Développement personnel

Développer son optimisme, c’est exploiter une force mentale incroyable

En règle générale, il y a deux façons bien différentes de mener votre vie. Soit vous la vivez réellement, soit vous vous contentez de la subir. Bien évidemment, le premier scénario est plus séduisant. Vous gardez ainsi le contrôle sur ce que vous faites et vous obtenez les résultats que vous voulez. Malheureusement, être pessimiste s’avère souvent beaucoup plus facile que développer son optimisme. C’est sans doute la raison pour laquelle la plupart d’entre nous sont plus enclins à montrer de la négativité dans n’importe quelle situation. Pourtant, savoir comment rester positif dans votre quotidien comporte de nombreux avantages. Vous avez notamment la possibilité d’avoir une journée plus agréable, exempte de stress ou de frustration. Vous serez également plus productif dans votre travail, tout en restant dans la bonne humeur. Cela se ressentira certainement sur votre santé physique et psychologique.

Alors, comment devenir un optimiste contagieux ? Quel état d’esprit adopter pour de meilleurs résultats ? Voici quelques conseils pour vous aider.

Développer son optimisme, c’est avant tout une question de choix

À chaque étape de votre parcours, vous serez confronté à de nombreux choix différents. Certains d’entre eux peuvent être déterminants, tandis que d’autres n’auront pas d’impact significatif.

    • Vous pouvez par exemple rester chez vous ce soir ou aller au restaurant.
    • Vous pouvez renouer le contact avec un ami que vous avez perdu de vue ou décider de l’en vouloir pour cette dispute.
    • Et vous pouvez vous contenter de votre travail actuel ou chercher une meilleure alternative.

Les exemples possibles sont infinis. Et il en est de même pour cette situation. En effet, développer son optimisme exige également de faire un choix. Vous devez d’abord choisir de votre plein gré, en pleine conscience, d’avoir un état d’esprit positif. Cette première étape est cruciale parce que le résultat que vous obtiendrez en dépend fortement. Vous devez prendre cet engagement envers vous-même afin de décider ensuite d’agir en conséquence. Ce faisant, il devient plus facile d’arrêter de se plaindre de tout ou de se mettre dans une position de victime. Vous commencerez alors à voir toujours le bon côté des choses.

Cependant, le but de cette démarche n’est pas d’apprendre à n’avoir que des sentiments positifs. Développer son optimisme c’est plutôt entrevoir une opportunité dans chaque situation.

    • Vous vous heurtez à un problème ? Trouvez des solutions au lieu de vous focaliser sur ce qui ne va pas.
    • Vous avez vécu un échec ? Apprenez de vos erreurs et relevez-vous.
    • Vous participez à une activité ? Concentrez-vous sur l’effort plutôt que sur les résultats.
    • Vous avez un nouvel objectif à atteindre ? Étudiez le meilleur chemin à prendre avec un raisonnement rationnel.
    • Vous commencez une nouvelle relation amoureuse ? Ne pensez pas à la rupture, mais aux astuces qui pourraient vous aider à faire durer votre couple.

Développer son optimisme, c’est ensuite se déconnecter des médias

arrêter de se plaindre,

Vous demandez-vous comment devenir un optimiste contagieux ou comment rester positif ? Eh bien, cela passe aussi par la volonté d’arrêter de se plaindre. En effet, nous avons souvent tendance à penser que c’est notre environnement qui nous empêche d’avoir un esprit positif. À un certain point, cela peut être vrai. Pour cause, l’infobésité nous encourage à croire que les mauvaises choses ont plus de chance de se produire. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est primordial d’éteindre la télé certains jours ou de s’éloigner de temps à autre des réseaux sociaux pour développer son optimisme…

En réalité, ces canaux reconditionnent en quelque sorte notre façon de voir les choses, sans même que nous nous en rendions compte. Nous sommes exposés en permanence à des images ou des vidéos négatives. Nous nous imposons à nous-mêmes les problèmes du monde entier.

    • Les guerres ;
    • Les catastrophes naturelles ;
    • Les phénomènes de société ;
    • Les polémiques récurrentes ;
    • Et même ces images qui dénoncent la cruauté envers les animaux…

Ce ne sont pas les exemples qui manquent. C’est pourtant une charge très lourde pour nos petites épaules. Et c’est surtout le moyen le plus facile d’empêcher de développer son optimisme. Alors, apprenez à vous déconnecter de l’actualité de temps à autre pour préserver votre santé mentale. Cette pause vous évitera de croire que vous vivez dans un monde sans espoir, et donc rien de bien ne peut en sortir.

Enfin, développer son optimisme passe par de petits gestes

esprit positif

Il va sans dire qu’apprendre comment rester positif a de réels bienfaits sur notre santé mentale, et donc aussi sur notre bien-être physique. De plus, décider de voir la vie en rose c’est aussi gagner en maturité. Vous arrêtez de focaliser votre attention sur ce qui ne va pas et vous commencez à vous tourner vers ce qu’il y a de bien. Vous arrêtez de voir des problèmes partout et vous vous efforcez de trouver des solutions. Ce faisant, vous serez plus à même de modifier votre comportement. C’est l’attitude qu’il faut avoir pour développer son optimisme et arrêter de se plaindre. Il faut aussi penser à adopter de meilleures habitudes.

Utilisez la visualisation positive

Chaque individu a certainement un but à court ou à long terme dans la vie. Pour vous, de quoi s’agit-il exactement ? De vous lancer dans l’entrepreneuriat ? À entrer à l’Élysée comme Emmanuel Macron ? Ou pourquoi pas de devenir un investisseur à succès comme Warren Buffet ? Bien évidemment, cela n’a pas besoin d’être un projet de grande envergure. Il peut tout autant s’agir de l’envie de terminer vos révisions aujourd’hui que de décrocher un meilleur emploi. Dans tous les cas, développer son optimisme peut s’avérer utile pour les atteindre plus sereinement.

La visualisation positive constitue d’ailleurs une arme redoutable pour vous aider à cet égard. Pour rappel, cela consiste tout simplement à travailler mentalement avec des images positives.

Vous pouvez suivre quelques étapes pour ce faire.
    1. Préparez votre mental. Choisissez un endroit calme et faites quelques exercices de respiration pour amener la détente.
    2. Faites le vide dans votre tête.
    3. Visualisez cette chose que vous voulez tellement, cet objectif que vous souhaitez atteindre. Voyez-le, sentez-le, appropriez-vous-en.
    4. Prenez conscience de vos émotions. Seules celles qui sont positives sont utiles pour développer son optimisme.
    5. Observez toutes les sensations qui l’entourent. Votre respiration, le battement de votre cœur, l’odeur que vous sentez, les sons que vous entendez.
    6. Faites comme si vous y êtes déjà, que vous êtes réellement en train de le vivre !
    7. Pensez au chemin qui vous mènera vers votre objectif. Qu’allez-vous faire ? Qui allez-vous rencontrer ? Quel comportement devez-vous adopter ? Imaginez tout cela comme un parcours.
    8. Enfin, imaginez la sensation que vous éprouvez quand vous arriverez à bon port. Peut-être que vous vous sentez apaisé, reposé, soulagé, content, fier…

Le but de cette pratique est de faciliter le processus pour développer son optimisme. C’est ce qui vous permettra ensuite d’adopter le bon comportement le moment venu. Vous commencerez également à croire que vous avez la capacité à obtenir ce que vous voulez dans la vie. Alors, prenez l’habitude de faire cet exercice avant d’exécuter une tâche pour toujours avoir des résultats positifs. Ou pourquoi pas chaque matin pour commencer la journée du bon pied ?

Parlez de votre vie avec indulgence

Les mots ont beaucoup de pouvoir, plus que vous ne le croyez. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vos affirmations façonnent votre état d’esprit et donc aussi votre vie. Développer son optimisme revient donc à utiliser tout simplement les bons adjectifs pour décrire votre vie. Après tout, c’est la pensée qui se transforme en réalité.

    • Rappelez-vous : la façon dont vous parlez de votre vie devient la façon dont votre vie sera.

Et comme votre esprit entend ce que vous dites, assurez-vous qu’il entende les meilleures parties. Évitez autant que possible de dire que votre vie est ennuyeuse, chaotique, monotone ou d’une succession de malchance. En l’exprimant à haute voix, vous commencerez à ressentir l’effet négatif de ces mots sur le plan physique et psychologique. En revanche, développer son optimisme et utiliser des adjectifs comme simple, passionnant, intéressant ou encore palpitant se révèle être plus avantageux pour une existence plus épanouie. C’est tout simplement de la prophétie autoréalisatrice.

Réorientez ou reformulez vos pensées

Quand vous êtes face à une situation négative, le premier réflexe que vous devez avoir est de relativiser. Plus concrètement, cela implique tout simplement de considérer une situation, une chose ou un contexte de façon relative et à ses justes proportions. Cela signifie que les problèmes ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Vous n’aurez pas une vision claire si vous vous arrêtez à la surface. Développer son optimisme demande de creuser davantage, de voir plus loin que l’obstacle lui-même.

D’ailleurs, une citation de Bouddha reflète parfaitement ce que l’on entend par là : « Si le problème a une solution il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’y a pas de solution, s’inquiéter ne changera rien ». Au lieu de laisser l’angoisse s’installer donc, réorientez ou reformulez plutôt vos pensées. C’est-à-dire qu’à chaque fois que vous êtes confronté aux épreuves de la vie, demandez-vous : « Que pourrais-je gagner ? ».

    • Vous faites pour la première fois l’expérience d’une perte d’emploi. Comment développer son optimisme dans ce cas ? Vous aurez probablement besoin de temps pour réellement réaliser ce qui se passe. Mais dites-vous que c’est aussi une occasion pour vous de développer vos compétences ou de trouver un emploi où vous pourriez exercer votre passion.
    • Vous vivez peut-être votre première rupture amoureuse brutale. Il y a de quoi déstabiliser n’importe qui. Mais vous avez également la possibilité de prendre un peu de temps pour prendre soin de vous, pour vous ressourcer et pour réévaluer vos priorités.
    • Vous avez été recalé au concours d’entrée à l’université. Votre fierté a pris un sacré coup. Mais développer son optimisme c’est comprendre que cela laisse également de la place aux expériences professionnelles. Un premier stage de découverte peut-être ? Vous démarrerez les cours sur de bonnes bases le semestre prochain.

Mais par-dessus tout, soyez patient !

Contrairement à ce que l’on peut penser, être patient n’est pas une qualité innée. Il s’agit plutôt d’une compétence à développer. Pourtant, c’est une qualité qui comporte de nombreux bienfaits. La patience est notamment utile pour vous aider à rester calme en toute circonstance. C’est également un ingrédient essentiel pour réduire le stress. Et ses différentes vertus s’appliquent également dans cet exercice. En effet, développer son optimisme ne s’opère pas en un jour.

Alors, soyez patient avec vous-même. Prenez le temps d’observer vos réactions tout au long de la journée. Identifiez ces tendances à montrer du pessimisme. Analysez vos réactions, étudiez vos réponses, observez le schéma habituel de vos pensées. Vous allez probablement constater que vous :

    • Portez souvent des jugements hâtifs sur les autres ;
    • Vous plaignez souvent sur tout : votre corps, votre travail, votre partenaire, vos collègues, etc. ;
    • Vous concentrez plus sur vos échecs, les petits incidents qui ont gâché votre journée…

Lorsque vous les avez identifiés, abandonnez ces comportements. Développer son optimisme nécessite impérativement de les modifier. Remplacez-les donc et à la place :

    • Cultivez la tolérance et la compassion ;
    • Pratiquez la gratitude et apprenez à dire merci ;
    • Concentrez-vous sur ce que vous avez, plutôt que sur ce que vous ne possédez pas ;
    • Ne laissez pas la nostalgie du passé vous envahir et focalisez votre attention sur le présent ;
    • Soyez reconnaissant de la vie que vous menez ;
    • Abordez toujours chaque situation avec de la bonne humeur au lieu de critiquer tout et n’importe quoi.
    • Ayez tout simplement un état d’esprit positif ! C’est la clé pour développer son optimisme.

À vous d’agir maintenant ! Et si vous avez d’autres astuces ou savez comment devenir un optimiste contagieux, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire