Développement personnel

Savoir dire merci : apprendre et y parvenir pour se sentir mieux

Savoir dire merci est considéré comme une vertu à la portée de tous. Pourtant, il n’en est rien. Certaines personnes peuvent en effet, sans le savoir, ne jamais ressentir de la reconnaissance. D’autres savent qu’il faut dire merci, mais ne peuvent tout simplement pas le faire par crainte de dévoiler une émotion de sensibilité qu’ils croient être une faiblesse. Mais alors, comment apprendre à ces personnes à dire merci ? Et si nous faisions partie de ces individus qui ne savent pas dire merci ? Tout de suite, découvrons les diverses raisons de cet état de fait, ses conséquences et les bonnes résolutions à prendre pour lutter contre.

Ne pas savoir dire merci : les raisons de notre blocage

Force est de constater que ce n’est pas tout le monde qui sait dire merci. Le reconnaître est une étape primaire à laquelle il faut passer pour parvenir à comprendre les raisons de notre blocage lorsqu’il s’agit de dire merci.

L’égocentrisme

En effet, lorsque notre personne passe avant les autres et lorsque nous considérons qu’il n’y a pas plus fin que nous, dire merci devient extrêmement difficile. Eh oui ! Pourquoi le faire puisque nous pensons que nous avons réussi par nos propres efforts sans l’aide de qui que ce soit et que, dans ce sens, nous sommes la seule personne à admirer, à apprécier et surtout à remercier ? Dire merci devient alors un acte futile et rabaissant que nous pensons ne devoir faire à personne.

L’absence de la reconnaissance empêche de savoir dire merci

Le mot « merci » n’est pas qu’une simple formule de politesse. En effet, il est surtout utilisé pour exprimer sa reconnaissance envers autrui. Dans ce sens, pouvoir dire merci passe par cette aptitude à percevoir les bonnes intentions qui nous sont adressées. Malheureusement, certaines personnes n’arrivent tout simplement pas à ressentir ces attentions. L’isolement et un caractère antisocial peuvent en être les raisons.

L’oubli et l’inattention

Aussi bête que cela puisse être, l’oubli peut également nous empêcher de dire merci. Cette fois, il n’est pas question de savoir ou ne pas savoir dire merci, mais d’une faute d’inattention qui — au fil du temps — prend de l’ampleur.

La honte et la peur des autres

Face aux témoignages d’affection que font leurs proches, certaines personnes ne savent tout simplement pas comment réagir. Un sentiment de gêne les gagne et les empêche d’articuler le moindre mot. Dire merci devient alors une grande difficulté, car la honte prend le dessus sur la reconnaissance et la joie de recevoir.

Découvrir ces quelques raisons revient à faire un travail sur soi et aller aux sources de tout ce qui nous retient de montrer de la reconnaissance. Une fois décelée, la raison qui nous empêche de dire merci prendra la forme d’une barrière, mais nous semblera cette fois-ci franchissable.

Savoir dire merci et profiter des bienfaits qui en découlent

Pourquoi dire merci ? Tout simplement, pour profiter du bien que nous procure le fait de renvoyer l’ascenseur à ceux qui se sont donné de la peine pour nous faire plaisir. En effet, une sensation de satisfaction nous gagne lorsque nous remercions une personne pour l’aide qu’elle nous a offerte. Peu importe la portée et l’ampleur de l’acte, dire merci apporte toujours un sentiment de plénitude. Ainsi, dire merci apporte du bien avant tout à celui qui le fait. Pour la paix intérieure que cela nous procure, essayons de remercier plus souvent notre entourage.

Ensuite, mis à part le bien que cela apporte à notre personne, une meilleure relation avec notre entourage fait également partie des bienfaits du fait de savoir dire merci. En effet, en les remerciant nous forgeons de solides relations avec nos proches. Il nous sera alors plus facile de s’ouvrir aux autres parce que nous faisons partie de ceux qui savent dire merci. Lorsque ce mot vient du cœur, il est impossible de ne pas éprouver de la joie et de ne pas se faire apprécier par notre bienfaiteur.

Apprendre et savoir dire merci

Dire merci semble facile au premier abord, mais lorsque nous développons certaines difficultés à le faire, il faut se remettre en question et décider de lutter contre l’ingratitude.

Reconnaître le moment opportun pour dire merci

Il s’agit là de la première chose à faire. En effet, certaines personnes ne disent pas merci parce qu’elles ne savent pas quand le dire. En tout cas, vous n’avez pas besoin d’actes héroïques venant de votre entourage pour le remercier. C’est surtout pour les petites attentions qui embaument le cœur qu’il faut dire merci. Dès lors, il faut savoir dire merci lorsque vous ressentez que l’on vous apprécie pour ce que vous êtes. Remerciez également les personnes qui vous apportent du réconfort lorsque vous en avez besoin. Toujours dans le même sens, lorsque vous sentez que l’on vous écoute sans que votre interlocuteur vous juge, lorsqu’une personne vous pardonne… c’est le moment de dire merci.

Cultiver la gratitude et la reconnaissance pour savoir dire merci

Sans ces deux sentiments, il est impossible de dire merci. Pour éprouver de la gratitude, il faut avant tout déceler les gestes qui méritent la reconnaissance. Pour y parvenir, faites une liste des personnes que vous devez remercier et notez également les raisons. À la première occasion, dites-leur un grand merci, faites-leur comprendre pourquoi vous le faites. En agissant ainsi, vous élevez votre fréquence vibratoire et cela ne manquera pas d’attirer vers vous les bonnes ondes. Votre joie se fera alors ressentir par votre entourage et vous répandrez la bonne humeur autour de vous. Tout simplement, parce que vous avez su témoigner de la reconnaissance envers vos proches. Faites tout de même attention, car le fait de le dire trop souvent peut pousser nos convives à croire que nous attendons toujours plus d’eux.

Maintenant que nous avons pris le temps de penser, il est temps d’agir et de prendre notre vie en main. En effet, penser au fait que nous ne savons pas dire merci et l’admettre ne suffit pas. Il faut à présent agir et tout mettre en œuvre pour enfin pouvoir dire merci sans se forcer.

Si cet article vous a été utile d’une manière ou d’une autre, faites un commentaire.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire