Développement personnel

La PNL pour les nuls : reprenez le contrôle de votre vie !

Depuis quelques années, la PNL aussi connue sous l’appellation « programmation neuro-linguistique » affole les adeptes du développement personnel. Il faut dire que cette méthode révolutionnaire est aujourd’hui devenue une véritable discipline qui fait couler beaucoup d’encres depuis même son introduction dans la psychologie. Si vous vous intéressez de près ou de loin à cette discipline, vous en avez donc forcément déjà entendu parler. Sans pour autant réellement comprendre ce qui se cache derrière cette approche. Dans cet article, on vous fait un petit cours express sur la PNL pour les nuls.

Une petite leçon d’histoire pour commencer

programmation neuro linguistique pour les nuls

C’est dans les années 70 que le terme PNL fut élaboré par deux Américains. Le mathématicien-psychothérapeute Richard Bandler et le professeur linguiste John Grinder. Elle est inspirée des travaux de recherches de trois psychothérapeutes de renommée internationale : Milton Erickson, Fritz Perls et Virginia Satir. En effet, alors qu’ils étaient encore à l’Université, les deux Américains au cours de l’une de leurs recherches communes se rendent compte que tous ceux qui réussissent adoptent des schémas comportementaux communs. Et surtout qu’ils n’étaient pas si compliqués de reproduire ces comportements gagnants avec la PNL pour les nuls.

Ses concepteurs repèrent, décrient et modélisent alors les techniques de réussite les plus efficaces initiées par des psychothérapeutes de renom pour en faire un modèle accessible à tous. Un ensemble d’outils et de techniques de changement et d’excellence destinés à reprogrammer les comportements. Cela en créant de nouvelles connexions neurologiques grâce à des exercices basés sur le langage et la communication non verbale.

Ils publient également en deux volumes leur livre « Structure Of Magic ». Des ouvrages basés sur la grammaire transformationnelle. Celle-ci permet de comprendre comment les individus créent leur représentation du monde et d’en savoir davantage sur la PNL pour les nuls. Les êtres humains utilisent effectivement un schéma bien spécifique pour illustrer leur expérience et pour guider leur comportement.

À ces débuts, la programmation neuro-linguistique s’appuyait donc en grande partie sur la linguistique. Néanmoins, avec les apports de nombreux autres courants de la pensée, d’autres techniques imaginatives ont également fait leur apparition autour des années 80. Comme la technique de la thérapie systémique et l’hypnose. Ceux-ci ont d’ailleurs, permis aux concepteurs de s’ouvrir à d’autres compétences propres à d’autres disciplines :

    • Neuroscience ;
    • Philosophie ;
    • Santé ;
    • Pédagogie ;
    • Sport ;
    • Art ;
    • Créativité ;
    • Management ;
    • Et communication.

La PNL pour les nuls en détail

La réprobation est souvent jetée sur la PNL. À un tel point que de nombreuses idées reçues sont dites à son sujet. Par exemple, pour beaucoup de personnes, la PNL est un mode de manipulation des esprits. Et plus précisément un outil de manipulation des médias sur le grand public. Ou encore d’une espèce d’hypnose occulte. Selon ces théories, la PNL permettrait donc de pousser une personne à faire ce qui ne lui serait jamais venu à l’esprit. Grosso modo, une méthode bien utile pour la manipulation des médias sur les consommateurs.

Pourtant, il faut comprendre que la PNL pour les nuls n’en est strictement rien. Il s’agit d’un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi. Richard Bandler la définit même comme « une éducation du cerveau, une sorte de mode d’emploi » dont le but est de changer le mode de pensée automatique d’un individu pour le permettre de reproduire ses propres modèles de réussite et modéliser les comportements efficaces.

Autrement dit, vous apprendre à utiliser votre cerveau d’une manière différente et plus efficace. Ceci pour optimiser vos potentiels et vos ressources. En effet, l’un des présupposés de la PNL pour les nuls est qu’en modifiant votre façon de penser, vous pouvez agir différemment et attirer le succès.

Pour cela, elle privilégie le fonctionnement d’un processus « comment » plutôt que le contenu « pourquoi ». Elle met également au cœur de son fonctionnement le principe du Feedback. Pour elle, l’échec n’existe pas, il n’y a que des retours d’expérience qui permettra de mieux réagir dans le futur. Enfin, elle propose une grille d’observation de soi permettant de décoder les croyances limitantes. En somme, reprogrammer votre cerveau pour venir à bout des blocages et angoisses qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs.

La PNL pour les nuls : les grands principes

Pour faire simple, il faut savoir que la programmation neuro-linguistique repose sur quelques règles de base à absolument adopter pour atteindre tous vos objectifs.

    • La carte n’est pas le territoire. Cette notion implique que votre représentation du monde n’est pas le monde. Autrement dit, aucune pensée n’englobe une vérité absolue. Chacun d’entre nous voit le monde différemment et a leur propre point de vue.
    • Les ressources sont en soi. Chaque individu est potentiellement illimité. Chacun possède en eux toutes les ressources dont il a besoin pour réussir tout ce qu’il veut entreprendre. C’est le but de la PNL pour les nuls.
    • L’erreur est une source d’apprentissage. Comme nous l’avons déjà évoqué, il n’y a pas d’échec dans la PNL. L’erreur est une étape sur le chemin de la réussite.
    • Il est impossible de ne pas communiquer. Même si vous ne parlez pas, vous communiquez. Et cela, à travers vos comportements, gestes ou même votre physiologie (rougissement, couleur de la peau, respiration…). C’est ce que l’on appelle la communication non verbale.
    • Tout comportement est issu d’une intention positive. Au travers de chaque comportement se cache une motivation profonde.
    • Changer le cadre pour changer le sens. Voilà un concept bien intéressant de la PNL pour les nuls. Albert Einstein disait ceci : « La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent ». Ici, cet adage est un sacro-saint. Pour arriver à ses fins, il faut savoir se montrer flexible, oser changer du tout au tout. Si quelque chose ne marche pas pour vous, changez votre façon de le faire.

La place de la technique de l’ancrage dans la PNL

La programmation neuro-linguistique propose plusieurs techniques qui permettent à chacun de piloter son cerveau. Et par conséquent, d’être mieux avec lui-même. Néanmoins, parmi toutes les techniques de la PNL pour les nuls qui existent, les ancrages sont certainement l’arme la plus puissante. Elles sont d’ailleurs très utilisées dans divers domaines. Par exemple, en thérapie pour les phobies. Ou encore dans le sport pour conditionner les sportifs à un état de confiance et de bien-être.

D’après la définition simple, l’ancrage s’apparente à un réflexe conditionné dû à l’association inconsciente et automatique d’un état émotionnel à un stimulus unique. Dès qu’une ancre est stimulée, la sensation vécue dans le passé revient alors, instantanément. Ce phénomène a été démontré par Ivan Pavlov, médecin et physiologiste russe grâce à sa célèbre expérience. On peut expliquer la PNL pour les nuls à travers cette étude qui consistait en un conditionnement du réflexe de salivation chez un chien lors de la sonnerie d’une cloche. La PNL va utiliser le même procédé pour permettre à l’individu de créer un conditionnement positif.

Cette technique se déroule en quatre temps :

    1. Choisir l’émotion à ancrer ;
    2. Identifier une expérience du passé qui a déjà provoqué cette émotion ;
    3. Choisir un geste qui va représenter cet ancrage positif (pincer un doigt, poser votre main sur l’épaule, manipuler votre montre ou un bijou, etc.)
    4. Répéter, répéter et répéter jusqu’à ce que l’ancrage positif devienne un processus naturel.

La PNL pour les nuls et la référence externe

Le cadre de référence joue un rôle prépondérant sur notre manière de prendre des décisions. Une personne peut être en référence interne ou externe. La connaissance de ces métaprogrammes complexes permet de prévoir plus ou moins avec exactitude la réaction d’une personne. Voyons de quoi il retourne et comprenons davantage notre propre manière de percevoir, d’analyser une information et de réagir en contrepartie.

Brève définition du métaprogramme

Les métaprogrammes sont des éléments de notre faculté cognitive qui dictent notre manière d’interpréter une information ou un fait. Ils auront également une influence sur la PNL pour les nuls et aussi sur notre capacité à réagir. Il s’agit en fait d’outils qui nous aident à mieux nous connaître parce qu’ils nous aident à nous situer dans le monde où nous vivons. Connaître les métaprogrammes revient également à comprendre le sens de notre existence.

Il existe de nombreux métaprogrammes, dont le cadre de référence. Et comme nous l’avons mentionné plus haut, la référence externe est une subdivision de ce dernier. Elle a une influence majeure sur notre manière de décider, dans le sens où il s’agit des critères sur lesquels une personne se base pour interagir.

Dans la PNL pour les nuls, comment réagit une personne référencée en externe ?

Il est avant tout utile de savoir que ce type de personnage se focalise plus sur des éléments extérieurs pour orienter ses décisions. En d’autres mots, l’individu se base sur les avis des autres, sur les messages envoyés par les médias pour réagir face à une situation déterminée. Il en résulte alors un manque de confiance en soi. L’on constate en effet à travers les prises de décisions de ces personnes un manque de constance. Prendre conscience de ce fait pour mieux comprendre la PNL pour les nuls.

En plus de cela, l’individu en référence externe change effectivement d’avis assez facilement et a une fâcheuse tendance à s’effacer. Si la personne en question n’est pas guidée par un facteur extérieur déterminant, elle ne pourra tout simplement pas décider de son propre chef. Ce genre de personnage voit alors son sens de l’initiative s’amenuiser. Néanmoins, être référencé en externe n’est pas forcément une mauvaise chose. Il s’agit tout simplement de savoir maîtriser son référencement. Savoir le réduire ou le renforcer en temps et en heure sera pour vous un atout majeur. La PNL pour les nuls jouera donc un rôle majeur dans l’amélioration de vos relations sociales, familiales et professionnelles.

manipulation des médias

Les avantages d’être une personne en référence externe

En parlant des avantages de ce type de référencement, nous parlerons plutôt des conséquences de l’altération de l’aptitude de ces personnes à trancher. Effectivement, en voulant constamment chercher des informations à l’extérieur avant de décider, les personnes référencées en externe sont plus ouvertes aux autres. Elles développent alors une grande aptitude à s’ouvrir à tous les conseils et à tous les enseignements. S’ajoutent à cela une grande capacité d’adaptation et un besoin d’aller au contact d’autrui. La PNL pour les nuls et la référence externe disposent cependant de bien d’autres arguments. Notamment, cette formidable capacité de facilement accepter le changement. Ceci n’est autre que le résultat inconscient de leur incapacité à faire face.

Apprendre sur soi, admettre la référence externe que nous développons et gérer les décisions

En fait, il n’y a pas de bon ou de mauvais cadre de référencement. Vous devez tout simplement prendre conscience de leur influence sur votre comportement et sur vos choix. En agissant ainsi vous faites preuve d’une grande ouverture d’esprit, car vous n’aurez plus peur de choisir une option qui vous est étrangère.

Ainsi, la PNL pour les nuls nous permet de nous connaître mieux. Et cela ne peut pas nous être nocif. En effet, pour une vie harmonieuse au sein de notre société, cherchons à en savoir plus sur notre personne. Nous pourrons ainsi mieux adapter notre façon d’être en fonction des conjonctures. Par ailleurs, être une personne référencée en externe ne peut pas être une faiblesse si l’on ne devait considérer que le fait de pouvoir très vite accepter le changement.

Lorsque vous aurez pris conscience de votre cadre de référencement, n’essayez pas de changer du jour au lendemain. Apprenez plutôt à canaliser vos métaprogrammes. Utilisez la PNL pour les nuls et visualisez le contexte et le lieu dans lequel vous vous trouvez. Analysez ensuite la possibilité de faire les choses différemment. Demandez-vous s’il est réellement nécessaire de consulter l’avis d’une tierce personne lorsque vous vous trouvez dans une situation plus ou moins délicate. Dans le cas où vous jugez qu’il est inutile de chercher des informations extérieures, décidez par vous-même. Évidemment, cela s’apprend et requiert un travail personnel pointu et rigoureux. Pour vous aider dans ce sens, l’autohypnose se montre extrêmement efficace. Alors, pensez aussi à exploiter les bienfaits de cette technique.

L’intérêt de connaître la référence externe dans la PNL pour les nuls

Parce que ce cadre de référencement a une influence importante sur notre confiance en soi, il devient vite important de prendre conscience de son existence. Nous aurons alors plus confiance en nous et nous pourrons affûter notre capacité à prendre des décisions. Mais en outre, la connaissance de ce métaprogramme peut vous pousser à vous aventurer en dehors de votre zone de confort sans craindre de subir des représailles. Mis à part tout cela, vous aurez une vision plus approfondie de votre propre personne. Il vous sera alors plus facile de tracer votre chemin grâce à la PNL pour les nuls et de vous faire une idée précise de la place que vous occupez dans ce monde.

Néanmoins, il ne s’agit pas de tuer votre cadre de référencement pour basculer vers un autre qui vous est complètement inconnu. Comme parleraient les pratiquants de la PNL, tout est question d’équilibre. D’ailleurs, la référence externe n’est pas votre seul métaprogramme, il en existe d’autres à reconnaître. Ces derniers sont aussi complexes que le cadre de référencement.

Et la référence interne : qu’est-ce que c’est ?

Le métaprogramme référence interne se définit comme la capacité d’une personne (dans le cadre de la PNL pour les nuls) à utiliser ses propres standards dans les évaluations de ses performances et la prise de décision. Pour faire simple, une personne avec un cadre de référence interne est une personne qui prend des décisions par elle-même. Et ceci, sans attendre l’aval ou l’autorisation préalable d’autrui.

De fait, dotée d’une grande confiance en soi, très intuitive et particulièrement autonome, elle sait ce qui est bon pour elle et prend souvent des décisions fondées sur ses sentiments. Ainsi, elle ne se soucie aucunement du regard des autres et ne cherche l’approbation de personne. Aussi, elle accorde très peu d’importance dans la PNL pour les nuls à la rétroaction externe. Elle vérifiera sans cesse son baromètre interne pour savoir si les choses sont appropriées. De ce fait, elle se servira d’elle-même comme guide pour avancer dans sa vie et maintenir un haut niveau de motivation pour passer à l’action.

En général :

Il s’agit d’une personne qui, même si elle va chercher des informations à l’extérieur, va élaborer son jugement en fonction de sa propre expérience, des normes qui lui sont propres et de son instinct. Une personne référence interne est une personne qui va défendre son point de vue envers et contre tous avec la PNL pour les nuls.

Elle décide de ce qu’elle veut faire et sait à partir de quel moment ses propres critères sont satisfaits. Aussi, pionnière créative, elle s’aventure courageusement sur de nouveaux territoires, n’a pas peur de sortir de sa zone de confort, aime prendre des risques et se challenger. Raison pour laquelle, les personnes qui ont un cadre de référence interne sont souvent en avance sur leur temps. Effectivement, elles sont généralement plus novatrices et ingénieuses. Elles savent prendre des décisions au bon moment et préfèrent changer le système pour faire quelques les choses différemment.

Les avantages d’être une personne référence interne dans la PNL pour les nuls

Vous l’aurez sans doute compris, être une personne référence interne comporte énormément d’avantages. D’une part, lorsque vous êtes dans un cadre de référence interne, vous avez la capacité de définir un but clair dans votre vie. Ce qui vous permet non seulement d’avoir une vision précise de ce que vous êtes aujourd’hui. Mais aussi, de ce que vous voulez devenir. Par ailleurs, cela vous permet aussi de comprendre vos failles. Et donc, de mettre les plans d’action nécessaires pour réussir ce que vous entreprenez.

Et croyez-le ou non, savoir exactement pourquoi vous vous levez chaque matin grâce à la PNL pour les nuls et qu’est ce que vous devez mettre en place pour être heureux est une véritable source de paix intérieure. Tout simplement parce que vous êtes sûr que ce pour quoi vous aspirez est réellement ce que vous voulez. Et non une idée calquée sur celle d’une autre personne ou sur les normes des autres. D’autre part, il faut savoir que la capacité à décider par soi-même est à base même de la motivation, de l’autorégulation et de la confiance en soi.

Plus encore, prendre des décisions en phase avec ce que vous êtes par le biais de ce métaprogramme de la PNL pour les nuls est le meilleur chemin pour accéder à l’épanouissement personnel. Et donc, finalement au bonheur. Enfin, l’avantage d’être une personne référence interne, c’est que vous ne serez jamais affecté par l’opinion des autres. Ainsi, vous n’aurez jamais peur de leur jugement puisque vous êtes totalement en phase avec vous-même.

Les inconvénients de ce métaprogramme PNL

Il va sans dire qu’être doté d’un solide cadre de référence interne est une qualité à acquérir. De fait, il permet entre autres de défendre son point de vue. Mais aussi, de ne pas se laisser influencer par les autres dans le cadre de la PNL pour les nuls. Néanmoins, dans certaines situations, il est aussi important d’être capable d’une ouverture d’esprit et d’absorber les informations, mais pas que. Il faut être dans la capacité d’accepter les critiques constructives et les directives venant des autres. Dans le cas contraire, il y a des risques que votre entourage vous considère comme une personne arrogante et égoïste. Ce qui peut nuire à vos relations professionnelles et personnelles.

De plus, il faut comprendre que par moment, un même référentiel est à la base de toute communication positive et efficace. Il est aussi important pour votre croissance personnelle d’élargir vos perspectives avec la PNL pour les nuls. Ceci de sortir des situations de blocage et d’avoir de temps en temps un point de vue externe.

Ainsi, il est important de tempérer et de savoir trouver le juste milieu. Pour ce faire, vous devez prendre le temps de vous mettre dans une position d’observation. Mais surtout, de compréhension de la manière dont vous interagissez avec les autres. Ceci passe bien évidemment par un certain recul, une certaine remise en question et une véritable introspection personnelle. Par ailleurs, il faut aussi comprendre que si cultiver un cadre de référence interne solide dans le cadre de la PNL pour les nuls permet d’avoir plus d’estime de soi, de défendre son opinion et donne une plus grande chance de réussir dans la vie, il faut aussi apprendre à devenir plus flexible et à s’adoucir pour apprendre des autres.

Et si l’on agissait !

À présent que nous avons eu le temps de réfléchir sur la question, il est temps de réagir ! Que nous soyons en référence interne ou externe, faisons le point sur notre personne et sur notre manière d’être afin de mieux apprécier notre entourage. Il s’agit en fait de faire un retour sur soi grâce à la PNL pour les nuls. Et ce, pour mieux se connaître, accepter le changement et agir en conséquence.

Si vous avez des connaissances relatives au sujet, partagez-les en laissant un commentaire.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire