Technique de manipulation : les connaître et s’en servir à bon escient


Pour contrecarrer les machiavéliques projets d’un manipulateur, vous ne devez pas seulement connaître une seule technique de manipulation. En effet, les méthodes sont nombreuses, les comprendre est essentiel à notre confort sécurité. Apprenez tout de suite à travers cet article toutes les techniques de manipulation.

La porte au nez : une technique qui amène à tout accepter

La porte au nez consiste à proposer une chose exagérée afin de pouvoir faire accepter une autre plus raisonnable, mais qui reste contraignante. Elle peut ainsi contraindre à choisir une option que le manipulateur aura définie à l’avance.

Le pied dans la porte : une technique de manipulation au résultat fulgurant

Exécuter la technique du pied dans la porte revient à proposer quelque chose de moindre et aller crescendo dans la proposition.

Le pied dans la bouche : une technique très efficace

La technique du pied dans la bouche est bien vénale dans le sens où le manipulateur vous met dans vos aises en vous demandant comment vous allez. En répondant, vous vous sentirez par la suite obligé d’accepter tout ce que l’on vous demandera.

Le pied dans la mémoire : pour obtenir les choses autrement

Le but de cette technique consiste à vous faire remémorer des actes répréhensibles que vous avez faits auparavant pour éviter que vous ne les recommenciez. Mais, cette technique peut également pousser un individu à reproduire un acte lié à un événement classé dans sa mémoire.

La technique du leurre : une technique de manipulation similaire à la pêche

La technique du leurre consiste à faire une proposition des plus alléchante dans un premier temps. Ensuite, jouer sur les nuances pour proposer quelque chose de moins attirant. Réarranger les circonstances pour que le manipulé ne puisse pas jouir de la chose comme il l’aurait souhaité. Mais, se disant que cela vaudrait mieux que rien, il acceptera.

Le principe de réciprocité oblige de manière détournée

Il s’agit de donner sans demander d’avis et de réclamer une redevance. Le principe de réciprocité consiste de fait à introduire le sentiment d’être l’obligé du manipulateur.

Le principe de rareté

Il s’agit de proposer quelque chose qui — soi-disant — est rare. Certaines entreprises mettent en vente des produits à édition limitée pour qu’ils se vendent plus vite.

Le principe d’autorité : une technique de manipulation pour se faire obéir

Le manipulateur utilisera cette technique pour asseoir son autorité et demander ensuite tout ce qu’il désire à sa victime.

L’effet de halo

Cette technique consiste à jouer sur la première impression de sa victime. Le manipulateur soigne alors ses apparences et parce que tout ce qui brille plait, l’effet halo poussera sa victime à faire tout ce qu’il lui demandera.

La preuve sociale : une technique de manipulation qui incite à faire comme tout le monde

Il s’agit de faire croire à une personne que : pour rester dans la norme, elle doit faire comme tout le monde. Qui n’a jamais incité un ami à venir à une fête en lui disant qu’il est le seul à ne pas être présent ? La preuve sociale est donc une belle arme de persuasion.

La soumission librement consentie

En fait, c’est un phénomène social qui ne relève pas vraiment de la manipulation, car une personne peut rendre service à une autre sans se sentir manipulée. Toutefois, des personnes malintentionnées peuvent utiliser la soumission librement consentie pour servir leurs propres intérêts.

L’étiquetage : une technique de manipulation pour faire accepter l’inacceptable

Un produit bien étiqueté attire toujours même si elle est de piètre qualité. Il s’agit de donner une qualification — souvent fictive — à un objet pour que le consommateur ou le manipulé puisse l’adopter sans la moindre appréhension.

La théorie de l’engagement

Cette théorie met en avant la corrélation entre les actes et la pensée. En laissant croire à une personne qu’elle est libre de ne pas faire une chose, elle a de grandes chances de l’exécuter sans penser qu’elle se fasse manipuler.

La technique du foulard rouge : refuser pour acquérir

Cette technique consiste à refuser à contrecœur une chose pour justement l’obtenir.

La technique de l’homme de paille

L’argument de l’homme de paille est une technique qui vise à amoindrir les arguments des autres, à les rendre ridicules afin de pouvoir les réfuter plus facilement.

La méthode Colombo

Cette méthode de manipulation joue sur l’effet de surprise. La technique est simple : suspendre au dernier moment un accord et proposer subitement une clause pas forcément avantageuse pour l’autre parti. Sous la fulgurance de la proposition, la victime ne peut qu’accepter.

L’effet de miroir : un technique de manipulation pour influencer son vis-à-vis

Pratiquer l’effet miroir revient à influencer le comportement des autres en agissant comme nous voudrions qu’ils agissent.

L’ennemi commun

Il s’agit d’une méthode qui consiste à acquérir les faveurs d’une personne en mettant en évidence un ennemi en commun.

Le cold reading

La lecture à froid est une technique qui s’améliore en pratiquant. Son but est de cerner les autres juste en s’appuyant sur leur apparence.

Le hot Reading

La lecture chaude en revanche consiste à recueillir des informations sur une personne et les lui sortir en faisant croire que vous les connaissiez. Retenant ainsi toute l’attention de votre interlocuteur, vous pourrez le manipuler à votre guise.

Le mille-feuille argumentatif : une technique de manipulation qui vise à faire taire

Il s’agit de mettre en avant une foule de petits arguments pour défendre un point de vue. Cette technique est aussi utilisée par les manipulateurs pour discréditer ouvertement une personne.

La manipulation mentale

La manipulation mentale est particulièrement malsaine. Les manipulateurs commencent par séduire, ils déstabilisent en dévalorisant petit à petit leurs victimes. Ils les isolent ensuite et les culpabilisent. Les victimes seront alors sous une emprise quasi totale.

La tactique du bluff

Le manipulateur fait croire à sa victime qu’il dispose des meilleures cartes (arguments). Il l’obligera ensuite à se coucher (accepter ses conditions).

La tactique du bon et du méchant : une technique de manipulation qui a fait ses preuves

Cette technique de négociation consiste à mettre dans une équipe deux individus qui joueront le gentil et le méchant. Le bon mettra le client ou le suspect en confiance. Le méchant viendra profiter de ce relâchement pour mettre à mal tout argument susceptible d’avoir du poids.

La stratégie de diversion

Comme son nom l’indique, cette technique vise à détourner l’attention d’une ou de plusieurs personnes d’un point essentiel en les endormant par des subterfuges.

La stratégie de l’émotion : une technique de manipulation des plus dangereuse

En utilisant la stratégie de l’émotion, le manipulateur exploite les émotions de sa victime pour qu’elle agisse sous l’impulsion des émotions et non selon une analyse rationnelle.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment