Difficultés de concentration : pourquoi et comment faire pour rester concentré


Avec l’agitation des villes, le stress et la tension nerveuse qu’engendrent la plupart des professions ainsi que les différentes distractions et l’infobésité qui n’épargnent désormais plus personne, l’homme moderne fait aujourd’hui face à l’un des plus grands maux psychologiques de tous les temps : les difficultés de concentration. D’ailleurs, ce phénomène est aujourd’hui tellement répandu qu’il touche toutes les catégories de personnes. Autant les adultes que les jeunes. Et ce, à tout moment de la vie. Pourtant, les difficultés de concentration peuvent profondément nuire à la qualité de votre vie. Et cela, aussi bien quotidienne que professionnelle. De fait, lorsque vous manquez de concentration vous avez du mal à être efficace. Ce qui peut vite devenir une source de frustration. Mais aussi, de dépression. Mais alors, quelles sont les causes des difficultés de concentration ? Comment se manifeste le manque de concentration ? Et comment améliorer sa concentration ? Nos réponses.

Les difficultés de concentration : les causes

La concentration se définit comme la capacité à focaliser toute son attention sur la tâche ou l’activité à accomplir. Ou encore sur un sujet donné. La concentration, c’est aussi la capacité à exclure certains stimulus. À l’instar des bruits environnants ou encore de ses propres pensées. En ce sens, les difficultés de concentration se traduisent par la perte de cette capacité à rester focus.

Chez l’enfant, elles sont souvent les conséquences du TDAH (trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). Il faut noter que ce dysfonctionnement du cerveau n’a rien avoir avec l’intelligence. Par ailleurs, les difficultés de concentration peuvent également témoigner d’une préoccupation extérieure. Telle que les problèmes familiaux, scolaires ou affectifs. Effectivement, à cause des crises de stress et l’anxiété engendrée par ces événements l’enfant n’a plus d’espace mentale interne disponible pour gérer sa concentration.

Chez l’adulte, il existe plusieurs causes des difficultés de la concentration. Tout d’abord, elles peuvent être une simple révélatrice d’une fatigue physique et nerveuse. En effet, à la suite d’un travail intellectuel important, des tâches rébarbatives ou encore d’un effort physique intense, la baisse du rendement intellectuel. Ce qui peut entraîner des troubles de l’attention et donc des difficultés de concentration. Ensuite, selon les spécialistes, les difficultés à se concentrer peuvent être associées à la prise de médicaments. À l’instar : des antidépresseurs, somnifères, anxiolytiques ou encore des antihistaminiques qui peuvent détériorer le fonctionnement cognitif. Dans certains cas, elles peuvent aussi avoir des causes psychologiques comme le stress, la peur de l’échec, des idées noires récurrentes ou encore la perte d’intérêt. Enfin, les difficultés de concentration peuvent être les conséquences de maladies neurologiques plus graves. Telle que :

  • Problèmes vasculaires cérébraux
  • Dégénérescences cérébrales
  • Démence à corps de Lewy

Les difficultés de concentration et les nouvelles technologies

Au-delà des principales causes des difficultés de concentration que nous venons de citer précédemment, les nouvelles technologies sont également l’une des raisons pour lesquels nous sommes aujourd’hui de moins en moins concentrés. Et plus particulièrement au travail.

Effectivement, une étude de l’Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (Orse) révèle que la place prise par les nouvelles formes de communication dans le cadre du travail fait que 30 % des salariés français passent près de 2 heures par jour à répondre à leur messagerie et à vérifier leurs mails toutes les cinq minutes. Il va sans dire qu’il reste quasiment impossible de rester concentré dans ce genre d’environnement. À cela s’ajoute l’utilisation continue d’internet qui a un véritable effet délétère sur les capacités cognitives. Un vrai paradoxe puisque les nouvelles technologies, censées nous rendre plus productifs et performants sont aujourd’hui celles qui nous empêchent de bien réfléchir. On parle aujourd’hui de cyber dépendance.

Une étude de Microsoft souligne également que l’omniprésence des écrans et autres smartphones rend aujourd’hui les distractions plus accessibles. Résultat : près 45 % des salariés sont souvent dans les nuages au bureau. Mais surtout, se laissent facilement distraire par les écrans qui les entourent.

Quels sont les symptômes les plus fréquents des difficultés de concentration ?

Chez l’enfant, les difficultés de concentration peuvent se traduire par un florilège de signes facilement reconnaissable. À savoir :

  • L’impossibilité à garder une attention soutenue au cours d’un travail, d’une activité manuelle ou intellectuelle.
  • La difficulté à mémoriser même les choses les plus simples
  • Une tendance à rêvasser en permanence
  • Une tendance à être facilement distrait
  • Des jeux de nature déstructurée
  • La facilité à se lasser rapidement d’une activité

Tandis qu’un adulte peut présenter des difficultés de concentration dans les cas suivants :

  • Incapacité à réaliser des tâches longues et de manière prolongée
  • Oubli systématique des informations
  • Déconcentration à la moindre source de distraction. Telle que les bruits, un objet qui attire l’attention, des mouvements dans le champ de vision, quand une personne parle…
  • Difficulté à suivre une lecture
  • Sensation d’avoir la tête embrumée
  • ralentissement psychomoteur

Ainsi, les difficultés de concentration chez l’adulte peut également s’apparenter à l’incapacité de l’individu à être dans l’ici et maintenant. Et pour cause : son esprit divague, sans but.

Comment améliorer sa concentration ?

C’est aujourd’hui indéniable ! La concentration est une fonction cognitive essentielle à toute activité humaine. Et ce, que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel. De ce fait, les difficultés de concentration peuvent revêtir des conséquences diverses notamment, la baisse de l’estime de soi, le manque d’efficacité, la colère, l’irritabilité et même une dépression nerveuse. Ainsi, il est tout à fait normal que l’on se demande comment améliorer sa concentration. Pour doper votre concentration, voici les meilleures techniques et astuces :

Et vous, que faites-vous pour optimiser votre concentration ?

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment