pensée critique
0
47
0
47

Pensée critique : loin d’être un simple concept, une véritable nécessité

Accueil > Epanouissement personnel > Pensée critique : loin d’être un simple concept, une véritable nécessité

On est bien d’accord, tout le monde est capable de penser. Effectivement, penser fait partie des caractéristiques humaines. D’ailleurs, cette aptitude constitue la chose qui distingue certainement le plus l’Homme des animaux. Néanmoins, il faut bien se l’avouer, la plupart des pensées humaines sont laissées à elles-mêmes et manquent d’objectivité. En effet, elles sont déformées, partiales, et simplement préconçues. Or, dans le monde actuel où vous êtes constamment bombardés d’informations, recourir à la pensée critique est un prérequis. Et ceci, pour exercer votre jugement de manière efficace, lucide et responsable. Mais pas que ! Le « critical thinking » est essentiel pour prendre conscience des problèmes qui vous entourent et en saisir les enjeux. Ceci, afin de pouvoir prendre des décisions perspicaces et indispensables pour l’avenir.

Mais même si elle est aussi importante, encore faudrait-il savoir ce que c’est réellement et comment elle fonctionne. Pour pouvoir l’exploiter au mieux, il est en effet impératif de mieux la comprendre et de connaître ses avantages. Tout de suite les détails.

réflexion et raisonnement

La pensée critique : qu’est-ce que c’est ?

Très utilisé en philosophie et pédagogie, ce terme fut utilisé pour la première fois en 1910 par le psychologue John Dewey. Dans son livre best-seller « How we think ? », Dewey définit ce concept comme : « La considération active, attentive et persévérante d’une opinion ou de toute forme de connaissance à la lumière des preuves qu’elles soutiennent et des conclusions qu’elles envisagent de fonder ».

Il s’agit donc d’un processus intellectuel conscient qui consiste à envisager les deux aspects d’une question. Voilà une définition plus concrète et simplifiée de la pensée critique. Elle sert ainsi à évaluer ces aspects à partir de faits valides, des données collectées ou engendrées par l’observation. Mais aussi par l’expérience, la réflexion, le raisonnement ou la communication para verbale. Et ceci, afin de tirer des conclusions non prématurées, mais réfléchies et appuyées par des arguments.

Cette capacité est utile, mais souvent négligée, pour ne pas dire toujours.

Par ailleurs, la réflexion critique a pour but de vous apporter une autonomie intellectuelle et d’aiguiser votre curiosité intellectuelle. Mais surtout, de vous donner la capacité de prendre des décisions rationnelles, non entachées de biais cognitifs.

Pour ce faire, la pensée critique fait appel à un ensemble d’habiletés techniques et de méthodes prédéfinies. À savoir :

  • La collecte des informations pertinentes
  • L’esprit critique
  • La remise en question des préjugés et des opinions préconçues
  • Le croisement des opinions des spécialistes
  • L’analyse des arguments
  • La vérification de la crédibilité des sources
  • La détection des stéréotypes et évitement des raisonnements fallacieux
  • La synthèse
  • La comparaison entre différentes possibilités
  • La formulation et la résolution de questions de clarification ou de contestation

Le portrait-robot d’un penseur critique

Selon le célèbre écrivain Allan A. Glatthorn, les personnes dotées de la pensée critique ont de nombreux points communs. Il s’agit notamment de traits de caractère bien définis et qui les distinguent des autres.

Tout d’abord, une personne ayant une réflexion critique n’a pas peur de s’ouvrir aux situations problématiques et tolère l’ambiguïté.

Ensuite, elle recourt souvent à l’autocritique et n’hésite pas à aborder sous plusieurs angles une même question. Mais aussi, à considérer les différentes possibilités qui s’offrent à elle. Ceci pour remettre en cause et vérifier la véracité d’une information, d’un concept ou d’une idée. Effectivement, lorsqu’une réflexion honnête suggère que le changement est justifié, l’individu avec une pensée critique n’hésite pas à se reconsidérer. Et surtout, à réviser les points de vue autant que nécessaire.

Mais pas que ! Le penseur critique est une personne soucieuse de rester toujours bien informée. En effet, curieux à l’égard d’un large éventail de questions, les penseurs critiques efficaces ont généralement de vastes intérêts. Enfin, le penseur critique préconise un fonctionnement axé sur la prise de décision démocratique. En ce sens, de manière ferme et explicite, il respecte l’opinion des autres. Et ceci, tout en accordant de la valeur à la rationalité et à l’efficacité de la pensée. Mais surtout, la pensée critique permet toujours de rester impartial. Le penseur critique reste également très flexible dans la prise en compte des biais, des préjugés et des stéréotypes.

Autres aspects d’un penseur critique

Outre ces aspects, le penseur critique est également une personne pouvant :

  • Comprendre les liens coexistant entre différentes idées ou opinion sur un sujet donné
  • Déterminer l’importance et la valeur des arguments et des idées
  • Rester vigilant face aux opportunités de mobilisation de la réflexion critique
  • Faire preuve d’une grande confiance en soi ainsi qu’en sa propre manière de raisonner
  • Être honnête face à ses propres visions divergentes du monde

La pensée critique : les avantages de l’avoir

Vous le savez sans doute, un monde en perpétuelle mutation exige un savoir-faire et des compétences intellectuelles flexibles. Ceci afin de vous permettre de faire face aux changements rapidement et efficacement. Favoriser votre aptitude à faire preuve d’une réflexion critique, fruit de vos expériences est donc un véritable atout. Tout d’abord, pour améliorer votre capacité à analyser les informations disponibles. Ensuite, pour former des conclusions raisonnées et intégrer diverses sources de connaissances pour résoudre les problèmes. Et enfin, utiliser efficacement l’information pour développer des idées.

L’esprit critique, un atout pour évoluer

La pensée critique favorise la créativité. Mais surtout, elle vous donne la capacité d’appréhender le monde avec un regard bien plus ouvert. En plus de cela, elle joue un rôle crucial dans l’évaluation des nouvelles idées, ainsi que l’accroissement de vos connaissances.

Par ailleurs, être capable de bien penser et résoudre systématiquement les problèmes sont des ingrédients essentiels de réussite pour toute carrière. Oui ! vous pouvez avoir recours à ce concept, quel que soit votre domaine de prédilection. Et cela, que vous travaillez dans l’éducation, la recherche, la comptabilité, la gestion ou dans une profession juridique. Et pour cause : la pensée critique vous permet non seulement de trouver des solutions novatrices. Mais aussi, de planifier de manière stratégique et penser de façon créative.

Réflexion critique et découverte de soi

Avoir un esprit critique est également essentiel pour mieux se connaitre et se comprendre soi-même. Des ingrédients essentiels pour accéder au bonheur et l’épanouissement personnel. Et pour cause, la réflexion critique est un excellent outil pour se défaire des pensées négatives, préjugées cognitives et des croyances limitantes qui vous empêchent d’évoluer et d’atteindre vos objectifs.

Enfin, un large éventail de talents cognitifs peut être développé grâce à la pensée critique. Par exemple :

  • La capacité de raisonnement
  • L’esprit critique
  • La capacité d’autoréflexion
  • La réflexion analytique
  • La pensée logique
  • Le sens de l’organisation et de la planification
  • L’ouverture d’esprit
  • Les techniques de visualisation créatrice
  • La prise de décision

Pourquoi doit-on enseigner cette aptitude ?

De nos jours, le monde est énormément numérisé. Nous sommes sujets à une surchage informationnelle par le simple biais de l’internet. Avec un tel environnement, il est important d’apprendre aux plus jeunes à distinguer les vraies informations des fausses. De plus, ils ont également besoin de devenir plus lucides, autonomes, curieux, à l’écoute et modestes. La pensée critique est leur meilleure enseignante dans ce cadre. Pour les protéger, mais également pour leur procurer une évolution optimale, nous nous devons de leur enseigner l’esprit critique.

En développant cette aptitude, ils ont la possibilité d’apprendre plus de choses et à mieux vivre. Il s’agit alors de cultiver à la fois un savoir-faire et un savoir-être.

En outre, de manière concrète, on ne peut pas réellement obtenir cet état d’esprit. On ne doit donc pas s’attendre à ce que les enseignants « donnent » l’esprit critique à leurs élèves. Cependant, nous pouvons l’implanter et les aider à le cultiver.

se remettre en question

Développer la pensée critique : les clés pour y arriver

Vous l’aurez compris, plus qu’un but, la réflexion critique est aujourd’hui devenue une véritable nécessité. Développer cette aptitude est donc un objectif quotidien pour lequel vous devriez investir des efforts. Mais pas que, vous devrez surtout avoir beaucoup de volonté. Entreprendre un voyage tel que le développement de la réflexion critique est une quête sans fin. Vous devrez y consacrer toute votre vie et, justement, ne jamais vous contenter de ce que vous avez appris.

Pour ce faire, voici des prérequis qui vous aideront à développer votre esprit critique.

Se comprendre pour accroître sa pensée critique

La première étape à franchir pour développer votre réflexion critique est d’abord d’en apprendre plus sur vous-même. Partez à la découverte de votre moi intérieur. Vous devez pouvoir comprendre vos propres opinions, vos raisonnements, ce qui vous pousse à agir de telle ou telle façon. Mais aussi, vous devez comprendre vos propres préjugés personnels. Soyez à l’écoute de vos sentiments. C’est uniquement de cette manière que vous pouvez également espérer comprendre les autres.

Savoir se remettre en question

Une fois la compréhension de soi acquise, la seconde étape vers le développement de la pensée critique est l’autocritique. Devenez la meilleure critique de vos propres pensées et actions. N’hésitez pas à vous remettre en question ainsi que toutes vos suppositions. Vous devez perfectionner vos compétences en matière de questionnement. Et pour cela, il n’y a rien de mieux que de commencer par vous-même.

Bien entendu, il ne s’agit pas de douter constamment de tout ce que vous faites comme une personne négative. Ayez plutôt des pensées positives, pensez aux conséquences de vos actes et trouvez une solution aux éventuels problèmes.

Ne pas se limiter à une seule option

Un autre moyen d’améliorer votre pensée critique est de développer votre prévoyance. Cette fois-ci, vous devrez également penser à toutes les conséquences possibles, même en dehors de vos propres actes. Vous pourrez ainsi mieux espérer pouvoir agir avec sang froid en toutes circonstances. Ouvrez votre esprit face à toutes les situations.

Aussi, lorsqu’une affirmation est dite, investiguez avant d’en assumer la véracité. Par exemple, s’il y a une dispute entre deux personnes, ne vous contentez pas d’une seule partie de l’histoire. Écouter chaque parti vous évitera d’émettre des jugements inéquitables. Faire plus de recherches sur un sujet vous épargne également le partage de fausses informations.

Améliorer sa pensée critique en raisonnant

Lorsqu’un problème pointe le bout de son nez, ne cherchez pas à le résoudre à la hâte. N’essayez pas non plus de résoudre plusieurs questions en une seule fois. Prenez le temps de réfléchir et avec logique. Divisez le problème en plusieurs parties pour l’élucider étape par étape. Vous verrez, les chances de réussite sont plus élevées.

Par contre, ne vous en voulez pas si vous ne pouvez pas toujours tout résoudre. Un échec ne doit pas vous affoler ou vous décourager. Au contraire, apprenez à accepter le fait d’échouer pour mieux réussir.

Travailler ses capacités cérébrales

La pensée critique ne s’acquiert pas, elle se cultive. Telle une plante, une fois la graine plantée, elle a besoin de soleil, d’eau et d’oxygène pour une vie durable. Or, pour améliorer votre esprit critique, vous devez vous muscler le cerveau. Et pour cela, vous avez le choix entre de nombreuses activités.

Par exemple, lire des livres vous permet de vous instruire et de nourrir votre imagination. Cette activité aide également à découvrir de nombreuses choses, à vivre des situations auxquelles vous n’avez pas encore été confronté. Vous pouvez également essayer des jeux d’énigme. On peut améliorer la pensée critique avec des jeux de rôle ou tout simplement en se posant des questions. Ou alors, essayez les puzzles et les jeux d’évasion !

En outre, faire du sport est aussi un excellent moyen pour garder vos sens et vos capacités cognitives en éveil. Les activités sportives ont pour but de prendre soin non seulement du corps, mais aussi de l’esprit. En parallèle, veillez de même à manger sainement et à bien dormir. Vous pourrez ainsi garder votre cerveau en bonne santé et améliorer votre vie.

S’ouvrir aux autres et avoir une pensée critique

Une bonne réflexion critique se développe aussi en se rapprochant des autres. Pratiquez l’écoute active, essayez de vous mettre à la place de vos semblables. Vous pourrez mieux comprendre les choses de leur point de vue et élargir vos capacités à anticiper les choses. N’hésitez surtout pas à vous entourer de personnes plus intelligentes que vous. Elles pourront vous aider à assouvir votre curiosité. Vous allez adorer à quel point vous apprendrez d’elles. Et pour finir, apprenez aussi à mieux communiquer. La communication non violente est une de vos meilleures alliées dans ce contexte.

Alors, que pensez-vous de la pensée critique ? Avez-vous d’autres conseils à donner pour la développer ? Faites-nous part de vos anecdotes en commentaires et n’hésitez pas à partager l’article !

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...