somatothérapie
0
107
0
107

Somatothérapie : une méthode de libération du corps et de l’esprit

Accueil > Epanouissement personnel > Somatothérapie : une méthode de libération du corps et de l’esprit

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Stress, anxiété, peur, sentiment de solitude, dépression… Le mal-être touche un Français sur cinq selon l’Observatoire de la santé mentale française. Cette souffrance psychologique a des retombées sur la santé, d’où l’importance de se soigner. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe aujourd’hui une grande diversité de soins permettant de retrouver un mieux-être. Parmi les thérapies incontournables, il y a la somatothérapie. Il s’agit d’une approche de la médecine complémentaire qui vise à se reconnecter avec les forces intérieures. Partant du principe qu’il existe une relation étroite entre le corps et l’esprit, cette pratique cherche à soigner le mental par le corps. Pour cela, le somatothérapeute associe une myriade d’outils thérapeutiques et de techniques par le toucher tels que l’écoute corporelle, la relaxation, le rebirth, la danse-thérapie, le massage relationnel, l’hypnose, le soin essénien… Le présent article met en lumière le principe de cette thérapie ainsi que ses bienfaits.

guérir par le corps

Qu’est-ce que la somatothérapie ?

De « somato » qui veut dire « corps » et « thérapie » qui signifie « soin », cette approche consiste à guérir par le corps. Inventée au XXe siècle par le psychiatre français Richard Meyer, elle vise à intégrer le corporel à la psychothérapie en se basant sur le toucher et la respiration. Prenant en compte l’individu dans sa globalité, cette méthode associe un ensemble de techniques psychocorporelles dans le but d’aider le patient à se sentir bien dans sa peau, à se libérer de ses blocages et à rétablir son équilibre intérieur. 

La connexion corps-esprit

La somatothérapie part du principe que l’esprit et le corps sont intrinsèquement liés. Parce que oui ! Pour être bien dans sa tête, il faut d’abord être bien dans son corps. D’ailleurs, selon Richard Meyer, le corps humain s’apparente à un livre. Il garde les traces de toutes les expériences vécues par l’individu. C’est ce que l’on appelle la mémoire corporelle.

L’approche de la guérison par le corps cherche donc à réveiller cette mémoire afin d’aider l’individu à se libérer des blocages émotionnels ancrés en le laissant exprimer ses ressentis, ses perceptions et ses sensations. Et ce n’est pas tout ! La somatothérapie permet également de se libérer des traumatismes qui s’inscrivent corporellement sous forme de tensions et de somatisations, ou encore de maladies et/ou de troubles psychiques.

Comment l’esprit et le corps sont-ils liés ?

La connexion entre le corps et l’esprit a longtemps suscité des débats chez les philosophes et les religions antiques. Descartes insistait sur la primauté de l’âme sur le corps tandis que Spinoza disait que les deux sont une seule et même chose. De son côté, le christianisme considérait le corps comme un obstacle à l’élévation de l’âme. Aujourd’hui, la somatothérapie prétend qu’il existe un lien puissant entre le corps et l’esprit. D’ailleurs, c’est ce que témoignent les résultats d’un essai mené au laboratoire de neurosciences de l’université de Wisconsin.

L’équipe de chercheurs a constaté que le visionnage d’image déclenchant des émotions négatives stimule le cortex droit. Celui-ci répond à ces émotions en augmentant la production de cortisol, l’hormone du stress. En revanche, lorsqu’on visualise des images qui déclenchent des émotions positives, le cortex gauche s’active et stimule le système nerveux parasympathique. Il en résulte un relâchement des tensions corporelles.

Les outils de somatothérapie en détail

Selon Richard Meyer, le corps est le premier axe sur lequel il faudra travailler pour retrouver le bien-être, vaincre l’anxiété, mieux appréhender les peurs et se reconnecter à soi. C’est pourquoi le somatothérapeute utilise des techniques psychocorporelles pour aider son patient à prendre conscience de son corps et à soigner son mal-être général. Par ailleurs, il pourrait s’appuyer sur des éléments de la psychanalyse tels que les associations libres, l’interprétation des rêves ou encore l’analyse du transfert pour cerner la problématique d’un individu et déterminer les outils correspondant à ses besoins.

Voici quelques outils incontournables en somatothérapie.

L’écoute corporelle

Le corps est le messager de l’esprit. Éprouvant nos joies et nos peines, il a beaucoup à nous dire. Nous avons intérêt à l’écouter pour aller mieux dans notre tête. C’est une condition essentielle pour une meilleure compréhension et connaissance de soi. Cela permet de mieux appréhender nos peurs pour avancer sur le chemin du mieux-être.

Dialoguer avec le corps consiste à prêter attention aux sensations corporelles qui, en réalité, reflètent nos émotions. Transpiration, rythme cardiaque, vertiges… Il faut oser écouter ces messages pour mieux percevoir ce que l’on ressent au plus profond de soi.

La relaxation en somatothérapie

La pratique de la relaxation est un outil précieux pour faire le vide dans la tête, et donc dans l’esprit. Elle apaise le mental et le corps en évacuant le stress quotidien et en enlevant les tensions musculaires et nerveuses. Ainsi, elle permet de se détendre et d’accéder à un bien-être intérieur.

Il existe plusieurs manières de se relaxer :

  • faire du yoga ;
  • rire ;
  • pratiquer du sport ;
  • écouter de la musique douce ;
  • boire du thé.

La méditation

Comme la relaxation, la méditation est aussi recommandée en somatothérapie en raison de son efficacité à calmer l’esprit. D’après une étude belge réalisée en 2013, cette pratique permet de réduire le niveau d’anxiété. En effet, elle aide à faire le vide en chassant les pensées négatives et en changeant notre façon de voir les choses. Grâce à elle, nous devenons plus enclins à lâcher prise face à nos préoccupations et à laisser défiler nos émotions.

La méditation se pratique régulièrement dans un endroit calme et sans distraction. La personne qui souhaite méditer en pleine conscience adopte la posture du lotus, idéale pour calmer les nerfs. Au cours d’une séance de somatothérapie, elle se concentre ensuite sur un objet réel, une sensation ou un son afin d’accaparer son attention pour ne pas se laisser envahir par des pensées négatives.

La danse-thérapie

D’après une étude menée par une chercheuse à l’Université de New England, la danse, notamment le tango, est efficace contre la dépression. En effet, plus qu’un simple divertissement, la danse est un moyen de communiquer avec le corps. Sur le plan physique, elle dénoue les tensions et libère les blocages. Elle permet ainsi de se sentir bien dans la peau. Sur le plan mental, la danse vient appuyer la somatothérapie pour favoriser la prise de conscience de soi et renforcer l’affirmation de soi. À travers les mouvements dansés, le patient peut accéder à ses propres ressentis et de les exprimer librement.

L’hypnothérapie

Vouée à un but thérapeutique, l’hypnose aurait une action sur l’angoisse et les dépendances. Elle induit à un état de conscience modifié pour accéder à l’inconscient de l’individu. Ce dernier, soutenu par les paroles persuasives de l’hypnothérapeute, y puise ses ressources intérieures pour surmonter ses blocages et effectuer un changement intérieur positif.

En parallèle, l’hypnose activerait la production des endorphines et des sérotonines, les hormones du bien-être.

La somatothérapie par le toucher thérapeutique

D’après les résultats des essais cliniques réalisés au département des soins infirmiers de l’Université de Texas-Pan American, le toucher thérapeutique aide à procurer un sentiment de bien-être et à réduire l’anxiété. Cette approche reprend la pratique de l’imposition des mains, mais sans toucher direct. Le thérapeute garde souvent ses mains à quelques centimètres du corps du patient. Avec, il examine la qualité du champ énergétique de l’individu et effectue un balayage des congestions d’énergies. Il réharmonise ensuite le champ énergétique par la projection de pensées positives, des couleurs ou des sons.

La somatothérapie via le massage relationnel

Cette approche thérapeutique peut comporter une partie « massage » qui invite à la détente et au lâcher-prise. En effet, les émotions enfouies se trouveraient emprisonnées dans des zones spécifiques du corps. Le somatothérapeute les libère en massant ces endroits. Ce qui active les ressources d’auto-guérison et départit les tensions qui sont sources de mal-être.

Le massage relationnel permettrait d’expérimenter une relaxation profonde et de se recharger en énergie. Sur le plan psychologique, cette pratique stimulerait la production des hormones du bien-être. Ainsi, elle agirait positivement sur l’anxiété et la dépression. Enfin, la somatothérapie par le massage relationnel réconforterait les personnes isolées qui retrouveront le plaisir du contact humain.

La thérapie essénienne

Le soin essénien constitue une approche qui touche l’être humain dans sa triple dimension : le corps, l’âme et l’esprit. S’appuyant sur une vision sacrée de l’Homme, il favorise la prise de conscience qui est nécessaire à la guérison.

Cette technique de la médecine douce associe le massage des points énergétiques aux vertus guérissantes de la lumière dans le but d’harmoniser le physique, le psychique et le spirituel.

Le rebirth

Le rebirth, que l’on appelle aussi respiration consciente, est un outil de somatothérapie qui permet de libérer les émotions refoulées sans faire intervenir le mental. Il consiste à respirer sans arrêt pendant une heure afin d’accéder à la fois à la conscience et à la mémoire corporelle qui est liée à l’inconscient. Le rebirth permet ainsi de remonter à la surface des émotions que le corps a conservées en mémoire sans que l’on sache, d’appréhender les blocages et de s’en libérer.

Signifiant « renaissance », le rebirth rappelle les sensations en rapport avec la naissance. Il invite ainsi à repartir sur quelque chose de nouveau.

L’analyse transactionnelle en somatothérapie

Apparue dans les années 1950, l’analyse transactionnelle permet de donner un sens au mode de fonctionnement limitant et répétitif qui entrave le bien-être de l’individu. Ceci, en remontant directement à l’enfance. Selon Richard Meyer, les décisions prises à cette période peuvent avoir de véritable influence sur le comportement présent. L’analyse transactionnelle vise donc à aider le sujet à se libérer de ses réactions conditionnées afin de prendre des décisions nouvelles, déployer de nouvelles ressources et aller de l’avant.

La programmation neuro-linguistique

La programmation neurolinguistique ou PNL vise à développer la communication qu’il s’agit de communication non verbale ou verbale. En somatothérapie, elle permet au thérapeute de comprendre comment le sujet perçoit et interprète les choses. Par ailleurs, la PNL offre également au patient des outils permettant de réviser ses schémas de croyances. Mais aussi, ses comportements et motivations. Et donc, de mettre à jour son potentiel de changement. Par ailleurs, la PNL a également pour but de permettre à l’individu de développer des comportements de réussite. Et ceci, en le permettant de se fixer des objectifs et de les réaliser.

auto-guérison

Quels sont les bienfaits de la relation d’aide par le toucher ?

La diversité des outils utilisés en somatothérapie lui confère une efficacité accrue pour permettre au patient de réconcilier son corps et son esprit.

En effet, de la déprime au stress en passant par une angoisse persistante, cette approche thérapeutique propose d’apaiser toutes les souffrances autant physique que psychique. Ainsi, elle permet au sujet de :

  • se réconcilier avec son corps ;
  • harmoniser le corps et l’esprit ;
  • lâcher prise ;
  • faire le vide dans son esprit ;
  • calmer le mental ;
  • vaincre le stress quotidien ;
  • vaincre l’anxiété.

Par ailleurs, au-delà de permettre au sujet d’éliminer les problèmes psychologiques, les bienfaits de la somatothérapie se ressentent également à l’échelle du corps dans sa globalité. Effectivement, on peut recourir à cette thérapie pour soulager certaines douleurs physiques.

Quand consulter un somatothérapeute ?

On peut solliciter une relation d’aide par le toucher lorsque l’on se sent déprimé ou anxieux. Cette thérapie s’adresse à toutes les personnes ayant l’impression de ne pas être en accord avec eux-mêmes. Mais aussi, à toutes celles qui ressentent un mal-être général et manquent de vitalité.

Comment se déroule une séance avec le somatothérapeute ?

À l’instar de toutes les autres thérapies, une séance de somatothérapie démarre toujours par un entretien d’une dizaine de minutes. Ce premier entretien repose principalement sur l’écoute active et attentive ainsi que sur le ressenti du sujet. Cette étape revêt une importance capitale puisqu’elle permet au praticien de mieux comprendre les besoins du patient. Mais aussi, de proposer les outils adéquats. En effet, il n’y a rien de généralisé, systématique ou préparé. Le déroulement de la séance pourra considérablement varier en fonction des besoins individuels.

Par ailleurs, il est important de noter qu’en fonction des problématiques et des mécanismes de défense du sujet, la somatothérapie peut durer sur plusieurs séances. Et ce, jusqu’à ce que l’alliance thérapeutique soit bien installée. C’est seulement une fois le cœur du problème révélé que le thérapeute pourra proposer un travail adapté.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.