plus malin que le diable
1
37
1
37

Plus malin que le diable : Un livre d’une valeur inestimable

Accueil > Epanouissement personnel > Plus malin que le diable : Un livre d’une valeur inestimable

Peu de temps après la publication de son best-seller « Réflechissez et devenez riche », Napoléon Hill révèle un nouvel ouvrage à la fois captivant, déconcertant et surtout lourd de sens. Son nom ? Plus malin que le diable.

Dans ce livre jugé trop polémique et provocateur pour son époque, l’auteur nous propose un entretien que nul autre n’a fait avant lui. Celui du diable en personne. Avec sa plume exceptionnelle et son talent pour révéler le potentiel humain, Napoléon Hill révèle ainsi les dessous de ce face à face. Il révèle ensuite comment il a décrypté toutes les clés pour vaincre la peur, surmonter les difficultés et les obstacles qui empêchent un individu de réussir.

Partons à la découverte de ces secrets, qui ont été cachés aux yeux du monde durant soixante-treize ans.

Plus malin que le diable : dans les coulisses du livre

Alors qu’il était l’un des auteurs les plus influents de son époque et avait à son actif plusieurs ouvrages à succès, Napoléon Hill subit lui aussi les désastres de la crise économique de 1929. Il était ruiné, tout comme les autres. Lui qui avait pourtant étudié tant de personnalités à succès et décodé les grands piliers de la réussite financière. Face à cet échec, Hill se retrouve déboussolé, complètement perdu et se demande ce qu’il a pu faire de travers pour ne pas réussir lui-même en appliquant ses propres principes.

Plus malin que le diable est sûrement né après cette auto-réflexion.

Il commence effectivement à remettre en question sa philosophie du succès. Et puis un jour, il a le déclic. Le problème ne vient pas des principes qu’il a établis. Il vient plutôt de lui. Plus exactement de son état d’esprit et des limitations qu’il s’est lui-même imposées. Hill s’était rendu compte qu’il était gouverné par la peur qu’il a lui-même alimentée à travers ses propres pensées négatives. Son malheur, il le doit donc à lui-même et à personne d’autre.

De ce constat est né son livre « Plus malin que le diable ». Un titre savamment choisi pour démontrer que la peur, c’est le diable qui habite en chaque individu. Cette peur le paralyse, l’entraîne dans l’ignorance, l’empêche de vivre sa vie de rêve. Mais surtout, le transforme en son pire ennemi. Dans cet ouvrage, l’auteur nous dévoile ainsi toutes les recettes du succès, mais aussi les pistes pour vaincre la peur et surmonter les difficultés.

Mieux encore, il nous apprend à nous servir des expériences, même les plus pénibles, pour réaliser notre plein potentiel. Pour tirer des leçons utiles afin de pouvoir toujours rebondir, quelles que soient les circonstances.

Plus malin que le diable en détail

plus_malin_que_le_diable_2

Si l’on devait résumer ce livre en une seule phrase, ce serait sans aucun doute : « tout le monde possède en eux les capacités pour réussir, mais la peur les pousse à fuir le succès ».

C’est en tout cas à cette problématique que le livre souhaite avant tout répondre. Dans cette optique, Napoléon Hill consacre de nombreux paragraphes qui démontrent comment la peur affecte notre capacité à atteindre nos objectifs. Comment influence-t-elle nos comportements ? Hill souhaite alors mettre en évidence les caractéristiques de cette peur qui affecte notre épanouissement personnel. Dans Plus malin que le diable, il aborde 6 axes de la peur qui mènent inévitablement à une vie malheureuse.

Les 6 axes de la peur

  • La peur de la pauvreté ;
  • La peur de la maladie ;
  • Mais aussi la peur de la critique ;
  • La peur de solitude ;
  • La peur de la vieillesse ;
  • Et enfin la peur de la mort.

Ces peurs sont ancrées en chacun de nous, mais à des degrés différents. Elles vont avoir une influence énorme sur nos choix de vie, sur nos comportements, sur nos décisions. Donc, in fine chaque facette de notre vie. Avec Plus malin que le diable, Hill veut que vous preniez conscience de la gravité de cette habitude.

Lorsqu’une personne se retrouve dans cet état d’esprit où elle a constamment peur de tout, elle finit effectivement par ne plus réfléchir avec sa tête. Elle se laisse plutôt guider par ses émotions négatives. Ce qui entraîne à son tour un autre problème : l’ignorance. Il s’agirait en réalité d’un outil que le diable utilise pour semer le doute et le désespoir qui finissent par s’ancrer en nous.

Les habitudes dévastatrices

Il évoque également les différentes habitudes dévastatrices que la plupart d’entre nous ont. Dans le livre Plus malin que le diable, il parle notamment de :

Alors, comment se défaire de ces pièges du diable ?

Au fur et à mesure de votre lecture, l’auteur vous encourage à prendre conscience de votre environnement. Celui qui vous rend prisonnier. Il explique alors qu’« aller en enfer » ne se passe pas nécessairement après la mort. Au contraire, tout se passe ici, maintenant.

Plus malin que le diable vous donne également toutes les armes pour surmonter les difficultés et vaincre la peur. Les voici :

  • Penser par soi-même et développer un mode de pensée positive ;
  • Définir son but dans la vie et créer un plan défini pour l’atteindre ;
  • Ne jamais accepter l’échec comme définitif et toujours apprendre à rebondir ;
  • Analyser chaque échec et comment le transformer en opportunité ;
  • Être disponible à rendre des services utiles et constructifs afin de bien s’entourer pour être heureux ;
  • Être attentif à la qualité de ses pensées, pour être « plus malin que le diable », car les pensées finissent toujours par se concrétiser en action ;
  • Se rappeler que la peur est le fruit de notre esprit et non la réalité.

Les 7 principes du succès

Outre, ces recettes du succès, Napoléon Hill illustre également dans son livre les sept principes à mettre en place dans notre vie pour tirer profit de la loi du rythme :

  1. Avoir des objectifs clairs, précis et construits ;
  2. Apprendre la maîtrise de soi ;
  3. Faire le tri dans son entourage parce qu’il faut bien s’entourer pour être heureux ;
  4. Apprendre de l’adversité, particulièrement indispensable pour être « plus malin que le diable » ;
  5. Faire du temps un allié et non un ennemi, car c’est lui qui permet d’installer et rendre automatiques les habitudes positives ;
  6. Vivre en harmonie avec ses valeurs, ses espoirs et son entourage ;
  7. Rester prudent en toute circonstance.

En résumé, ce livre de Napoléon Hill nous apprend que travailler sur soi reste l’unique solution pour prendre en main notre vie. Mais surtout, se libérer de l’influence du diable et réussir.

Comment obtenir ce que vous voulez dans la vie grâce à ce livre ?

Cet ouvrage est vraiment très intéressant à bien des égards. Plus malin que le diable invite effectivement à l’introspection personnelle. Ce serait d’ailleurs la clé de l’épanouissement et du bonheur. Cette lecture vous permettra également de combattre (ou même d’éviter) la dépression. Tout simplement, parce vous prenez conscience que vous êtes LE MAÎTRE DE VOTRE DESTIN.

Pour reprendre le contrôle de votre vie, le livre propose une multitude de leçons de vie, applicables par n’importe quelle personne. Pour les connaître toutes, lisez le livre en entier. Aujourd’hui, nous allons juste en citer quelques-unes et les détailler brièvement.

Se débarrasser de l’habitude de « dériver »

Plus malin que le diable est l’un de ces livres qui vous ouvrent les yeux. Il nous rappelle notamment comment le Diable exploite nos mauvaises habitudes pour qu’on soit à la dérive. Et une fois que vous êtes arrivé à cet état, vous aurez des difficultés à vous en sortir. Pour illustrer son point de vue sur le sujet, Hill parle du concept de « rythme hypnotique » pour faire référence à un cycle d’auto-alimentation.

Il reprend le processus d’apprentissage de musique pour faciliter l’explication. Votre esprit commence par mémoriser les notes. Celles-ci seront ensuite associées à une mélodie et un rythme, comme expliqué dans Plus malin que le diable. Au fur et à mesure de votre pratique, vous n’aurez même plus besoin de regarder les notes. Votre esprit créera directement cette mélodie et ce rythme.

Eh bien, il en est de même pour les habitudes. Quand vous répétez un geste, un comportement et même une pensée assez souvent, ils deviendront un réflexe, un rythme organisé. Le « rythme hypnotique » finira toujours par s’ancrer profondément en vous, qu’il s’agisse d’un mode de vie constructif ou d’un mode de vie à la dérive.

(Ici, l’habitude de dériver se réfère tout simplement au fait de se laisser aller.)

Plus malin que le diable : dépasser la peur

vaincre_la_peur

Peur de la pauvreté, de la maladie, de la critique, de la solitude, de la vieillesse et de la mort. Voilà tout autant d’émotions destructrices que le Diable utilise pour faire de vous son esclave. Même si vous êtes encore bien vivant. Nous avons parlé de « rythme hypnotique » tout à l’heure. Eh bien, ces peurs s’installent également lentement en nous au fil des années, sans même nous en rendre compte. Cette fois-ci, c’est surtout le monde extérieur qui en est responsable. C’est en tout cas ce que Plus malin que le diable veut vous apprendre.

On pense à l’enfant qui gardera un traumatisme à vie dû au harcèlement scolaire qu’il a vécu au collège ou à une éducation mal adaptée venant de ses parents. S’il ne reçoit pas une aide au bon moment, le problème persistera jusqu’à l’âge adulte et prendra même de l’ampleur au fur et à mesure qu’il grandit.

Ce genre de scénario a une grande influence sur votre vie. Vous avez une faible confiance en soi. Vous n’avez pas une orientation claire dans votre vie. Et vous ne parvenez pas à gérer même les problèmes les plus insignifiants.

Avec Plus malin que le diable, vous avez néanmoins les clés pour dépasser ces peurs. Comment ? En croyant tout simplement en vous et en votre capacité de réussite. Bien évidemment, vous pouvez aussi décider de vous perfectionner dans votre domaine d’expertise. Vous pouvez vous mettre en relation avec les bonnes personnes pour continuer de progresser. Mais aussi, trouver votre véritable vocation pourra être utile.

Décupler le potentiel humain

Si ce livre ne pouvait pas autrefois être publié, c’est probablement à cause de l’approche que Hill a adopté. Il n’hésite effectivement pas à critiquer ouvertement. Dans le Chapitre IV de Plus malin que le Diable, il parle notamment des adultes qui sont au service du Diable.

C’est par exemple le cas des parents qui ont tendance à exiger de leurs enfants de se conformer à leurs propres convictions (politique, religion, culture…). Il en est de même pour le système d’Éducation nationale qui fait tout, sauf apprendre aux élèves à utiliser leur propre esprit. Sans oublier les éducateurs religieux qui, à travers leurs sermons, installent la plus grande des peurs chez les enfants : la peur de l’enfer.

Alors, pour révéler le potentiel humain, il suffit de penser par soi-même.

Plus malin que le diable en résumé

Ce livre résume la discussion que Napoléon Hill a eu avec le Diable. Ce dernier n’est d’ailleurs pas celui qu’on croit (un démon rouge avec des cornes et une fourche). Selon l’auteur, il s’agit plutôt d’une présence malveillante qui ne fait que nous manipuler à travers la peur, la maladie et autres pour nous « obliger » à sa façon de dériver, de nous laisser aller. Heureusement, il est tout à fait possible de contourner ses plans, d’échapper à son contrôle pour vous permettre d’être enfin le seul maître de sa vie. En d’autres termes être « plus malin que le diable ».

C’est une lecture particulièrement intrigante et c’est sûrement pour cela que sa famille a choisi de conserver ce manuscrit pendant soixante-dix ans avant de le voir publié.

Alors, que retenir ? Voici quelques-unes des meilleures leçons.

  • Vous êtes le maître de votre destin.
  • Les limites, ce sont les hommes qui se fixent dans leur propre esprit. C’est d’ailleurs le début de tous les échecs.
  • Mais l’échec fait aussi partie du cheminement vers un véritable succès.
  • L’argent ne garantit pas le bonheur. Faire quelque chose dans un but noble l’est par contre, selon Plus malin que le diable.
  • L’indécision, c’est la pire des maladies.
  • Ayez un peu de foi et laissez-la vous guider. Dépassez les croyances limitantes.
  • Il existe une solution à chaque problème, aussi difficile qu’il puisse paraître.

Et vous, qu’avez-vous retenu de cet ouvrage ?

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

1 Commentaire

  1. Johann

    Bonjour Mathieu,

    Merci pour ton retour intéressant sur cet ouvrage de Napoléon Hill.
    Adopter un état d’esprit positif et proactif est fondamental dans sa réussite personnelle ou professionnelle.

    Comme tu le soulignes dans tes formations, l’action est un puissant vecteur de transformation personnelle et un moyen efficace de dépasser ses peurs.

    Suite à la lecture de ce livre, quelle est l’action la plus importante selon à toi à réaliser concrètement dans son quotidien ?

    @ +

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie