enfant intérieur
0
41
0
41

Enfant intérieur : comment soigner le petit enfant qui est en vous

Accueil > Confiance en soi > Enfant intérieur : comment soigner le petit enfant qui est en vous

« L’enfant intérieur ». C’est un terme qui apparaît souvent dans le domaine du développement personnel. C’est une personnalité qui vit en chacun de nous. Se connecter avec elle permet d’avoir le cœur plus léger. Renouer avec cette personnalité apaise et procure le sentiment d’être aimé, ce qui rend plus heureux. C’est en faisant cela, que vous pouvez guérir les blessures du passé que vous avez subies, afin de changer vos comportements d’adulte et effacer ainsi votre souffrance intérieure. Vous serez alors libéré du chagrin avec la rage refoulée, la honte, la terreur et la douleur de cet Enfant. Lisez-nous pour tout savoir.

L’enfant intérieur, c’est qui ?

C’est la partie de votre personnalité qui réagit et se sent toujours comme un enfant. Chaque adulte renferme cette version enfant de lui-même, sauf que chez certains, ce petit enfant surgit plus souvent que chez d’autres. D’ailleurs, il arrive même que certaines personnes n’aient jamais affaire avec cette partie de leur personnalité.

Cette définition vous rend probablement dubitatif et vous vous demandez surement si c’est alors un mythe, une simple théorie psychologique, ou si cet enfant est vraiment réel.

Certes, il n’y a pas d’enfant physique en vous (sauf si vous êtes enceinte). Mais sachez que l’enfant intérieur est néanmoins réel, bien que personne ne puisse voir ses traces physiques. La plupart des psychologues s’accordent à dire que l’adulte que vous êtes aujourd’hui s’est construit à partir de l’enfant que vous étiez.

avoir le cœur plus léger

Qui a découvert la théorie de cet Enfant ?

Cette personnalité a été mise en avant par Eric Berne, le précurseur de l’Analyse Transactionnelle. Selon celui-ci, il existe 3 états qui composent la personnalité de chaque individu. Ces 3 états en question sont : l’Enfant, l’Adulte et le Parent. Vous l’aurez compris, l’Enfant correspond à l’enfant intérieur.

Selon la théorie d’Eric Berne, l’Enfant qui sommeille en chaque personnalité est la partie la plus susceptible, la plus instinctive. Cet Enfant est très vulnérable face aux émotions. D’ailleurs, cette partie de la personnalité apparaît lorsqu’il y a un contexte, un événement qui crée des émotions, que celles-ci soient agréables ou désagréables. Dans la plupart des cas, le contexte en question rappelle des souvenirs passés. Flashback en arrière : vous allez alors vous remémorer les gâteries que votre mamie vous offrait, les mots doux que votre maman vous murmurait, votre peur quand votre papa n’était pas là, etc.

L’enfant intérieur agit tout bonnement à l’image d’un enfant réel et physique. Cette partie de nous regorge donc d’imagination, d’innocence, de vivacité et de spontanéité. Tout le monde n’est pas en contact avec cette partie de sa personnalité. Souvent, la connexion se passe lorsque la personne fait face à un problème enraciné lié à une blessure de l’enfance. La plupart des gens en font l’expérience. Le défi est de connaitre, d’accepter et de se connecter avec cette partie de votre personnalité.

Les blessures de l’enfant en chaque individu

Lorsqu’un jeune enfant subit un traumatisme, des blessures se créent et doivent être guéries. L’enfant intérieur surgit à l’âge adulte si ces blessures n’ont pas été pansées à temps, c’est-à-dire, durant l’enfance.

Une grande partie de la guérison peut être accomplie immédiatement après le traumatisme si l’enfant a un parent ou un proche qui prend des mesures nécessaires pour atténuer les dommages causés par la situation ou l’événement.

Cependant, si l’enfant n’a personne de suffisamment fiable pour l’élever avec amour et de manière appropriée dans le contexte, les blessures ne guérissent pas et peuvent causer des problèmes ainsi qu’une souffrance intérieure à l’âge adulte.

Comment l’enfant intérieur est-il blessé ?

La blessure en question peut tout aussi bien s’agir d’une blessure physique que psychologique. Voici quelques événements et situations qui provoquent des blessures émotionnelles à l’Enfant qui est en soi :

  • Perte d’un proche ;
  • Violence ou négligence physique ou émotionnelle ;
  • Abus sexuel ;
  • Maladie grave ;
  • Divorce ;
  • Abus de substances dans le foyer ;
  • Violence domestique ;
  • Maladie mentale d’un membre de la famille.

Si un enfant est livré à lui-même face à l’une ou plusieurs de ces situations, cela affectera à coup sûr son développement.

L’enfant intérieur : pourquoi le guérir ?

Vous pourriez vous interroger sur l’intérêt de guérir ce petit être en vous. Eh bien, supposons qu’un enfant souffre d’une blessure et que vous ne faites rien pour l’aider. Que ressentez-vous en ignorant les besoins de cette personne innocente et dépendante ? Comment l’enfant se sentirait-il ? Ne souffrirait-il pas jusqu’à ce que la blessure soit guérie ? C’est ce que ressent cet état de votre personnalité, et ses blessures peuvent vous affecter jusqu’à l’âge adulte. La guérison peut mettre fin à la souffrance intérieure, ce qui vous aidera à changer les comportements inadaptés.

Les raisons pour guérir l’enfant intérieur sont nombreuses. Déjà, c’est pour faire la paix avec soi-même afin de mener par la suite une vie d’adulte plus sereine, plus heureuse et plus épanouissante. Si vous êtes parent, prendre soin de cet état intérieur vous permettra d’adopter la meilleure attitude et de procéder à la meilleure éducation, dans le but de conduire votre progéniture vers la bonne voie, loin du chemin qui a entraîné en vous vos anciennes blessures. En d’autres mots, vous allez tout faire afin d’éviter à vos enfants d’avoir les mêmes plaies que votre enfant intérieur.

Prenons l’exemple suivant : durant votre enfance, votre père ou votre mère n’a jamais assisté à vos séances de performances musicales ou vos matches de foot. Cette absence vous fait sentir négligé et sans importance, et cela vous rend triste. Cette tristesse, l’Enfant en vous le ressentira à l’âge adulte. Du coup, lorsque votre tour d’être parent est arrivé, vous allez tout faire pour éviter de reproduire les erreurs de vos parents. Comment ? Vous serez toujours présent pour vos enfants afin d’éviter de créer en eux des plaies intérieures qui pourront les suivre jusqu’à l’âge adulte.

Comment les dommages de l’enfant intérieur vous affectent en tant qu’adulte ?

Soigner ce petit être intérieur est toujours utile, même si une personne a eu une enfance saine et heureuse. Accorder de l’attention à cette partie de vous vous remplira encore plus d’allégresse.

Cependant, si vous avez subi un traumatisme majeur durant votre enfance, les résultats sont susceptibles de vous suivre jusqu’à l’âge adulte. De plus, si personne ne vous aide à guérir lorsque vous êtes encore enfant, des conséquences graves risquent de vous affecter jusqu’à ce que vous traitiez les bobos de l’Enfant en vous, par vous-même.

Les effets les plus courants d’avoir un enfant intérieur blessé sont tous des comportements destructeurs. Ils incluent :

  • L’autosabotage ;
  • Une attitude autodestructrice ;
  • Un comportement d’automutilation ;
  • Un comportement passif-agressif ;
  • La violence ;
  • La dépression aigüe ;
  • Des pensées suicidaires.

Il n’est pas étonnant que certains de ces effets soient « classiques ». L’Enfant blessé est impulsif, narcissique, et surtout très dépendant. Il n’a pas appris à gérer ses émotions ou à agir selon la logique et la raison.

Cependant, d’autres effets comme les pensées suicidaires ou l’automutilation sont plus sérieux, car ils peuvent entraîner des conséquences physiques graves, voire mortelles. Il n’y a que la guérison de l’enfant intérieur qui puisse éliminer ces sentiments et comportements à l’âge adulte.

guérir les blessures

Comment guérir ce petit être intérieur ?

Une fois le dommage causé, il fait partie intégrante de votre histoire. Pour la plupart des gens, cela change la façon dont ils se sentent, pensent et se conduisent. Cela dit, vous pouvez aider l’Enfant à guérir. Ce ne sera qu’une fois cette tâche accomplie que les cicatrices commenceront à s’estomper et à devenir plus légères. Vous allez ainsi pouvoir explorer des façons d’être plus saines.

En travaillant avec un thérapeute, vous pouvez faire plusieurs choses pour réduire considérablement la souffrance de votre enfant intérieur. Toutefois, la plus grande part du travail proviendra principalement de votre propre volonté et de vos efforts. Voici quelques astuces qui vous permettront de prendre soin de l’Enfant qui vit en vous.

Ne pas nier son existence

Votre première mission dans le processus de guérison consiste à vous engager à connaitre qu’il y a encore en vous une part de l’enfant que vous avez été avant. Certes, vous êtes un individu libre. Vous pouvez toujours choisir de nier qu’un tel être sommeille en vous.

Mais cela signifie que vous n’êtes pas prêt à changer vos sentiments et vos comportements. Travailler son enfant intérieur, que vous le fassiez seul ou avec un spécialiste, est une merveilleuse façon de guérir cette part de vous et, finalement, de changer votre manière de penser, de ressentir et de vous comporter.

Comprendre ce qui est arrivé à l’enfant en vous

Pour certains, la douleur infantile provient de sources facilement identifiables. Par exemple, si vous savez que vous avez été victime de violence physique dans votre enfance, cette situation a probablement causé bon nombre de vos problèmes émotionnels à l’âge adulte. Pour d’autres, la source de la peine de l’enfant intérieur est plus difficile à localiser, mais ils savent qu’elle existe parce qu’ils luttent contre des sentiments comme la colère excessive. Ces sentiments ont forcément des origines.

Les thérapeutes mettent en œuvre plusieurs techniques pour vous aider à identifier les blessures de votre enfance et peuvent même vous donner des outils pour continuer le travail entre les sessions. Certains d’entre eux incluent l’utilisation de l’imagerie guidée, de l’art-thérapie, de l’écriture de poésie, afin que vous puissiez visualiser ces moments de souffrance.

Après avoir connu la source de votre douleur émotionnelle, vous devrez vous poser ces questions pour apporter des réponses à votre enfant intérieur et au vous « Adulte » :

  • Qui a provoqué la douleur ?
  • Était-ce un geste intentionnel ?
  • Pourquoi la personne a-t-elle agi ainsi ?
  • Comment avez-vous réagi à la situation à l’époque ?

En répondant à ces questions, vous y verrez plus clair, ce qui représenterait une sorte de rédemption, car vous vous affranchissez de vos souffrances passées.

Vous pouvez également explorer comment cet événement ou cette situation a engendré du tort à l’enfant en vous et quel rôle il joue dans votre vie aujourd’hui.

Avoir de la compassion pour votre enfant intérieur

Quelle que soit la cause de votre douleur liée à l’enfance, vous continuez à ressentir toujours les effets. Vos besoins n’étaient pas satisfaits dans le passé. Peut-être qu’une personne qui vous est importante ne vous a pas montré de compassion, en n’étant pas disponible au moment où vous en aviez le plus besoin, en ne vous donnant pas l’amour et en vous nourrissant, ou en vous infligeant directement de la douleur ?

Puisque ce temps est révolu et que vous êtes maintenant un adulte, c’est à vous de montrer à votre enfant intérieur la compassion dont vous aviez besoin quand vous étiez plus jeune. Une façon de concrétiser cette compassion pour ce petit enfant effrayé est d’imaginer la scène de l’événement ou de la situation douloureuse du point de vue d’un enfant. Donnez-lui ensuite le soutien dont il avait besoin dans le passé. De plus, les thérapeutes modélisent souvent la compassion, ce qui vous permet de faire plus facilement la même chose pour l’enfant en vous.

Jouez comme si vous étiez enfant

Jouer comme vous le faisiez quand vous étiez enfant peut vous aider à vous sentir plus connecté avec votre petit enfant intérieur. Cela peut également encourager la guérison. Essayez de jouer aux mêmes jeux et de faire les activités que vous aimiez lorsque vous étiez jeune. Jouer à la balançoire, cajoler une poupée, faire des courses de petites voitures…

Revivez ces activités en espérant qu’ils étaient amusants une fois et peuvent l’être à nouveau. Tout au long de votre processus de guérison, revenez souvent jouer en tant qu’enfant. Vous constaterez que les sentiments heureux vous reviennent peu à peu, vous aidant ainsi à vous connecter avec l’Enfant en vous.

Communiquez verbalement avec votre enfant intérieur

De nombreux thérapeutes vous guideront dans la communication avec votre état infantile par des mots parlés ou écrits. Cela peut se produire lors d’une séance de thérapie, ou vous pouvez le faire à la maison. Vous pouvez parler à l’enfant qui est en vous dans le miroir, exprimer vos sentiments et vos pensées sur ce qui s’est déroulé dans le passé ainsi que vos espoirs pour l’avenir. Ou vous pouvez lui écrire une lettre. Y a-t-il quelque chose que vous aimez dire à ce petit enfant ? C’est maintenant votre chance de le faire.

Alors, connaissiez-vous l’existence de l’enfant intérieur ? Avez-vous déjà fait connaissance avec cette partie de vous ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire et à partager l’article.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes de formation et d'accompagnement en ligne (En savoir plus...) - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... »

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...