Développement personnel

Les différents styles de management à connaître absolument

Le management d’équipe va de pair avec le leadership. En effet, bien qu’un manager occupe une position peut-être différente de ses collaborateurs, il doit être en mesure de convaincre ces derniers à le suivre. C’est un point essentiel pour s’assurer que tout se déroule sans encombre dans le milieu de travail. Tout ça pour dire que, en tant que dirigeant, vous jouez véritablement un rôle majeur dans le succès de votre entreprise. Vous devez donc réellement prendre du temps pour réfléchir à l’approche que vous adopterez afin de mener à bien votre mission. Il existe d’ailleurs différents styles de management que vous pouvez mettre en place.

Chacun d’entre eux a des objectifs précis. Certains peuvent vous inciter à guider vos salariés pour qu’ils accomplissent une tâche particulière. D’autres, quant à eux, vous encouragent plutôt à motiver les membres de votre équipe à donner le meilleur d’eux-mêmes. Quoi qu’il en soit, tous ces modes de gestion peuvent s’appliquer dans des environnements professionnels distincts. Mais ils sont surtout très nombreux. Ce qui peut compliquer votre décision finale. Néanmoins, vous devez faire un choix judicieux pour être au summum de votre efficacité.

Voyons tout cela d’un peu plus près.

Quels sont les différents styles de management ?

fondamentaux du management

Au fil des années, le terme « management » se retrouve un peu partout. Ce qui rend sa définition un peu difficile. Tout le monde a d’ailleurs une façon bien à lui de décrire ce mot. Et chacun a aussi son avis sur les différentes formes de management. Cependant, une chose est sûre : le rôle d’un manager est de d’abord s’assurer de la réussite de son entreprise. En effet, ses capacités à diriger peuvent vraiment avoir un impact direct sur les performances de son équipe. Il doit donc être en mesure de choisir parmi les différents styles de management pour être pleinement efficace. Ses occupations incluent bien évidemment la gestion à proprement parler, mais aussi :

    • L’administration ;
    • L’organisation du travail ;
    • La fixation d’objectifs ;
    • La supervision et
    • Le suivi des activités.

Le but est donc ici d’être capable de mener son équipe vers le succès, quel que soit le moyen choisi. D’ailleurs, les options qui s’offrent à vous pour ce faire sont très diversifiées. Les différents types de management sont très nombreux, mais on peut les distinguer en 4 grandes catégories. On parle alors ici des « fondamentaux du management ». Et ces différents styles de management sont classés en fonction du degré d’implication de l’équipe dirigeante et des objectifs qu’elle vise. Voici un petit récapitulatif.

1. Le management autoritaire

Avec le management autoritaire (ou directif), le pouvoir de décision est centré sur le manager. Il est le seul à déterminer les actions à entreprendre et la manière pour les effectuer. Les employés n’ont généralement pas leur mot à dire. Ils se contentent de faire en sorte que le travail soit fait et de suivre une stratégie déjà préétablie pour que tout se déroule sans encombre. Moins de stress, mais surtout plus de rapidité. Parmi les différents styles de management cependant, c’est peut-être l’approche la plus décriée.

En effet, elle est connue pour susciter peu d’enthousiasme chez les employés. La nouvelle génération de jeunes talents est la première à déplorer sa pertinence. Elle n’encourage pas la prise d’initiative. Ce qui peut cause un manque de motivation. Contrairement à ce que l’on peut penser, le management autoritaire peut toutefois être efficace dans certains contextes. Comme dans :

    • Les situations d’urgence où les décisions doivent être prises très rapidement ;
    • Les périodes de crise qui nécessitent des compétences et des connaissances très poussées ;
    • La phase de lancement où les différents styles de management restent encore des concepts confus ;
    • Ou dans un cadre professionnel où la main-d’œuvre est composée de collaborateurs peu qualifiés.

2. Le management persuasif et paternaliste

Parmi les différentes formes de management, le management persuasif arrive à séduire de plus en plus de monde. Pour cause, l’équipe dirigeante garde quand même la majeure partie du pouvoir, mais celle-ci accorde encore de la valeur aux autres collaborateurs. Bien que les décisions reviennent donc au manger, il prend le temps d’expliquer ses motivations au reste de son équipe. Cette petite attention est particulièrement avantageuse pour tous les différents styles de management, car elle permet d’instaurer la bienveillance au travail.

Bien évidemment, la force de persuasion est ici très importante. Nous avons d’ailleurs déjà vu quelques techniques bien efficaces pour convaincre et persuader. (Vous pouvez suivre le lien pour en savoir plus.) Mais vous pouvez aussi utiliser le système de récompense et de sanction pour inciter vos employés à dépasser leurs limites. Dans ce cas, on parle plutôt de management paternaliste.

3. Le management délégatif

Le management délégatif se base sur le transfert du pouvoir. En effet, vous ne pouvez pas être constamment sur le dos de votre équipe. Parmi les différents styles de management, c’est donc celui qui valorise le plus l’autonomie de chaque individu. Cette approche part du fait qu’une surveillance permanente contribue juste à l’ajout de pression supplémentaire. En apprenant à déléguer en revanche, vous pourriez non seulement alléger vos missions, mais aussi pousser vos collaborateurs à faire preuve d’initiative. C’est essentiel pour qu’ils exploitent leur plein potentiel. Attention toutefois, cette méthode n’est à appliquer que si vos collaborateurs sont :

    • Qualifiés ;
    • Motivés ;
    • Dynamiques ;
    • Et pleins d’entrain.

4. Le management participatif

Le management participatif est souvent associé à l’approche « démocratique ». Ce qui le distingue des autres différents styles de management. Ce mot suffit à lui seul d’expliquer le principe, mais pour plus de précision, ce mode de gestion valorise les intérêts et les points de vue individuels. Et ce, tout en renforçant la cohésion d’équipe. C’est d’ailleurs ce qui aiderait les employés à se sentir plus investis dans les décisions, les résultats ou les choix qu’ils ont faits. Et ce, tout simplement en sachant que leurs avis comptent.

Ce mode de gestion sort du lot en ce qui concerne les différents types de management, car il met l’accent sur l’humain plutôt que sur les résultats.

En quoi se distinguent les différents styles de management ?

différentes formes de management

En réalité, il y a autant de catégories de managers qu’il n’y a de personnes. Il existe certainement bien plus d’approches que les quatre fondamentaux du management cités ci-dessus. Certains aiment prendre les commandes, tandis que d’autres privilégient plutôt une stratégie plus « relax ». On peut aussi distinguer ceux qui préfèrent être un mentor ou un coach et ceux qui veulent absolument être le patron. Mais ce qui est sûr c’est que chacune de ces différentes formes de management peut être efficace dans une situation bien particulière et se distinguent toutes les unes des autres.

Les différents styles de management peuvent par exemple se particulariser en fonction des critères suivants. (Attention, ce n’est pas une liste exhaustive !)

    • Les objectifs. Le management autoritaire accélère le processus de prise de décisions. Le management persuasif permet de rebooster tous les collaborateurs. Tandis que le management délégatif répartit les tâches et donne de l’autonomie. Et le management participatif favorise la cohésion d’équipe.
    • Le secteur d’activité. Dans les entreprises qui font souvent face à des urgences ou qui doivent maintenir un avantage concurrentiel constant, l’approche directive peut convenir. Lorsque la créativité s’impose, la délégation des tâches peut être une meilleure solution parmi les différents styles de management. Et quand votre société doit toujours trouver de nouvelles idées, la participation de tous peut vous aider à atteindre ce but.
    • Les caractéristiques de l’équipe. Des employés peu qualifiés peuvent avoir besoin de directives claires. Ceux qui disposent d’une qualification élevée peuvent avoir besoin de plus d’autonomie. Et les jeunes collaborateurs qui sont pleins d’énergie peuvent vouloir contribuer entièrement à la vie de société.
    • La phase de développement de l’entreprise. Pour assurer un bon démarrage, le plan d’action doit être concret. Pour maintenir un environnement sûr, la valorisation de l’aspect humain prime.

Quelle est donc la meilleure approche parmi les différents styles de management ?

Vous serez peut-être étonné, mais il n’y a pas de mauvaise ou de meilleure approche parmi les différents types de management. Tout cela dépend considérablement de votre environnement de travail et de la culture d’entreprise que vous souhaitez mettre en place. Cependant, il convient de rappeler qu’il est toujours nécessaire d’instaurer le management positif et le management de la qualité, quel que soit votre choix final. C’est ce qui vous permettra d’avoir des collaborateurs pleinement engagés et fidèles à votre enseigne. En plus, cela vous offrira la possibilité d’assurer l’amélioration constante au sein de votre équipe.

Après tout, les différents styles de management peuvent aussi comporter des inconvénients lorsqu’ils ne sont pas appliqués convenablement. Cela risque d’entraîner l’inverse de l’effet escompté. C’est-à-dire :

    • Une productivité plus faible ;
    • Un travail de qualité inférieure ;
    • Une augmentation du taux de rotation de l’emploi (ou de turn-over) ;
    • Plus de problèmes de vol et d’absentéisme ;
    • Une baisse de performances et de rentabilité.

C’est pourquoi vous devez toujours bien réfléchir avant d’instaurer n’importe quel style de management dans votre société. Vous ne voudriez certainement pas que votre entreprise soit en déclin à cause d’une mauvaise politique de gestion et d’organisation de votre équipe.

Les différents styles de management doivent toujours viser l’amélioration sur tous les plans. Cela concerne :

    • La productivité au travail (de votre part, mais aussi de celle de votre équipe) ;
    • La capacité à contourner les obstacles et les contraintes ;
    • L’intelligence émotionnelle et collective ;
    • Le professionnalisme et le dynamisme au sein de la société ;
    • L’environnement professionnel ;
    • Le bonheur au travail ;
    • La confiance mutuelle (employé-manager et vice versa) ;
    • Les capacités d’écoute et de communication ;
    • La créativité et l’innovation ;
    • La qualité de la main-d’œuvre (engagée, fidèle et compétente).

Comment faire son choix entre les différents styles de management ?

La plupart du temps, on pense à tort que le meilleur style de management à adopter est une décision qui dépend entièrement du manager lui-même. Bien que votre personnalité joue un grand rôle dans ce choix, ce n’est pas tout à fait suffisant. Bien évidemment si vous êtes plutôt charismatique, vous pouvez exploiter cet atout pour aiguiser votre force de persuasion. Si vous êtes plutôt introverti, peut-être que l’approche délégative correspondrait mieux. Mais en vérité, votre sélection est en grande partie dictée par les circonstances.

En effet, ce n’est pas toujours plus judicieux de choisir une seule politique parmi les différents styles de management. Vous devez être suffisamment flexible pour adapter votre mode de gestion selon les besoins de votre entreprise et de votre équipe dans une situation donnée. Vous devez par exemple changer de tactique en cas de :

    • Changement majeur dans votre société ;
    • Période de transition, quelle que soit sa nature ;
    • Crise de tout genre au sein de votre organisation ;
    • Conflit parmi vos collaborateurs, quelle que soit son ampleur ;
    • Hausse des commandes ; etc.

On a déjà vu dans l’article précédent, mais rappelons que le management situationnel pourrait en réalité être la meilleure approche parmi les différents styles de management. Alors, considérez vraiment à renforcer votre capacité d’adaptation, si besoin. Cela vaut bien sûr pour le plan professionnel, mais aussi dans le cadre personnel. Après tout, vos compétences sont très importantes dans la réussite de votre activité. N’hésitez donc pas à faire un travail sur vous-même pour développer votre leadership, votre confiance en soi, mais aussi votre capacité à gérer le stress.

Quelques derniers conseils pour être au top de vos performances

Pour être un bon manager et faire le meilleur choix parmi les fondamentaux du management et les sous-variantes, pensez d’abord à évaluer les avantages et les inconvénients des différents styles de management. Ensuite, considérez les points suivants.

    1. Apprenez à connaître votre équipe. Cela inclut les points forts et les faiblesses de chaque membre, mais aussi les souhaits et les besoins individuels et collectifs. Intégrez les tests de personnalité au processus de recrutement si besoin.
    2. Ne laissez aucune expérience négative dans le passé influencer votre manière de gérer et d’organiser le travail de vos collaborateurs. Au contraire, profitez de ces épreuves difficiles pour vous élever encore plus haut.
    3. Ne lésinez pas sur la reconnaissance au travail ni sur la bienveillance et l’empathie. Et faites preuve de flexibilité avec les différents styles de management. Surveillez de plus près ceux qui ont encore besoin d’un accompagnement. Et confiez des responsabilités et des tâches plus sérieuses à ceux qui ont déjà fait leurs preuves.
    4. Faites en sorte que le respect se reflète toujours dans chaque interaction. Vous susciterez la sympathie, la compréhension, mais surtout l’engagement de votre équipe.

À vous de jouer maintenant !

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Ajouter un commentaire