Nouvelle hypnose : mieux comprendre cette méthode


L’hypnose, vous en avez certainement déjà entendu parler, sans réellement comprendre ce qu’implique ce concept. Il va sans dire qu’en entendant ce petit mot, on a vite fait de penser à un rituel mystique pour le moins louche. Ou encore une sorte de gourou remuant une pendule et contrôlant la pensée ainsi que l’esprit de ses fervents suiveurs. Mais à ne pas s’y tromper, l’hypnose n’a rien à voir avec la manipulation et n’a aucune dimension occulte. Il s’agit d’une pratique thérapeutique visant à aider l’individu à solutionner ses problématiques. Plus encore, l’hypnose s’apparente aujourd’hui à une technique médicale à part entière. Elle est d’ailleurs enseignée dans deux nombreuses facultés de médecine à travers le monde. C’est ce que l’on appelle l’hypnose moderne ou la nouvelle hypnose.

Nouvelle hypnose sous tous les angles

Pour rappel, l’hypnose est un mode de fonctionnement psychologique dans lequel le sujet grâce à l’intervention d’un tiers parvient à un état modifié de la conscience également appelé « transe ». Cet état se traduit par un lâcher-prise total vis-à-vis de la réalité environnante et parfois de la notion du temps. Effectivement, au cours d’une hypnothérapie, le sujet entre dans un état lui permettant théoriquement d’atteindre son inconscient. Mais aussi, d’accéder à toutes les ressources de son cerveau. Et ceci, grâce aux suggestions réalisées.

Évidemment, la définition de l’hypnose varie énormément en fonction des auteurs et des praticiens. D’ailleurs, c’est cette richesse qui a permis de développer les différentes techniques qui encore aujourd’hui coexistent et se complètent. Parmi, les récentes techniques il y a la nouvelle hypnose. Propulsée par le professeur Daniel L. Araoz en 1979, la nouvelle hypnose est l’une des branches les plus répandues de l’hypnose médicale. Effectivement, comme le veut l’hypnose médicale, elle vise à modifier légèrement l’état de conscience. Et ce, principalement à des fins antalgiques, sédatives et/ou psychothérapeutiques.

Pour cela, cette approche tire profit des principes de base de l’hypnose traditionnelle. Ceux-ci ont été enrichis et améliorés pour s’adapter dans le contexte actuel. Voilà pourquoi, la nouvelle hypnose est aussi appelée l’hypnose moderne. Elle mêle également diverses techniques de l’hypnose ericksonienne, une autre branche de l’hypnose médicale. Ceci afin d’aider le sujet à puiser dans les ressources nécessaires à la résolution de son problème. Toutefois, contrairement à l’hypnose ericksonienne qui reste finalement très thérapeutique, la nouvelle hypnose s’étend à d’autres champs d’application. À l’instar du développement personnel, coaching ou encore dans le cadre de l’amélioration de la qualité de vie. Elle s’appuie ainsi sur d’autres compléments issus de nouvelles notions. Telle que la PNL, neuroscience, sociologie, etc.

La nouvelle hypnose : les grands principes

La majeure partie des approches psychologiques considèrent qu’un bon nombre de problèmes aussi bien personnels que relationnels ont leur source dans l’inconscient. Ceci s’explique notamment par le fait que c’est au niveau de ce dernier que sont stockées les données qui contrôlent majoritairement l’existence de chaque individu. La nouvelle hypnose à l’instar des autres disciplines, a donc pour objectif d’aider le sujet à regagner confiance en lui. Ceci en l’aidant à se défaire définitivement de ses pensées parasites. Mais surtout, à les remplacer par des idées qui correspondent au mieux à ses valeurs. Néanmoins, cette méthode innove dans bien des domaines.

D’abord, contrairement à la méthode traditionnelle, elle sollicite la participation active du sujet. En effet, expert de son problème, le sujet est vu comme un véritable acteur. Et non comme un simple automate sous l’influence d’un hypnotiseur autoritaire. Ici, le travail se fait donc à deux et sans qu’aucune notion d’hiérarchie n’intervienne. Ensuite, cette hypnose moderne s’oppose également à l’hypnose ericksonienne par le fait que la liberté du sujet ne se limite pas aux seules options positives. Ainsi, cette discipline intègre l’auto hypnose négative ou l’AHN dans le processus de construction de certaines problématiques. L’auto hypnose négative consiste à autoriser le sujet à décrire une perception négative de lui-même pour trouver l’origine de ses processus inconscients et l’aider à comprendre comment il change.

Aussi, la nouvelle hypnose utilise certaines stratégies des thérapies cognitivo comportementales. Et plus particulièrement, celles travaillant sur la source des auto suggestions négatives (ASN). Telle que les idées noires ou encore les fausses croyances. Enfin, cette méthode privilégie l’éducation thérapeutique, plus précisément l’apprentissage de l’auto hypnose. Ceci, afin que le sujet soit autonome pour résoudre d’autres problématiques sans avoir à recourir à un hypnothérapeute.

Comment se déroule une séance type

C’est indéniable, la nouvelle hypnose se relève très efficace dans le traitement des troubles psychologiques ou psychiques. Mais pas seulement, elle permet de surmonter différents types de peurs, d’anxiétés ou de phobies. En cas de crise de stress lancinant, de fatigue mentale ou encore de dépression nerveuse, elle sera un parfait soutien. Évidemment, il est de rigueur de s’adresser à un professionnel pour pouvoir bénéficier de tous les bénéfices de cette discipline.

D’ailleurs, il faut savoir qu’une séance avec un hypnothérapeute suit un protocole individualisé et totalement taillé sur mesure en fonction des attentes, des besoins et le profil du sujet. Généralement, une séance type débute donc par un entretien avec ce dernier afin de déterminer l’approche et les méthodes à utiliser. Cette étape revêt une très grande importance puisqu’elle permettra d’établir une relation de confiance avec le sujet. Au cours de cette étape, celui-ci pourra parler de ses préoccupations et  poser des questions. Il peut également en dire plus sur ce qui est important pour lui, ses croyances et ses priorités. Mais aussi,  les éventuels antécédents médicaux ou la prise de médicaments. Une séance dure en moyenne 50 à 60 minutes.

Durant les séances, les métaphores, les anecdotes et les contes sont très utilisés. Et pour cause, ils parlent directement à l’inconscient. Mais surtout, ils permettent de retrouver des sensations positives anciennes afin de remplacer les sensations négatives présentes. En moyenne, une dizaine de rencontres suffisent pour voir les premiers résultats.

Et vous, avez-vous déjà essayer cette méthode. Si oui, qu’en pensez vous?

 

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment