Bien comprendre le principe de l’Analyse Transactionnelle

L’analyse transactionnelle peut être vue comme un outil qui aide à l’épanouissement personnel et à celui des autres. Bien utilisée en management, vous arriverez à motiver vos équipes et à faire en sorte que vos collaborateurs se sentent valorisés, reconnus. Cette situation sera bénéfique pour vous et vous aidera à améliorer la rentabilité de votre entreprise.

Définition de l’Analyse Transactionnelle ou AT

L’analyse transactionnelle est une théorie de psychologie décrite dans les années 50 par son fondateur Eric Berne.

Elle fut d’abord utilisée en psychothérapie, son créateur était médecin psychiatre, mais aujourd’hui elle a rejoint le monde des affaires et de l’entreprise. Son fonctionnement a été maintes fois prouvé et enrichi. Elle aide à comprendre ce qui se passe entre un « bonjour » et le « au revoir ». On comprend ainsi mieux la psychologie de chacun et la dynamique des groupes qui en résulte.

Les piliers sur lesquels l’analyse transactionnelle se fonde sont :

  • Le principe que les humains sont de nature positive
  • L’utilisation d’un langage vulgarisé, compréhensible par tous
  • Sa pratique est régie par un contrat dans lequel le praticien et le « patient » s’engagent mutuellement sur le travail à réaliser pour atteindre les objectifs visés.

L’analyse transactionnelle dans la communication

L’analyse transactionnelle analyse finalement nos interactions avec les autres. Ces échanges peuvent être fait avec le langage verbal et non verbal.

Lorsque nous voulons demander ou donner quelque chose, lorsque nous allons accepter ou refuser une proposition, nous sommes en interaction avec les autres.

Des questions comme :

  • Comment se déroule la relation ?
  • Est-ce positif ou non ?
  • Productif ou inefficace ?
  • Mon message est-il reçu ou pas ?
  • Y a-t-il un message caché ou une arrière-pensée à découvrir entre les lignes ?
  • Ma façon de m’adresser à une personne influence-t-elle sa réaction ?

L’analyse transactionnelle va aider à comprendre ainsi qu’à améliorer l’attention que vous porterez aux mots, au ton et au volume utilisés dans une communication. Elle vous aidera à prendre conscience du cadre dans lequel la relation démarre. Finalement vous identifierez mieux le type de relation que votre interlocuteur essaie inconsciemment de construire.

L’analyse transactionnelle fait partie du développement personnel

L’analyse transactionnelle ne s’intéresse pas uniquement à ce qui est dit. Elle va également analyser pourquoi il a dit ceci et pourquoi l’a-t-il dit de cette manière ?

Efficace et productif : l'ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif" et dites "adieu" à la Procrastination et au Perfectionnisme ! Atteignez (enfin) les objectifs que vous vous fixez.

C’est une façon de voir que ce je que j’exprime à l’extérieur trouve son origine à l’intérieur de moi.

Avec cette méthode, l’analyse transactionnelle vise à identifier la structure de la personnalité d’un individu et comment elle s’est construite. On part de l’enfance avec une personnalité qui se crée, puis en grandissant la personnalité se développe en fonction du monde qui l’entoure. Les décisions prises pendant la jeunesse peuvent être la cause de souffrances actuelles. Ces décisions peuvent être identifiées pendant une séance.

L’analyse transactionnelle et la dynamique des groupes

Son fondateur Eric Berne voulait construire un modèle permettant de comprendre comment les individus interagissent dans un groupe. Il voulait réussir à définir comment un groupe se structure pour atteindre un résultat. Ce résultat peut-être se divertir si on parle d’un groupe d’amis. Il peut être aussi la réalisation d’un projet en entreprise dans le cadre d’une équipe projet, etc…

L’analyse transactionnelle donne une grille de lecture qui permet de comprendre et d’analyser la structure d’une organisation.

Les besoins de base en Analyse Transactionnelle

Eric Berne nomme les besoins “les soifs” par similitude avec la nutrition. La question est :

Quels sont nos besoins vitaux qui ne seraient pas physiologiques ?

Soif de structure

Eric Berne a découvert que nous avions besoin de limites. Nous avons besoin de structurer le temps par exemple. Nous avons la journée active et la nuit pour se reposer. Nous avons la semaine de travail et le weekend pour les amis, la famille. Il y a un temps pour se nourrir, un temps pour la toilette, pour jouer, pour travailler, etc…

Nous pouvons prendre du recul en regardant le fil d’une vie. Elle commence par la naissance puis, il y a la partie de l’enfance, l’adolescence, les études, le travail, la retraite et pour finir la fin de vie.

Ce qui bouleverse notre structure nous fait souvent peur, comme le licenciement par exemple. Que ferais-je demain ?

Soif de stimulation

Nous avons besoin de stimuler nos 5 sens à savoir : l’ouïe, la vue, le touché, le goût et l’odorat.

C’est ce qui nous raccorde au monde qui nous entoure et qui nous aide à nous sentir en vie. Si vous vous imaginez seul dans une pièce dont vous ne distinguez pas les contours, où aucun son ne vous parvient, où vous ne trouvez rien de palpable, il y a des chances que vous vous sentiez mal à l’aise en très peu de temps.

Soif de reconnaissance

C’est un besoin très simple mais qui est souvent mal jugé en entreprise. La reconnaissance donne le sentiment d’exister et d’être utile. Cela commence par un simple bonjour lorsqu’on salue quelqu’un à l’amour réciproque que votre moitié vous renvoie.

En entreprise, un simple merci peut souvent suffire pour donner la reconnaissance à un employé ayant réalisé un bon travail.

Le niveau de reconnaissance attendu est variable selon les personnes. Un acteur a sans doute plus besoin de reconnaissance qu’un bibliothécaire.

Il semblerait qu’une partie importante de nos occupations soit orientée vers la satisfaction de ces 3 besoins, définis comme base de l’analyse transactionnelle.

Connaître nos besoins personnels permet de mieux les remplir et ainsi être plus heureux.

L’analyse transactionnelle et ses bienfaits

Grâce à l’analyse transactionnelle, il est possible d’expliquer les comportements non adaptés, les névroses, les dysfonctionnements, les maladies psychosomatiques.

Entre 3 et 8 ans, la théorie de cette analyse explique que nous prenons sur nous les décisions et les renoncements souvent imposés par les parents. [Je précise ici que les parents font cela dans le but de construire l’éducation de leur enfant afin qu’il ne se transforme pas en enfant gâté.]

Ces renoncements, origines de frustrations, font parties intégrantes d’un scénario de vie que nous nous construisons.

Ces scénarii servent ensuite comme base pour se construire un modèle de défense au contact du monde extérieur.

En grandissant, après 8 ans, l’enfant développe de nouvelles compétences et peut réévaluer ses modes de décisions afin de mieux s’épanouir. Cependant, tout le monde n’arrive pas à prendre conscience de cela et c’est là qu’intervient l’analyse transactionnelle. Elle permet de travailler sur les causes racines de certains problèmes enfouis depuis l’enfance nous empêchant de nous épanouir.

A la base, l’analyse transactionnelle est un outil thérapeutique pour aider les personnes en difficultés à changer grâce à des outils simples.

Voici quelques exemples d’utilisation de l’analyse transactionnelle :

  • Comprendre comment notre personnalité se construit et se développe
  • Apprendre à mieux se connaître soi-même afin de mieux comprendre les autres
  • Découvrir son mode personnel de communication
  • Révéler les dysfonctionnements de notre communication pour améliorer notre relation aux autres
  • Vivre en groupe
  • Comprendre la structure des groupes

Les états du moi

L’analyse transactionnelle est surtout connue pour les 3 états du moi que sont :

  • Parent
  • Adulte
  • Enfant

Nos interactions avec les autres sont intimement liées à l’état du moi à partir duquel nous agissons dans une situation donnée. Nous avons tous les 3 états en nous à un moment donné.

Définition des 3 états

Le moi Parent est l’état d’esprit réconfortant, protecteur et responsable. Le Parent constitue la personnalité qui va respecter les normes, les autres ainsi que soi-même. Son côté négatif est qu’il est aussi critique, contraignant et dévalorisant. Vous avez sans doute pu observer un manager (ou vous-même ?) adoptant ce comportement. Maintenant que vous le savez, vous pourrez corriger.

Le moi Adulte est plus équilibré entre l’Enfant et le Parent. Il sait balancer entre les 2 mais il manque d’émotion. Il peut être vu comme un ordinateur rationnel. Ce n’est ni positif, ni négatif. Il permet de mener à bien des négociations en entreprise plus facilement car il n’offensera personne. Je considère que c’est le comportement à adopter au travail.

Enfin le moi Enfant est intéressant car il est la source de l’intuition, de la créativité, des sentiments, du jeu et des pulsions. Cependant il est également soumis (au Parent), rebelle et capricieux.

Même si on peut penser que l’état Enfant serait incompatible dans le cadre d’une entreprise, il y a toute sa place.

Le cas idéal est celui où les 3 états peuvent s’exprimer au bon moment. Un état Enfant pourra trouver des idées originales à un problème ou encore permettre à la personne de s’éclater à une soirée sans que l’état Parent ne le muselle.

Un état du moi est trop ou trop peu présent

Parfois, un des 3 états du moi est trop ou trop peu exprimé.

Des individus arrivent à être bloqués dans un seul état. Vous connaissez sans doute quelqu’un qui râle tout le temps. Il est vraisemblablement piloté par le « Parent critique ».

Vous connaissez peut-être une personne qui ne sait pas dire non, cela s’apparente à « l’Enfant soumis ».

Les échanges entre personnes

Une transaction est une communication entre 2 individus. D’où le nom analyse transactionnelle.

Un échange entre 2 personnes verra une grande variété de transactions se dérouler. Tout dépend de l’état d’origine de la personne qui parle, de l’état auquel on croit s’adresser et de l’état réel de la personne réceptrice.

Les échanges parallèles

Un échange parallèle se déroule lorsque quelqu’un parle en tant que Parent à un Enfant et que la personne répond en tant qu’Enfant à un Parent.

Idem pour Parent vers Parent avec une réponse Parent vers Parent, ou encore, Enfant vers Adulte avec une réponse Adulte vers Enfant.

Ces échanges sont généralement sympathiques et ne génèrent pas de conflits.

Cependant cela ne veut pas dire que les échanges soient sains. A titre d’exemple, un manager qui se comporte en Parent critique envers son équipe. Si celle-ci répond en Enfant soumis vers le Parent alors l’échange sera parallèle mais certainement pas sain.

Les échanges croisés

Vous l’aurez compris, les échanges croisés sont ceux où on s’adresse à une personne en l’imaginant dans un état particulier, ex Adulte, mais celle-ci est en réalité en Enfant ou Parent.

Ce type de situation engendre souvent un malaise ou une incompréhension qui peut déboucher sur un conflit, voir une rupture de communication.

De nombreuses situations peuvent survenir, même en pensant communiquer de manière juste. Prenons cet exemple :

Un Adulte s’adresse à un autre Adulte pour avoir une information factuelle. C’est un cas classique en entreprise.

L’autre personne se sent prise en défaut ou se croit attaquée et réagit en Enfant soumis à un Parent.

Cela donne lieu à de nombreuses frustrations et peut conduire à une sensation de manipulation alors qu’au départ, il s’agit simplement d’une erreur de communication.

Ci-dessus, je ne vous ai évoqué que des situations de base très simples. La réalité laisse entrevoir des situations beaucoup plus complexes qui peuvent révéler la personnalité d’un individu.

Nous avons les transactions :

  • à double fond ayant un état apparent et un état caché.
  • De manipulation avec des échanges truqués en vue d’obtenir un bénéfice.
  • Dramatiques avec des rôles de victime, sauveteur et persécuteur.
  • Etc…

La pratique de l’analyse transactionnelle

Elle demande a être exercée avec un professionnel comme ceux de l’EATA (European Association for Transactional Analysis) qui compte 7500 membres en Europe.

Comment se passe une séance ?

Une séance individuelle dure en principe entre 45 minutes et 1 heure.

La 1ère séance consiste pour le praticien à faire connaissance avec son patient. Il va lui poser des questions afin de connaître ses attentes. Il essaiera aussi de comprendre sa vie et de cerner ses difficultés.

Le thérapeute proposera ensuite une durée et une fréquence de séance afin de coller au mieux à l’objectif visé.

Se former à l’analyse transactionnelle

L’étudiant est responsable de son cheminement et de son choix de spécialisation. Les spécialisations peuvent être :

  • Le management,
  • L’éducation,
  • La psychothérapie,
  • Le social.

Il choisira son formateur, qui doit être une personne agréée. L’organisme qui gère l’attribution des certifications procèdera aux examens pour lesquels les candidats se présentent.

La durée d’étude est variable et tourne entre 3 et 6 années.

Les critiques de l’analyse transactionnelle

Ce mode d’analyse est, comme tous les courants, critiqué par des inconditionnels d’autres analyses.

Quelques critiques que vous trouverez :

  • Les 3 états du moi ne correspondent à aucune réalité physiologique, ce qui la rend difficile à prouver.
  • Elle ne tient pas compte de la sociologie des problèmes humains.
  • Elle omet tout ce qui est lié aux fantasmes et à l’imaginaire.
  • Son objectif d’être accessible à tous et d’utiliser un vocabulaire simple la rend simpliste aux yeux de certains.

Cet article a été rédigé par Maxime Pierrelot du blog Mon Entreprise Rentable

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif"