L’effet de halo : quand la première impression change tout


Tous autant que nous sommes, nous avons déjà entendu cette phrase : « la première impression est la bonne ». C’est pour cette raison que lorsque nous avons un entretien d’embauche, un rendez d’affaire ou un rendez-vous amoureux, nous misons sur notre apparence et sur notre façon de faire. De la même manière, nous sommes séduits et attiré par ce qui est beau et bien présenté. Nous portons généralement une opinion positive sur ce qui nous semble en apparence « positif ». On appelle ce phénomène effet de halo. De quoi s’agit-il concrètement ?

Qu’est-ce que l’effet de halo ?

Il s’agit d’un biais cognitif qui se produit lorsqu’un jugement positif initial sur une personne ou une chose déteint inconsciemment la perception de la personne ou de la chose dans son ensemble. Autrement dit, la première impression que vous vous faites sur une personne ou une chose  à partir d’un seul élément positif influence votre opinion générale sur cette personne ou sur cette chose. Nous jugeons donc globalement en tenant compte d’un seul trait.

L’attrait physique est un facteur très important de l’effet de halo, dans la mesure où quelqu’un qui est perçu comme plus attractif sera supposé avoir d’autres traits de personnalité et capacités positifs. Et cela marche également dans le sens contraire. Lorsqu’on détecte un trait « négatif », cela peut rendre la personne non attrayante, rendant difficile la révision de cette impression sur la base d’informations nouvelles ou opposées.

Une fois que notre opinion est faite, qu’elle soit positive ou négative, elle est difficilement modifiable. Nous exploitons donc l’effet de halo à tout moment et nous en sommes également victimes.

C’est au psychologue américain Edward Thorndike que nous devons la découverte de l’effet de notoriété. Elle repose selon lui sur une incapacité des personnes à apprécier une personne sur la base d’éléments distincts. Elles procèdent donc à une mise en commun de plusieurs paramètres leur permettant d’aboutir plus rapidement à une conclusion. Pour parvenir à de tels résultats, il a fait des études sur différents groupes de personnes. Il a ensuite confronté les résultats de ses travaux à ceux de Boyce et Knight et les résultats étaient identiques.

Impact de l’effet de halo

Plusieurs raisons peuvent justifier l’expression de l’effet de notoriété chez une personne ou au sein d’un groupe social. Celles-ci se rattachent essentiellement aux expériences vécues par ces différentes entités. Elles ont en effet tendance à rechercher des éléments confirmant les hypothèses qu’elles ont formulées par le passé. Lorsque cela se vérifie à plusieurs reprises, il se produit alors l’établissement de fortes croyances difficile à rejeter. L’effet de contamination est donc un biais de confirmation. Une autre raison justifiant l’utilisation de cette technique est qu’il est plus facile d’apprécier une caractéristique que plusieurs mises ensemble. Pour cause, la charge cognitive est moins importante.

Cet effet touche presque toutes dimensions de la vie en société : nos relations interpersonnelles et professionnelles et nos choix. Aussi nous intéressons-nous à quelques-unes des manifestations notables auxquelles nous faisons régulièrement face.

Dans le quotidien, l’effet halo est cette tendance à apprécier une personne en tenant compte généralement de son apparence physique. On suppose par exemple qu’une personne avec une belle apparence a de meilleurs traits de personnalité qu’une autre moins attirante. On pourrait associer l’antipathie, le racisme, le sexisme ou d’autres problèmes sociaux à cet effet. Puisque les préjugés font partie des raisons expliquant ceux-ci. L’effet de halo peut donc avoir un impact positif ou négatif en fonction de la première impression.

Lorsque l’effet de contamination est présent, on perd toute objectivité pour apprécier les choses et les personnes. La première impression étant perçue comme la plus représentative, il est difficile de s’en défaire. Lorsque celle-ci est bonne, on voit plus facilement les qualités du sujet auxquelles elles se rapportent. Si par contre elle est mauvaise, l’impression générale du sujet tend elle aussi à être plus négative. Par conséquent, le jugement que nous portons sur les autres n’est pas toujours objectif.

Comprendre la manifestation de l’effet de halo nous évite de prendre des décisions en nous basant seulement sur des apparences.

Effet halo et marketing

Dans le domaine du marketing, l’effet halo est utilisé au cours des campagnes publicitaires. Le but ici est d’attirer les consommateurs vers une marque, un produit ou un service en particulier. Ainsi lorsque l’impact est positif les chances de faire une importante conversion sont importantes. Attention toutefois au revers de la médaille.

De même, il est possible d’avoir recours à l’effet de halo pour apprécier la présence d’une marque sur différentes zones de chalandise. Ceci pourrait permettre de travailler à améliorer au besoin la qualité des différents produits et services.

Cette technique s’utilise aussi dans certaines entreprises pour sélectionner les candidats aptes pour différents postes.

Comment utiliser l’effet de notériété en son avantage

On dit souvent que l’habit ne fait pas le moine. Néanmoins, il peut aider à éviter de le confondre dans une masse humaine. L’habillement peut donc constituer un élément capital influençant la manière dont les gens vous apprécient. Avez-vous vu cette vidéo dans laquelle, le footballeur portugais, Cristiano Ronaldo, déguisé en clochard joue avec un petit enfant dans les rues de Madrid ? L’effet de halo aidant, les passants ne le considéraient pratiquement pas durant les premières minutes de la scène. Mais dès qu’il enlève son masque, c’est d’une tout autre considération qu’ils lui ont manifestée.

Soigner son apparence peut donc aider quelqu’un à gagner de l’estime au sein de sa communauté. Il en va de même pour les produits dont la présentation est excellente. L’habillement est un élément de la communication non verbal au même titre que l’appartenance à divers groupes qu’il faut savoir exploiter. Selon l’effet qu’on souhaite produit chez les autres le caractère et bien d’autres gestes peuvent servir. Nous devons donc travailler notre posture, nos gestuels et surtout sourire si nous voulons que les autres nous voient positivement.

Comprendre l’impact du halo effect sur la manière dont les gens nous perçoivent et dont nous les percevons, est très important. Cela nous permet de sortir du cycle de la subjectivité et de prendre des décisions plus rationnelles. Il faut s’efforcer de travailler les points positifs de sorte à exercer une plus grande influence.

Pour ce qui est du rapport avec les autres, avoir deux hypothèses peut vous éviter de mal juger. Il est aussi important de savoir que les apparences sont parfois trompeuses. Il est donc préférable de ne pas trop s’y référer.

Tout ce qui nous entoure, nos expériences et notre éducation influencent notre manière d’être, d’agir et de penser. Mais il n’est pas bien de se laisser guider juste par un effet de halo, puisque cela nous prive de toute objectivité. Être ouvert d’esprit est par conséquent une disposition à cultiver. Ceci vous permettra de corriger vos défauts et de parfaire vos compétences.

Cet article vous a plu ! N’hésitez donc pas à le partager avec vos proches via les réseaux sociaux.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment