Développement personnel

Prison mentale : comment s’en évader pour mieux s’épanouir ?

La prison mentale peut empêcher une personne de réaliser son plein potentiel. Il n’est pas toujours facile de s’en libérer puisque les barrières sont invisibles. Toutefois, il s’avère indispensable de prendre des mesures afin d’éliminer les chaînes qui vous retiennent. Et pour cause, le succès exige une volonté de changer le statu quo. Pour vous démarquer, vous devez cultiver vos forces et travailler à travers la peur et le doute pour manifester vos idées. Voyez cela comme un nettoyage de printemps pour votre esprit.

La prison mentale : d’où vient-elle ?

Tout d’abord, la prison mentale constitue une réaction humaine naturelle. Pour la plupart d’entre nous, elle est biologiquement conçue comme un mécanisme de sécurité pour empêcher le corps et/ou l’esprit d’être soumis à des situations potentiellement dangereuses. Cependant, elle ne tient pas compte du principe le plus fondamental de la croissance et de la réussite humaine : « no pain, no gain » (on n’a jamais rien sans rien) ! C’est aussi ainsi qu’elle empêche une personne de développer son intuition.

En règle générale, la prison mentale englobe toute pensée auto-imposée qui empêche la progression vers l’avant. Dans la plupart des cas, elle se développe en présence de 4 raisons distinctes.

    • Le manque confiance en soi : Nous croyons que nous sommes incapables de réussir dans la vie donc nous ne faisons rien.
    • La paralysie de l’analyse : On réfléchit trop à une situation au point de ne pouvoir prendre aucune décision au final.
    • La peur de l’inconnu : Nous présentons une angoisse irrationnelle causée par le fait de ne pas connaître le résultat de nos actions.
    • L’absence de conscience de soi : Lorsque nous ne pouvons pas nous regarder d’un point de vue objectif, nous risquons de succomber au piège de la recherche de la perfection. Quand nous ne parvenons pas à l’atteindre — ou à le paraître, nous pouvons nous dissuader d’agir.

Aussi, il est primordial de pouvoir se libérer du regard des autres et développer son intuition pour pouvoir s’évader de la prison intérieure.

Alors, comment franchir les barrières de la prison mentale ?

La réponse courte : AGIR ! Plus vous attendez, plus vous vous donnez le temps de réfléchir et de laisser tous les autres obstacles vous arrêter dans votre élan. En d’autres termes, il est essentiel que vous appreniez à faire la distinction entre les processus de pensée stratégique et les barrières de la prison intérieure. Cela ne se fait pas en un jour alors il faut s’armer de patience et de persévérance afin de repousser les limites de votre esprit.

1. Gérez efficacement vos émotions

Pour optimiser vos chances de vous libérer de votre prison mentale, vous devez d’abord vous concentrer sur votre croissance interne à travers l’introspection personnelle. Vous devez devenir votre propre meilleur manager. Lorsque des erreurs se produisent, il faut en gérer les conséquences émotionnelles. Il s’agit de la première étape pour définir ce qui doit changer en vous. Ce faisant, vous serez plus à même d’atteindre la gestion de soi qu’il faut pour se libérer du regard des autres. Mieux vous vous connaîtrez, plus vous aurez du succès et plus vous aurez confiance en vos capacités.

Par ailleurs, si vous refusez de prendre conscience de votre valeur en tant que personne à part entière, vous réduisez à néant vos chances de vivre sereinement et pleinement. De même, vous risquez de laisser aux autres l’opportunité de vous voler vos idées. Puisque vous n’êtes pas en mesure de rester ouvert à toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

2. Supprimez votre peur de l’échec

La plupart des gens sont coincés dans la vie à cause de leur peur de l’échec qui forme une prison mentale. Mais qu’y a-t-il de si mauvais dans l’échec ? Après tout, quelle personne osera dire qu’elle n’a jamais eu à faire face à une défaite sur tous les plans ? De plus, elle est là pour vous montrer quelles sont vos erreurs et vous enseigner ce que vous devez savoir.

Tout au long de la vie, vous traversez des épreuves avant d’apprendre la leçon. Alors, saisissez cette opportunité et prenez votre courage à deux mains. Ne considérez pas l’échec comme quelque chose que vous devez éviter. Mais comme un professeur ou un allié qui est là pour vous montrer le chemin du succès. Une fois que vous aurez changé votre façon de penser, vous serez plus à même de vous libérer de votre prison intérieure et d’accroître votre confiance en vous. Ce faisant, il serait plus facile de développer son intuition et de commencer à la suivre.

3. Sortez de votre zone de confort

Ne laissez pas votre prison mentale affecter votre vie. Efforcez-vous de trouver des moyens efficaces de la surmonter ou au moins de la réduire à un niveau plus gérable. Essayez la thérapie d’exposition. Cette technique consiste à s’exposer à ce que vous craignez à petites doses et dans un environnement contrôlé. Cela vous permet de surmonter progressivement votre détresse. Et pour cause, faire ce qui vous fait peur de façon répétée peut vous aider à la surmonter.

Par exemple, si vous avez la phobie de parler en public, vous pouvez réduire votre peur en vous exerçant à faire de courtes présentations devant votre famille ou vos amis proches. Faites-le encore et encore jusqu’à ce que vous vous sentiez plus confiant pour le faire aussi au bureau. Et ainsi de suite. Ce faisant, il serait plus facile de se libérer du regard des autres parce que vous maîtrisez la situation.

4. Appliquez la règle des 5 secondes

Cette technique vise à tromper votre esprit afin qu’il accomplisse une tâche difficile ou non désirée. Vous pouvez ainsi franchir votre prison mentale. Le succès de cette approche réside dans la science qui se trouve derrière le fonctionnement interne du cerveau. Au moment où celui-ci se rend compte que vous êtes dans une situation où vous devez agir, il est impératif que vous agissiez dans les 5 secondes qui suivent. Après ce décompte, votre cerveau se câblera pour vous empêcher de faire quoi que ce soit. Donc, la prochaine fois que vous hésitez à faire une chose, commencez simplement à compter à rebours. 5, 4, 3, 2, 1 — Go !

De même, la prochaine fois que vous vous trouverez dans une situation inconfortable, faites des affirmations positives. Voici quelques mantras que vous pouvez utiliser :

    • « Tout est expérience. J’apprends chaque jour. »
    • « J’ai confiance en moi et en mes décisions. »
    • « Je suis forte, je suis capable, je suis sereine. »
    • « Je suis force, je suis détermination. »

Faites savoir au monde qui vous êtes, puis passez chaque moment de votre vie à être cette personne ! Au-delà de l’incertitude, de l’inconfort et de la prison mentale, il y a une belle croissance et une belle expérience de vie à découvrir.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire