Lecture à froid : la technique pour cerner les autres en un clin d’œil


Si vous êtes un adepte de « The mentalist », la série culte de Bruno Heller, vous avez certainement déjà rêvé de pouvoir décrypter les pensées des autres. Mais surtout, de pouvoir faire des déductions tellement perspicaces qu’elles rendraient même Patrick Jane un tantinet jaloux. Et si l’on vous disait que dans la vraie vie, il est tout à fait possible de récolter un maximum d’informations sur votre interlocuteur et même d’établir son profil psychologique juste en observant ses réactions, ses comportements et l’expression de son visage tel un véritable profiler. Ceci, grâce à une technique très utilisée notamment par les vendeurs, les tarologues, les hypnotiseurs et les astrologues. Son nom ? Le cold reading littéralement traduit en français la lecture à froid.

La lecture à froid : qu’est ce que c’est ?

Considéré comme un art pour certains, une véritable science pour les adeptes, la lecture à froid est une démarche de profiling, d’observation brève, mais attentive et d’analyse reposant sur un ensemble de sciences. À l’instar de la psychologie, la sociologie, la morphopsychologie, l’hypnose ou les probabilités. Cette technique a pour objectif de récolter le maximum d’informations sur une personne donnée avec un effort imperceptible. Mises bout à bout, ces informations peuvent révéler le profil social et psychologique du sujet.

Ainsi, à la lecture à chaud ou hot reading où les informations sont recueillies au préalable via le canal de bases de données spéciales ou les sources médiatiques, la lecture à froid ne nécessite aucune connaissance préalable sur le sujet. Seuls l’interaction et l’échange sont indispensables. Comme son nom l’indique, le cold reading vise donc littéralement à lire le sujet. Ceci afin de discerner psychiquement des renseignements personnels. Pour ce faire, la lecture à froid combine :

  • Les observations et l’évaluation de ses caractéristiques et de ses comportements
  • Les suppositions fondées sur la déduction
  • La détection du mensonge
  • La connaissance des dénominateurs communs de la nature humaine

Si elle a été longtemps réservée aux médiums et mentalistes, la lecture à froid est aujourd’hui plébiscitée dans la communication professionnelle. Et plus particulièrement dans le domaine de la vente. De fait, dans des mains expertes, elle peut se révéler extrêmement redoutable dans le sens où elle permet de comprendre la psychologie du sujet et de cibler ses besoins. Mais pas seulement ! Elle permet également de mettre à nu ses traits de personnalité les plus enfouis et même certains éléments de sa vie passée, présent et à venir. Aussi, cette méthode permet de savoir comment le sujet fonctionne.

Cold reading : les différentes techniques

Souvent considérée comme une stratégie de persuasion et de manipulation psychologique, la lecture à froid utilise un certain nombre de techniques qui permettent de lire la réponse corporelle ou le langage non verbal plutôt que la réponse verbale du sujet. Parmi les plus utilisées, voici 3 techniques mentalistiques infaillibles et très répandues en lecture à froid.

Les déclarations basées sur l’effet barnum

Expression attribuée au Psychologue Paul Meehl en référence à Taylor Barnum, l’effet barnum aussi appelé l’effet Forer par Henri Broch repose sur la tendance la naturelle d’une personne à faire de validation subjective ou de validation personnelle à des déclarations ou des évènements qui s’appliquent à un grand nombre de cas. Dans la technique de la lecture à froid, les affirmations à effet barnum sont donc des assertions ouvertes basées sur des probabilités statistiques, des descriptions vagues, des généralités aléatoires capables d’être accepté par la plupart des personnes comme une vérité spécifique à elles seules.

Le Shotgunning ou la technique du tir au petit plomb

Très utilisé par les médiums de spectacle, le shotgunning s’appuie en grande partie de la technique une chasse très célèbre. Celle où l’artilleur envoie une salve de petits plombs plutôt qu’un gros projectile pour maximiser ces chances d’atteindre sa cible. Ainsi, le shotgunning consiste à évoquer un maximum d’affirmations qu’elles soient correctes, presque correctes ou évocatrices au sujet. Et ceci, plutôt qu’une seule affirmation générale. Ceci, afin d’observer les réactions du sujet, d’affiner et de calibrer les conjonctures initiales selon ses réactions. Par ailleurs, bien que cette technique puisse entraîner de nombreux ratés, les lecteurs expérimentés peuvent très rapidement transformer ses échecs en succès. Ceci, avec des inversions intelligentes.

La technique de lecture à froid le Raimbow ruse

Cette technique consiste à attribuer au sujet un trait de personnalité et son contraire exact dans la même affirmation. Puis, relier un tout par une humeur ou un moment spécifique. Par exemple : vous avez tendance à vouloir que les gens vous aiment et vous admirent. Mais, vous avez tendance à vous critiquer vous-même.

Lecture à froid : comment ça marche ?

Généralement, la lecture à froid se décompose en deux parties bien distinctes :

  • Le contact visuel vise à recueillir le maximum d’information sur une personne totalement inconnu. Et ceci sans même lui avoir adressé la parole. Concrètement, cette consiste donc par la lecture du langage des yeux : le battement des paupières, le langage des pupilles ou encore la synchronie visuelle. Étape respect un procédé bien précis.
  • Le contact verbal : cette étape consiste à aller à la pêche aux informations en faisant parler le sujet au maximum. Bien sûr pour cette démarche aboutisse aux résultats escomptés, il est important de formuler habilement ces phrases. Mais aussi, de poser ses questions de manière à ce que l’interlocuteur ne se sente pas comme dans une d’interrogatoire.

Lecture à froid : comment éviter de se faire manipuler ?

Si la lecture à froid est une technique particulièrement intéressante pour analyser la personnalité des personnes qui vous entourent, il ne faut pas oublier que la lecture à froid est avant tout d’une technique de manipulation qui si elle est utilisée par les mauvaises personnes comme les pervers narcissiques peut se transformer en une véritable arme. Pour éviter de se faire manipuler, il est convient donc important de toujours rester dans le flou lorsque l’on parle à un inconnu. Mais aussi, d’apprendre à décoder une communication faussée.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment