Faire le bon choix : 6 pistes de réflexion pour mieux prendre des décisions


Quoi prendre au dîner ? Cravate rouge ou noir ? Fac de médecine ou de droit ? Dois-je quitter mon travail ? Dois-je faire ma vie avec cet homme ? Notre vie au quotidien est une succession de choix. Même si certaines sont plus importantes que d’autres, les décisions que nous prenions impactent notre existence d’une manière ou d’une autre. Comment faire le bon choix quand nous avons plusieurs options et opportunités à notre portée ? En fait, Il est difficile de le savoir à l’avance. Le mieux c’est de prendre des décisions en ayant une attitude positive. Dans cet article, je vous propose 6 pistes de réflexion qui peuvent vous aider dans ce sens.

Faire le bon choix : suivre sa raison ou se fier à son intuition

Pour beaucoup, un bon choix est une décision toute réfléchie. Vous pensez surement qu’il faut analyser de fond en comble, peser le pour et le contre, éliminer tous les doutes pour faire d’un choix le bon. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas non plus évident toutes les fois. En cherchant à prévoir les risques, plus vous en trouverez, et moins vous aurez envie de les affronter. Finalement, vous abandonnez et aucune décision n’est prise. De manière bien différente, certains savent déjà qu’ils ne disposeront jamais du temps et des informations nécessaires pour analyser tous les paramètres qui impacteront leur vie. Ils préfèrent donc décider rapidement en se fiant à leur intuition.

Faire le bon choix, c’est oser choisir

Lorsque vous êtes confrontés à un choix difficile dans la vie, il est tout à fait normal de stresser ou d’avoir peur de prendre la mauvaise décision. C’est vrai que l’indécision et la réflexion sont légitimes lorsque l’enjeu est de taille. Mais en aucun cas, la peur de se tromper ou la peur de regretter ne doit vous empêcher de faire des choix. Si vous voulez atteindre le bonheur, vous devrez donc prendre des risques et prendre des décisions difficiles. Autrement, vous serez spectateurs de votre propre vie et vous la verrez filer devant vos yeux. Vous l’aurez compris, la question n’est pas vraiment de faire le bon choix, mais plutôt oser faire un choix et l’assumer. Seul l’avenir vous dira s’il était bon ou non…

Il n’y a ni bon ni mauvais choix.

C’est simplement pour dire qu’il n’existe pas de décision parfaite. Aucune décision n’est ni bonne ni mauvaise en soi. Tout dépend du contexte et des circonstances. Lorsque vous êtes amenés à prendre des décisions difficiles, dites-vous que la vie elle-même est faite d’incertitude. Plusieurs paramètres peuvent modifier le cours de votre existence. Il faut donc considérer que choisir, c’est tenter une nouvelle expérience. Et bien choisir ne relève d’aucune science exacte. Faire le bon choix, c’est plutôt passer à l’action et ne pas rester passif.

 Face à un choix difficile dans la vie, il ne faut pas hésiter à prendre des décisions. S’il s’avérait que vous vous êtes trompé, ce n’est pas grave, vous pouvez toujours analyser la situation et faire mieux ce qui n’a pas marché la première fois. C’est comme être sur un carrefour qui a plusieurs routes. En prenant l’une d’elle, vous allez vous rendre compte que : elle mène directement à bon port, elle est trop longue ou elle vous conduit dans une impasse. Dans tous les cas, vous auriez fait une expérience qui vous apportera un plus.

Faire le bon choix, c’est sortir de sa zone de confort

La plupart du temps, vous avez du mal à faire des choix. Pourquoi ? Simplement parce que vous avez peur des conséquences. Cette crainte trouve généralement sa racine dans l’éducation, les croyances, la culture ou bien dans les expériences passées. Donc, vous vous retrouvez dans l’impasse parce que vous êtes bloqué par les stéréotypes. Vous estimez que votre souhait ou désir ne cadre pas avec ce qui doit être ou avec qui vous êtes. Pour cela, vous préférez donc rester dans votre zone de confort pour ne pas faire des erreurs ou pour que les autres continuent à vous apprécier. Faire le bon choix revient parfois à tracer sa propre route, à changer ce qui est et à bousculer ses codes et ses repères.

Faire des choix en toute positivité

Le bonne décision est une décision positive. C’est décider de ne pas contourner ou fuir ses problèmes. Par exemple, quitter le domicile familial pour éviter un conflit avec ses parents ou mettre fin à ses études sans raison sont des attitudes plutôt négatives. Agir de cette manière, c’est prendre la fuite devant les obstacles et ne pas vouloir affronter les adversités. Faire le bon choix implique des décisions plutôt positives même lorsqu’il s’agit de prendre des décisions difficiles. c’est opter pour une solution plutôt qu’une autre pour de bonnes raisons. Si vous démissionnez de votre boulot pour vous mettre à votre compte, on peut dire que vous avez su faire un choix difficile de carrière. Mais on n’en dira pas autant si vous quittez votre emploi parce que vous en avez marre d’aller au boulot tous les jours alors que vous n’avez aucun plan B.

Vous avez du mal à vous épanouir au travail. C’est simple, avant de faire le bon choix, il faut vous poser les bonnes questions. Pourquoi vous avez du mal à être heureux dans votre boulot ? C’est quoi votre passion ? Qu’est-ce qui pourrait vous apporter du réconfort ? Que souhaitez-vous concrètement ? Si vous avez la réponse à ses questions, vous saurez comment agir efficacement. C’est mieux que de se lever sur un coup de tête et de quitter son job parce qu’on estime que ça ne va pas.

Choix difficile dans la vie : apprenez à relativiser

Vous avez toujours rêvé de tout plaquer pour aller faire le tour du monde ? Qu’attendez-vous pour partir ? Si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez plus continuer, revenez sur vos pas. Considérez simplement que faire le bon choix implique une expérience à vivre. Même si cela se solde par un échec ce n’est point grave. Ce qui compte, c’est d’avoir essayé. Apprenez donc à relativiser vos prises de décisions. Évitez de prendre des décisions définitives. Vous ne manquerez pas d’occasions pour revenir en arrière. Bien entendu, certaines décisions sont plus facilement réversibles que d’autres. C’est pour cela qu’il faut prévoir une porte de sortie pour les décisions les plus radicales.

En bref 

La vie est une aventure, et chaque expérience est un plus. Faire le bon choix ne signifie pas prendre une décision parfaite, sans défauts. C’est savoir faire un choix difficile dans la vie en adoptant une attitude positive. Vous avez le droit d’avoir peur, d’hésiter et de vous tromper. Mais ne vous laissez pas dominer par la peur de l’échec. Si vous faites fausse route, ce n’est pas si grave. Une autre fois, vous prendrez surement la bonne décision.

Maintenant, je vous invite à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. Avez-vous d’autres réflexions sur le sujet ? La partie commentaire est pour vous.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment