Dette de sommeil : quand dormir devient fondamental


Avoir suffisamment de sommeil est essentiel pour assurer le bon déroulement de chaque nouvelle journée. Cela nous permet de conduire prudemment sur la route ou d’être productifs au travail par exemple. Les adultes ont généralement besoin de dormir entre sept à neuf heures par nuit. Une différence de 12 minutes sur le temps qui vous est nécessaire peut sembler minime, mais ces minutes peuvent se cumuler et bonjour la dette de sommeil.

Dette de sommeil : c’est quoi exactement ?

« Dette de sommeil » est un terme utilisé pour décrire le manque de sommeil cumulatif résultant d’une privation de sommeil continue. Si le temps de repos n’est pas suffisant de manière consécutive par rapport à vos besoins, vos dettes de sommeil accumulées augmenteront progressivement. En effet, on peut comparer le sommeil à un compte en banque. Chaque fois que vous ne versez pas assez, un montant sera retiré et vous devez ensuite le rembourser.

Durant la semaine, nombreux d’entre nous ont toutefois du mal à respecter les normes qu’ils se sont fixées. Cela peut être dû à de nombreux facteurs, tels que les études, les heures supplémentaires au travail voire même l’utilisation accrue d’appareils électroniques (à savoir les smartphones). Nous pensons alors savoir comment récupérer le sommeil perdu : utiliser le week-end. Toutefois, dormir trop longtemps le samedi et le dimanche rime avec difficulté de se coucher à l’heure le dimanche soir. Un cercle vicieux qui fera que le déficit se prolonge encore la semaine suivante.

Dette de sommeil : les signes

Lorsqu’une personne ne dort pas assez et cumule les dettes de sommeil, elle commence à rapidement subir les effets. Le principal symptôme de la perte de sommeil est la somnolence diurne excessive. Cependant, les personnes ayant une dette de sommeil présentent également des signes prognostiques comme :

    • Le bâillement incessant ;
    • La mauvaise humeur constante ;
    • La fatigue constante ;
    • L’irritabilité sévère ;
    • La dépression ;
    • La difficulté d’apprentissage ;
    • L’oubli répétitif ;
    • L’incapacité de se concentrer ;
    • Le manque de motivation ;
    • La maladresse démesurée ;
    • L’augmentation de l’appétit et des fringales de glucides ou encore
    • La réduction de libido.

Conséquences sur le quotidien

Lorsque vous ne parvenez pas à dormir suffisamment, vous commencez à accumuler les dettes de sommeil. La perte de sommeil modifie alors le fonctionnement normal de l’attention et perturbe la capacité de se concentrer sur les entrées sensorielles. De plus, le manque de sommeil chronique peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé. Elle peut, par exemple, augmenter le risque de diabète et affaiblir le système immunitaire.

Si vous n’arrivez pas à déterminer à temps comment récupérer le sommeil perdu, votre cœur peut également en souffrir. Cette dette de sommeil continue vous exposera alors à des risques de :

    • Maladie cardiaque ;
    • Accident vasculaire cardiaque ;
    • Rythme cardiaque irrégulier ;
    • Hypertension artérielle ; etc.

Vous pourriez également avoir un niveau de cortisol — une hormone de stress — plus élevé. La dette de sommeil peut pareillement nourrir les sentiments de colère, de dépression, de burn-out et peut même vous conduire à des pensées suicidaires. En outre, la somnolence augmente le risque de s’endormir au volant et de provoquer un accident. Le manque de sommeil a effectivement été mis en cause dans de nombreux accidents tragiques impliquant des avions, des navires, des trains et même des centrales nucléaires.

Causes médicales de la perte de sommeil

Il se peut que vous n’arriviez tout simplement pas à dormir la nuit. On parle alors d’insomnie. De nombreux problèmes de santé (certains bénins et d’autres plus graves) peuvent en être la cause. En effet, certaines conditions médicales en elles-mêmes peuvent provoquer un problème de sommeil. Dans d’autres cas, elles sont juste à l’origine de simple inconfort qui peut empêcher de dormir. Ainsi, pouvant causer de l’insomnie :

    • Les allergies entraînant un gonflement des muqueuses nasales et sinusales ;
    • L’inflammation des sinus nasaux (sinusite) ;
    • L’asthme ;
    • Les problèmes gastro-intestinaux tels que le reflux ;
    • Les problèmes endocriniens tels que l’hyperthyroïdie ;
    • Les conditions neurologiques telles que la maladie de Parkinson ;
    • L’arthrite ;
    • La douleur chronique physique ;
    • Le mal de dos ; etc.

La prise de certains médicaments peut également interférer avec votre capacité à vous endormir et de ce fait causer une dette de sommeil. Pour lutter contre cette maladie, vous pouvez pratiquer des techniques faciles et non médicamenteux comme l’hypnose anti-insomnie. En revanche, si vous parvenez à dormir suffisamment, mais ne vous sentez pas reposé le matin, pensez à consulter votre médecin. Dans ce même esprit, envisagez de consulter un spécialiste du sommeil si vous éprouvez des difficultés à vous endormir sans avoir de problème médical sous-jacent. Vous aurez ainsi l’occasion de faire des examens plus poussés.

Conseils pour bien dormir

Si vous vous demandez comment récupérer le sommeil perdu et éviter ainsi la dette de sommeil, il y a quelques mesures que vous pouvez prendre. Faites de votre chambre à coucher un lieu de zénitude. Créez une ambiance cosy qui vous donnera l’envie d’y rester. Réservez ensuite cette espace pour le sommeil, l’intimité et les autres activités reposantes (comme la lecture ou la méditation). Pour plus de résultats, bannissez les objets high-tech ( y compris la télévision et l’ordinateur) de votre chambre.

En outre, préférez faire la sieste seulement quand cela s’avère être nécessaire. Faire une sieste d’une heure ou deux au plus fort de la somnolence dans l’après-midi peut aider à combler le manque de sommeil. Cependant, ce roupillon peut également interférer avec votre capacité à dormir à l’heure prévue la nuit et votre horaire de sommeil se verra bouleversé.

Pour lutter contre la dette de sommeil, vous devez également éviter la caféine l’après-midi et limiter votre consommation d’alcool la journée. Les exercices physiques sont aussi un excellent moyen pour trouver le sommeil. Il n’est toutefois pas conseillé de les pratiquer dans les trois heures précédant le coucher.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment