Développement personnel

Insomnie sévère : Le point sur les causes, conséquences et solutions

Difficulté à s’endormir, sommeil troublé, réveil nocturne brusque avec difficulté à se recoucher, ce sont là les symptômes annonciateurs de l’insomnie. Lorsque ces signes se manifestent de manière récurrente et constante (au moins trois fois par semaine), vous souffrez alors de l’insomnie totale. Le mal renvoie alors à une difficulté absolue à trouver le sommeil même dans les meilleures conditions pour dormir. Il peut se traduire par l’absence presque totale du sommeil ou la diminution du temps habituel de sommeil. Lorsque cet état de choses affecte l’être entier et a de graves répercussions sur l’éveil et la vigilance durant la journée, on parle simplement d’insomnie sévère. Il faut noter que les personnes atteintes de cette maladie ont une proportion de sommeil inférieure à 06 heures par jour. Elles sont alors en proie à une fatigue extrême avec une régression catégorique de leur performance quotidienne dans les tâches habituelles.

Quelles sont les causes de l’insomnie chronique ?

Des facteurs de divers ordres sont à l’origine de l’insomnie chronique. Le mal peut avoir pour cause un ou plusieurs dysfonctionnements organiques. Les principaux facteurs mis en cause sont :

L’âge du sujet atteint

Il s’agit là d’une cause logique de l’insomnie. Naturellement, le niveau de sommeil diminue à mesure que l’âge avance. Un homme de 60 ans ne peut évidemment plus dormir comme un jeune garçon de 17 ans. L’écart entre les deux définit conséquemment la fréquence du sommeil. Le vieil homme sent moins le besoin de dormir que le jeune homme. La médecine prouve qu’avec l’âge de sommeil en lui-même s’abrège et se fractionne. Il est alors improbable qu’un homme d’un certain âge retrouve un sommeil aussi profond que celui du jeune pubère.

Ceci est tout aussi valable chez la femme. Celle-ci pourrait également souffrir d’insomnie sévère avec les transformations hormonales qui surviennent à un certain âge. La ménopause est a priori l’une de ces transformations qui peuvent entraîner une telle insomnie.

Une maladie peut être à la base de l’insomnie sévère

Certaines maladies peuvent être à l’origine de l’insomnie chronique sévère. Les douleurs musculaires, l’asthme, l’apnée du sommeil, les discontinuités cardiaques sont entre autres des indispositions organiques qui entraînent un trouble constant du sommeil. Tant qu’elles ne sont pas identifiées et traitées, l’individu touché pourrait souffrir d’une insomnie totale. La seule alternative ici est de traiter la maladie responsable de l’insomnie pour ne plus revoir cette dernière.

Le stress

Lorsque le psychique est affecté par plusieurs facteurs extérieurs, cela peut impacter très négativement votre sommeil. Soit vous serez carrément incapable de trouver le sommeil pour cause d’anxiété, soit vous aurez un sommeil très troublé. Le stress influence la qualité du sommeil énormément. Il empêche d’avoir un sommeil profond et reposant. C’est une cause clé de l’insomnie sévère.

La dépression et insomnie sévère

La dépression et l’insomnie semblent partager les mêmes origines. Il est rare d’évoquer la dépression sans faire mention de l’insomnie, et surtout d’une insomnie grave. Les deux maladies affectent le même neuromédiateur qui est la sérotonine. En réalité, toute expression d’insomnie chronique annonce un début de dépression.

La maladie des jambes sans repos

C’est l’une des causes phares de l’insomnie sévère. Elle arrache complètement le sommeil. Les personnes qui en souffrent arrivent à peine à passer une heure de sommeil tranquille la nuit. C’est une maladie due à une carence en calcium qui est aussi héréditaire. Elle se manifeste par un trouble de la sensibilité désagréable et non douloureux au niveau des jambes. Ce trouble s’accompagne d’anesthésie, de fourmillement et de brûlure.

Les conséquences de l’insomnie sévère

L’insomnie sous toutes ses formes, qu’il s’agisse d’une insomnie de grossesse, d’une insomnie matinale, a d’importantes répercussions sur l’homme. Quand elle est sévère, ses conséquences deviennent multiples et touchent presque tous les aspects de la vie de l’individu. Nous évoquons entre autres :

  • Les maux de tête : celui qui est privé de sommeil souffre constamment de maux de tête. Son système cérébral manque en effet de repos ;
  • La fatigue intellectuelle et physique durant la journée : ceci se traduit par l’incapacité à se concentrer et la baisse de la capacité cognitive. Elle se manifeste aussi par la torpeur mentale et une grande maladresse physique. Ceci peut causer des accidents de route ;
  • L’irritabilité, l’angoisse et la dépression : l’insomnie sévère est la source de ces dysfonctionnements psychologiques et comportementaux qui affectent le moral. Ceci a inévitablement des incidences sur les rapports interpersonnels du sujet atteint avec son entourage. Les relations professionnelles et sociales aussi bien que celles familiales peuvent toutes être affectées ;

Insomnie sévère : des solutions pour y remédier

Il existe des moyens simples pour remédier à l’insomnie. Qu’elle soit à ses premières manifestations ou à une phase poussée, un traitement est possible si certaines démarches sont suivies.

Consultez un spécialiste et adoptez un traitement

La recommandation d’un traitement propice pour remédier à une pathologie sévère est avant tout en rapport avec la cause du mal. À chaque cause conviendra alors une solution idoine. Pour cela, il est conseillé face à l’insomnie sévère de consulter un spécialiste ou un médecin pour un diagnostic. Ceci servira à dégager la source du mal et à prescrire le traitement médical adéquat. La plupart des traitements sont souvent symptomatiques. Il n’est pas donc du tout recommandé de se traiter soi-même à l’aide de somnifères ou d’autres comprimés qui n’ont pas été prescrits par un spécialiste.

Après un diagnostic bien effectué, le spécialiste ou le médecin sera plus habilité à vous recommander un traitement donné. De ceux qui existent, vous serez peut-être conduit dans une approche chronobiologique pour une meilleure connaissance des rythmes de sommeil spécifique ou dans une approche propre au contrôle des stimulus. Une autre approche inclut les techniques de relaxation, les techniques de restriction du sommeil et aussi des dispositions psychothérapeutiques.

Vous pouvez aussi recourir à l’hypnose anti-insomnie ou la sophrologie qui sont très efficaces en ce qui concerne les troubles de sommeil.

Adoptez une bonne hygiène de vie

Avant même que le mal n’ait atteint une phase critique, vous pouvez influencer son cours. Tant que les signes et manifestations ne sont pas encore sévères, vous pouvez adopter des dispositions hygiéniques pour retrouver un sommeil paisible et tranquille. Il vous suffira de revoir certaines de vos habitudes pour y parvenir. Par exemple, il vous faudra :

À vous de jouer !

Quelles solutions adoptez-vous pour ne pas subir une insomnie sévère ? Veuillez partager avec nous vos astuces et secrets. Ils serviront à beaucoup d’autres. Si vous avez aimé cet article, relayez-le sur les réseaux sociaux.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire