Peur de vieillir : tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

Tout le monde a peur de vieillir, c’est un fait ! Et en ces temps de l’obsession de l’éternelle jeunesse, la prégnance de l’âgisme et l’hégémonie du culte de la beauté, vieillir peut s’apparenter chez beaucoup à une véritable catastrophe. Il est vrai qu’on aura beau dire qu’avec l’âge vient la sagesse et la liberté, force est de constater que vieillir ce n’est pas si génial. Entre les petites rides au coin des yeux, les bourrelets disgracieux qui gâchent la silhouette, le teint terne et le dos qui claque à chaque mouvement complexe, il y a bien certaines caractéristiques de vieillesse dont on se passerait bien. Néanmoins, si la peur de vieillir est tout à fait normale, elle l’est moins lorsque le désir de rester jeune devient une véritable obsession et gâche votre faculté à profiter pleinement de votre vie. Dans ce cas-là, il peut même s’agir d’une véritable phobie.

Peur de vieillir : une angoisse qui peut se transformer en phobie

Le sentiment que le temps passe à une vitesse V, l’impression d’avoir manqué des occasions et de ne pas avoir assez profité de la vie… chaque année qui s’écoule apporte son lot de doutes et d’angoisses. Et viens avec eux, la peur de vieillir trop vite sans avoir eu le temps de réaliser ses rêves et ses ambitions. Une peur qui est d’ailleurs tout à fait compréhensible ! Surtout, lorsque l’on sait que la vieillesse est aujourd’hui de plus en plus dévalorisée au profit de la jeunesse. Et bien souvent, il n’y a qu’à regarder les médias pour en être définitivement convaincu.

Eh oui ! la plupart du temps, les pubs de parfum, de mode ou de bijoux mettent en valeur les jeunes femmes. Tandis que les personnes d’âges mûrs, elles, restent cantonnées aux pubs pour médicaments ou des dispositifs médicaux ? Peut être pour nous rappeler que la vieillesse rime souvent avec maladie et dégradation de l’état de santé en général. Sans oublier, l’état de certaines maisons de retraite, l’impossibilité d’évoluer professionnellement à partir d’un certain âge ou encore le désengagement des pouvoirs publics vis-à-vis des séniors qui ne font qu’amplifier les craintes. Tout cela pour dire que dans une certaine mesure, il n’est facile pour personne de prendre de l’âge. Mais surtout, de s’enthousiasmer à l’idée d’avoir à fêter un jour trop d’années d’existences.

Toutefois, si la peur de vieillir est parfois légitime et revêt un caractère de normalité, dès qu’elle envahit tout le champ des pensées et se transforme en une source de mal-être au quotidien, elle prend un caractère obsessionnel qui peut altérer votre qualité de vie. À partir de ce moment-là, il s’agit d’une vraie phobie. Cette phobie communément appelée « gérascophobie » et qui peut survenir à tout âge.

Mais pourquoi avons-nous si peur de vieillir ?

Beaucoup de raisons ou facteurs peuvent faire naître ou alimenter la peur de la vieillesse. Parmi elles, l’obsession de l’idéal de la beauté et la peur d’être relégué au second plan arrivé à un certain âge font figure de proue. Parallèlement à cela, trois causes majeures peuvent également expliquer la survenue de la peur de vieillir voire de la gérascophobie chez un individu d’après les psychologues. Il s’agit de la peur de la solitude et le délaissement, la peur de la mort et la peur d’être une charge pour l’entourage.

Le délaissement et la peur de la solitude

En effet, un récent sondage vient de révéler qu’au-delà de la peur du changement et plus particulièrement de l’apparence physique, la peur de finir seul et d’être délaissé qui pousse également de nombreuses personnes à appréhender le cap de la vieillesse. D’ailleurs, cette peur de la solitude compte parmi les principales préoccupations des 50 ans et plus. Et il y a de quoi ! Avec les maisons de retraites bondées et surtout l’image des séniors de plus en plus isolés, vieillesse et solitude vont souvent de pair.

La peur de la mort

Pour un tiers de la population mondiale, la peur de la vieillesse résulte bien souvent de la peur de mourir. En effet, bien plus que le déclin du corps et des facultés mentales, la vieillesse leur fait surtout penser que l’échéance ultime s’approche. C’est donc cette peur de la mort qui déclenche chez beaucoup l’envie de rester jeune à tout prix. D’ailleurs, une étude affirme que la gérascophobie est souvent accompagnée d’une thanatophobie. 

La peur d’être une charge pour son entourage

Se réveiller un matin, ne plus pouvoir se lever de son lit ou être incapable d’effectuer ses tâches quotidiennes… ce scénario ne fait plaisir à personne, vous l’avouerez bien. Et, dans une société obsédée par la performance et l’autonomie, devenir du jour au lendemain dépendant des autres est déstabilisant. C’est d’ailleurs, l’un des aspects qui effraient le plus dans la vieillesse. 

En résumé, pour de nombreuses personnes s’accrocher à la jeunesse n’est pas uniquement une question d’égocentrisme névrosée. En effet, la peur de vieillir, c’est aussi le fruit de nombreuses angoisses annexes. Dont la plupart sont compréhensibles et justifiables. Evidemment, la peur de ne plus plaire, de se retrouver un peu moins efficace ou d’être exclu du marché du travail restent des raisons couramment évoquées.

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Comment dépasser la peur de vieillir ?

Tout comme de nombreuses situations que l’on ne peut pas contrôler dans la vie, prendre de l’âge est inéluctable. En effet, personne ne peut l’éviter. Et cela, aussi bien la science que la médecine et encore moins les crèmes anti-âge. D’ailleurs, si la fontaine de jouvence a longtemps été vantée, malheureusement à ce jour, personne ne l’a jamais trouvé. Si tant est qu’elle existe. Evidemment, avoir peur de ce que l’on ne peut contrôler pas est tout à fait normal pour tout être humain. Surtout, lorsqu’il s’agit d’une situation pas très plaisante à imaginer comme la vieillesse. Toutefois, il est important de prendre conscience que chercher constamment le moyen de paraître jeune n’est qu’une solution aléatoire pour retarder l’inévitable.

Pour vivre une vieillesse épanouie et continuer à profiter de chaque année, il est important de se délaisser de la crainte de vieillir. Pour y arriver, le meilleur moyen est de se mettre en perspective. Mais aussi, d’avoir constamment devant vous un but à atteindre. En effet, vaincre la peur de vieillir c’est aussi rester constamment en contact avec votre désir d’apprendre, de réaliser, d’accomplir… En bref, de vivre.

Ensuite, vous pouvez également recourir à une thérapie cognitivo comportementale. Ce genre de thérapie vous permet de mieux identifier les pensées dysfonctionnelles qui alimentent votre peur et vous en défaire. Enfin, vous pouvez également utiliser l’hypnose. Cette dernière vous apprend à vivre dans le moment présent et à vous libérer progressivement de la peur de vieillir.

Et vous, que proposez-vous pour en finir avec la peur de vieillir ? 

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"