis, un nouveau travail ou une promotion, une nouvelle relation, une nouvelle passion… Votre peur des inconnus diminue votre confiance en vous et freine votre épanouissement dans votre vie sociale, ruinant vos chances d’être pleinement heureux.

En outre, en plus des perturbations que cela aura sur votre santé physique, votre santé mentale en prendra un coup. Vous risquez de développer de nombreuses autres phobies (exemple : agoraphobie, la peur de sortir de chez soi), des troubles psychologiques et de personnalité.

Que faire pour guérir de sa peur des étrangers ?

Le sentiment de peur que l’on ressent concernant les inconnus peut s’ancrer fort à l’intérieur, surtout lorsqu’on a vécu des situations traumatisantes étant petit. Beaucoup portent cette peur des inconnus en eux jusqu’à l’âge adulte et pensent qu’ils ne pourront jamais s’en débarrasser… Mais non ! On peut la soigner.

Surmonter soi-même sa phobie des inconnus

Certes, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais le premier à pouvoir vous aider, c’est vous. Guérir votre phobie commence par vous, car si vous ne décidez pas une fois pour toutes et ne faites pas d’efforts, tout traitement sera vain.

Si vous en avez assez de devoir adopter des comportements de sécurité à chaque fois que vous allez sortir juste parce que vous avez cette énorme peur des inconnus, c’est-à-dire planifier à l’avance ce que vous allez dire, tout en angoissant puis au final ne pas participer aux conversations, vous cacher sous vos vêtements et votre maquillage, vous affoler rien qu’à l’idée de sortir et penser au risque qu’un parfait inconnu vienne vous aborder… commencez par traiter votre anxiété avec des techniques de relaxation comme la méditation, la respiration guidée, etc. ou bien dénichez d’autres méthodes pour calmer cette anxiété sociale, cela pourra énormément vous servir.

N’hésitez pas à vous confier et à parler de votre problème à un proche, quelqu’un qui vous comprend ou encore un professionnel.

Votre peur des inconnus est un sacré handicap pour votre vie sociale et votre bien-être, vous devez vous faire soutenir, mais surtout vous soutenir vous-même. Sachez persévérer, car le chemin est long et difficile. Pour faciliter les nouvelles rencontres, adonnez-vous à des activités que vous aimez. Faites de petits efforts, offrez-vous des récompenses, prenez une pause quand vous vous sentez fatigué puis recommencez !

Les traitements thérapeutiques

Certains médicaments sont censés calmer les angoisses et le stress, mais ils sont parfois dangereux. Le mieux c’est de trouver une aide psychologique et suivre une thérapie qui vous aidera à atténuer petit à petit votre peur des inconnus.

Il existe aussi certaines méthodes prouvées efficaces pour traiter des phobies similaires et qui pourront vous servir.

  • La psychanalyse : pour atténuer les souffrances et dénouer les conflits en vous.
  • La TCC (thérapie cognitivo-comportementale) : pour évaluer votre phobie et suivre un traitement selon les raisons découvertes.
  • L’hypnose ericksonienne : basée sur l’intuition et le lâcher-prise.
  • La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) : une technique permettant de reproduire les comportements positifs.
  • L’EMDR : une thérapie utilisant une stimulation bisensorielle.

Mais avant d’y procéder, il faut l’avis d’un professionnel. Un diagnostic fiable est toujours nécessaire.

Vous avez peur des inconnus ? Aidez ceux qui vous ressemblent

Si vous êtes témoin d’un cas de harcèlement scolaire, n’hésitez pas à intervenir. Rappelez-vous que les événements surgissant durant l’enfance ou l’adolescence sont les premiers facteurs entraînant cette peur handicapante. En protégeant les enfants de toute sorte de maltraitement, vous leur épargnez le fait de grandir dans la crainte et l’insécurité face au monde extérieur.

Si vous avez des enfants, essayez de les éduquer avec amour sans pour autant les rendre hypersensibles, sinon ils risquent de devenir des adultes effarouchés.

Enfin, si vous remarquez autour de vous d’autres personnes présentant la même peur des inconnus que vous, tentez de vous rapprocher d’eux et de leur procurer une sensation de confort afin qu’ils sachent que tous les inconnus ne sont pas effrayants, qu’ils peuvent s’ouvrir au monde sans crainte. Conseillez-les et encouragez-les à voir un psychothérapeute. Devenez amis avec eux, ainsi vous aurez quelqu’un avec qui partager vos soucis.

 

N’hésitez surtout pas à nous partager vos anecdotes et si vous avez d’autres astuces pour vaincre la peur des personnes inconnues, faites-nous savoir !

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...