Crise de stress
2
48
2
48

Crise de stress : qu’est-ce que c’est et comment lutter contre ?

Accueil > Confiance en soi > Crise de stress : qu’est-ce que c’est et comment lutter contre ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Boule au ventre, mains moites, cœur qui palpite, bouffée de chaleur… On a tous déjà ressenti ce genre de désagrément au cours de notre vie. Ces sensations particulièrement désagréables surviennent généralement lors d’une crise de stress. Cette crise toucherait aujourd’hui plus de 6 Français sur 10. Mais en quoi consiste-t-elle exactement ? Faisons le point sur ce fléau qui ravage le monde moderne. Découvrez aussi quelques moyens pour lutter contre. Penser positivement, se reposer, vivre sainement, pratiquer des activités relaxantes, apprendre à s’organiser, s’éloigner des agents stresseurs… Demander de l’aide est également une solution à prévoir. Je vous explique en détail.

Qu’est-ce que le stress ?

Avant tout, il est nécessaire de définir le mot « stress ». Cette étape est importante pour pouvoir comprendre et adopter les méthodes de lutte contre une crise de stress.

Introduit en médecine par l’endocrinologue canadien, Hans Selye en 1936, le stress — autrefois appelé « syndrome général d’adaptation » — se définit comme les réactions de l’organisme face aux menaces physiques ou chimiques ainsi que psychiques ou émotionnelles entraînant un déséquilibre.

D’un point de vue biologique, ce mécanisme d’alarme naturel rend capable de réagir instantanément à une situation ou un stimulus en particulier. Soit par l’adaptation, le combat ou la fuite. Concrètement, le stress est donc le premier recours de votre organisme pour mobiliser toutes ses ressources et les rendre immédiatement disponibles. On ne parle pas encore de crise de stress. Mais ces réactions surviennent pour faire face à un danger potentiel. Ou encore, pour vous adapter à l’environnement qui vous entoure. D’ailleurs, selon de nombreuses recherches, c’est le stress qui aurait permis à l’être humain de survivre.

Sur le plan santé, les réactions physiologiques et psychologiques liées au stress sont également indispensables pour préserver les fonctions vitales. Par extension, on peut dire que cette agitation peut profiter aux organes vitaux et au cerveau. Toutefois, une exposition récurrente à un agent stresseur peut avoir de nombreuses répercussions. Cela peut même devenir un facteur de risque pour de différentes pathologies.

troubles psychologiques

Crise de stress : qu’est-ce qui peut la causer ?

De nombreux facteurs peuvent engendrer un excès de stress. Il peut toucher les plus jeunes comme les plus grands. Les violences et lesconflitsau sein d’une famille peuvent par exemple causer du stress chez les enfants. Subir des pressions à l’école peut aussi les rendre très stressés. Et notamment chez les adultes, nous pouvons citer d’autres raisons :

  • Le stress au travail
  • Des troubles psychologiques : dépression, trouble anxieux
  • La consommation d’alcool, le tabagisme, etc.
  • De mauvaises habitudes de vie : manque de sommeil, mauvaise alimentation, sédentarité…

Par ailleurs, une crise de stress récurrente peut aussi avoir pour origine certaines situations traumatiques (ex. : décès d’un proche). Elles risquent ensuite de causer des troubles comme un état de stress post-traumatique ou de stress chronique.

Vous l’aurez compris, personne n’est réellement à l’abri de ce mal. Néanmoins, l’ampleur des crises dépend aussi de chaque individu. En effet, chacun d’entre nous a sa propre manière de gérer son stress au quotidien. Certains peuvent être très sensibles tandis que d’autres parviennent facilement à relativiser. D’autres encore peuvent déjà être en train de crouler sous la pression sans s’en rendre compte.

Crise de stress : les 3 phases à reconnaître

Comment savoir si vous êtes en train de faire une crise due au stress ? D’après les recherches du Dr Selye, elle agit sur trois phases qui s’enchaînent de manière logique.

La réaction d’alarme

Vous connaissez certainement les symptômes de cette première phase dite l’alarme. Il s’agit de ces réactions physiologiques pour le moins désagréable que vous ressentez à l’approche d’une compétition ou d’un examen. Ou encore, lorsque vous avez décroché un entretien d’embauche pour le boulot de votre rêve. Les palpitations cardiaques, accélération de la respiration, l’effondrement du tonus musculaire annoncent déjà une crise de stress. Mais il y a aussi d’autres symptômes que beaucoup d’entre nous partagent, comme les suivants :

  • La dilatation de la pupille,
  • Les sueurs froides,
  • La pâleur,
  • Les tremblements,
  • Le bouton de stress,
  • Les malaises…

Ces réactions s’expliquent par le fait que lorsque vous êtes face à un agent stresseur, les impulsions nerveuses stimulent l’hypothalamus. Il s’agit de la petite glande située sur la face ventrale de l’encéphale). Cette dernière adresse alors, directement une alerte à la médullosurrénale et l’hypophyse ou la glande pituitaire. Dès lors, la médullosurrénale sécrète une hormone du stress : l’adrénaline également surnommée l’hormone guerrière. Lors d’une crise de stress, celle-ci va parcourir tout l’organisme et déclencher les réflexes sympathiques au niveau des cellules bêta récepteurs.

De son côté, l’hypophyse libère successivement d’autres hormones, notamment l’autre hormone du stress : le cortisol. Ce dernier va de nouveau stimuler les actions de l’adrénaline ainsi que de la noradrénaline. Ceci, pour mobiliser votre énergie disponible et mettre instantanément tous vos sens en éveil. Le but principal sera d’alimenter votre cerveau et vos muscles en oxygène et en nutriments. Mais aussi, de préparer l’organisme à un retour à la normale.

La phase de résistance

Lorsque le stimulus persiste, la deuxième phase d’une crise de stress entre en scène. Il s’agit de la phase de résistance ou de vigilance. Cette phase va aider votre corps à entrer dans s’adapter à la situation problématique à laquelle il vient d’être confronté. Mais aussi de compenser les pertes d’énergies occasionnées par le choc initial. Ainsi, votre organisme va tenter de capitaliser encore plus de ressources pour retrouver un nouvel équilibre.

Pour cela, l’hypophyse va libérer une plus grande quantité de corticotrophine (ACTH) et déclencher une plus importante sécrétion de cortisol par les glandes surrénales. Mais ce n’est pas tout. Pendant cette phase de la crise de stress, votre corps va aussi sécréter d’autres hormones :

  • L’endorphine
  • La dopamine
  • La sérotine
  • Les hormones sexuelles
  • La somatotropine (hormone de croissance)
  • Les hormones thyroïdiennes

Cet afflux d’hormones dans le sang et dans les terminaisons nerveuses va alors déclencher un flot de réactions physiologiques. À savoir :

  • L’augmentation de la tension artérielle et de la pression sanguine,
  • La diminution du taux de sang dans le cerveau qui affecte la capacité de jugement et de concentration,
  • Le maintien d’un niveau élevé de sucre par le foie,
  • L’effondrement du taux de sucre dans les tissus musculaires et osseux, etc.

Une crise de stress arrivée à ce stade va demander beaucoup d’effort et d’énergie. Ainsi, lorsque les moyens de défense à votre disposition ne suffiront plus, vous allez entrer dans la dernière phase : la phase d’épuisement. Mais pas seulement ! Lorsque cette phase se prolonge, elle peut vous mener à une véritable dépression nerveuse et à un état d’angoisse permanente.

La phase d’épuisement

La dernière phase commence lorsque l’organisme n’arrive plus à s’adapter à une situation de stress et commence à craquer. Totalement épuisé et incapable de se soustraire à l’agent stresseur, il va alors se retrouver dans une situation de vulnérabilité. Une crise de stress intense va d’abord rendre difficile l’approvisionnement en énergie nécessaire à vos cellules. Ensuite s’ensuivent l’affaiblissement du système immunitaire et l’ulcération de la muqueuse gastrique. Ceci, dû à l’involution du thymus ainsi que l’augmentation de la taille de la surrénale. Et nous devons cette dernière à la sécrétion d’un volume trop important d’hormones de stress.

Ainsi, la diminution importante d’apport en énergie va retentir sur l’état physiologique du cœur, des vaisseaux ou du rein. Votre état mental va aussi en pâtir. Mais elle peut également conduire à un état de collapsus général ou un état de choc. En d’autres termes, la crise de stress peut même mener à la mort. Dans des cas moins graves, mais toujours alarmants, une immunité trop affaiblie peut être propice au développement de nombreuses maladies.

Quelques astuces pour lutter contre ce problème

Lorsqu’elle n’est pas prise en charge, cette crise peut se transformer en un véritable fléau au quotidien. Elle commence par un simple bouton de stress. Mais elle peut aboutir à un état d’angoisse permanente en passant par l’affaiblissement de votre système immunitaire. Elle peut avoir un impact important sur votre santé et votre qualité de vie. Pour vous aider à lutter contre les risques de la crise de stress, voici 6 bonnes pratiques que vous pouvez mettre en place :

Adopter une attitude plus positive

Le fait de trop penser ou de toujours être dans le négatif occasionne déjà beaucoup de stress en nous. Lorsque nous imaginons toujours le pire, nous nous condamnons automatiquement à vivre dans l’angoisse. Si vous vous levez le matin en vous disant que la journée s’annonce mal, vous allez garder cette idée en tête. Et vous passerez sans aucun doute une mauvaise journée. Dans le cas contraire, garder un moral positif peut vous aider à mieux gérer une éventuelle crise de stress. Vous pourrez plus facilement voir le bon côté des choses, vous aurez l’esprit plus clair pour penser à une solution. Ainsi, pour rester positif, tâchez de :

  • Garder un optimisme à toute épreuve
  • Vivre uniquement dans le moment présent : évitez de ressasser le passé ou d’avoir peur du futur
  • Considérer les épreuves comme des défis à surmonter
  • Garder confiance en vous-même
  • Accepter que vous ne pouvez pas tout faire pour ne plus avoir peur de l’échec
  • Vous éloigner des personnes négatives
  • Toujours être reconnaissant que ce soit pour votre temps, vos qualités, vos talents…

Lutter contre la crise de stress en faisant une pause

Dans le monde dans lequel nous vivons, tout le monde est trop occupé à courir après le temps. Nous ne nous accordons aucun moment de répit et cela nuit énormément à notre santé tant physique que mentale.

De temps en temps, il est aussi important de faire une petite pause, que ce soit au travail ou dans la vie personnelle. Réservez quelques heures ou quelques minutes par jour pour souffler un peu. Profitez un peu plus de vos weekends ou partez en vacances, vous le méritez bien !

situation de stress

Adopter une hygiène de vie saine et équilibrée

Crise de stress et mauvaises habitudes de vie vont de pair. Si vous souhaitez obtenir plus de forces pour combattre votre stress, vous devez dès maintenant prendre soin de votre corps et votre esprit. Pour cela, vous pouvez commencer par :

  • Avoir une alimentation saine, variée et équilibrée
  • Essayer de manger en pleine conscience
  • Boire suffisamment d’eau tous les jours
  • Faire en sorte de bien dormir
  • Avoir une bonne hygiène corporelle
  • Mettre un terme au tabagisme et à la consommation d’alcool
  • Avoir de bonnes relations sociales
  • Prendre l’air et un peu de soleil de temps à autre…

Éloigner la crise de stress avec une activité relaxante

Savoir se relaxer est aussi une bonne méthode pour vaincre le stress. En pratiquant des activités pour vous détendre, vous régularisez votre rythme cardiaque et favorisez des pensées plus sereines. Vous serez moins en proie à l’anxiété et vous développerez une meilleure aptitude à relativiser.

Il existe de nombreuses manières de se relaxer, cela dépend de tout un chacun. Vous pouvez par exemple essayer :

  • Le yoga,
  • La méditation,
  • Le jardinage ou
  • Des exercices de relaxation.

Certains peuvent trouver calme et plaisir en faisant du sport, du mandala ou en jouant de la musique.

Prévenir une crise de stress : bien s’organiser

Les angoisses quotidiennes peuvent aussi être le fruit d’une mauvaise organisation. En effet, pour être plus en paix, nous avons besoin de mieux orchestrer nos idées et de bien organiser notre temps. Ce faisant, nous pouvons déjà éloigner la possibilité de trop stresser en pensant à trop de choses en même temps.

Vous avez quelques difficultés à planifier et atteindre vos objectifs ? Vous pouvez déjà lire cet article qui vous apprend comment diviser un objectif en tâches.

Éliminer les habitudes déclencheurs de stress

Évidemment, dans le but de mieux gérer une éventuelle crise de stress, vous devez également penser également à vous éloigner des habitudes qui l’occasionnent. Pour les reconnaître, prêtez attention aux symptômes qui vous préviennent que telle ou telle situation vous stresse. Ensuite, si vous reconnaissez les signes physiques ou émotionnels, éliminez définitivement cet élément de votre vie.

Si vous voulez, vous pouvez même dresser une liste et essayer de vous débarrasser d’une mauvaise habitude à la fois.

Dans le cas où vous ne pouvez pas vous en éloigner, prenez d’autres dispositions pour atténuer l’angoisse ou les tensions. Par exemple, pensez à faire vos activités de relaxation.

Lutte contre la crise de stress : trouver de l’aide

Lorsque la crise est trop importante et que vous pensez ne pas avoir assez de ressources pour lutter, vous pouvez également recourir à la psychothérapie. Elle peut vous apprendre à mieux gérer votre stress et votre anxiété. Par exemple, vous pouvez essayer les thérapies cognitives et comportementales(TCC) ou encore les thérapies d’acceptation et d’engagements.

Il existe également différentes techniques de relaxation très efficaces pour éradiquer les réactions sympathiques liées au stress :

  • Sophrologie,
  • Hypnose,
  • Réflexologie, etc.

Et vous quels sont vos astuces pour prévenir ou lutter contre une crise de stress ?

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. Olivier

    Merci Mathieu pour cet article très complet. J’ai souffert pendant longtemps de crises de stress, c’est un problème très gênant qui empêche de s’épanouir dans son travail. J’ai pu petit à petit contrôler et dominer ce stress en montant en compétences dans mon domaine et donc en prenant confiance en moi. Les techniques de relaxation sont selon moi aussi très efficaces. Apprendre à être zen dans sa vie fait des miracles.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Olivier,

      Merci pour ton commentaire.

      Eh bien, savoir que l’article t’aide m’encourage à continuer dans cette voie.

      😉

      A bientôt,
      Mathieu.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.