muscler son cerveau
0
32
0
32

Muscler son cerveau : devenez un Popeye neurologique

Accueil > Efficacité et Productivité > Muscler son cerveau : devenez un Popeye neurologique

Le cerveau humain est une formidable machine dotée d’une multitude de fonctions exceptionnelles. Premièrement, il assure le contrôle du rythme cardiaque et la sécrétion d’hormones. De même pour la coordination des mouvements volontaires, l’équilibre et la posture. Ensuite, il permet de percevoir le monde qui nous environne. Mais également de construire des souvenirs, d’agir et même de prédire les conséquences de nos actes. Il est aussi capable de traiter et stocker des dizaines de milliards d’informations. Muscler son cerveau est cependant indispensable pour jouir de toutes ses capacités. On sait aujourd’hui que ce super organe a une capacité d’évolution quasi infinie. Malheureusement, on ne peut pas mettre la main sur cette évolution sans faire les efforts nécessaires. Il faut s’en servir et faire des exercices réguliers, voire journaliers, pour qu’il puisse se développer.

C’est pour cela que dans cet article, je vais vous donner quelques conseils et astuces pour bien le muscler ! Pourquoi ? Car tel un grand sportif, le cerveau s’use si l’on ne l’entraîne pas.

Qu’entend-on par « muscler son cerveau » ?

Quand on parle de muscle, on pense directement aux athlètes avec un corps bien bâti. Comment sont-ils ? Ils sont forts, endurants, performants… Tout cela grâce à un entraînement rigoureux qui nécessite patience, endurance et persévérance. Ils suivent un programme d’exercices difficile, utilisent un matériel complet, vont à la salle de gym. Ceci, dans le but de muscler et renforcer leur corps. Eh bien, la gym, ce n’est pas seulement pour les bras ou les mollets. On peut aussi faire des exercices pour booster le cerveau, trouver des astuces pour travailler sa mémoire. C’est ce qu’on appelle muscler son cerveau.

Muscler le cerveau, c’est améliorer ses capacités cérébrales, mais c’est aussi les garder sur le long terme. Par exemple, vous avez appris à jouer du piano étant petit. Puis vous arrêtez et ne pratiquez pas pendant des années. Bien sûr, les connaissances restent ancrées en vous. Mais en manquant de pratique, il vous sera difficile de reprendre. Même si on parvient à trouver son talent, si on ne le cultive pas, cela ne servira à rien.

C’est pareil pour le cerveau. Même si on est initialement intelligent, si on ne s’exerce pas, on ne saura plus comment faire. Muscler son cerveau, c’est également éviter de perdre ce que l’on sait déjà faire. Oui, car au fil des années, le cerveau se ramollit si l’on ne fait rien.

Ainsi, muscler notre cerveau consiste à faire trois choses bien distinctes.

  • La première, c’est prendre conscience de l’existence de nos matières grises et apprendre à les utiliser.
  • La deuxième, c’est de cultiver les aptitudes qui nous sont déjà propres en s’exerçant régulièrement.
  • Et la troisième, c’est chercher de nouvelles méthodes et découvrir de nouvelles capacités. C’est un peu comme partir à l’aventure, faire une observation de soi pour mieux se connaître !

travailler sa mémoire

Muscler son cerveau, pour qui ?

On dit que l’on a toujours intérêt à s’instruire tant qu’on est jeune. La raison est qu’une fois passé un certain âge, on n’arrive plus à apprendre. Il y a une part de vérité dans cette affirmation. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut abandonner l’idée de muscler votre cerveau juste parce que vous n’êtes plus un enfant. Aussi, apprendre à l’école n’est pas la seule manière de procéder.

Il existe des techniques et des livres d’apprentissage adaptés pour tout le monde. On a toujours la possibilité de faire évoluer nos aptitudes intellectuelles. Muscler son cerveau, c’est envisageable pour tout le monde.

La paresse : un énorme frein pour l’utilisation du cerveau

Beaucoup ne s’en rendent pas compte, mais l’être humain devient de plus en plus paresseux. Et la paresse, c’est le plus grand ennemi des neurones. Moins il est actif, moins on pense et moins nous utilisons notre cerveau. Ce dernier devient alors de plus en plus engourdi. On arrive de moins en moins à réfléchir, on est souvent dans le brouillard. On n’arrive plus à se servir de sa mémoire et on a du mal à se concentrer. D’où la nécessité de muscler son cerveau.

L’évolution y est-elle pour quelque chose ?

Vraisemblablement, oui. L’évolution et tout ce qu’elle apporte font partie des raisons principales qui ont rendu l’Homme paresseux. Ce qui a fait que l’être humain peine à tirer profit des capacités maximales de son encéphale. C’est même assez ironique puisqu’au départ, certaines inventions ont l’air d’avoir été inventées justement à cause de la paresse. (ex : les calculatrices pour éviter de calculer soi-même)

De plus, grandir dans ce monde numérique fait plonger la plupart d’entre nous dans de nombreux troubles psychologiques. Heureusement, nous pouvons recourir à la thérapie cognitivo-comportementale.

Quoi qu’il en soit, muscler son cerveau est devenu une option que l’on préfère éviter. Et pourtant, c’est capital. Avec la nouvelle technologie, tout est automatisé. Les bibliothèques se vident, les livres ne sont plus aussi appréciés…

Évidemment, je ne dis pas que l’avancement technologique est une mauvaise chose. Elle a ses avantages. Le problème, c’est que la majeure partie des utilisateurs ne savent pas les utiliser à bon escient. Avec internet, par exemple, on peut s’instruire et lire des ouvrages intéressants. Il existe aussi des jeux qui peuvent faire travailler le cerveau. Malheureusement, la plupart ne sont là que pour les réseaux sociaux.

Muscler son cerveau, qu’est-ce qu’on y gagne ?

Vous conviendrez, les méninges font rarement la une des magazines et pourtant, ils le mériteraient amplement. En effet, mis à part les revues scientifiques (et encore), rares sont les sujets qui relatent l’infini potentiel, la beauté, la complexité, mais surtout l’importance de cette super machine qu’est notre cerveau. D’ailleurs, si on entend toujours parler de comment entretenir et améliorer notre capital physique, on n’entend quasiment jamais de comment optimiser notre capital cérébral.

Pourtant, lorsque l’on se penche de près sur la question, on comprend très vite combien il est important de l’entretenir au mieux. Muscler son cerveau est quelque chose de si important, mais personne n’en a vraiment conscience. Nous devons l’entretenir et, surtout, le plus longtemps possible.

Ainsi, je vais vous présenter ci-dessous toutes les raisons qui montrent pourquoi il est primordial de muscler votre cerveau.

Muscler le cerveau améliore la santé mentale

Il ne faut surtout pas oublier que le cerveau est le quartier général de nos émotions, nos réflexions et notre identité. C’est par son biais que l’on peut penser. En l’utilisant de la mauvaise manière, nous nous accablons de pensées négatives et courons à notre perte. Il va donc sans dire que muscler son cerveau ne présente que des avantages sur notre bien-être mental. De fait, faire travailler son cerveau permet de : 

On gagne aussi en confiance en soi. Ceci, nous permettant de laisser derrière nous nos peurs et craintes. On s’ouvre d’abord à nous-mêmes puis, pas à pas, au monde extérieur. Essayez de vous visualiser avec une meilleure santé mentale, prêt à tout affronter. N’est-ce pas juste magnifique ?

Muscler son cerveau pour le préserver

Les scientifiques sont unanimes : avoir une vie stimulée et stimulante sur le plan cognitif permet d’optimiser notre capital cérébral.

Effectivement, comme lorsqu’un muscle n’est pas ou peu utilisé, le cerveau lorsqu’il n’est pas assez stimulé tend à s’appauvrir en connexions neuronales. Résultats : le déclin cérébral et la perte de l’acuité intellectuelle.

Alors oui, le cerveau doit être constamment sollicité pour pouvoir se préserver. Comme je vous l’ai déjà expliqué plus haut, on ne peut pas espérer rester fonctionnel sans exercice. Si vous tenez à vos matières grises, souvenez-vous de l’importance de muscler son cerveau.

Améliorer ses performances intellectuelles et cognitives

Il faut savoir que nos mauvaises habitudes de vie dans lesquels nous sommes plongés chaque jour contribuent grandement à atrophier nos performances cérébrales. Heureusement, le cerveau s’entretient et peut, à l’aide d’exercices ciblés et adaptés, se développer et gagner en efficacité.

En effet, selon le principe de la plasticité cérébrale, faire travailler son cerveau tout au long de sa vie permet au cerveau de créer de nouvelles connexions synaptiques au gré de nos expériences et de nos apprentissages. Aussi, faire travailler ses neurones permet de muscler son cerveau. Et ceci reste le seul moyen de garder nos fonctions cognitives au plus haut niveau.

Par ailleurs, avec l’avènement du culte de la performance et de l’excellence, travailler sa mémoire et améliorer sa concentration sont désormais devenus de véritables nécessités. Ceci afin de pouvoir satisfaire les exigences de ce monde économique de plus en plus compétitif. Raison pour laquelle d’ailleurs, certaines techniques de musculation de la matière grise façon body-building font de plus en plus d’adeptes.

Lutter contre les maladies neurodégénératives

Nous nous devons de protéger nos cellules grises de beaucoup de danger, d’où l’importance de muscler son cerveau.

Selon une étude publiée dans le Canadian Medical Association Journal, les exercices visant à améliorer sa concentration et de travailler sa mémoire permettraient de différer l’émergence des maladies dégénératives cognitives, et plus particulièrement l’Alzheimer.

Améliorer ses performances intellectuelles

Quelles techniques pour muscler le cerveau ?

Tel qu’un programme sportif ou nutritionnel préserve la santé de l’individu, les programmes de musculation cérébrale, eux, ont pour objectif d’entretenir et d’améliorer ses capacités cognitives. Aujourd’hui, il existe différentes techniques qui permettent de muscler votre cerveau. Elles sont variées et je vous conseille vivement de les essayer. Je vous propose les suivantes.

Muscler son cerveau avec la lecture

Ce n’est plus un secret. Lire est un des meilleurs moyens pour permettre au cerveau de s’exercer. Essayez, vous allez adorer les bienfaits de la lecture !

Elle développe notre imagination et ainsi, notre créativité. C’est une excellente manière de stimuler le cerveau. Elle nous permet aussi d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir le monde sans nous déplacer ! Et cerise sur le gâteau, les livres nous aident à développer notre concentration.

Pratiquer une activité physique

Eh oui. Si l’activité physique est surtout connue pour faire du bien au corps, elle permet aussi à l’Homme de muscler son cerveau. En effet, les exercices physiques jouent un rôle clé dans la neurogenèse. En améliorant l’oxygénation du cerveau, le sport permet de renforcer et de réparer les connexions neuronales. Plus encore, d’accroître la formation de neurones dans l’hippocampe. Un exemple d’activité que vous pouvez pratiquer : le Yin Yoga.

L’activité physique permet également d’améliorer le taux de neurotransmetteurs et dynamise la circulation sanguine. Ce faisant, on arrive mieux à réfléchir et à se concentrer. En fait, il n’est pas seulement question de la condition physique. Un cerveau en bonne santé procure une excellente santé mentale !

La méditation permet aussi de muscler son cerveau

La méditation, c’est cette pratique qui consiste à concentrer notre attention sur le moment présent. Permettant aux pratiquants d’atteindre leur paix intérieure, elle se décline en de nombreuses techniques différentes.

Les récentes études scientifiques confirment que, pratiquée de manière régulière, la méditation permet d’augmenter les ondes alpha dans le cerveau. Il s’agit de l’activité cérébrale la plus lente de toutes et permet d’atteindre ce que l’on appelle état inconscient. En augmentant ces ondes, la méditation permet ainsi de modifier la structure du cerveau et son fonctionnement. Certains outils, comme les bols tibétains, sont parfois utilisés pour amplifier l’état méditatif.

Muscler son cerveau en apprenant une nouvelle langue

Selon les experts du GCBH, une bonne manière de muscler votre cerveau est de vous impliquer dans une activité nouvelle. La nouveauté permet de challenger le cerveau et donc l’entraîner continuellement. Pour cela, quoi de mieux que d’apprendre une nouvelle langue ? Vous devenez polyglotte tout en travaillant votre cerveau efficacement. Vous pourriez par exemple essayer le sanskrit.

De plus, selon les chercheurs du New Hampshire, le plurilinguisme permet d’engager un spectre plus large du cerveau. De fait, en passant d’une langue à l’autre, on sollicite de nouvelles aires cérébrales.

Muscler son cerveau avec les jeux cognitifs

Il existe également des exercices plus ou moins ludiques qui permettent de muscler le cerveau. À l’instar de lumosity, BrainHQ, Cogmed ou encore le très célèbre Dual N back. Concrètement, ces jeux cognitifs adaptés des tests développés par les chercheurs en neuropsychologie ont pour objectif de faire travailler sa mémoire et d’améliorer sa concentration.

Il existe aussi des jeux à faire en famille. Vous pouvez les essayer avec vos enfants et stimuler votre cerveau de bien de façons. Non seulement ils sont amusants, mais aussi très instructifs !

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie