Energie vitale: qu’est ce que c’est et comment la libérer?


Prana en Inde, KI au Japon, Chi en Chine et bioénergie en occident, l’énergie vitale est la force qui maintient le souffle de vie. Selon la loi de la physique, toute chose est constituée d’énergie. L’univers qui nous entoure, le visible et l’invisible, tous sont constitués d’énergie. Notre corps également est un océan d’énergie. Et, parce qu’elle maintient la vie en nous, elle est qualifiée de vitale. La vitalité est en réalité le premier et indispensable acteur de distinction entre la matière animée et la matière inanimée. La force vitale se répand dans les matières organiques en leur donnant la vie. Le corps étant une matière organique, la loi du vitalisme s’y applique.

L’énergie vitale sert de jonction entre le bas et le haut, l’interne et l’externe. Elle est reliée aux organes les plus importants de l’organisme. Cette liaison est effective grâce aux méridiens qui sont répartis le long de l’organisme. Dans la médecine chinoise, le Chi est l’un des concepts centraux. En effet, la médecine chinoise est vieille de plus de 5000 ans. Elle regorge de nombreux concepts liés à la vie et à l’équilibre énergétique. Dans ses enseignements, une mauvaise circulation du chi causerait des problèmes de santé aussi bien sur le plan physique que psychologique et spirituel. Elle dispose également des astuces et méthodes pour un bon équilibre du chi et une bonne santé.

Qu’est-ce qu’un méridien

Les méridiens sont les canaux énergétiques par lesquels circule l’énergie vitale. Il ne s’agit pas de canaux définis et visibles comme les vaisseaux sanguins ou les nerfs, mais plutôt d’un chemin par lequel circule l’énergie invisible. Ces canaux sont connectés entre eux et aux organes de tout le corps. C’est grâce à la connaissance de ces méridiens que la médecine chinoise à conclut des moyens pour activer ou actionner ces points de jonction. L’activation de ces points permet d’identifier l’origine d’un problème visible sur le plan physique, psychologique et spirituel. Un rééquilibrage des méridiens permet donc de régler le problème et d’avoir une meilleure santé.

Chaque être humain dispose de 12 méridiens par lesquels circule l’énergie vitale et de deux vaisseaux régulateurs. Ces méridiens sont bilatéraux c’est-à-dire six du côté droit et six du côté gauche et portent le nom d’un organe. Ensuite, chaque méridien possède son horaire énergétique et son trajet propre à lui. On distingue les méridiens yin et les méridiens yang. Les méridiens yin sont le poumon, la rate-pancréas, le cœur, le rein, le maître du cœur et le foie. Les méridiens yang sont le gros intestin, l’estomac, l’intestin grêle, la vessie, le triple réchauffeur et la vésicule biliaire. Pour un bon équilibre, le chi doit circuler à travers les méridiens yin du bas vers le haut alors que dans les méridiens yang, il doit circuler du haut vers le bas. De même, l’énergie vitale circule à travers les méridiens du yin sur la face du corps tandis que dans les méridiens du yang, elle circule sur la face arrière du corps.

Les méridiens régulateurs

Les deux méridiens régulateurs sont le vaisseau conception qui va du bas vers le haut sur la face du corps et le vaisseau gouverneur qui vas aussi du bas vers le haut et, mais passe par le dos. Le respect de cet équilibre de circulation est le moteur d’une bonne vie spirituelle, physique et psychique. La bonne circulation du chi permet une bonne répartition de l’énergie vitale tandis qu’une mauvaise circulation entraîne le déséquilibre. Plusieurs facteurs aussi bien externes qu’internes influent sur la bonne marche des méridiens. Mais, heureusement que dans chaque tradition, il existe des méthodes pour activer les méridiens et favoriser la bonne circulation du chi.

Acupuncture pour rééquilibrer son énergie vitale

L’acupuncture est une branche de la médecine chinoise qui s’occupe de l’harmonisation du chi dans l’organisme. Cette harmonisation passe par une stimulation des méridiens. Les méridiens étant des chemins invisibles empruntés par l’énergie subtile, on identifie alors des points sur ce chemin afin de les stimuler. Ainsi donc, sur les méridiens, se situent les points d’acupuncture. Dans l’organisme, la médecine chinoise décèle environ 361 points d’acupuncture. Avant de recourir aux méthodes de l’acupuncture, l’acupuncteur effectue un diagnostic. Ce diagnostic est fait sur la base des symptômes que ressent le malade. Le bilan énergétique lui dira alors là où se trouve le déficit et les points à stimuler pour une bonne circulation de l’énergie vitale.

L’acupuncteur stimule ces points et libère ainsi l’énergie. Ensuite, elle est dirigée vers la partie du corps où elle doit être et le rééquilibrage est fait. L’acupuncture peut s’utiliser aussi bien en médecine préventive qu’en médecine curative. En médecine préventive, elle permet de renforcer la bonne circulation de l’énergie subtile et de prévenir les maladies liées au mauvais équilibre du chi. En médecine curative, elle agit sur tous les organes et systèmes pour lesquels les points d’acupuncture sont stimulés.

Le yoga Sivananda pour libérer son Prana

Le  »yoga Sivananda » est une variante du yoga qui s’occupe essentiellement de l’harmonisation de l’énergie vitale. Les exercices pratiqués dans ce type de yoga favorisent la bonne circulation de l’énergie vitale. En effet, la respiration, c’est la vie. Le yoga Sivananda privilégie une forme de respiration qui permet au mental de se concentrer et de favoriser la bonne circulation du Prana. Le fondateur du yoga disait à cet effet « Lorsque la respiration vagabonde, le mental est agité et lorsqu’elle s’arrête, le mental fait de même ». Il ne s’agit pas ici d’arrêter sa respiration, mais plutôt de la concentrer de sorte à permettre au mental de se concentrer sur l’énergie subtile qui circule à l’intérieur.

Les exercices pratiqués enseignent donc le contrôle de la respiration. En contrôlant la respiration, le niveau d’oxygène dans l’organisme augmente. Le mental se concentre et se détend avec tous les organes du corps. Ainsi, l’énergie vitale trouve le chemin de circuler dans tout l’organisme. Puisque le yoga ne peut se faire sans la méditation, respirer tout en méditant permet de retrouver l’équilibre plus vite.

Envie de retrouver votre énergie vitale ? Vous savez désormais quoi faire?

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment