Les différents types d’hypnose : un aperçu sur chaque technique


L’hypnose est probablement l’une des méthodes de traitement psychologique les plus mal comprises et les plus controversées. Le fait est cependant que l’hypnose est un véritable outil puissant qui peut être utilisé pour vaincre de nombreuses maladies. En termes simples, cette pratique se réfère à un état d’attention ou de concentration très ciblée. Celui-ci est souvent associé à une relaxation profonde et à une suggestibilité accrue. Durant cette transe hypnotique, les personnes se montrent beaucoup plus ouvertes aux suggestions utiles qu’elles ne le sont habituellement. Au fil du temps, de nombreuses techniques se sont développées. Toutefois, les différents types d’hypnose ont chacun leur propre façon pour produire l’induction hypnotique. Décrivons brièvement les approches les plus courantes.

L’hypnose classique

Aussi connue sous le nom d’hypnose traditionnelle, l’hypnose classique est la forme d’hypnose la plus basique. Elle est également celle qui est la plus utilisée. Et pour cause, son exécution peut se faire avec très peu d’instruction ou de formation. De ce fait, l’hypnose traditionnelle est considérée comme l’approche la plus facile à pratiquer. Elle se repose sur des suggestions simples et directes pour influencer les comportements, les pensées, les sentiments et les actions d’un individu. Ces commandes touchent divers domaines notamment la confiance en soi ou l’abandon d’une mauvaise habitude (alcoolisme, tabagisme, etc.). Ce type d’hypnose est censé fonctionner mieux avec les personnes qui acceptent ce qu’on leur dit sans se poser beaucoup de questions. Celles-ci ne sont pas de nature critique et acquiescent facilement les suggestions hypnotiques.

L’hypnose conversationnelle

Avec ce qui semble être une interaction banale, une conversation de tous les jours peut être utilisée pour permettre à un patient d’entrer dans un état de transe. L’hypnose conversationnelle opère avec le même concept. Elle utilise diverses techniques pour amener un sujet à suivre les suggestions. Ce dernier n’arrivera pas à détecter qu’il est sous hypnose et pensera alors que l’idée vient de lui-même. Ainsi, les différents types d’hypnose conversationnelle peuvent être employées pour :

    • Soigner les schémas de pensée ;
    • Stimuler les réactions émotionnelles ;
    • Modifier les comportements ou
    • Implanter de fausses idées ou faux souvenirs.

Aussi, l’hypnose conversationnelle sert souvent d’alternative quand l’hypnose classique n’est pas concluante. Le subconscient a effectivement tendance à accepter plus facilement les suggestions lorsqu’il croit que celles-ci ne viennent pas de l’extérieur.

L’hypnose ericksonienne

L’hypnose éricksonienne est basée sur les principes développés par le psychiatre américain Milton Erickson. Cette forme d’hypnose est particulièrement excellente pour les personnes sceptiques. Elle se distingue parmi les différents types d’hypnose en ayant recours à des métaphores au lieu de simples suggestions directes. Celles-ci permettent au cerveau de penser de manière créative et d’arriver à des conclusions auxquelles il ne parviendrait pas en utilisant la forme plus unilatérale de l’hypnose traditionnelle. Elles donnent également à l’esprit l’opportunité de formuler une idée ou une pensée de manière plus organique. En outre, l’hypnose éricksonienne utilise des métaphores isomorphes ainsi que des commandes intégrées. Ce procédé de langage distrait l’esprit conscient, facilitant ainsi le travail de l’esprit inconscient pour traiter le message.

L’hypnose nouvelle

L’hypnose nouvelle est une méthode thérapeutique qui s’inspire beaucoup des autres formes d’hypnose. Elle s’appuie, par exemple, sur l’hypnose classique dans certaines pratiques. L’approche a néanmoins été améliorée et modernisée pour obtenir plus de résultats. De même, elle utilise certains langages hypnotiques associés à l’hypnose ericksonienne. Son fondateur, Daniel L. Araoz, a reconnu que le travail de Milton Erickson, tout comme les autres différents types d’hypnose qui existaient déjà, lui a beaucoup servi. Toutefois, il considère l’hypnose nouvelle comme une catégorie à part entière. Quoi qu’il en soit, cette pratique vise à permettre à un patient de changer sa manière de penser et d’échapper à des blocages complexes.

L’hypnose de spectacle

La principale différence de l’hypnose de spectacle se repose sur le résultat attendu. En effet, son objectif est de faire en sorte que les volontaires et le public puissent passer un moment divertissant. De plus, les suggestions hypnotiques qui sont utilisées ne durent que le temps du show. Ainsi, les effets de l’hypnose de spectacle sont temporaires. Toutefois, bon nombre des techniques et approches employées peuvent être très similaires, voire identiques, aux autres différents types d’hypnose.

L’hypnose médicale

L’hypnose médicale combine divers types d’hypnose thérapeutique et de traitements psychologiques. Elle implique généralement de mettre le patient dans un état de relaxation où le thérapeute peut communiquer avec la partie subconsciente de l’esprit. Ceci lui permettra de faire des suggestions adaptées à chaque symptôme. Ainsi, l’hypnose médicale fait appel à l’état hypnotique pour rendre les modifications de la perception et de la mémoire possibles. Ceci favorise l’augmentation de la réponse à la suggestion et le potentiel de contrôle de nombreuses fonctions physiologiques généralement involontaires. Toutefois, au lieu de traiter seulement les symptômes, l’hypnose médicale se focalise aussi sur la racine du mal.

L’hypnose humaniste

L’hypnose humaniste est une nouvelle forme d’hypnose qui se distingue par la méthode qu’elle emploie. En effet, cette approche initialement introduite par Olivier Lockert en 2002 abandonne l’idée de s’occuper exclusivement de l’inconscient. Contrairement à d’autres catégories, l’hypnose humaniste ne sépare pas le conscient de l’inconscient. Au cours du travail thérapeutique, elle se penche sur une meilleure compréhension des phénomènes vécus. Elle cherche principalement à induire un état de conscience extraordinaire qui va permettre au patient de trouver en lui-même ses propres solutions de changement. Bien que les différents types d’hypnose prennent en compte l’ensemble de la personne, l’hypnose humaniste s’y intéresse de manière beaucoup plus rapprochée. Elle met l’accent sur le corps et l’esprit tout en acceptant les croyances de l’individu. En procédant ainsi, l’hypnose humaniste minimise les risques de rechute.

L’hypnose érotique

L’hypnose érotique est la forme de contrôle de l’esprit la moins conventionnelle. Elle est utilisée pour réduire les inhibitions et éliminer les sensations de honte ou de culpabilité. Débarrassé de ces facteurs qui se traduisent souvent par le complexe d’infériorité, le corps est plus à même d’éprouver de l’excitation et du désir sexuel. Par ailleurs, cette pratique est utilisée pour diverses raisons notamment pour traiter les problèmes d’éjaculation précoce. Dans certains cas, elle aide les individus à atteindre l’orgasme plus facilement. Lors d’une séance d’hypnose érotique, la personne qui entre en transe est profondément détendue, ses sens sont pleinement éveillés et des mots déclencheurs sont alors placés dans son esprit.

L’auto-hypnose

Parmi les différents types d’hypnose, l’auto-hypnose est sans doute celle qui se distingue le plus. Et pour cause, cette technique ne requiert pas l’aide d’un thérapeute. N’importe quelle personne peut effectivement induire cet état de transe qui l’aide à opérer des changements radicaux dans sa vie. Pour ce faire, il suffit de mettre en place un programme d’autosuggestion. Le plus souvent, l’auto-hypnose est utilisée pour modifier le comportement, les émotions et les attitudes. C’est pourquoi de nombreuses personnes y ont recours pour faire face aux problèmes de la vie quotidienne. De même, l’auto-hypnose peut renforcer la confiance en soi et même aider à développer de nouvelles compétences. Soulageant le stress et l’anxiété, elle peut également être d’un appui imparable pour surmonter des habitudes telles que le tabagisme et la dépendance.

La neuro-hypnose

Récemment, la neuro-hypnose a été reconnue comme une méthode de manipulation des états mentaux, cognitifs et affectifs. Cette pratique se base essentiellement sur la programmation neurolinguistique. Ainsi, la neuro-hypnose combine l’hypnose classique avec les neurosciences et la psychologie positive. Ce faisant, elle collecte des informations précises sur les substrats neuraux de l’expérience, de la pensée et de l’action. Cette utilisation instrumentale de l’hypnose est particulièrement bien adaptée pour identifier le fonctionnement de la perception et de la mémoire conscientes et inconscientes. Elle prend aussi en compte les actions volontaires et involontaires. Par conséquent, les thérapeutes sont capables de s’adresser directement à l’inconscient afin de le reprogrammer par le biais de la neuro-hypnose. Elle s’avère également être utile pour combattre les différents maux à sa source, notamment les angoisses et le stress ainsi que les divers problèmes qui en résultent (insomnie, fatigue chronique, manque d’énergie, etc.).

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment