Dépression nerveuse : pourquoi, comment et que faire ?

D’aussi loin que l’on se souvienne, la tristesse, les doutes et les déceptions ont toujours fait partie de la vie. Il faut dire qu’en tant qu’être humain, il est facile d’avoir l’impression de perdre ses repères face une situation hors de contrôle ou un événement tragique. Néanmoins, si’il est normal de ressentir parfois des coups de blues, il y a en revanche lieu de s’inquiéter lorsque ce mal-être s’installe jusqu’à devenir un véritable handicap dans la vie quotidienne. Lorsque le simple fait de sortir de son lit le matin s’apparente à un véritable défi, que les idées noires semblent prendre le dessus et que la vie paraît fade et sans saveurs, il faut se dire que ce sont peut-être les signes imminents d’une dépression. Cette maladie qu’on a encore aujourd’hui beaucoup de mal à aborder tant les idées reçues sont nombreuses.

À travers cet article, vous allez pouvoir mieux connaitre la dépression nerveuse pour pouvoir enfin y faire face.

Dépression nerveuse : quèsaco

Souvent confondue à tort avec la déprime définie comme étant un état de tristesse passagère et un petit coup de cafard transitoire, la dépression nerveuse est une véritable maladie neurologique. En effet, classée par les autorités de santé mondiale dans la catégorie des maladies mentales, le trouble dépressif se traduit par l’association d’une intense tristesse incontrôlée, d’un sentiment de vide et d’une très grande fatigue émotionnelle qui s’apparente souvent à une sorte de lassitude profonde vis-à-vis de la vie et tout ce qui vous entoure. La dépression est donc bien plus qu’un vague à l’âme passager. Dans sa forme la plus extrême, elle peut même conduire au suicide ou à l’automutilation.

Dans le milieu médical, la dépression nerveuse est surtout connue comme un état de stress chronique. Un état mental empêchant le sujet de fonctionner de façon normale. Cela aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychologique. En règle générale, elle se présente sous forme d’épisode(s). On parle alors d’épisode dépressif dont la durée peut s’étaler sur quelques semaines à quelques mois et parfois même sur plusieurs années.

Quelles sont les causes de la dépression ?

Face à la dépression, il est tout à fait normal de rechercher des explications et des causes. Malheureusement, Il faut bien se l’avouer, même si cette maladie neurologique est devenue monnaie courante dans notre société actuelle, il reste compliqué de se prononcer sur ses causes réelles. On a alors souvent recours à des explications rationnelles comme la fatigue ou le stress au travail.

Or, multifactorielle, la dépression n’est pas le fait d’une seule cause, mais plutôt de plusieurs origines. D’ailleurs, de nombreuses études nous ont permis aujourd’hui d’identifier les causes possibles de cette maladie mentale. À ce jour, la dépression nerveuse s’explique donc comme étant la résultante de l’interaction d’un ensemble de facteurs génétiques, biologiques, psychologiques ainsi qu’environnementaux et comportementaux :

Facteurs génétiques

À la suite d’une étude clinique réalisée pendant plusieurs mois sur des familles et des jumeaux, les spécialistes ont pu démontrer que la dépression nerveuse avait une composante génétique. Bien que les gènes impliqués sont toujours en cours d’identification. Par ailleurs, la tendance à la dépression peut également trouver sa source dans les antécédents familiaux. En effet, un individu présente 2 à 4 fois plus de chance d’être dépressif, si l’un de ses parents a souffert de dépression.

Bien évidemment, la vulnérabilité héréditaire ne constitue pas un facteur déclencheur de cette maladie mentale, mais plutôt un facteur prédisposant. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir les personnes dont les parents ont vécu des troubles de l’humeur ne jamais souffrir de dépression.

Facteurs biologiques

Bien que les causes biologiques de la dépression nerveuse sont toujours en cours d’identification à l’heure actuelle, l’apparition des symptômes de la dépression peut également être liée à un certain dysfonctionnement cérébral pouvant déséquilibrer la production de neurotransmetteurs — des substances naturellement présentes dans le cerveau et la moelle épinière — et plus particulièrement de la sérotonine et la noradrénaline. Or, les études prouvent qu’une baisse du niveau de ces deux neurotransmetteurs pouvait causer l’irritabilité ainsi que le ralentissement psychique et psychomoteur que l’on remarque généralement chez les personnes dépressives.

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

Facteurs environnementaux et comportementaux

Plusieurs événements et certaines mauvaises habitudes de vie ont été identifiés comme étant susceptibles de nuire à l’état psychologique. Une rupture amoureuse, le stress au travail, l’épuisement professionnel, le décès d’un proche, les périodes de conflits relationnels avec le conjoint ou la famille ou encore les problèmes de santé peuvent donc être des facteurs déclencheurs.

Facteurs psychologiques

Comme on vient de l’évoquer précédemment, certains événements quotidiens peuvent facilement fragiliser une personne sur le plan émotionnel. Toutefois, ce n’est pas toutes celles exposées à des événements malencontreux comme le stress au travail, la perte d’un emploi ou les difficultés financières qui vont développer une maladie neurologique.

D’ailleurs, saviez-vous que deux individus peuvent réagir différemment face aux mêmes événements ? En effet, ce n’est pas l’événement en lui même qui va conduire à la dépression nerveuse, mais plutôt la perception que vous allez avoir de celui-ci et la façon dont vous allez réagir. En d’autres mots, votre façon de voir les choses va conduire à des émotions négatives qui favoriseront cette fatigue émotionnelle.

Comment se présente la dépression nerveuse ?

Selon les récents chiffres de l’OMS, 25 % de la population mondiale souffriraient de dépression nerveuse. Au total, ce sont donc près de 300 millions de personnes dans le monde qui doivent faire face à ce trouble grave de l’humeur. Pourtant, nombreuses sont celles qui souffrent de cette affection sans en être réellement conscientes. Ce qui explique pourquoi, il est encore aujourd’hui très difficile de s’en sortir sans séquelle. Pour mieux y faire face, il est donc important de reconnaître les principaux signes indiquant la présence d’une dépression. L’INSERM indique qu’il existe jusqu’à maintenant 9 symptômes caractéristiques de la dépression nerveuse. Les voici :

  • Tristesse quasi permanente
  •  Perte d’intérêt pour les plaisirs quotidiens
  • Sentiment d’autodépréciation et de culpabilité excessif
  • Pensées obsessionnelles de mort ou de suicide ;
  • Ralentissement psychomoteur (lenteur de certains de gestes ou débit de parole lent)
  • Perte d’énergie ou fatigue dès le réveil
  • Perte d’appétit ou au contraire grosse fringale à toute heure de la journée
  • Trouble du sommeil suivi parfois de crise d’angoisse la nuit ;
  • Troubles de l’attention et de la mémoire

Fatigue émotionnelle : Comment faire pour s’en sortir ?

Sachez que comme toutes les maladies, la dépression se soigne très bien. En effet, il existe de nos jours divers traitements pharmacologiques contre la dépression nerveuse appelée communément les antidépresseurs. Ce sont des substances naturelles ou artificielles capables d’améliorer l’humeur des personnes dépressives en modifiant l’équilibre chimique de leur cerveau. Néanmoins, il est primordial de prendre conscience que ses traitements médicamenteux doivent être pris sur l’avis d’un médecin spécialisé.

Par ailleurs, en dehors des traitements pharmacologiques qui peuvent parfois s’avérer particulièrement éprouvants, il existe également des traitements psychologiques très efficaces. À l’exemple de la psychothérapie adaptée à la dépression nerveuse. Il s’agit d’une thérapie s’appuyant sur le psychisme qui permet de travailler en profondeur les aspects psychologiques et sociaux pouvant être reliés à l’épisode dépressif. Sans oublier, l’hypnose dont l’objectif est d’identifier le moment de la survenue de la dépression pour ménager la guérison.

Maintenant que vous avez en main tous les renseignements utiles concernant la dépression nerveuse, si vous connaissez autour de vous une personne ou êtes vous même actuellement dans un état dépressif, n’hésitez pas à partager en commentaire les méthodes et les outils que vous avez expérimenté et qui permettent de faire face à cette affection.

Dépression nerveuse : pourquoi, comment et que faire ?

1 français sur 4 en souffre, la dépression nerveuse est en phase de devenir le mal du 21e siècle. Quels sont les symptômes, comment se soigner ? Parlons-en.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"