manque de temps
0
437
0
437

Manque de temps : comment ne plus courir après les heures

Accueil > Efficacité et Productivité > Manque de temps : comment ne plus courir après les heures

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Vous rêvez d’avoir un temps illimité pour faire correctement votre travail avant le deadline ? Un temps pour profiter d’un moment unique avec vos proches ? Figurez-vous que c’est possible. Selon les sondages, 3 Français sur 4 ont l’impression de vivre dans l’urgence, autrement dit, de subir le manque de temps. Effectivement, parent ou non, étudiant ou retraité, on a le sentiment de toujours faire une course contre la montre. Et face à cela, la question se pose : comment gérer tout cela alors que notre journée ne compte que 24 heures ? Si certains craquent (47 % des Français déclarent avoir frôlé le burn-out), d’autres s’adaptent à leurs manières. Pourtant, ce phénomène est loin d’être une fatalité.

À condition de bien s’organiser, tout le monde devrait arriver à tout faire… et trouver même du temps pour se détendre avant de se coucher.

Manque de temps : pourquoi les heures nous échappent-elles ?

Alors que pour la plupart d’entre nous, les heures de travail ont été raccourcies à 35 heures par semaine, on a toujours cette impression de ne pas avoir assez de temps. Que nous travaillions ou pas, que nous étudiions ou pas, on a toujours le sentiment que l’on manque cruellement de temps. De même, notre espérance de vie ne cesse d’augmenter, mais nous continuons à subir le temps au lieu de le maîtriser. Pourquoi un tel paradoxe existe-t-il ? Qu’est-ce qui gâche autant notre temps ?

la cyber dépendance

Cause du manque de temps : la surconnexion

Il est impossible pour la plupart d’entre nous de ne pas se connecter pendant une heure. Pour certains, c’est même devenu une addiction, appelée communément la cyber dépendance. Nous trouvons toujours des excuses pour aller sur les réseaux sociaux et le pire, c’est qu’une fois connectés, rares sont ceux qui arrivent à se déconnecter. On se dit je vais juste regarder ceci pendant 5 min et après 1 h, on se rend compte qu’on est toujours là à regarder des choses qui n’en valent même pas la peine. Par conséquent, il est normal que l’on manque de temps.

La surconnexion empiète sur notre temps de loisirs et nos temps en famille. Ce qui fait que l’on a l’impression de manquer de temps à consacrer à ceux qui nous sont chers ou encore à nos loisirs. D’ailleurs, petits et grands sont tous concernés.

Chez les seniors, cette hyper connexion est manifeste comme l’atteste un récent sondage. Effectivement, 45 % d’entre eux ont déclaré qu’ils passent plus de temps derrière un écran qu’à effectuer les tâches quotidiennes. La technologie n’apporte pas que des avantages surtout quand on ne sait pas le maîtriser. Du coup, le manque de temps devient un problème universel de tous les genres et de tous les âges. Notre génération consacre plus de temps à rester et communiquer en ligne au lieu d’effectuer ce qui est vraiment important.

L’hyper réactivité aux messages

Dès que nous recevons un SMS, des mails ou des messages sur les réseaux sociaux, nous sommes 41 % à y répondre immédiatement même si ce n’est pas urgent. Ce simple geste qui peut sembler minime vole le peu de temps que nous avons. Imaginez que 100 personnes vous envoient un message dans la journée. Le manque de temps sera sûrement au rendez-vous après cela.

Il suffit de supposer que vous prenez 1 minute pour répondre à chaque personne. Vous n’aurez qu’à faire le compte pour savoir à quel point c’est une perte de temps et d’énergie. Les psychologues ont même découvert une nouvelle phobie en lien avec les smartphones : la nomophobie. Résultat, on arrête ce que l’on fait et les retards s’accumulent. Pour éviter cela, il faut simplement savoir gérer son temps : un temps pour bavarder et un temps pour travailler comme on dit.

Source de manque de temps : l’hyper information ou l’infobésité

Pour 51 % des Français, rater les informations en ligne ou à la télé en temps réel est tout simplement inconcevable. Aussi, ils consultent plusieurs fois par jour les réseaux sociaux ou internet pour suivre les actualités. Si on comptabilise ces petites pauses, cela peut faire 2 heures par jour, voire plus. Attention aussi à la télévision qui peut vous rendre aveugle en vous déversant des informations dont vous n’avez rien à faire. Vous en oubliez ce qui compte réellement pour vous !

La procrastination

Le manque de temps est réel quand la procrastination est au cœur de la vie quotidienne. En d’autres termes le fait de remettre à plus tard ce qui peut être fait immédiatement. Un devoir à rendre ? Une tâche à faire ? La plupart se disent qu’ils ont encore jusqu’à telle date pour le faire. Pour cause, ils préfèrent regarder des films ou faire autre chose au lieu de finir dans les temps. Résultat, la majorité se retrouve en situation d’urgence en attendant le dernier moment pour tout faire. Pourtant, si chacun sait bien s’organiser, il évite le manque de temps et cette habitude de courir deux lièvres à la fois qui entre autres n’est pas sans conséquence sur notre bien-être physique et moral.

Le manque d’organisation

Le vrai problème est que la majorité d’entre nous ne savent pas faire la différence entre ce qui est urgent, ce qui est important et ce qui peut attendre. Nous avons tendance à mettre en priorité ce qui ne devrait pas l’être, et vice versa. Par conséquent, nous nous retrouvons coincés entre deux tâches différentes et forcément, nous rencontrons un obstacle de taille dans leurs achèvements : l’insuffisance de temps.

Les conséquences du manque de temps

Manquer de temps peut fortement nuire à notre qualité de vie. En effet, c’est un ennemi invisible qui dégrade notre existence sur plusieurs aspects. Spécifiquement, il impacte sur différents aspects.

L’état mental et physique

Prendre conscience du peu de temps à notre disposition pour finir toutes les tâches en une journée engendre du stress. Le seul fait d’y penser augmente le rythme cardiaque, rend les mains moites et bloque une bonne respiration. À force de subir cela, les conséquences sur le bien-être vont se ressentir tôt ou tard. À ne citer que la dépression. Pour éviter le manque de temps, il est primordial d’avoir une bonne gestion du temps. C’est nécessaire pour ne pas se sentir dépassé par les événements au dernier moment.

Le sommeil

Combien de fois avez-vous dû sacrifier votre sommeil pour un examen, un exposé ou un événement important ? Combien de fois vous avez-vous faites nuit blanche à la veille d’un deadline ? La plupart répondront sans doute à plusieurs reprises. Sachez toutefois que le manque de sommeil n’est pas sans effets. La fatigue n’est que l’une des multiples conséquences qui en témoignent. C’est pour dire à quel point il ne faut pas sous-estimer le manque de temps.

La productivité

Essayer de faire deux choses à la fois n’est jamais profitable, tout simplement parce que notre cerveau ne travaillera pas à sa pleine capacité. De ce fait, la productivité baisse énormément et l’inefficacité pointe le bout de son nez.

La motivation

Le fait d’effectuer plusieurs choses à la fois sans finir ni l’un ni l’autre ne peut qu’aboutir à la démotivation. Notre moral en prend un coup. Par conséquent, les retards s’accumulent et la course du temps ne nous laisse aucun répit.

bien s'organiser

Comment se réconcilier avec le temps ?

D’après les spécialistes, le manque de temps est une conséquence de notre manque d’organisation. Effectivement, il est impératif de savoir gérer son temps pour avoir la pleine maîtrise de sa vie. Mais comment gérer son temps et être efficace autant sur le plan personnel que professionnel ? La réponse tient en deux mots : bien s’organiser.

Établir des priorités

La gestion des priorités est une condition sine qua non pour ne plus avoir cette impression de manquer de temps. Pour ce faire, il faut établir une liste de ce qui doit être fait en premier et de s’y tenir. De cette manière, le manque de temps ne sera qu’un mauvais souvenir. Cela ne signifie pas toutefois qu’il faut laisser de côté les autres tâches. Autrement, elles vont devenir à leur tour des priorités. ET bien sûr, il faudra également les gérer dans les plus brefs délais.

  • Les tâches importantes et urgentes : à effectuer immédiatement.
  • Les missions primordiales, mais non urgentes : à réaliser rapidement.
  • Les tâches non importantes, mais urgentes : à déléguer.
  • Les tâches non importantes et non urgentes : à abandonner.

Le concept est tiré de la matrice d’Eisenhower, un outil de gestion du temps et des priorités à la portée de tous.

Manque de temps : savoir dire non

Qui n’a jamais accepté de faire une tâche en plus pour ne pas blesser quelqu’un ? Ou bien de rendre service à une amie, un copain en difficulté ? Le hic, c’est que l’on a déjà un programme bien ficelé qui ne laisse plus de place pour une autre activité. On le sait et pourtant, nous acceptons quand même par gentillesse. Savoir dire non est vraiment important afin d’éviter les surcharges de travail et un agenda surbooké. Dire non de temps en temps nous permettra de libérer un peu de temps pour nous et d’éviter le manque de temps. Et ce, que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle.

Par ailleurs, on a tous ce collègue qui n’arrête pas de nous déranger toutes les heures pour se plaindre de sa vie, du boulot… Mine de rien, ces petites pauses finissent par bouffer notre temps. Vous devez absolument apprendre à dire non.

Pour certaines personnes, ça ne doit pas être facile surtout quand elles ont eu l’habitude de toujours dire oui. Mais pensez à vous, à ce qui vous attend, à votre famille qui réclame un peu de bons moments avec vous. Votre temps libre se transformera en manque de temps si vous continuez à privilégier les autres. Certes, l’altruisme est une belle qualité, mais il faut, de temps en temps, penser à soi.

Savoir déléguer

Savoir gérer son temps, c’est apprendre à déléguer. En effet, vouloir tout faire tout seul est le meilleur moyen de perdre son temps. Apprenez à avoir confiance aux autres et confiez-les ce qu’il faut. Bien entendu, il faut choisir des personnes compétentes en la matière, sinon c’est l’effet inverse qui va se produire. Et pour cause, vous allez peut-être devoir tout reprendre parce que tout a été mal fait.

Manque de temps : se fixer des limites

Pour une bonne gestion du temps, il faut savoir se fixer des limites et utiliser la planification stratégique. Par exemple, pour telle activité, un certain nombre d’heures ne doit pas être dépassé. De même, on planifie un créneau horaire sans connexion et sans bavardage par jour. Cela évite de ne pas perdre du temps sur des choses inutiles.

Se lever tôt

Vous avez le sentiment de ne pas avoir assez de temps ? Réveillez-vous un peu plus tôt que d’habitude et faites-en une routine matinale. De cette façon, il n’y a pas de risque de manque de temps et vous obtiendrez un créneau libre en sortant du lit de bon matin. Comme vous pouvez vous en douter, pour se lever tôt, il faut dormir de bonnes heures. Alors, au lieu de passer votre soirée rivés sur les écrans, priorisez à la place une bonne nuit de sommeil. Vous verrez par vous même les bienfaits au réveil.

À vous d’agir !

Notez que la théorie n’a de valeurs que si elle est appliquée. De ce fait, ne gardez pas toutes ces informations simplement dans votre tête. Sans volonté, discipline, courage et effort, le manque de temps sera toujours là. C’est pour cette raison qu’il faut mettre en pratique ce que vous venez de lire. Vous avez toutes les clés en main pour dépasser ce problème et votre futur ne dépendra que de vous. Alors, passez à l’action.

Vous aussi, vous avez la sensation de manquer de temps ? Comment faites-vous pour gérer vos journées ? Dites-le-nous en commentaire.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.