Gérer ses émotions pour résoudre les problèmes : voici les astuces qui marchent !

Les émotions ne sont pas uniquement des états que nous sommes contraints de subir. Il y a quelques semaines, je vous ai parlé de l’intelligence émotionnelle et l’un des aspects de celle-ci consiste à gérer ses émotions.

Les émotions peuvent nous aider à résoudre un problème, à prendre une décision, pour peu qu’on y prête suffisamment attention et qu’on écoute ce qu’elles ont à nous dire. Par leur manifestation, les émotions visent avant tout à apporter des informations. Il faut les décoder et s’en servir dans les situations de la vie quotidienne ou au travail.

Voici quelques étapes à suivre pour mieux utiliser vos émotions et développer vos capacités en la matière.

Gérer ses émotions : commencez par apprendre à les reconnaître

Dans le flot continu des actions quotidiennes et des obligations, on oublie souvent l’essentiel, son propre bien-être.

La toute première étape pour gérer ses émotions consiste à être attentif à son propre état émotionnel. Plutôt que de subir ses émotions, il est possible d’anticiper les choses en étant davantage conscient de l’émotion qui naît en soi. Maîtriser ses émotions est donc avant tout un acte d’introspection.

Face à une difficulté ou une situation qui suscite en vous des sentiments, posez-vous les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que je ressens en ce moment face à ce défi ?
  • Avec quelle intensité l’émotion que je ressens se manifeste-t-elle ?

Un cas de figure pour illustrer

Supposons que votre responsable hiérarchique vous demande régulièrement de réaliser une tâche de toute urgence alors que vous êtes déjà submergé. Vous êtes obligé de laisser ce que vous êtes en train de faire, au risque de prendre du retard sur des dossiers importants. Votre responsable ne tardera pas à vous reprocher par la suite.

Dans ce contexte, que ressentez-vous ? Et avec quelle intensité ? Cela vous met-il en colère, vous rend-il irritable ?

Dans ce type de situation, vous pourriez fermer les yeux sur ce que vous ressentez… vous dire que le monde du travail est ainsi fait ! Ou alors, vous pouvez considérer que ce type de demande arrive trop fréquemment. Du coup, il est difficile de maîtriser ses émotions, puisque l’envie vous vent d’exploser.

Vaincre la colère - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère" et découvrez comment dominer la Colère, contrôler vos Émotions et résoudre vos Problèmes Relationnels définitivement

Dans le premier cas de figure, vous subissez complètement vos émotions. Le problème risque de s’accroître sans que vous ne compreniez ce qui se passe. Dans le second cas, vous vous rendez compte que la situation empire au fil du temps. Vous comprenez exactement ce qui se passe en vous, et vous pouvez agir. Cette façon de faire aide à mieux contrôler ses émotions, et à prendre la bonne décision.

Pour contrôler ses émotions, on commence donc toujours par les accepter. Vous êtes furieux, heureux, frustrée, irritée, ébahie, ou enjouée ? Il faut le reconnaître pour bien agir.

2ème étape pour gérer ses émotions : interpréter correctement le message

La prochaine fois que vous ressentirez de la colère, de la peur, de la jalousie ou de la joie… ne cherchez pas simplement à savoir comment maîtriser ses émotions. Demandez-vous plutôt : Quel besoin se cache derrière ce sentiment?

Ces instants d’introspection personnelle permettent de prendre un peu de recul par rapport à l’émotion, de recueillir certaines informations sur ses besoins et attentes.

Les émotions négatives sont souvent le signe qu’il vous manque quelque chose d’essentiel dans votre vie, dans votre environnement ou que vous ne tenez pas compte d’un besoin fondamental.

La prise en compte de ses propres besoins et désirs vous permettra de prendre de bonnes décisions. Vous percevrez la situation sous un angle nouveau. Vous imaginerez une issue plus sereine et positive à votre situation.

Précisons

vous faites toujours une scène à votre homme quand il rentre après 21 heures. C’est sans doute parce que vous êtes jalouse. Mais pourquoi l’êtes-vous ? Que révèle cette jalousie ? Serait-ce parce qu’il a une attitude équivoque envers d’autres femmes ? Est-ce parce que vous manquez de confiance en vous et avez besoin d’être rassurée ?  Ou alors, est-ce parce que vous êtes possessive ? Celui qui trouve l’origine d’un sentiment récurrent contrôle ses émotions plus efficacement.

3ème étape pour la gestion de ses émotions : exploiter ces sentiments pour progresser

Maîtriser ses émotions est un travail quotidien. En effet, on les ressent tous à différents moments du jour. Il faut donc s’en servir pour mieux vivre. Lorsqu’une émotion est joyeuse, elle peut vous booster et favoriser le bien-être. Mais certaines émotions comme la peur, le sentiment d’insécurité ou la colère exigent de résoudre un problème.

Contrôler ses émotions suppose que vous tentiez de résoudre un problème lorsque celle-ci est passée. Vous savez sans doute que dans la colère, nous disons ou faisons des choses que nous ne pensons pas. Certaines actions qu’on pose sous le coup de l’émotion peuvent nous porter préjudice. Alors n’oubliez pas d’utiliser vos émotions intelligemment pour faire la part des choses.

Ceci est valable quelle que soit l’émotion ressentie. Dans un moment de joie euphorique, vous pouvez faire une promesse que vous regrettez ensuite. Lorsque vous êtes furieux ou jaloux, vous pourriez blesser vos proches, ou même commettre un crime.

Apprenez donc à agir quand vous êtes suffisamment calme. Si vous avez du mal à exploser par jalousie, prenez des mesures concrètes : sortez prendre de l’air au lieu de vous disputer avec votre conjoint. Réfléchissez avant de punir votre enfant au lieu de lui lancer des insultes au visage. Utilisez les astuces qui suivent pour maîtriser ses émotions quand celles-ci vous submergent. N’oubliez pas qu’en France, la jalousie est une motivation courante à l’origine de nombreux délits.

Combattez les émotions néfastes !

Certaines émotions profondément ancrées en nous sont en fait des carences, qui indiquent que nous avons besoin de nous reconstruire affectivement. Pour gérer correctement vos émotions, commencez par lutter contre ces tendances émotives qui peuvent être destructrices. Il s’agit notamment de :

  • L’instabilité: les personnes instables passent d’un sentiment extrême à l’autre. Elles alternent des périodes de déprime et de bonne humeur. Dans ces conditions, elles peuvent faire preuve d’imprudence au volant, et devenir irascibles et difficiles à vivre. Une instabilité chronique de ce type est parfois l’indice d’une maladie psychologique plus profonde comme la schizophrénie. Si vous constatez que votre humeur est très instable, prenez des mesures concrètes pour vous faire aider. Autrement, vous aurez beaucoup de mal à gérer vos émotions.
  • L’anxiété: une personne anxieuse s’inquiète de tout, et devient vite une plaie pour ses proches et ses collègues. J’ai grandi avec une tante qui était si anxieuse qu’elle se rendait dans notre salle pendant les heures de cours, pour s’assurer que son fils allait bien ! Celui qui n’apprend pas  à réduire son anxiété aura toujours du mal à gérer ses émotions. Les 5 étapes contenues dans cet article permettent justement de venir à bout de cette tendance maladive !
  • L’impulsivité : une personne impulsive trahit un manque de patience. En cas de conflit, elle ne prend donc jamais le temps d’écouter l’autre partie. Une personne aussi réactive conduit de façon dangereuse, parce qu’elle se laisse dominer par sa colère. Celui qui veut contrôler ses émotions plus efficacement devrait commencer par être un peu moins impulsif et sanguin.

À vous de jouer !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux préférés en cliquant sur le bouton « j’aime » situé juste en dessous.

Pour vous, gérer ses émotions est-il quelque chose d’évident ou de totalement inconnu ? Comment percevez-vous la façon dont vous pouvez utiliser vos émotions pour résoudre des problèmes ou faire face à une situation en particulier ?

6

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Taha  août 26, 2016

    Je pense que nos émotions sont des indices qui nous permettent de voir comment nous percevons les situations.
    Comme tu l’as bien dit, la première étape est de prendre conscience de ces indices, émotions afin de pouvoir agir dessus.
    Cela demande un certain effort au début, mais je pense que cela vaut la peine d’apprendre à percevoir nos émotions. La méditation m’aide à plus facilement en prendre conscience.
    Merci pour l’article !

    répondre
    • Mathieu  septembre 6, 2016

      Merci Taha pour ton commentaire.

      À bientôt,
      Mathieu.

  2. Stéphanie  août 29, 2016

    Oui nos emotions sont notre gps interieur qu nous permet de savoir si on est dans la bonne drection ou pas, si nos valeurs ont été respectées ou pas. C’est pourquok il n est pas juste de parler d emotiions négatives mais plutôt d’émotions desagreables.

    répondre
    • Mathieu  septembre 6, 2016

      Jolie distinction entre les émotions « négatives » et les émotions « désagréables » Stéphanie.
      J’ai pour habitude de dire que les émotions que l’on perçoit comme négatives permettent en réalité de mieux définir ce qu’on veut réellement :)

      À bientôt,
      Mathieu.

  3. Virginie  septembre 20, 2016

    Bonjour Mathieu,
    Merci beaucoup pour cet article.
    J’ai appris à identifier mes émotions il y a peu de temps et c’est une révolution!
    Le premier bénéfice que j’ai ressenti est qu’elles ont perdu en intensité quasi instantanément.
    Quel bonheur de ne plus en être esclave.
    Ensuite, comme vous le décrivez si bien, cela m’a permis de mieux me connaître et de mieux agir dans le respect de moi-même… Et donc des autres!
    Parce qu’une leçon de vie très importante que j’ai découverte c’est que quand on prend soin de soi on prend soin des autres.
    A bientôt de vous lire.
    Virginie

    répondre
    • Mathieu  septembre 21, 2016

      Je suis d’accord avec toi Virginie.
      Identifier ses émotions est à la fois très important et assez complexe.
      Mais lorsqu’on arrive à les gérer c’est une vraie libération :-)

      À bientôt,
      Mathieu.

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère"