Comment avoir un sommeil réparateur en cinq (5) astuces ?

En France, 1/3 de la population souffre de trouble de sommeil. C’est un problème très sérieux qu’on peut pourtant régler sans forcément recourir aux médicaments. Si vous faites partie du lot, cet article changera vos nuits de sommeil non-réparateur en nuits de sommeil réparateur.

La situation des troubles de sommeil en France

Le temps de sommeil recommandé pour tout individu est de huit (8) heures en moyenne. Cette recommandation scientifique n’est pas un hasard. En effet, la qualité du sommeil influe directement sur notre santé mentale, physique et morale. Un individu qui ne dort pas bien aura du mal à se concentrer dans la journée. En France, le taux de personnes souffrant de trouble de sommeil ne cesse de grimper. Pour cela, plusieurs études sont réalisées par l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (inpes) en vue de mettre en place des mesures simples pour assurer un sommeil réparateur aux Français.

Selon l’inpes, un insomniaque est une personne qui a des difficultés à s’endormir, se réveille la nuit et n’arrive plus à se rendormir. Il peut aussi se réveiller tôt le matin sans pouvoir se rendormir. L’insomniaque se caractérise aussi par une moyenne de trois nuits plus ou moins blanches par semaine, et ce, au moins depuis un mois. D’après l’inpes les femmes sont les plus touchées (59%).  Vous comprenez que cette question mérite d’être étudiée ? Voyons maintenant 5 astuces pour rapidement se débarrasser de ce trouble.

Cinq astuces pour dormir d’un sommeil réparateur

Parmi les personnes ayant un trouble du sommeil, 13% recourent aux psychotropes ou à d’autres médicaments pour s’endormir. Ces médicaments ne sont pas sans conséquence sur la santé. Pour cela, voici quelques astuces simples et efficaces pour dormir d’un sommeil lent-profond.

Astuce n°1 : Créer son environnement de sommeil

Pour avoir un temps de sommeil normal, il est important que le cadre de sommeil soit parfait. Les recommandations en cette matière concernent les dispositions à prendre dans votre chambre pour bénéficier d’un sommeil profond.

En premier lieu, vous devez avoir une literie bien ferme adaptée à votre corps. C’est un facteur essentiel pour un sommeil réparateur. Lorsque vous êtes prêt à dormir, vous devez vous plonger dans l’obscurité et le calme total afin de reposer tout votre corps et votre esprit. Les bruits empêchent votre cerveau de cesser toute activité et de se reposer. Vous pourriez utiliser des bouchons d’oreille pour créer le calme autour de vous.

Quant à la lumière, elle est l’ennemie du sommeil. L’obscurité par contre stimule la sécrétion de la mélatonine qui est l’hormone du sommeil. Vous pourriez utiliser un cache yeux ou un masque de sommeil si vous n’aimez pas éteindre la lumière de votre chambre.

Enfin, veillez à ce que la température de la chambre soit comprise ente 17 et 20 °c. Une chambre fraiche aide votre organisme à diminuer sa température interne pour se préparer au sommeil.

Astuce n°2 : Avoir une routine et un rituel d’endormissement

Cela n’est certainement plus nouveau pour vous, l’organisme aime la régularité. Pour établir une routine de sommeil et arrêter de vous demander comment trouver le sommeil, vous devez connaitre vos cycles de sommeil et comprendre votre rythme de sommeil. Le sommeil est composé de plusieurs cycles qui durent en moyenne entre une heure et demie et deux heures. Pour avoir un sommeil réparateur, l’organisme a besoin de cinq cycles complets. Un cycle en moins ou en plus vous donnera l’impression de ne pas avoir bien dormi.

Efficace et productif : l'ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif" et dites "adieu" à la Procrastination et au Perfectionnisme ! Atteignez (enfin) les objectifs que vous vous fixez.

Pour calculer votre cycle de sommeil, c’est très simple. Observez les moments de la journée pendant lesquels vous sentez la fatigue, l’envie de dormir, les paupières lourdes, les bâillements et une perte d’attention. Le temps entre deux moments où cela vous arrive représente votre cycle de sommeil. Pour confirmer ce résultat, endormez-vous naturellement et demandez à une personne de noter l’heure à laquelle vous semblez changer de cycle. Confrontez le résultat avec le calcul précédent et enfin pratiquez ce résultat pour savoir si vous allez bénéficier d’un sommeil réparateur.

Pour ce faire, endormez-vous à l’heure habituelle et réglez votre horloge en calculant cinq cycles de sommeil. Si votre cycle est d’une heure et demie, le réveil doit sonner sept (7) heures trente (30) après vous êtes endormi. Si vous sentez de la fatigue au réveil, votre calcul n’est pas très exact. Vous devez encore le reprendre. Pour utiliser cette astuce pour dormir, le calcul de votre cycle se fera à une période calme où vous n’avez consommé aucun excitant et où vous n’êtes pas stressé. Pour dormir d’un sommeil profond, vous devez respecter le sommeil lorsqu’il se manifeste et non pas le repousser.

Astuce n°2 : Evitez la consommation des excitants après 5 h de l’après-midi

Deux personnes sur trois consomment des excitants après 17h. 73% de ceux qui en consomment sont des insomniaques (inpes). Les excitants tels que l’alcool, la caféine, la théine, la taurine, les boisons énergisantes et certains sodas ont un effet néfaste sur la qualité du sommeil. Ils augmentent le temps de latence à l’endormissement, augmentent le nombre de réveils nocturnes et diminuent la durée du sommeil réparateur. Eviter la consommation de ces éléments est une astuce pour dormir toute simple.

Astuce n°4 : Evitez les activités stimulantes le soir

Pour tous ceux qui se posent la question comment trouver le sommeil, il est recommandé de ne pas faire d’exercices physiques dans la soirée. Les exercices vont stimuler les muscles, réveiller votre organisme et au moment d’aller au lit, l’organisme n’en fait qu’à sa tête, car il n’est plus fatigué. Pour cela, programmez plutôt vos activités sportives le matin juste après votre réveil. Si la pratique du sport dans la soirée perturbe le sommeil, la pratique du sport à un autre moment de la journée de façon régulière à des bénéfices énormes sur la qualité du sommeil.

Astuce n°5 : Fuyez les écrans bleus une heure avant le sommeil

Les inconvénients des écrans bleus sur le sommeil ne sont plus à démontrer. En plus de nuire à nos yeux, les écrans bleus nuisent à tout notre organisme. Utiliser des écrans bleus avant de dormir augmente le temps de latence de l’endormissement.

Besoin d’un sommeil réparateur ? Vous avez tout ce qu’il vous faut pour dormir profondément !

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif"