Développement personnel

Trouver sa vocation : les étapes clés pour y arriver !

En tant qu’être humain, tôt ou tard il arrive toujours un moment où l’on se demande quoi faire de sa vie. Le plus souvent on se laisse tout simplement guider par les ambitions de nos parents ou se contente de suivre le chemin déjà tracé par la société actuelle. Or, ce n’est pas vraiment ce que l’on souhaite dans la majorité des cas. Parfois même, il arrive que l’on ne sache pas réellement ce que l’on attend de notre existence. On se sent alors vide, fatigué ou pire, malheureux. Oui, il faut bien se l’avouer, trouver sa vocation peut s’avérer un tantinet compliqué pour de nombreuses personnes. Néanmoins, en apprenant à se connaître soi-même et en appliquant les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de trouver le but de la vie.

Alors, que faire et comment réussir à tous les coups ? Voyons cela tout de suite.

Vocation : quésaco ?

Dérivé du mot latin « vocatĭo » ou « vocare » qui signifient littéralement « appel », le terme vocation a longtemps été utilisé pour désigner l’invocation divine. En effet, ce mot trouve ses racines dans la tradition biblique. Autrefois, trouver sa vocation faisait donc référence à l’inspiration par laquelle Dieu appelle l’Homme à la vie religieuse. On parle alors aussi de « sacerdoce ».

Aujourd’hui sorti du concept religieux, il a gagné un sens plus large et évoque l’inclination (ou le penchant), une disposition naturelle ou un goût spécifique pour un état, une carrière ou une profession. Ainsi, le processus implique la volonté (voire le besoin) d’identifier ses aspirations, ses compétences et ses intérêts… bref, de découvrir sa mission de vie. Cependant, il convient de rappeler que cela ne se fait pas en une nuit. Trouver sa vocation demande effectivement du temps.

Cela signifie que, tout au long de votre vie, la vocation amènera vers à se connaître soi-même. Et ce, en vous incitant à vous redécouvrir. Il s’agit d’un point essentiel pour fixer des objectifs de vie et déterminer le chemin à suivre pour réaliser vos rêves. Cela s’apparente alors à une recherche approfondie pour définir votre feuille de route personnelle. Bien évidemment, le but ici est de vous permettre d’améliorer votre existence de manière significative, et même de faciliter considérablement votre existence. En d’autres termes, vous pourriez faire une différence positive sur votre quotidien.

Trouver sa vocation : pourquoi est-ce important ?

Quoi faire de sa vie

Comme le disait si bien l’écrivain à succès Stendhal : « La vocation, c’est avoir pour métier sa passion. » Et il a bien raison ! Imaginez qu’un individu sache exactement pourquoi chacune de ses journées compte. Quand il se lève chaque matin, il sait qu’il va vivre une journée inspirante, prendre du plaisir dans ce qu’il fait et faire ce pour quoi il est destiné. Le soir venu, il rentre chez lui avec la même satisfaction qu’à son réveil. Il s’agit certainement là d’une image rêvée pour tous les salariés du monde entier. Eh bien, trouver sa vocation est la clé pour y parvenir.

Vos journées ne seront plus jamais les mêmes. Vous vous lèveriez tous les matins avec le sourire. Vous ne vous plaindrez plus jamais de votre patron ou de votre collègue un peu casse-pied. C’est d’ailleurs un excellent moyen pour éviter le stress au travail. De plus, lorsque le but de la vie est clairement déterminé, vous saurez avec précision dans quelle direction il faut marcher. Vous n’aurez aucun mal à savoir quoi faire de votre vie et ferez le maximum pour atteindre vos objectifs. De plus, être capable de trouver sa vocation revient à identifier les failles dans son quotidien et y remédier.

Par ailleurs, le succès ne se limitera plus à la renommée ou à la richesse matérielle. Le fait d’avoir répondu à cet appel profond, inconnu et intime vous procurera déjà une énorme satisfaction. À ce niveau, on peut donc déduire que le sens de la vocation n’a pas de lien avec le Moi. Ce dernier convoite effectivement plutôt l’argent, le pouvoir, la célébrité, la position sociale, etc. Évidemment, cela ne veut pas dire que l’individu qui se désintéresse des choses matérielles ne pourra pas en acquérir.

Trouver sa vocation : comment sait-on qu’on est sur le mauvais chemin ?

A contrario de cette personne qui a appris à se connaître elle-même, une personne qui n’a pas trouvé quoi faire de sa vie n’éprouvera aucun plaisir dans l’activité professionnelle qu’il exerce. Et ce, peu importe le montant du chèque qu’il gagne, à chaque fin de mois. C’est d’autant plus vrai lorsque la fonction en question est en totale contradiction avec ses valeurs. Il y a un énorme risque qu’il ne se sente pas à sa place. Chaque matin, il se lèvera plus fatigué qu’à son coucher.

En effet, trouver sa vocation contribue réellement à l’amélioration de notre humeur et de notre motivation. Si au contraire vous vous passez de cette étape, vous chercherez constamment une excuse pour ne pas vous rendre au bureau. Vous ne voudriez pas faire ce travail qui ne vous inspire aucune envie. Ce serait fort dommage en sachant que nous passons en moyenne 8 heures par jour à travailler jusqu’à l’âge de la retraite. Ceci équivaut à presque la quasi-totalité de notre existence. Exercer une activité qui ne vous passionne pas ne pourra donc que conduire à des regrets et à la dépression.

Trouver sa vocation en 3 étapes

Disons que vous vous sentez démotivé, peu sûr de vous, sans but et que vous n’arrivez pas à trouver votre passion. Vous avancez sans direction exacte. Vous ne savez pas quelle est réellement votre mission de vie. Et si vous êtes dans cet état parce que vous n’avez tout simplement pas encore découvert votre vocation ? Y avez-vous déjà pensé ? La bonne nouvelle c’est que vous n’êtes pas seul dans ce cas. Ne vous blâmez donc pas pour votre situation. Et soyez plus tolérant envers vous-même.

Bien évidemment, il convient aussi de vraiment vouloir trouver sa vocation et de passer ensuite à l’action. Ce processus s’avère d’ailleurs plus facile que jamais en sachant qu’Internet offre une myriade de conseils et d’astuces pour vous simplifier la tâche. Et c’est une bonne chose… Une excellente même. C’est une recherche qui vaut la peine d’être faite. Mais aujourd’hui, je vous montrerais comment le faire en 3 étapes.

1. Oser lâcher prise

Si vous avez l’habitude de lire des œuvres de développement personnel, vous avez certainement déjà entendu certains auteurs dire que c’est en ralentissant qu’un individu sera en mesure de puiser dans la meilleure version de lui-même. Pour trouver sa vocation, la première chose à faire est effectivement de s’accorder un temps de la réflexion. Pour cela, il est primordial d’apprendre à lâcher prise. Cette notion est d’ailleurs assez intéressante.

Pensez à une corde que vous tenez dans vos mains. Lorsqu’elle commence à tirer, vous ressentez la pression sur votre main. Essayez maintenant de penser à autre chose, de concentrer votre attention ailleurs. Y arrivez-vous ? Je parie que non ! Et même si vous êtes très fort mentalement, vous ressentirez toujours cette gêne dans cette partie de votre corps. Eh bien, la vie fonctionne de la même manière. Pour trouver sa vocation, il faut savoir lâcher prise. Cela signifie :

    • Laisser aller la négativité, les peurs et les insécurités ;
    • Abandonner le contrôle (sur les choses ou les personnes que vous ne pourriez pas changer) ;
    • Permettre à certaines habitudes autodestructrices de sortir de votre vie ;
    • Mais surtout, arrêter d’être en colère à cause d’un événement qui s’est produit dans le passé.

Tous ces points ne font qu’obscurcissent votre jugement. Elles vous empêchent d’aller de l’avant. Elles vous retiennent dans le passé. Et c’est le meilleur moyen de ne jamais progresser. Dans ces conditions, il devient très difficile de trouver sa vocation, tout simplement parce qu’on ne se permet pas de découvrir de nouveaux horizons, d’explorer certains aspects de soi qui mérite plus notre attention.

Réaliser ses rêves

2. Apprendre à se connaître soi-même

Comme nous l’avons évoqué plus haut, ce processus implique aussi une meilleure connaissance de soi. En tant qu’êtres humains, nous avons effectivement plus tendance à nous préoccuper de nos relations avec les autres. Nous oublions souvent qu’entretenir une connexion saine avec nous-mêmes est plus important. En réalité, c’est même la chose qui compte vraiment dans la vie. Attention, cela ne veut pas dire mépriser les autres, mais trouver sa vocation demande de se concentrer sur soi.

De plus, la seule personne qui voyagera avec vous tout au long de votre vie, c’est vous, et vous seul. Des compagnons de route y en auront. Certains seront de passage tandis que d’autres passeront quelques années à vos côtés. Mais une chose est sûre, vous serez toujours avec vous chaque seconde de votre vie, du berceau à la tombe. Cela ne fait-il pas de votre relation avec vous-même plus importante que celle que vous entretenez avec les autres ? C’est d’ailleurs pour cela qu’il est indispensable d’en prendre compte pour trouver sa vocation.

Pour ce faire :

    • Demandez-vous quels sont vos points forts, vos qualités, vos motivations profondes, vos aptitudes…
    • Qu’est-ce que vous aimez faire ? Quelles sont vos passions ?
    • Si vous aviez tout l’argent du monde, comment passeriez-vous votre temps ?
    • À quoi ressemblerait votre journée parfaite ?
    • Quelles sont les activités qui vous excitent rien qu’en les imaginant ?
    • Qu’est-ce que vous prenez plaisir à faire ?

Faites-en une réalité ! C’est en répondant à ce type de questions — aussi anodine soit-elle — que vous pourrez déterminer ce qui vous fait réellement vibrer. C’est ensuite qu’il deviendra possible de trouver sa vocation.

3. Vivre son propre rêve

C’est bien triste à dire, mais la majorité d’entre nous vivent la vie d’une autre personne. C’est soit à cause d’un père qui pousse son fils à poursuivre la vie qu’il n’a pas eu la chance de connaître ou une mère qui exerce une pression monstre sur sa fille pour que celle-ci ne fasse pas les mêmes erreurs qu’elle. Mais avez-vous remarqué que, dans la plupart de ces cas, le résultat est toujours mauvais ? Loin du succès escompté, l’enfant finit par souffrir de dépression. Son existence est remplie de regrets en ne pouvant pas trouver sa vocation réelle.

Il vit constamment en pensant à ce que son parcours aurait pu être s’il avait suivi sa passion, s’il avait pu choisir ce que serait sa vie. Eh bien, vous savez quoi ? Il est encore possible de changer la donne, là, tout de suite, maintenant.

    • Quelle que soit votre situation aujourd’hui, vous pouvez encore agir.
    • Ne vous contentez pas de subir votre vie.
    • Reprenez le contrôle !
    • Faites les choses que vous voulez.
    • Changez de métier s’il le faut.
    • N’ayez pas peur de reprendre à zéro si vous sentez que c’est ce dont vous avez besoin.

Trouver sa vocation signifie effectivement être capable de sortir de sa zone de confort. Si vous avez du mal à découvrir votre passion, mais que vous vous sentez pris au piège dans votre propre vie, il est temps d’agir.

Posez-vous les bonnes questions :

    • Qu’est-ce qui vous a apporté une joie immense dans votre enfance ?
    • Dans quel moment perdez-vous souvent la notion du temps ?
    • Quelle activité pourriez-vous faire sans jamais vous arrêter ?
    • Quelle activité vos parents ont-ils dû vous dire d’arrêter de faire quand vous étiez petit, sinon vous y serez resté scotché pendant des heures ? Trouver sa vocation devient plus facile lorsqu’on repense à la version la plus innocente de nous-mêmes. Un avis non biaisé par quoi que ce soit !
    • Qu’aimiez-vous au fond de vous avant que le monde ne vous dise de devenir plus « normal » ?
    • Quel était votre rêve ? 

Encore une fois, il n’est jamais trop tard ! Votre seul tort serait de ne pas essayer. Si vous n’arrivez pas du premier coup, recommencez ! Ne baissez jamais les bras. Donnez-vous une chance de vous améliorer, vous en tant que personne et vous en tant qu’acteur majeur de votre vie. Trouver sa vocation demande un comportement actif. Vous n’avez rien à perdre. Au contraire, vous avez tout à y gagner ! 

Alors, passez à l’action dès aujourd’hui. 

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire