Développement personnel

La stratégie de l’émotion : zoom sur cette technique de manipulation

L’émotion est une composante essentielle de l’espèce humaine qui sert malheureusement à nourrir le caractère factice de notre société. Et cela, depuis toujours ! Plusieurs techniques de manipulation se concentrent sur l’exploitation de l’affect. L’une d’entre elles est la stratégie de l’émotion. Découvrez dans cet article ce en quoi elle consiste et son impact dans le domaine de la politique et du marketing.

La stratégie de l’émotion : qu’est-ce c’est ?

Il s’agit d’une technique de manipulation qui repose sur l’exploitation des émotions d’un individu ou d’un groupe dans le but de paralyser sa réflexion et éteindre son esprit critique. Le contrôle émotionnel sert à pousser une personne ou un groupe de personnes à réagir sous l’impulsion émotive plutôt que de raisonner et d’agir devant une situation. C’est un moyen pour atrophier la faculté d’analyse des individus et de la société par le biais d’émotions que l’on veille avec soin à susciter chez eux. De la sorte, on se charge d’affaiblir la capacité à cogiter de l’humain pour réduire toute son action au ressenti.

La stratégie de l’émotion est généralement employée pour établir un canal. Ce dernier oblige la personne à dépendre de l’influence exercée sur son inconscient. Ainsi, toutes les émotions sont bonnes à éveiller tant qu’elles contribuent devant des situations à maintenir l’individu ou la masse dans une profonde passivité réflexive.

L’objectif est de s’opposer à ce que les autres se fassent leur conception propre de la réalité. Il faut les empêcher de mener des analyses critiques dénuées de toute émotivité sur les faits. C’est une technique très prisée dans les domaines où les notions de liberté de choisir, liberté de penser ou le libre arbitre posent problème. Très concrètement, la politique et le marketing qui y ont très souvent recours.

La stratégie de l’émotion en politique

En ce qui concerne la gestion des affaires d’une communauté, la stratégie de l’émotion représente une arme d’envergure utilisée aussi bien par les gouvernants que leurs détracteurs. Elle est couramment mise à l’œuvre pour les projets de formatage de la pensée populaire. Les acteurs politiques sont les plus conscients de la facilité à obtenir une réaction voulue d’un individu en jouant tout bonnement sur son affectivité.

Grâce aux médias (journalisme, réseaux sociaux…), il devient plus simple de noyer l’ampleur des questions essentielles de gestion et de gouvernance par une imposante dictature de l’émotion. Les évènements tragiques ainsi que les faits divers médiatisés s’apparentent comme de bons artéfacts pour plonger la masse dans une grande marée émotive.

Contrôle émotionnel : quel l’impact ?

La stratégie de l’émotion crée une diversion pour détourner la pensée des uns et des autres des questions politiques importantes. C’est un excellent moyen pour éloigner les regards du peuple de l’incapacité éventuelle des acteurs du système. Cette stratégie de manipulation de masse est de mise parce que dans un système politique d’essence démocratique, elle représente la seule ressource pour venir à bout de l’esprit de révolte et éviter toute perturbation due aux analyses critiques poussées.

Ce contrôle émotionnel n’arrange que les manipulateurs. En effet, la technique de l’émotion leur permet de garder la gestion du peuple sans être obligés d’en assurer l’avenir. En dirigeant un peuple qui vit et se nourrit exclusivement d’émotions, les politiciens s’arrangent un contrôle aisé du pouvoir. Ils font en sorte que la population ne manque pas de sa dose d’émotivité pour avoir la quiétude. En réalité, il est rare que dans un tel État il émane du peuple des réflexions intellectuelles raisonnées qui pourraient contester la gestion et indisposer le siège des dirigeants.

Comment la stratégie de l’émotion est-elle utilisée en marketing ?

En marketing, l’émotion est utilisée pour créer une connexion entre un produit et la cible. On parle de marketing émotionnel. Ainsi la promotion du produit ne reposera plus avant tout sur une présentation pragmatique, mais affective. Ce type de marketing prend foncièrement appui sur la publicité émotionnelle et s’attelle à exploiter toutes formes d’émotions. Les positives (joie, bonheur, paix…) comme les négatives (peur, tristesse, chagrin…) Elle est au cœur même de la chaîne commerciale. En effet, les experts du marketing conçoivent surtout la vente comme une affaire d’émotion. Il suffit de connaître le besoin émotionnel du consommateur et le tour est joué.

Comment la stratégie de l’émotion profite-t-elle aux entreprises ?

Faire usage de la stratégie de l’émotion en marketing constitue un atout capital pour toutes les entreprises qui savent s’y prendre. Cela leur permet :

  • D’accroître leur revenu : c’est le tout premier intérêt de toutes les entreprises. Avec le marketing émotionnel, les chiffres d’affaires de plusieurs maisons de production et de vente ont augmenté. La raison est très simple : les émotions se vendent bien plus facilement et plus rapidement que toute autre chose de nos jours. Elles permettent de déclencher la motivation qui conduit à l’action et à l’achat. Vous pouvez parfaitement l’essayer dans vos activités commerciales.
  • De fidéliser la clientèle : à travers le contrôle émotionnel, l’entreprise finit par donner vie à un lien particulier entre la marque et l’acheteur. Ce dernier arrive aisément à adopter une marque ou une maison comme celle qui lui procure les sensations qu’il recherche. Il devient par ricochet un client fidèle.
  • De se faire connaître : les clients fidèles d’une marque sont en général, les premiers grands ambassadeurs de ladite marque. Ce sont eux qui la représentent fondamentalement auprès de leurs proches et dans la société. Le témoignage émotif qu’ils apportent de leur expérience est un facteur de recommandation qui permet à l’entreprise d’élargir sa clientèle. Pour mieux comprendre les techniques de manipulation employées en marketing, lisez cet article.

Que retenir ?

Quoiqu’elle regorge davantage, la stratégie de l’émotion fait partie des nombreuses techniques de manipulation. Il s’agit clairement d’une technique qui prive l’homme de sa capacité à choisir sur la base d’un raisonnement cohérent et rationnel. C’est plutôt l’entreprise qui réfléchit ici à la place du client. Ceci positionne l’humain dans un état très peu éloigné de la nature animale. Il se retrouve inconsciemment privé de ses facultés réflexives, tel un zombie pour ses bourreaux.

À vous de jouer !

Quelle est votre conception de la stratégie de l’émotion ? Pensez-vous que pour notre société moderne elle est indispensable ? Partagez vos avis en commentaires. Si vous avez aimé cet article, relayez-le sur les réseaux sociaux.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire