Écran et sommeil : la menace invisible qui vous empêche de dormir


Il est loin l’époque où la télévision était réservée à une petite élite et constituait une véritable extravagance dans la chambre à coucher. Aujourd’hui, en effet, c’est devenu monnaie courante. D’ailleurs, en plus du petit écran, nos yeux sont désormais constamment rivés d’autres types de supports : écrans d’ordinateurs, smartphones, tablette… Plus surprenant encore, certaines personnes peuvent les utiliser en même temps. Pourtant, on sait désormais qu’écran et sommeil ne font pas du tout bon ménage. Effectivement, les écrans sont la source de nombreux troubles de sommeil à l’instar de l’insomnie. D’ailleurs, même si votre temps passé à regarder vos écrans ne va pas forcément empiéter sur votre temps de repos, la qualité de votre sommeil, elle sera immanquablement impactée. Plus de détails sur la relation entre écran et sommeil tout de suite.

Écran et sommeil : Quel rapport avec la qualité du sommeil ?

Selon de nombreuses études scientifiques, la couleur de la lumière peut avoir des effets variés sur l’organisme. En effet, les longueurs d’onde bleues — qui sont bénéfique pendant la journée parce qu’elles stimulent l’attention, le temps de réaction et l’humeur — ont un effet indésirable sur notre organisme la nuit. Or, la vulgarisation de l’électronique avec écrans, ainsi que l’éclairage à faible consommation d’énergie, augmente considérablement notre exposition aux longueurs d’onde bleues après le coucher du soleil.

D’ailleurs, il faut savoir que les émissions de lumière bleue de l’écran de l’ordinateur affectent également la sécrétion d’hormones liées au sommeil. Appelées mélatonine, elles participent au processus d’endormissement. Généralement, notre corps sécrète naturellement cette hormone aux alentours de 21 h. Ainsi, une faible production de mélatonine peut faire que nous restons dans un état d’éveil au moment habituel de coucher, et ce, même si notre corps est fatigué. Par ailleurs, il faut savoir que la mélatonine participe également la régulation de température durant le sommeil. Une condition sine qua non pour bien dormir. 

Aussi, les spécialistes démontrent que la lumière bleue a des incidences sur le rythme circadien. En effet, elle a tendance à tromper le cerveau. De fait, les lumières bleues — rappelant celle de la lumière de jour — peuvent faire croire à notre système nerveux qu’il fait constamment jour, même pendant la nuit. Or, des études de la faculté de médecine de Harvard en 1981 ont démontré que la lumière du jour permettait de maintenir le réglage de l’horloge biologique interne (le cycle jour et nuit). 

Écran et sommeil : les répercussions sur le corps humain

Vous l’aurez compris, l’individu devant son écran avant de dormir n’a pas la possibilité de produire une quantité de mélatonine suffisante propice à l’endormissement. Les écrans peuvent donc, avoir de véritable répercussion sur la la quantité, mais aussi la qualité du sommeil. Pourtant, nous le savons, les perturbations du sommeil peuvent ralentir la capacité cognitive et intellectuelle. Plus particulièrement, chez les enfants et adolescents. Aussi, les troubles de sommeil liés aux écrans peuvent être la source de difficulté de concentration. Mais pas que ! D’autres effets néfastes peuvent également être liés à l’écran et sommeil : 

Le cerveau reste constamment en alerte

Bien qu’il peut sembler inoffensif de répondre à quelques courriels avant de se coucher ou encore de se détendre devant son film préféré, en réalité ses gestes anodins ont des répercussions sur votre corps. En effet, en gardant votre esprit engagé, les écrans vont faire croire à cerveau qu’il doit rester éveillé. De plus, cela peut finalement vous empêcher de vous détendre et de vous endormir. 

Un état d’éveil quasi permanent

L’une des raisons pour lesquelles écran et sommeil ne font pas ménage, c’est aussi que même lorsque vous n’utilisez pas vos joujoux technologiques et écran avant de dormir, ils peuvent toujours nuire à votre sommeil. Et pour cause ! Garder son smartphone à portée de main peut interrompre de manière intempestive votre sommeil. D’ailleurs, une étude prouve qu’environ 72 % enfants et adolescent qui dorment avec au moins un appareil électronique dans leur chambre dorment moins que leurs homologues dont la chambre est exempte d’écran. Pour obtenir un meilleur sommeil, il est donc conseillé de limiter l’utilisation de la technologie dans la chambre à coucher. Et cela, aussi bien pour les parents que pour les enfants.

Prendre de bonnes habitudes vis-vis du duo écran et sommeil

À force de rester constamment devant nos écrans, il n’y a rien d’étonnant à ce que l’on réveille aussi fatigué qu’au moment du coucher. Cette situation est tout simplement la résultante d’un trop-plein de lumière bleue et surtout d’un manque évident de sommeil. Forte heureusement, il existe de nombreuses solutions pour y remédier. Et cela, sans forcément recourir à la médication. Effectivement, il suffit de prendre de bonnes habitudes afin d’adopter une bonne hygiène de sommeil. Sans aller jusqu’à prendre des mesures drastiques, voici quelques astuces pour mieux dormir à mettre en place au quotidien:

  • Les veilleuses à lumière tamisée rouge : en effet, la lumière rouge a moins d’impact sur le cycle circadien et permet une bonne production de mélatonine ;
  • Éviter de regarder des écrans lumineux au du moment du coucher. De préférence, deux à trois heures avant d’aller au lit ;
  • Pour les travailleurs de nuit, porter des lunettes anti-lumière bleue peut être une excellente solution. Il existe également des applications qui filtrent la longueur d’onde bleue/verte la nuit ;
  • S’exposer à de lumière vive pendant la journée : cette habitude permettra de renforcer la capacité d’endormissement la nuit. Mais aussi, votre humeur et votre vigilance pendant la journée.

Bien sûr, prendre de bonnes habitudes de sommeil c’est avant tout se passer autant que possible de la technologie le soir. Pour ce faire :

  • Éloignez le plus possible vos appareils de votre lit, pour pas que vous puissiez les utiliser avant de dormir ;
  • Préférez les livres en papier ou les journaux pour vous occuper au moment d’aller au lit ;
  • Dépensez-vous suffisamment pour ressentir l’épuisement avant de dormir.
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment