Lutter contre la procrastination
8
316
8
316

Procrastination : 10 questions et 3 étapes pour (enfin) vous en débarrasser

Accueil > Efficacité et Productivité > Procrastination : 10 questions et 3 étapes pour (enfin) vous en débarrasser

La procrastination est un véritable frein à la réussite et à la productivité. Il s’agit effectivement d’une tendance à reporter à plus tard les actions et les tâches qu’on peut ou doit faire dès maintenant. Il convient donc de la combattre sans plus attendre pour améliorer votre quotidien et mieux organiser votre travail. Cet article est ainsi très important, car j’y aborde de façon détaillée et approfondie ce problème pour enfin vous débarrasser de votre mauvaise habitude à toujours tout remettre à demain.

Dans un premier temps je vous propose de répondre à 10 questions afin d’évaluer votre niveau de procrastination. Une fois ce premier test effectué, je vous proposerai de mettre en place 3 étapes pour vous en débarrasser définitivement. Vous n’auriez alors plus de difficulté à passer enfin à l’action et à effectuer les activités qui vous tiennent à cœur.

Vous êtes OK pour ce programme ? Super !

Suivez le guide…

Pourquoi procrastine-t-on ?

ne plus procrastiner

Globalement parlant, vous avez tendance à tout remettre au lendemain pour 3 raisons :

Mais, quelle que soit l’origine de votre procrastination, vous savez bien que ce comportement est néfaste pour avancer dans la vie et dans vos projets. Bien entendu, il nous arrive à tous de reporter certaines tâches à plus tard. Mais lorsque cela devient systématique et automatique, vous devez prendre les mesures nécessaires pour pouvoir améliorer votre productivité. Cette démarche s’avère également essentielle pour terminer chaque tâche qui vous est confiée dans les délais convenus. Bien évidemment, arrêter de procrastiner vous permettrait aussi d’atteindre l’épanouissement professionnel.

Pour faire le point sur le problème, je vous propose aujourd’hui de répondre aux 10 questions suivantes.

Procrastination : 10 questions pour savoir où j’en suis

Pour chacune des questions suivantes, notez le numéro correspondant à votre réponse sur une feuille de papier. À l’issue de ce test, nous établirons ensemble si vous avez tendance à tout remettre au lendemain ou il s’agit tout simplement d’un mauvais cap à passer.

Important : n’essayez pas de prévoir le résultat du test en modifiant intentionnellement vos réponses. Soyez honnête avec vous-même.

Commençons

Question 1 : Je reporte les choses à faire même si elles sont importantes…

  1. Tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

(Cela constitue un premier indice de procrastination.)

Question 2 : J’attends toujours la dernière minute pour rendre un devoir, un travail, écrire une lettre…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Question 3 : J’ai du mal à me mettre au travail…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Question 4 : Si l’action ou la tâche à réaliser est difficile ou que je ne suis pas sûr d’y arriver, je la remets à plus tard…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Question 5 : J’attends le dernier moment pour faire les tâches difficiles ou désagréables…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

(C’est un signe inhérent de la procrastination.)

Question 6 : « Pourquoi faire aujourd’hui ce que l’on peut faire demain » est ma devise préférée…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Question 7 : J’aime passer du temps sur les réseaux sociaux, regarder mes emails plusieurs fois par heure…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Question 8 : Lorsque j’ai beaucoup de tâches à effectuer, je commence toujours par les plus importantes…

  1. Jamais
  2. Parfois
  3. Oui, tout le temps

Question 9 : Le matin, je me lève quelques minutes après la sonnerie de mon réveil…

  1. Jamais
  2. Parfois
  3. Oui, tout le temps

(La procrastination vous incite à reporter votre heure de réveil.)

Question 10 : Lorsque j’ai quelque chose de difficile à réaliser, je me dis qu’il vaut mieux attendre le moment propice pour le faire…

  1. Oui, tout le temps
  2. Parfois
  3. Jamais

Encore une fois, il est important d’être fidèle à vous-même lors de ce processus. Si vous n’avez pas été à 100 % honnête dans vos réponses, recommencez depuis le début. Sinon la lecture de cet article ne vous servira à rien !

Vous avez répondu intègrement à ces 10 questions ? Voyons votre résultat…

Victime de procrastination ? Voici le résultat du test !

1. Vous avez une majorité de 1

Le fait de procrastiner est chez vous une habitude bien ancrée. Pas une activité que vous effectuez à temps. Pas un jour sans un report d’actions.

Vous êtes sans cesse débordé par les tâches qui s’accumulent et vous perdez un temps considérable à vous concentrer sur ce que vous avez à faire.

Si c’est votre cas aujourd’hui, sachez donc qu’il existe des solutions pour améliorer votre capacité à mener à bien vos projets jusqu’au bout et dans les temps. Vous pourriez ainsi facilement lutter contre la procrastination.

2. Vous avez une majorité de 2

Vous avez tendance à procrastiner, mais vous savez contrecarrer cette tendance dans les moments où il faut vraiment agir.

Afin de progresser dans l’accomplissement de vos objectifs, il vous suffirait alors de commencer par repérer les moments ou les situations dans lesquels cette mauvaise habitude revient le plus.

Les solutions présentées dans la suite de cet article vous seront très utiles pour vous améliorer.

3. Vous avez une majorité de 3

Procrastiner ? Moi jamais.

Vous savez organiser votre temps, faire les tâches quand elles doivent l’être. La procrastination ne fait même pas partie de votre vocabulaire. Vous ne perdez pas de temps et avancez à vive allure dans votre quotidien et vos projets.

Votre secret ?

Certainement un bon système d’organisation qui vous permet d’être efficace et, bien évidemment, une bonne dose d’autodiscipline. A priori, vous n’avez donc pas de problème qui nécessite une intervention immédiate. La suite de l’article vous aidera plutôt à renforcer votre efficacité et à mettre en place un véritable système d’organisation.

Cela vous permettra de booster votre productivité et de mesurer votre avancement.

3 étapes pour lutter contre la procrastination

Arrêter de procrastiner est particulièrement important dans la mesure où cette mauvaise habitude peut vraiment porter atteinte à votre réussite. À un degré plus élevé, cela pourrait même perturber votre santé physique et psychologique. Après tout, faire les choses à la dernière minute revient également à inviter le stress. Un coup de pression de plus qui est vraiment susceptible d’entamer sur votre efficacité et votre productivité.

D’ailleurs, cesser de toujours tout remettre à demain comporte bien des avantages.

Prenons un exemple concret. Vous avez toujours tendance à reporter chaque tâche que vous devez faire. La procrastination devient une habitude, que ce soit pour prendre un rendez-vous chez le médecin, payer les factures, déclarer vos revenus, organiser une réunion, etc.).

Au bout d’un certain temps, ces reports successifs vont forcément avoir des conséquences, peut-être pas immédiatement, mais sur le long terme. Vous auriez alors des problèmes que ce soit au niveau financier, professionnel, familial et même bien-être physique et psychologique. Lorsque diverses petites choses s’accumulent, le tas devient très vite énorme. Vous serez alors submergé par la quantité d’activités que vous devriez faire en même temps.

Mais ce n’est pas tout !

La procrastination a aussi des effets négatifs sur les relations interpersonnelles

Faites votre choix : une personne qui parvient à s’organiser convenablement ou une autre qui remet toujours tout au lendemain. Qui serait, selon vous, la plus épanouie sur le long terme et qui parviendra à atteindre ses objectifs ou à concrétiser ses rêves ?

La première bien sûr ! En effet, le fait de procrastiner sans cesse n’est pas un mode de gestion de temps adéquate. De même, il ne s’agit pas d’une méthode efficace pour mener votre vie personnelle et professionnelle à bien.

Mais attention, la procrastination n’est pas juste un manque de motivation passagère. C’est une (mauvaise) habitude de vie qui s’installe petit à petit. Et elle finit par toucher toutes vos activités quotidiennes.

Elle peut être due à une peur de passer à l’action. Il peut aussi s’agir d’un blocage causé par le perfectionnisme, le manque de confiance en soi ou d’estime de soi.

Alors, comment dépasser ces obstacles pour aller de l’avant et ne pas se sentir bloqué ?

Ne perdez plus votre temps qui est précieux à ne rien faire. Je vous livre 3 conseils pour lutter contre la procrastination et la stratégie à mettre en place dès aujourd’hui pour ne plus reporter les tâches et actions que vous avez à faire.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, avancez pas à pas. Ne précipitez rien. Progressez étape par étape.

Étape 1 : Identifiez vos habitudes malsaines

Dans cette première étape, vous allez répondre aux 2 questions suivantes :

  • Dans quelle situation précise procrastinez-vous ?
  • Et pour quels types de tâches ?

Faites également le point sur vos principales sources de distractions. Elles peuvent également vous indiquer votre manque de motivation et peuvent être à l’origine de la procrastination.

  • Est-ce que pour vous ce sont les réseaux sociaux ? Est-ce plutôt les SMS, le téléphone, le chat ? Ou est-ce encore des pauses café qui traînent avec vos collègues ?
  • Vous allez voir un tel dans son bureau pour discuter ? Vous vous laissez volontiers interrompre ? Ou traînez-vous toujours au lit le matin ?
  • Une tâche à peine commencée, vous interrompez pour prendre un café, un thé, regarder vos emails ?

Identifiez concrètement de quoi votre habitude de tout remettre au lendemain est constituée. Cela va vous permettre d’ouvrir les yeux sur la réalité. La procrastination ne peut être vaincue que si vous prenez conscience de tous les moments que vous perdez dans une journée à différer vos actions.

Alors, notez ces situations dans un carnet ou sur une feuille de papier pour vous faciliter la tâche. Faites le point à chaque fin de journée.

Ce travail sur soi est très important. Pour cause, il vous permettra d’identifier des domaines précis où vous devriez intervenir.

Allez-y, faites cette première étape avant de passer à la suivante…

Étape 2 : Améliorez votre capacité de concentration

capacité de concentration

Vous savez maintenant quand et sur quel type de tâche la procrastination pointe le bout de son nez.

Mais pour lutter contre cette mauvaise habitude et être au top de vos performances, il vous faut aussi apprendre comment avoir le focus.

Et pour cela, vous allez vous appuyer sur des outils de productivité qui vont vous aider à planifier vos actions et à vous y tenir.

Décomposez vos tâches en petites actions

Il est beaucoup plus facile de rester concentré sur une activité qui nécessite peu de temps à accomplir qu’un gros travail qui vous demandera plusieurs heures pour être effectué. Ce faisant, vous combattrez beaucoup plus facilement la procrastination.

Si vous souhaitez acquérir une méthode de travail efficace et simple à mettre en place, je vous conseille de tester la technique Pomodoro.

Priorisez vos tâches

Commencez toujours sans exception par celles qui sont les plus importantes.

Ce sont précisément ces tâches qui ont le plus d’enjeux et qui peuvent potentiellement avoir le plus de conséquences si vous ne les faites pas.

Regroupez les tâches de même nature

Évitez de passer du coq à l’âne. Cela vous demandera de réinitialiser votre cerveau, et donc aussi beaucoup plus de temps et d’efforts. Alors, abstenez-vous et vous pourriez lutter contre la procrastination plus aisément.

Par exemple, gérez en même temps tous vos courriers. Pour les emails, une idée intéressante est de réserver un créneau d’une heure (ou moins) par jour pour vous y consacrer à 100 %.

Trouvez des solutions simples

Si une tâche est difficile pour vous et que vous avez systématiquement tendance à la remettre à plus tard à cause de cela, essayez de trouver un système plus simple. Et, si vous n’êtes pas en mesure de procéder ainsi, apprenez à déléguer. Tout simplement.

Étape 3 : Offrez-vous une récompense pour lutter contre la procrastination

Vous vous posez certainement aux questions suivantes :

Comment arriver en toutes circonstances à effectuer mes tâches ? Comment faire pour que je ne sois pas dévié de ma concentration ?

Eh bien, je vous propose de mettre en place un système de récompense.

Faites-vous plaisir à chaque fois que vous réalisez une chose importante, lorsque vous estimez que vous avez avancé d’un pas de plus vers la concrétisation de votre (ou vos) projet(s).

Bien évidemment, cela n’a pas besoin d’être un cadeau matériel ou d’une très grande valeur. Apprenez à vaincre la procrastination à travers d’idées toutes simples. Il peut notamment s’agir d’un moment de détente. Vous pourriez aussi écouter une musique que vous aimez, prendre une tasse de votre café favori ou encore vous offrir une pause au soleil.

En d’autres termes, tout ce qui vous fait plaisir et que vous attendez avec une certaine impatience, vous avez le droit de le faire.

Lutter contre l’habitude de procrastiner est un processus long qui peut être difficile pour vous. Mais ne vous découragez pas.

  • Si vous voyez que vous dérivez de nouveau, prenez le temps de vous poser.
  • Combattez la procrastination en recommençant l’étape 1.
  • Comprenez encore plus finement ce qui vous bloque.
  • Et comme la création de nouvelles habitudes de travail prend du temps, soyez patient avec vous-même.

À vous de jouer maintenant !

Cet article vous a plu ? Vous pensez qu’il peut aussi aider quelqu’un dans votre entourage ?

Partagez-le en cliquant sur les boutons de partage.

Et vous, quelles sont les astuces pour éviter de toujours tout remettre au lendemain ? Quels efforts cela vous demande-t-il ? Vous arrive-t-il de vous décourager ? Dans ce cas, que faites-vous ?

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

8 Commentaires

  1. Marine

    Salut Mathieu,

    merci pour ce nouvel article où tu expliques bien ce qu’est la procrastination ainsi que les moyens de l’éradiquer 🙂

    Par rapport au questionnaire par contre, la question 9 est : « Le matin, je me lève quelques minutes après la sonnerie de mon réveil… » Jamais/Parfois/Oui, tout le temps. Personnellement, je me lève dès que le réveil sonne, donc je n’attends pas quelques minutes pour me lever après sa sonnerie, du coup je réponds Jamais et ça fait 1 alors que pour moi ce n’est pas de la procrastination. Cela dit, tu voulais sans doute dire « dans les minutes suivant la sonnerie » (c’est à dire tout de suite ou pas longtemps après).

    Il m’arrive de procrastiner, mais moins qu’auparavant, et de moins en moins. Pour les tâches qui me stressent, j’essaye de les faire le plus tôt possible afin que ça ne m’encombre pas le cerveau toute la journée !

    Sinon, regrouper les petites tâches – celles qui prennent peu de temps – en même temps ça peut aussi aider. Et comme tu le soulignes bien, rechercher régulièrement des solutions qui pourraient permettre d’aller plus vite sur une tâche, de faire en sorte quelle soit moins pénible (ou de s’en débarrasser) est une piste à suivre. Tout comme le fait de bien se connaitre !

    Bonne journée à toi 🙂

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise
      Bravo pour tes efforts!

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

      Réponse
  2. Lamia

    Coucou !

    Superbe ton article. Alors que je pensais tout connaitre de la procrastination j’en apprend encore ! Je suis ton blog depuis plusieurs mois et c’est une caverne d’Ali baba de conseils pratiques et appliquables sur le champ. C’est ce que jai apprecié. Cet article en particulier va dans les favoris. Alle hop !

    Lamia.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

      Réponse
  3. vincent

    je suis de la procrastination à tout point de vue. Aujourd’hui même je commence mon combat contre.
    Merci et rien de plus.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

      Réponse
  4. oceane

    je me crois capable de le faire mais je suis tellement stresser que je suis constament malade et sa pour une connerie que quelqu un ma pousser a faire vous devrier faire un article sur les bons choix a prendre dans la vie .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...