psychologie biodynamique
2
154
2
154

Psychologie biodynamique : renouez avec votre personnalité profonde

Accueil > e-book > Psychologie biodynamique : renouez avec votre personnalité profonde

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Depuis sa naissance, la psychologie classique s’est concentrée sur les troubles psychiques qui empêchaient l’épanouissement de l’homme. À un certain moment, il fallait lui redonner un cap puisqu’elle n’arrivait plus à combler les besoins de l’être humain. Plusieurs sciences connexes telles que la psychologie biodynamique se sont alors développées. Signifiant « dynamique de vie », cette approche cherche à valoriser le potentiel de l’individu en le renouant avec sa personnalité profonde. Elle s’appuie sur l’idée que nous avons tous une personnalité primaire. Un caractère marqué par la vivacité et l’ouverture envers le monde. Une personnalité pleine de potentiel que les drames de l’existence ont entravée. La thérapie biodynamique nous donne la possibilité de nous reconnecter à cette source impressionnante. Cela afin de libérer nos blocages physiques et psychiques, de retrouver notre plénitude et notre intégrité originelle. Les détails dans cet article.

Principe et définition

La psychologie biodynamique est une thérapie psycho-corporelle qui appartient à la famille de la psychologie humaniste. Elle repose sur l’hypothèse que la psyché et le corps forment une unité. C’est une forme de traitement qui combine un travail sur le corps, l’esprit et l’âme. Une thérapie qui prend en compte la personne dans sa globalité.

Validée par l’Association Européenne de Psychothérapie, la thérapie biodynamique cherche à développer le potentiel d’un individu. Cela en réveillant sa personnalité primaire et la conscience sensible et créatrice qui l’habite. Cette approche l’aide à retrouver son élan vital corporel, et ainsi, la pulsation de vie.

Origine de la psychologie biodynamique

Origine de la psychologie biodynamique

Cette méthode a été élaborée dans les années 1950 par Gerda Boyesen. La psychologue et psychothérapeute norvégienne a mis au point cette approche en s’inspirant des travaux de Wilhelm Reich. Une recherche qui se rapporte sur l’approche énergétique du psychisme.

Après des études en psychologie et en psychothérapie, elle travaille sur le lien entre les émotions et le physique. Elle observe alors que les changements physiologiques conduisaient à des changements psychologiques. Ainsi, elle tira la conclusion que le corps encapsulait la charge émotionnelle. La thérapie biodynamique prend alors naissance. Depuis, elle libère les émotions responsables des blocages physiques et psychiques.

Psychologie biodynamique : les principes

Dans ses recherches, Gerda Boyesen a repéré plusieurs attitudes physiologiques qui agissent sur la psychologie et inversement.

Le noyau sain ou personnalité primaire, notre essence de base

La psychologie Boyesen part du principe que nous avons tous en nous un noyau sain. Celui-ci s’exprime à travers une personnalité de base optimiste et créative. Un caractère naturel marqué par :

Connectée à nos ressources et au meilleur de nous-mêmes, cette personnalité primaire est la manifestation même de tout notre potentiel. C’est pourquoi la psychologie biodynamique cherche à émerger cette partie profondément vivante et inaltérable de l’être. Cela dans le but :

  • d’enrichir la psyché ;
  • d’augmenter la sensation vivante ;
  • d’accéder à une forme de bien-être.

La personnalité secondaire : l’armure caractérielle

Chaque expérience négative vécue à l’enfance aurait une conséquence psychologique et physiologique sur l’adulte. En effet, pour se protéger d’une situation traumatisante des attaques de l’environnement, l’enfant quitte sa personnalité primaire. Ensuite, il construit une personnalité secondaire en guise d’armure. Par conséquent, son caractère naturel se trouve voilé, voire nié. Ce qui empêche son potentiel de s’exprimer de façon pleine et entière.

La psychologie biodynamique cherche le chemin pour atteindre le noyau sain au fond de chacun de nous. Cela en soignant l’enfant blessé en nous et en démolissant au fur et à mesure nos cuirasses physiques et psychiques. Grâce à cette thérapie, notre personnalité naturelle va pouvoir reprendre sa vraie place. Ainsi, nous pouvons sortir de nos vieux schémas qui sont désormais désuets pour vivre pleinement notre vie d’adulte. D’ailleurs, en dénouant les boucles émotionnelles du passé, la thérapie biodynamique nous permet de retrouver un certain bien-être.

Le bien-être indépendant

L’un des thèmes que Gerda Boyesen aborde est le bien-être indépendant. En fait, la psychologie biodynamique stipule qu’une personne expérimente ses meilleures sensations internes lorsqu’elle agit depuis sa personnalité primaire. Ce bien-être ne dépend que de la personne elle-même. C’est la clé vers des décisions cohérentes et profondes en relation avec sa vraie personnalité. Et tout cela se fait sans craindre la solitude ni les refus de l’entourage.

La névrose incorporée

Le corps serait un livre qui nous raconte étant donné que tous nos ressentis, nos expériences de vie depuis notre conception y sont inscrits en mémoire. Plus précisément, Gerda Boyesen parle de somatisation ou incorporation de la névrose et des cuirasses. En psychologie biodynamique, il s’agit d’un processus par lequel l’organisme passe par convertir les troubles psychiques en troubles somatiques. Comme la souffrance psychique devient de plus en plus forte, le corps inhibe ces sensations psychiques en les somatisant.

La capacité d’auto-guérison de l’organisme

Le corps aurait un pouvoir d’auto-régulation. Selon Gerda Boyesen, ce mécanisme se situe au sein du système digestif. On parle de psychopéristaltisme. Il s’agit de la capacité de l’intestin à réguler les états émotionnels. En effet, selon l’anatomiste allemand Léopold Auerbach, une présence neuronale se logerait au niveau des intestins. Cette intelligence ventrale qui intéresse la psychologie biodynamique serait le système nerveux entérique. Renfermant plus de cinq cent millions de neurones, celui-ci est considéré comme le second cerveau du corps.

Selon le Professeur Gershon, spécialiste de la neuro-gastroentérologie à l’Université Columbia, ce cerveau ventral serait totalement indépendant du cerveau crânien. Plus surprenant encore, d’après une étude française menée en 2014, il agirait sur les émotions. De plus, selon le Pr Gershon, il fournit 95 % de la sérotonine du corps et 50 % de dopamine. Il faut dire que c’est un grand fournisseur des hormones du bonheur et du bien-être.

Pourquoi recourir à la psychologie biodynamique ?

En relançant l’élan vital corporel, la psychologie Boyesen serait d’une aide précieuse pour atténuer des manifestations psychosomatiques comme :

  • les troubles de sommeil ;
  • la migraine ;
  • le mal de dos ;
  • les problèmes de digestion ;
  • la fatigue.

De même, elle apporterait des réponses positives aux troubles émotionnels et psychiques telles que :

Par ailleurs, retrouver son Soi-profond permettrait d’avoir une meilleure connaissance de soi. Ce qui est essentiel pour renforcer l’estime de soi.

En outre, la psychologie biodynamique serait bénéfique sur le plan sexuel. En fait, cette thérapie serait en mesure de libérer les blocages végétatifs qui sont situés dans le ventre. Ce qui permet ainsi de relancer la dynamique du désir.

Enfin, il faut savoir que la thérapie biodynamique convient à tout le monde. Elle s’adapte aux besoins de chaque patient. Chacun évolue à son juste rythme.

Comment fonctionne une thérapie psycho-corporelle biodynamique ?

Chaque séance est pensée selon les besoins et spécificités du patient. Autrement dit, c’est en fonction de l’état d’être de ce dernier que le thérapeute en psychologie biodynamique choisira l’outil utilisé. Ainsi, il peut recourir :

  • à la parole enracinée ;
  • au massage ;
  • à la méditation ;
  • la visualisation ;
  • à la relaxation.

L’essentiel est que l’outil choisi puisse aider le patient à se situer près de son ressenti corporel. Cela afin qu’il s’ouvre avec bienveillance à lui-même.

Pour aider son client à aller vers ses sensations, le thérapeute biodynamique doit disposer des qualités de présence. Pour cela, il doit développer son sens de l’écoute pour mieux comprendre son patient. C’est ainsi qu’il pourra l’accompagner pas à pas, accueillir ses mots, ses émotions…

Les outils de la psychologie biodynamique

Pour atteindre ses objectifs, la psychologie Boyesen utilise plusieurs outils dits psychocorporels. On peut retenir entre autres :

  • l’écoute biodynamique ;
  • la parole enracinée ;
  • les massages biodynamiques ;
  • la végétothérapie biodynamique ;
  • le rêve éveillé ; etc.

En effet, plusieurs outils peuvent être cumulés au cours d’une thérapie. L’utilisation de tel ou de tel autre outil dépend du problème à résoudre.

1er outil : l’écoute biodynamique

L’écoute biodynamique est le premier outil et le plus basique d’un thérapeute. Cet outil permet d’entrer en contact avec la personnalité primaire de l’individu. Pendant cette écoute qui est la base de la psychologie biodynamique, la personnalité apparente aurait tendance à contrôler la personnalité primaire.

Le thérapeute peut alors intervenir en utilisant une méthode semblable à l’hypnose conversationnelle. Cette pratique sert à contourner la personnalité secondaire et accéder à la personnalité primaire.

2e outil : la parole enracinée

Un corps moins conditionné que le surmoi est plus en accord avec la personnalité primaire. Lorsque le patient est en plein échange avec le thérapeute, il doit penser et ressentir ce qu’il dit. Son mental doit alors être passif pour être réceptif. Ainsi, l’individu reste en contact avec ses émotions tout au long de la thérapie de psychologie biodynamique.

3e outil : les massages biodynamiques

Massages biodynamiques

Les massages biodynamiques s’effectuent à tous les niveaux du corps (jambes, membranes, viscères, etc.). Cette méthode permet de dissoudre les tensions, soutenir un membre ou stimuler un éveil de vitalité sur le membre concerné. En libérant toutes ces tensions, le corps se nettoie et s’auto régule de toutes les informations emmagasinées durant longtemps. Cela permet la reprise des capacités autonomes du corps et du moi primaire.

4e outil : la végétothérapie biodynamique

Retrouver les évènements non achevés afin de leur donner une chance d’aboutir, telle est l’objectif de la végétothérapie. Cette technique de la psychologie biodynamique n’est qu’une adaptation de la méthode de végétothérapie mise au point par Wilhelm Reich.

Au cours de la séance, le thérapeute laisse le patient amplifier et accompagner les mouvements ou les sensations non contrôlées du corps. Il s’agit en fait des manifestations involontaires du corps. Bien que ces mouvements paraissent involontaires, ils sont sous l’impulsion de la mémoire primaire qui s’exprime. Une fois les évènements et processus non aboutis repérés, ils sont classés dans la psyché. Ainsi, l’individu se trouve débarrasser des troubles qu’il ressent sur le plan physique (la peur, l’angoisse, etc.).

5e outil : le rêve éveillé

La psychologie biodynamique peut faire émerger la personnalité primaire à travers les rêves éveillés. En fait, cet outil permet d’accéder à des informations non conscientes par le biais d’images, de symboles, de sensations. C’est ainsi qu’il peut aider le patient à idéaliser un thème pour inciter le contenu non conscient de se révéler.

6e outil : le travail de mise en situation

Ce travail consiste à revisiter des situations connues afin d’obtenir des informations non conscientes. Le patient réunit dans la pièce les personnes et les éléments faisant partie de la dynamique à travailler. Après cela, il les fait dialoguer. Cette technique de psychologie biodynamique fera émerger une tension sous-jacente. La personne pourra alors en chercher la résolution.

7e outil : le travail sur la voix et le mouvement

Avec la voix et la mise en mouvement du corps, le thérapeute guide le patient vers un éveil corporel et une conscience de la respiration. Ce travail permet une mise en résonance et une mobilisation des parties du corps. Après quoi le thérapeute peut effectuer un travail précis sur la zone concernée par le processus thérapeutique.

Certes, ce sujet peut paraître difficile à cerner du premier coup. Néanmoins, êtes-vous satisfait de cette fiche sur la psychologie biodynamique ? N’hésitez pas à vous manifester en commentaire pour laisser votre avis.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

2 Commentaires

  1. Jung - Atteindre mes objectifs

    Article très intéressant.
    En effet, et si la psychologie n’était plus une science qui permet de résoudre des problèmes, mais deviendrait un outil servant à l’épanouissement personnel à partir des composants que chacun d’entre nous possède.
    Ces outils de la psychologie biodynamique sont très intéressants et j’aimerais savoir à quel point ils sont utiles. En espérant que tu referas d’autres articles sur ce sujet.

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.