Trouver sa vocation : les étapes clés pour y arriver !


En tant qu’être humain, tôt ou tard il arrive toujours un moment où l’on se demande quoi faire de sa vie ? Le plus souvent on se laisse tout simplement guider par les ambitions de nos parents ou encore les attentes sociales. Or, la plupart du temps ce n’est pas vraiment ce que l’on souhaite. Parfois même, il arrive que l’on ne sache pas réellement ce que l’on attend de notre existence. On se sent alors vide, fatigué ou pire malheureux. Oui, il faut bien se l’avouer, trouver sa vocation peut s’avérer un tantinet compliqué pour de nombreuses personnes. Néanmoins, en apprenant à se connaitre soi-même et en appliquant les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de trouver le but de la vie. 

Vocation : quésaco ?

Dérivé du mot latin « vocatĭo ou vocare » qui signifie littéralement « appel », le terme vocation a longtemps été utilisé pour désigner l’inspiration divine. En effet, ce terme trouve ses racines dans la tradition biblique et fait référence à l’inspiration par laquelle Dieu appelle l’Homme à la vie religieuse aussi appelée le sacerdoce. Aujourd’hui sorti du concept religieux, le terme vocation est utilisé dans un sens plus large et évoque l’inclination (ou le penchant), une disposition naturelle ou un goût spécifique pour un état, une carrière ou une profession.

Ainsi, lorsque l’on parle de trouver sa vocation, cela implique la volonté voire le besoin de déterminer ses aspirations, ses compétences et ses intérêts… bref but de la vie. Par ailleurs, il est important de savoir que la vocation est un processus qui se construit continuellement durant l’existence d’un individu. En effet, tout au long de sa vie, la vocation amène l’individu à une meilleure connaissance de soi tout en lui permettant de déterminer ses objectifs de vie et le chemin à suivre pour réaliser ses rêves. Tout simplement parce que trouver sa vocation, c’est comme trouver votre feuille de route personnelle 

Pourquoi est-ce si important de trouver sa vocation ? 

Comme le disait si bien l’écrivain à succès Stendhal : « La vocation, c’est avoir pour métier sa passion. » Et il a bien raison ! Imaginez qu’un individu sache exactement pourquoi chacune de ses journées compte. Quand il se lève chaque matin, il sait qu’il va vivre une journée inspirante, prendre plaisir dans ce qu’il fait et faire ce pourquoi il est destiné. Le soir venu, il rentre chez lui avec la même satisfaction qu’à son réveil. Il s’agit certainement là d’une image rêvée pour tous les salariés du monde entier. Eh bien, lorsqu’un individu a pu trouver sa vocation, c’est à ça que ressemble chacune de ses journées. Se lever tous les matins avec le sourire, ne plus jamais se plaindre de son patron ou de son collègue un peu casse-pied ou encore subir un coup stress au travail.

De plus, lorsque le but de la vie est clairement déterminé, l’individu sait dans quelle direction il va, quoi faire de sa vie et fera le maximum pour atteindre ses objectifs de vie. En effet, pour réaliser ses rêves, il fera des changements volontaires. En effet, pour lui, le succès ne se limite pas à la renommée ou la richesse matérielle. Le fait d’avoir répondu à un appel profond, inconnu et intime venant de son essence intérieure, lui procure déjà une énorme satisfaction.

À ce niveau, on peut donc déduire que le sens de la vocation n’a pas de lien avec le Moi. Ce dernier qui convoite effectivement l’argent, le pouvoir, la célébrité, la position sociale, etc. Évidemment, cela ne veut pas dire que l’individu qui se désintéresse des choses matérielles ne pourra pas en acquérir. En effet, en poursuivant les objectifs de vie qu’il s’est fixés, il peut très bien devenir riche ou devenir célèbre. Cependant, ce n’est pas sa principale motivation.

À quoi ressemble une personne qui n’a pas trouvé sa vocation ? 

A contrario de cet individu qui a appris à se connaître soi-même et qui a su trouver sa vocation, une personne qui n’a pas trouvé quoi faire de sa vie n’éprouvera aucun plaisir dans l’activité professionnelle qu’il exerce aussi énorme soit le montant du chèque qu’il gagne chaque fin de mois. Et si en plus, la fonction exercée est en totale contradiction avec ses valeurs, il y a un énorme risque qu’il ne se sente pas à sa place. Chaque matin, il se lèvera plus fatigué qu’à son coucher, crispé et de mauvaise humeur. Mais surtout, il cherchera constamment une bonne excuse pour ne pas aller dans cet endroit appelé bureau qui ne lui inspire aucune envie.

Puis, il ne faut pas oublier que nous passons en moyenne 8 heures par jour à travailler jusqu’à l’âge de la retraite, ce qui équivaut à presque la quasi-totalité de notre existence. Exercer une activité qui nous vous passionne pas ne pourra donc que conduire à des regrets et à la dépression. Tôt ou tard, l’individu aura l’impression de ne pas avoir réalisé ses rêves et le but de la vie. 

Trouver sa vocation en 3 étapes 

Sachez que trouver sa vocation n’a rien d’impossible ! En effet, avec beaucoup de persévérance et une volonté de fer, tout le monde peut découvrir le moteur de son existence. Pour vous aider, voici quelques conseils : 

Oser lâcher prise 

Si vous avez l’habitude de lire des œuvres de développement personnel, vous avez certainement déjà entendu certains auteurs dire que c’est en ralentissant qu’un individu est en mesure de puiser dans la meilleure version de lui-même. Eh bien ! La première chose à faire pour trouver sa vocation c’est de s’accorder le temps de la réflexion. Pour cela, il est primordial d’apprendre à lâcher prise

Apprendre à se connaître soi-même

Comme nous l’avons évoqué plus haut, trouver sa vocation c’est aussi accéder à une meilleure connaissance de soi. Pour ce faire, la seule solution est de partir à la découverte de vous-même. Demandez-vous quels sont vos points forts, vos qualités, vos motivations profondes, vos aptitudes… qu’est ce que vous aimez faire, quelles sont vos passions ? C’est en répondant à minutieusement à ce type de question aussi anodine soit-elle que vous pourrez déterminé ce qui vous fait réellement vibrer. 

Vivre son propre rêve

Comme bien de fois n’avions nous pas vu ces clichés : un père qui voulait devenir pilote de l’air, mais qui n’avait pas les moyens de faire des études supérieures et qui plus tard en devenant riche contraint son fils à vivre ce rêve à sa place. Une mère qui décide pour sa fille qu’elle deviendra coûte que coûte avocate parce que c’est son rêve d’adolescente. En effet, nombreux sont ceux qui vivent le rêve de leurs parents aux dépens de leur propre bonheur. Mais vous savez quoi ? Pour être heureux, il faut trouver sa vocation, avoir ses propres rêves et se donner les moyens de les réaliser.

Vous aussi vous avez des astuces pour trouver sa vocation ? Dites-les-nous en commentaires.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment