digitopuncture
0
214
0
214

Digitopuncture : comment rééquilibrer son énergie vitale grâce aux doigts ?

Accueil > Epanouissement personnel > Digitopuncture : comment rééquilibrer son énergie vitale grâce aux doigts ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

D’après la médecine chinoise, nous sommes composés d’un flux d’énergie vitale, le qi. Lorsque cette énergie circule normalement dans le corps, cela signifie qu’on se porte très bien. En revanche, quand cette circulation est altérée, le corps entre dans un état de déséquilibre. Viennent ensuite une variété de symptômes tels que la douleur et certaines maladies, mais aussi des troubles psychiques. Pour disperser et rééquilibrer l’énergie dans le corps, il existe une pratique plus ou moins similaire à l’acupuncture : la digitopuncture. Cette dernière aide à soulager la douleur et à traiter divers types de troubles. Ceci en pressant des zones précises sur le corps.

Une pratique basée sur l’acupression

La médecine chinoise prétend que l’énergie circule en nous en allant d’un méridien à un autre. Sur le chemin du qi, il y a les points d’acupuncture. Ce sont des endroits précis sur la peau où l’on peut directement accéder au qi, car il y est plus concentré. En acupuncture, on plante ainsi les aiguilles sur ces zones pour soulager le patient.

Ce même concept est utilisé dans le cadre d’une digitopuncture, à une différence près : la pratique est exempte d’aiguilles. En effet, cette technique thérapeutique consiste plutôt à presser les points d’acupuncture avec les doigts, au lieu d’utiliser des aiguilles. C’est ce qu’on appelle « acupression ». La stimulation a pour but de soulager rapidement ou progressivement un patient sujet à une certaine douleur ou affection quelconque. Il s’agit de produire chez l’individu un effet mécanique, énergétique, psychologique ou physiologique. Ce savoir-faire issu de la médecine traditionnelle chinoise est désigné par Shiatsu au Japon.

Il convient de souligner que la digitopuncture n’utilise pas uniquement les doigts, mais également d’autres parties du corps. Ainsi, au cours du traitement, outre l’acupression avec ses doigts, le thérapeute peut aussi user des paumes de ses mains, de ses coudes, de ses pieds et même de ses genoux pour stimuler les points de circulation de l’énergie vitale.

En somme, cette pratique devrait concrètement vous sembler nettement moins agressive que l’acupuncture… Eh oui, vous n’aurez plus à redouter les vilaines aiguilles ! L’approche demeure entre autres plus humaniste, car il y a un contact permanent avec le spécialiste.

Digitopuncture : quels sont les bienfaits de cette pratique ?

points d’acupuncture

L’acupression permet de rétablir la circulation de l’énergie et l’harmonie du corps. Ce qui offre de nombreux bienfaits pour la santé. Il s’agit d’une pratique qui influe sur toutes les sphères du patient qu’elles soient émotionnelles, mentales ou physiques.

Voici des situations que cette pratique douce peut soulager.

Le stress

Le Shiatsu, lorsqu’il est effectué convenablement, travaille directement sur le système nerveux et apaise les tensions nerveuses. Cela garantit une meilleure résistance au stress. Sa capacité à stimuler la circulation du sang et de la lymphe vaut aussi à la digitopuncture d’être une approche intéressante pour réguler les fonctions internes de l’organisme et du tonus musculaire. La pratique garantit donc la relaxation du corps et la circulation du sang qui impacte aussi l’esprit.

Les dysfonctionnements psychologiques et physiques

La stimulation des points de circulation de la force vitale grâce à l’acupression demeure une technique d’autoguérison du corps très efficace dans de nombreux cas. Elle régule les troubles du corps et de l’esprit tels que :

  • l’anxiété ;
  • les crampes ;
  • la dépression ;
  • l’arthrose ;
  • les maux de dent ou de tête ;
  • les dérèglements alimentaires ;
  • la fatigue extrême.

La digitopuncture reste tout aussi efficace dans les cas d’hyperactivité, d’insomnie, de mal de dos, de fragilités gastriques, de nervosité, de tensions musculaires, de sinusite et bien d’autres pathologies. En effet, lorsque le flux d’énergie est relancé dans le corps, cela renforce le système immunitaire.

Équilibre émotionnel

Lorsque le patient est victime de traumatisme ou de chocs émotionnels entraînant des symptômes au plan physique, le shiatsu peut grandement l’aider à stabiliser son état. Cette approche permet notamment le relâchement de la tension et la réouverture du flux énergétique nécessaire à l’équilibre émotionnel. La digitopuncture pourrait donc se révéler être un traitement efficace pour les personnes ayant été sujettes de violences. Et ce qu’elles soient physiques, émotionnelles ou encore sexuelles.

Par ailleurs, elle aide à développer les compétences suivantes :

  • Renforcement de la conscience du corps en apprenant à reconnaître les déséquilibres ;
  • Optimisation de la gestion du stress grâce à la détente et le lâcher-prise ;
  • Facilitation de la verbalisation (vous pouvez faire une acupression avant une prise de parole en public, par exemple) ;
  • Évacuation des émotions négatives pour se sentir plus heureux.

Sport et digitopuncture

Depuis longtemps, les sportifs usent de la thérapie par le massage durant leur carrière. L’acupression se révèle ainsi être un complément efficace aux traitements médicaux classiques. Elle permet de prévenir les déchirures et blessures lors de l’activité sportive. Ceci, par le réchauffement des tendons et muscles. Mieux, elle contribue à l’amélioration de la performance en augmentant le tonus musculaire, ce qui permet au sujet de profiter d’une meilleure endurance physique. De même, après des activités physiques et musculaires intenses, le shiatsu peut être employé pour refroidir et relaxer les muscles.

Les points d’acupression les plus plébiscités pour pratiquer la digitopuncture soi-même

La pratique de l’acupression se fait suivant la maîtrise de certains points du corps bien connus des professionnels. Ces différents points se retrouvent au niveau des zones du corps que voici :

  • les méridiens : ils sont au nombre de 12. Il s’agit du cœur, de l’estomac, du foie, du gros intestin, de l’intestin grêle, du péricarde, des poumons, de la rate, des reins, du triple réchauffeur, de la vésicule biliaire et de la vessie ;
  • les vaisseaux : vaisseau conception et vaisseau gouverneur ;
  • les pieds ;
  • les mains ;
  • le visage ;
  • les oreilles.

Pour pratiquer la digitopuncture soi-même, il est possible de procéder à quelques gestes simples sur les trois points d’acupression suivants.

Sur la zone charnue entre l’index et le pouce : pour lutter contre le stress

Durant les moments d’angoisse, il vous est peut-être déjà arrivé de pincer mécaniquement cette zone pulpeuse entre le pouce et l’index. Et ce, sans même savoir qu’il s’agit en réalité d’un point d’acupression. Effectivement, vous procédez à ce geste tout simplement parce que cela vous permet de vous soulager. Sachez alors que vous avez concrètement déjà fait de la digitopuncture.

Pratiquer l’acupression sur ce point entre les deux premiers doigts de la main permet de se détendre durant un stress passager. Pour ce faire, il faut appuyer sur la zone pendant environ 3 minutes, et ce, jusqu’à 3 fois par jour, selon votre niveau émotif.

À l’intérieur du poignet : le point d’acupression anti-nausées

Pour trouver le point d’acupression en question, comptez 3 doigts en partant du pli à l’intérieur du poignet. Ensuite, appuyez sur la zone avec votre pouce. Réalisez ce geste lorsque vous avez des nausées, des migraines ou des vertiges.

Au bout du compte, cette technique de digitopuncture est alors recommandée aux femmes enceintes et à tous ceux qui ont le mal des transports. Entre autres, il faut savoir que c’est aussi un point d’acupression pour combattre l’hypertension.

Appuyer sous la rotule pour combattre les troubles de digestion

Juste sous la rotule — l’os du genou — se trouve le point d’acupression pour lutter contre les troubles digestifs : ballonnements, constipations, reflux gastriques, etc. Ce point se situe plus précisément au niveau du creux sur le devant de votre jambe, à environ 4 doigts sous le genou.

En digitopuncture, vous pouvez appuyer sur ce point avec les doigts ou encore avec une balle de ping-pong. Notez par ailleurs que c’est aussi un point d’acupression pour traiter les insomnies.

Technique pour masser un point d’acupression selon des règles de l’art

Vous souhaitez procéder à l’acupression vous-même sur votre corps ? Il faut avant tout connaître les zones à presser. Ce n’est qu’une fois les points identifiés que vous allez pouvoir passer à la pratique. Rappelons que le traitement par acupression se pratique principalement par la main.

Pour faire de la digitopuncture soi-même, voici les deux étapes à suivre :

  • tonifier le point en appuyant dessus tout en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre pendant environ 2 minutes ;
  • disperser le qi en continuant d’appuyer sur le point d’acupression, mais cette fois-ci, en tournant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, également pendant 2 minutes.

Notez que les points d’acupression sont généralement symétriques. À l’exception des vaisseaux qui constituent des points centraux. Dans cette optique, il est capital d’appuyer sur les deux côtés du corps lorsque vous pratiquez la digitopuncture. Ceci, pour harmoniser la circulation de l’énergie vitale et préserver alors l’équilibre de l’organisme.

Attention, si vous souhaitez obtenir des résultats, il est important de pratiquer l’acupression en restant détendu. Misez ainsi sur une bonne ambiance et une bonne atmosphère : optez pour un moment où vous êtes sûr qu’on ne vous dérangera pas, allez dans une pièce calme, mettez une musique douce.

Si jamais vous constatez des douleurs lorsque vous appuyez sur la zone d’acupression, ou encore si la douleur à soulager continue de persister, pensez à vous rapprocher d’un spécialiste en la matière.

Le déroulement d’une séance de digitopuncture chez le thérapeute

séance de digitopuncture

Avant toute stimulation énergétique, le thérapeute doit avant tout procéder à un « bilan énergétique ». Il va alors procéder à une anamnèse du patient et effectuer quelques palpations pour identifier les points d’acupression à traiter.

A priori, le traitement s’effectue sur un patient déchaussé et habillé de vêtements amples et décontractés. Selon le type de séance, le patient peut s’allonger sur un tatami ou un futon ; ou simplement s’installer sur une chaise spéciale préparée à cet effet. En ce qui concerne la fréquence de la digitopuncture, elle peut être hebdomadaire ou mensuelle. Il peut s’agir d’un traitement à court ou à long terme, suivant le type de dysfonctionnement :

  • petits maux classiques : migraine, fatigue, anxiété ;
  • pathologie plus grave : problème de cœur, mal de dents, prostate, etc.

Dans tous les cas, le thérapeute fixe le nombre de séances réactivité et de l’adaptation de l’organisme du patient. Quant à la durée, une heure peut amplement suffire pour rééquilibrer le qi du sujet. Enfin, sachez que vous pouvez vous rendre au cabinet d’un spécialiste, mais il existe aussi des thérapeutes qui proposent des prestations à domicile.

Digitopuncture : quelles sont les limites de cette pratique ?

Bien qu’étant une pratique douce, dans certains cas, il faut impérativement prendre l’avis d’un médecin pour pouvoir s’adonner à l’acupression. On parle des cas suivants :

  • personnes âgées ;
  • sujets soumis à des traitements intensifs ;
  • femmes enceintes ou allaitantes.

Entre autres, vous vous demandez peut-être s’il est possible de pratiquer l’acupression sur les bébés qui ont de petits soucis. À vrai dire, il pourra s’avérer difficile de manipuler des nourrissons. Dans ce cas, l’acupuncture reste la thérapie de choix.

La digitopuncture est à éviter si vous présentez des maladies articulaires, car de nombreux points d’acupression se trouvent justement au niveau des articulations. Appuyer sur ces points risquerait alors au contraire d’accentuer votre douleur.

Enfin, il convient de souligner que cette méthode de traitement à l’orientale demeure une médecine douce qu’il ne faut surtout pas substituer à un avis médical. D’autant plus qu’il n’existe que peu d’études qui prouvent scientifiquement de son efficacité…

S’agirait-il alors d’un effet placebo bien que l’on parle d’une approche thérapeutique pratiquée depuis des millénaires ? Connaissez-vous la digitopuncture ? Qu’en pensez-vous ? Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.