effet de halo
0
24
0
24

L’effet de halo : quand la première impression change tout

Accueil > Relations humaines > L’effet de halo : quand la première impression change tout

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Tous autant que nous sommes, nous avons déjà entendu cette phrase : « la première impression est la bonne ». C’est pourquoi lorsque nous avons un entretien d’embauche, un rendez-vous d’affaires ou un rencart, nous misons tout sur notre apparence et notre façon de faire. De la même manière, nous sommes séduits et attirés par ce qui est beau et bien présenté. D’ailleurs, nous portons généralement une opinion positive sur ce qui nous semble en apparence « positif ». Ce phénomène s’appelle l’effet de halo. Crée en 1920 par Edward Thorndike et développé par Solomon Asch en 1946, il s’agit d’une affectation de la perception qui influence notre prise de décision. On l’utilise en psychologie, mais nous en faisons l’expérience au quotidien sans toujours nous en rendre compte. Ainsi, on retrouve cet effet dans de nombreux domaines comme le marketing, la politique, le système judiciaire ou encore le travail.

Ce terme tire vraisemblablement son origine des auréoles peintes au-dessus des saints dans les arts médiévaux. Dans cet article, nous vous révélons tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Qu’est-ce que l’effet de halo ?

C’est un biais cognitif ou une distorsion de l’information que l’on appelle aussi effet de notoriété ou effet de contamination. Il se produit lorsqu’un jugement positif initial sur une personne ou une chose déteint inconsciemment la perception de la personne ou de la chose dans son ensemble. En d’autres termes, la première impression que nous nous faisons sur une personne ou un objet à partir d’un seul élément positif oriente notre opinion sur cette personne ou sur cet objet. Nous jugeons donc globalement en tenant compte d’un seul trait.

L’attrait physique est un facteur très important de l’effet de halo. Et ce, dans la mesure où quelqu’un perçu comme plus attractif serait supposé avoir d’autres traits de personnalité et capacités positifs. Il en va de même dans le sens contraire. Lorsqu’on détecte un trait « négatif », cela peut rendre la personne non attrayante. Ce qui rend difficile la révision de cette impression sur la base d’informations nouvelles ou opposées. Une fois notre opinion faite, elle est difficilement modifiable. Effectivement, nous nous attachons à cette erreur de raisonnement même quand tout porte à croire que nous avons tort d’agir ainsi. En définitive, nous exploitons l’effet de halo à tout moment et nous en sommes également victimes.

En outre, c’est à Edward Thorndike que nous devons la découverte de l’effet de notoriété. Selon lui, il repose sur notre incapacité à apprécier une personne sur la base d’éléments distincts. Nous procédons alors à une mise en commun de plusieurs paramètres nous permettant d’aboutir plus rapidement à une conclusion. Pour parvenir à de tels résultats, le spécialiste a fait des études sur différents groupes de personnes. Puis, il a comparé les résultats à ceux de Boyce et Knight. Ces derniers étaient identiques.

Dans quelles circonstances se déclenche l’effet de halo ?

effet de notoriété

En principe, l’effet de contamination apparaît lorsque nous nous trouvons face à une personne inconnue. Cela nous conduit à créer une impression générale sur celle-ci. Si nous connaissons la personne du bout des doigts, nous tirerons une conclusion sur son caractère à partir de ses comportements. Grâce à cette opinion positive, il s’avère très probable de voir ses autres traits comme positifs.

D’un autre côté, si la personne ou l’objet est populaire, il y a plus de chances de se faire une première impression positive. Dès lors, il semble impossible de la modifier malgré la preuve du contraire. L’effet de halo se manifeste de ce fait par l’absence de familiarité et la présence de popularité. Aussi, ces deux facteurs déterminent son degré d’impact. Il faut savoir que plus celui-ci est fort, plus il sera difficile de se débarrasser de la première impression. Autrement, le jugement pourra n’être que légèrement affecté.

Quels sont les impacts de l’effet de notoriété ?

Plusieurs raisons peuvent justifier l’expression de l’effet de notoriété chez une personne ou au sein d’un groupe social. Celles-ci se rattachent essentiellement aux expériences vécues par ces différentes personnes. De fait, l’apparition de l’effet de halo est très probable quand ces dernières ont tendance à rechercher des éléments confirmant les hypothèses formulées par le passé.

Lorsque cela se vérifie à plusieurs reprises, il se produit alors l’établissement de fortes croyances difficile à rejeter. Raison pour laquelle l’effet de contamination constitue un biais de confirmation. Par ailleurs, une autre raison justifiant l’utilisation de cette technique est qu’il est plus facile d’apprécier une caractéristique que plusieurs mises ensemble. Et pour cause, la charge cognitive se révèle moins importante.

Quoi qu’il en soit, presque toutes les dimensions de la vie en société sont touchées par l’effet de halo : nos relations interpersonnelles et professionnelles ainsi que nos choix.

Les manifestations du phénomène au quotidien

Il est important de s’intéresser à quelques-unes des manifestations notables auxquelles nous faisons régulièrement face. Dans la vie de tous les jours, l’effet de notoriété est cette tendance à apprécier une personne en tenant compte généralement de son apparence physique. On suppose par exemple qu’une personne avec une belle apparence dispose de meilleurs traits de personnalité qu’une autre moins attirante.

On pourrait associer cela à l’antipathie, au racisme, au sexisme… puisque les préjugés font partie des raisons expliquant ce phénomène. L’effet de halo peut donc avoir un impact positif ou négatif en fonction de la première impression.

Une fois celui-ci présent, nous perdons toute objectivité pour apprécier les choses et les personnes. La première impression étant perçue comme la plus représentative, il est difficile de s’en défaire. Si elle parait positive, nous voyons plus facilement les qualités du sujet auquel elles se rapportent. Sinon, l’impression générale du sujet tend à être plus négative. Ce qui signifie que le jugement que nous portons sur les autres ne reste pas toujours objectif.

Quels sont les différents domaines de l’effet de halo ?

Comprendre la manifestation de l’effet de contamination nous évite de prendre des décisions en nous basant uniquement sur les apparences. Toutefois, il faut noter que ne nous pouvons pas y échapper, car il concerne la quasi-totalité de notre existence.

Effet de notoriété et marketing

Dans le domaine du marketing, cette technique s’applique au cours des campagnes publicitaires. Ici, le but consiste à attirer les consommateurs vers une marque, un produit ou un service en particulier. Lorsque l’impact est positif, les chances de faire une importante conversion sont élevées. Attention néanmoins au revers de la médaille. L’effet de halo peut également s’utiliser pour apprécier la présence d’une marque sur différentes zones de chalandise. Ceci pourrait permettre de travailler à améliorer au besoin la qualité des différents produits et services.

En somme, la première impression de l’offre doit toujours être la meilleure possible, que ce soit pour la vente ou la fidélisation clientèle. Cette méthode vise à agir sur les préférences de chaque consommateur afin que celui-ci apprécie le produit ou le service. Mais ce n’est pas tout ! On peut aussi avoir recours à cette technique dans certaines entreprises pour sélectionner les candidats aptes pour différents postes.

Effet de halo et politique

Il va sans dire que la politique constitue un milieu très favorable à l’effet de notoriété. Durant une élection par exemple, les électeurs n’ont pas suffisamment de vision sur les candidats avant d’aller voter. Ils peuvent avoir regardé un discours à la télévision, lu des articles dans la presse, ou tout simplement vu des photos des personnalités à élire.

Cependant, connaître l’intention de chacun à partir d’informations incomplètes s’avère très compliqué. Une recherche parue dans un journal américain a d’ailleurs montré que les personnes attirées par un candidat supposaient que celui-ci était mieux informé que les autres.

L’effet de halo au niveau scolaire

Dans les établissements scolaires, les professeurs et les étudiants se jugent en permanence. Cela dit, ils peuvent tous subir l’effet de contamination. Pour le prouver, l’American Psychological Association (APA) a mené une étude en enregistrant deux vidéos d’une entrevue d’un élève avec un enseignant. Dans la première séquence, l’enseignant se comporte gentiment et chaleureusement. Dans la seconde vidéo, il adopte une attitude froide et distante.

Ensuite, les chercheurs ont montré chaque enregistrement à plusieurs groupes d’étudiants. Le but étant que ces derniers puissent tirer une conclusion sur les traits de caractère non révélés dans les vidéos. Et l’effet de halo a bien été observé ! En réalité, les élèves ont jugé de manière positive le professeur pour tous les autres traits non observables dans la premier enregistrement. Ce qui n’a pas été le cas dans la seconde vidéo.

Effet de notoriété au tribunal

Dans le système judiciaire, l’effet de notoriété est aussi plus que présent. Pour expliquer ce biais cognitif, des volontaires ont été placés parmi des jurys factices dans le cadre d’une recherche. Quand ceux-ci voyaient un accusé qui était attirant lors d’un procès simulé, ils étaient plus susceptibles de subir l’effet de halo. Ils peuvent alors réagir de l’une des manières suivantes :

  • ils sont persuadés que l’accusé n’était pas coupable ;
  • les peines prononcées à l’encontre du criminel sont plus légères.

Effet de contamination dans le milieu professionnel

Effet de contamination

Associé au biais de représentativité, l’effet de notoriété construit notre opinion d’une personne à partir d’éléments limités. Si l’on met face à nous deux travailleurs, l’un en costume et l’autre avec des vêtements ordinaires, nous en déduirons forcément que le premier est supérieur au second.

Bien évidemment, un employé bien vêtu donne l’air plus sérieux et plus autoritaire. Comme il s’agit de l’effet de halo, ce sera tout l’inverse pour le travailleur qui décide de porter un t-shirt et un jeans. Même si l’habit ne fait pas le moine, le costume devient donc un masque qui nous surclasse dans le rang social et qui nous apporte une certaine autorité.

Il en va de même pour les policiers en uniforme, les médecins en blouse blanche, etc. En définitive, nous avons cette habitude d’associer les habits avec les fonctions exercées et les traits de caractère présumés.

Comment utiliser l’effet de notoriété à son avantage ?

L’habit permet d’éviter de nous confondre dans une masse humaine. L’effet de halo peut alors se tourner à notre avantage dans la mesure où l’habillement influencerait la manière dont les gens nous apprécient. Avez-vous vu cette vidéo dans laquelle le footballeur Cristiano Ronaldo déguisé en clochard joue avec un petit enfant dans les rues de Madrid ? Les passants ne le considéraient pratiquement pas durant les premières minutes de la scène. Mais dès qu’il enlève son masque, c’est une tout autre considération qu’ils lui ont manifestée.

De ce fait, soigner son apparence peut aider quelqu’un à gagner de l’estime au sein de sa communauté. L’effet de halo est aussi valable pour les produits dont la présentation est excellente. L’habillement est un élément de la communication non verbale au même titre que l’appartenance à divers groupes qu’il faut savoir exploiter. Selon l’effet qu’on souhaite produire chez les autres, le caractère et bien d’autres gestes peuvent servir. Nous devons en conséquence travailler notre posture, nos gestuels et surtout sourire si nous voulons que les autres nous voient positivement.

Tout ce qui nous entoure, nos expériences et notre éducation influencent notre manière d’être, d’agir et de penser. Mais il n’est pas bien de se laisser guider juste par un effet de halo, puisque cela nous prive de toute objectivité. Être ouvert d’esprit est d’une manière certaine une disposition à cultiver. Ceci vous permettra de corriger vos défauts et de parfaire vos compétences.

Cet article vous a plu ! N’hésitez donc pas à le partager avec vos proches via les réseaux sociaux.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :