Conscience de soi : le chemin vers la croissance personnelle


« Il n’y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on exerce sur soi. » Cette citation de Léonard de Vinci prend tout son sens lorsqu’on parle de connaissance de soi. Elle suffit effectivement pour résumer les bienfaits d’une étude faite sur soi-même. De l’ancien aphorisme grec « connais-toi toi-même » à la psychologie occidentale moderne, la question de la conscience de soi a été longtemps approfondie par des experts, des philosophes et des sages au cours du siècle dernier. Mais qu’est-ce que cela implique plus concrètement ? Et comment pouvez-vous la cultiver pour espérer une vie meilleure ?

La conscience de soi

En termes simples, la conscience de soi se réfère à une profonde connaissance de soi — notre identité étant ce qui nous rend uniques. Les premières études scientifiques qui se rapportent à ce concept remontent à 1972. Les psychologues Shelley Duval et Robert Wicklund ont développé une théorie sur le sujet. Ils ont proposé que lorsqu’une personne concentre son attention sur elle-même, elle prend le temps d’évaluer son comportement actuel. Elle peut ensuite le comparer à ses normes et valeurs individuelles.

Ainsi, la conscience de soi consiste à avoir une perception claire de la personnalité, y compris :

    • Les qualités et défauts ;
    • Les croyances ;
    • La motivation ;
    • Les sentiments.

La connaissance de soi qui en résulte constitue une étape essentielle pour gérer efficacement la vie. Par conséquent, il est plus facile de prendre en main l’avenir. Pareillement, maîtriser ses émotions devient plus simple.

La différence entre prise de conscience et conscience de soi

Prendre conscience de quelque chose implique le fait d’être alerte et conscient de l’environnement dans lequel vous vivez. Cette faculté vous permet de comprendre ce qui se passe autour de vous. Elle peut être alimentée par la curiosité. Ainsi, plus vous êtes en pleine possession de vos moyens face à cela, plus vous devenez apte à apprivoiser rapidement les nouveaux événements qui se produisent. Toutefois, comprendre un milieu et agir dans ce milieu sont très distincts. C’est le premier contraste entre penser et agir, et par conséquent la principale différence entre la connaissance de soi et la conscience de soi.

En effet, la conscience de soi est une capacité non seulement à avoir une perception claire et vraie de la réalité, mais inclut également l’aptitude à se développer dans celle-ci. Autrement dit, vous êtes en mesure de manipuler votre environnement en votre faveur lorsque vous devenez conscient de vous-même. C’est la raison pour laquelle, ceux qui ont un niveau élevé de conscience de soi finissent généralement par entreprendre plus d’actions que ceux qui sont simplement conscients. De même, ne pas savoir comment changer certaines choses — tout en sachant qu’elles doivent être modifiées — peut être l’origine du sentiment d’impuissance qui mène souvent à la dépression et d’autres troubles psychologiques. Pour remédier à cela, il faut apprendre à ne plus être spectateur de notre environnement, mais à interagir avec lui.

Par ailleurs, en développant la conscience de soi, vous aurez également l’occasion d’améliorer votre :

Comment cultiver cette capacité incroyable ?

La conscience de soi est entretenue à travers diverses pratiques qui visent à focaliser votre attention sur les détails de votre personnalité et de votre comportement. De ce fait, elle ne peut être acquise en lisant un livre. Ce faisant, vous concentrez effectivement votre réflexion sur les perceptions conceptuelles qu’un ouvrage contient. Vous développerez ainsi une compréhension intellectuelle des idées qui englobent la notion. Par conséquent, vous vous entraînez à ne pas prêter attention à ce qui se passe en vous.

Heureusement, vous pouvez vous mettre à intégrer certains gestes efficaces dans votre routine pour que votre conscience de soi continue à évoluer. Ce faisant, vous serez également en mesure de :

    • Renforcer les relations de travail et personnelles en gérant vos sentiments ;
    • Améliorer les compétences en reconnaissant vos qualités et défauts ;
    • Élever les niveaux de bonheur en alignant vos idéaux avec vos actions ;
    • Devenir un meilleur leader en comprenant comment les autres perçoivent votre comportement ;
    • Augmenter votre motivation dans la vie quotidienne en recherchant vos vraies passions ;
    • Réduire le stress en identifiant vos émotions et en éliminant les tâches que vous n’aimez pas.

Voici quelques idées d’habitudes saines à adopter

    1. Consacrez quelques instants pour vous. Laissez-vous du temps et de l’espace tous les jours. Vous pouvez par exemple faire ceci une demi-heure avant de dormir. Durant ce moment, évitez les distractions numériques et concentrez-vous sur vous-même. La méditation constitue ici un outil efficace pour vous connecter avec vous-même.
    2. Pratiquez la pleine conscience. Cette méthode est la clé de la conscience de soi. De cette façon, vous pouvez délibérément prêter une attention particulière au moment présent, sans porter de jugement. Grâce à cela, vous serez plus présent afin d’observer ce qui se passe autour de vous et en vous. Il ne s’agit pas de s’asseoir en tailleur ni de réprimer vos pensées, mais plutôt de vous focaliser sur votre état intérieur.
    3. Tenez un journal. L’écriture nous aide non seulement à trier nos pensées, mais nous permet également de nous sentir connectés et en paix avec nous-mêmes. Et pour cause, cela laisse libre cours à l’expression de vos sentiments. En outre, certains affirment que noter dans un journal la reconnaissance ou même le désarroi contribue à augmenter le bonheur et la satisfaction personnels. Ceci peut s’avérer utile pour maîtriser ses émotions.
    4. Privilégiez l’écoute active. Écouter ne veut pas nécessairement signifier entendre. L’écoute consiste à être présent et à prendre en compte les sentiments et le langage non verbal d’autrui. Cette action implique de faire preuve d’empathie et de compréhension sans évaluer ni juger en permanence. En devenant un bon auditeur, vous serez pareillement plus efficace pour tendre l’oreille à votre propre voix intérieure.
2

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. Ines  octobre 23, 2019

    Excellent article, merci Mathieu !

    Je me permets de rajouter une citation de Lao Tseu que j’adore, à ton article : « L’homme maître de soi n’aura point d’autre maître » ! 🙂

    Ines

    reply
    • Mathieu  octobre 25, 2019

      Bonjour Ines,

      Ta citation est adorable. 😉

      Je tâcherai de la prendre en compte.

      Merci ! 😉

      A bientôt,
      Mathieu.

Add a Comment