Side project
0
2
0
2

Side project : relevez le défi pour mieux vous épanouir professionnellement

Accueil > Articles divers > Side project : relevez le défi pour mieux vous épanouir professionnellement

Vous ne vous sentez pas réellement à votre place dans votre emploi actuel et vous cogitez depuis un bon moment sur le moyen qui vous permettra d’exercer de votre passion. Voilà qu’une super idée de projet jaillit alors dans votre tête. Vous vous dites que c’est l’occasion rêvée pour déposer votre démission et créer votre propre entreprise. Avant de sauter dans le vide, que diriez-vous d’envisager un side project ? Autrement dit, gardez votre actuel poste tout en lançant de côté votre propre business. Eh oui, rien ne sert d’agir comme une tête brûlée en abandonnant tout du jour au lendemain. Ce ne sera pas très judicieux, notamment si vous avez un loyer à payer et plusieurs bouches à nourrir. L’objectif est d’avancer lentement, mais surement. Avoir un projet à côté représente alors l’alternative par prédilection.

D’ailleurs, c’est peut-être la première marche de l’échelle qui transformera votre idée en une future grande entreprise ? Découvrez notre guide pour développer votre projet annexe.

Side project : de quoi parle-t-on exactement ?

Il s’agit tout simplement d’un anglicisme qui se traduit littéralement par « projet à côté ». Vous l’aurez compris, c’est ainsi un projet annexe que vous entreprenez en parallèle avec votre occupation principale. C’est une sorte de plan B, si jamais vous rencontrez des soucis avec votre actuel travail. Notez bien qu’il ne s’agit pas ici d’un petit boulot — side hustle ou side job — pour vous permettre de joindre les deux bouts et assumer toutes vos dépenses. Avoir un side business, c’est pratiquement avoir votre projet à vous, votre propre entreprise.

Le side project intéresse aujourd’hui un bon nombre de personnes. Les salariés en entreprise et les nomades digitaux peuvent ainsi envisager d’avoir un projet annexe. Sachez que de nombreux étudiants ont aussi leur projet aux côtés de leurs études.

Certains dirigeants de différents secteurs incluent le side business dans leur culture d’entreprise. Ils laissent leurs salariés libres d’avoir leur projet en annexe, du moment qu’il ne s’agit pas d’une concurrence déloyale.

projet annexe

Les bonnes raisons de se lancer dans un projet annexe

Une étude de l’INSEE montre que 1/3 des entrepreneurs sont des salariés en quête d’un supplément de revenus. Mais avoir un side project va bien au-delà d’une simple question financière.

Voici les raisons qui vous pousseront à développer votre activité personnelle.

Assurer une sécurité financière

Aujourd’hui, de nombreuses personnes pensent s’être trompées de carrière et ne pas exercer le métier qu’elles devraient. Pour cause, elles travaillent dans un domaine auquel elles n’y avaient pas forcément pensé ou encore dans un secteur qui n’a aucun rapport avec leurs études. Comme solution, ces personnes envisagent de changer de carrière. Mais avant de sauter le cap, il serait sage de pouvoir au moins s’appuyer sur un side project. Ce choix ne s’applique pas uniquement pour ceux qui pensent à la reconversion professionnelle, mais également à tous ceux qui ont l’intention de démissionner. Plus particulièrement si la personne n’a pas encore trouvé un nouveau poste. Votre projet vous permettra de réaliser des économies.

En somme, avoir un projet à côté, c’est miser sur la sécurité. Votre business personnel vous permettra de toujours avoir de l’argent de côté. Si vous lancez votre projet et qu’il perce, tant mieux. Sans quoi, vous n’avez rien à perdre, car vous avez toujours une carte dans votre manche : votre occupation principale.

Avoir un side project pour exercer de sa passion

Métro, boulot, dodo. Voilà à quoi ressemble la vie de bon nombre d’entre nous. Une vie parfois monotone et dénuée de distractions à cause du travail. D’ailleurs, il convient de noter que la plupart n’apprécient pas forcément leur travail et exercent leur métier pour l’unique raison qu’elle offre une stabilité financière. Mais quand bien même, il s’agit d’une situation à forte pression. Le travailleur risque alors de connaître un bore-out à cause de son ressenti au travail.

Justement, afin de s’épanouir professionnellement, ces personnes peuvent gérer un projet annexe en relation avec leur passion. Ce side project va permettre aux individus en question de décompresser en quelque sorte. Et ce, par l’exercice d’une activité qui leur plaît.

La découverte d’autres horizons

Avoir un projet personnel en dehors du bureau vous mènera vers de nombreuses portes. D’une part, c’est une opportunité qui vous permettra de faire de nouvelles connaissances et de tisser des liens avec d’autres personnes qui partagent la même vision que vous.

D’une autre part, avoir un side business, c’est l’occasion de développer de nouvelles compétences ou de monter en performance. En effet, pour réussir un side project, il pourrait vous arriver de tâter de nombreux domaines potentiels selon vos compétences. De fait, vous pourrez peut-être développer différentes idées avant de trouver LE projet de vos rêves.

Vivre plus tard de son projet annexe

Une fois que vous êtes sûr que votre business personnel est viable, vous pouvez enfin penser à voler de vos propres ailes. Ce sera alors le moment opportun pour vous affranchir du salariat et vous focaliser pleinement sur votre petite entreprise.

Évidemment, rien ne vous empêche de continuer sur votre lancée en gardant votre poste à temps plein tout en ayant votre business.

Side project : les limites d’avoir son métier sur-mesure

Travailler sur un side business, c’est carrément avoir un métier sur-mesure dans l’optique où vous travaillez selon vos propres règles. À première vue d’œil, cela semble parfait. Mais en analysant plus en profondeur, gérer un projet à côté, ce n’est concrètement pas que des avantages. Voici les points négatifs à savoir si vous souhaitez avoir votre projet annexe.

On court après le temps

Comme il s’agit d’un projet en parallèle avec votre occupation principale, le manque de temps représente le principal frein d’un side project. En effet, vous allez devoir pratiquement jongler entre deux professions. Cela peut être une situation qui vous laissera à peine le temps de souffler ; et encore moins d’avoir du temps pour vous. Votre vie personnelle et familiale sera probablement placée en arrière-plan. Si vous ne souhaitez pas que vos activités professionnelles empiètent carrément votre vie privée, vous devez apprendre à être le plus efficace possible en gérant au mieux votre temps.

Le nec plus ultra, c’est que vous arriviez à trouver un CDI à temps partiel, afin d’avoir plus de temps pour vous concentrer sur votre business.

Avoir un side project peut être très stressant

Vous devez toujours vous donner à 100 % à la fois dans le salariat et dans votre activité personnelle. Le cas contraire, au bureau, vous pourrez voir une baisse de votre productivité, ce qui ne plaira pas à vos supérieurs. Concernant votre projet en parallèle, ne pas vous impliquer assez risque fortement de donner naissance à un projet non viable qui a peu de chance de tenir face à la concurrence. C’est une situation qui peut vous soumettre à une grande pression et à un stress en permanence.

Un business pas adapté pour tous

Envisager un side project n’est pas évident pour tout le monde. Voici le profil type idéal d’une personne apte à mener à bien son propre business :

  • Confiant : l’individu ne doit pas avoir peur de l’inconnu. Entre autres, il ne doit pas être sceptique, sans quoi, son projet ne verra jamais le jour.
  • Responsable : comme il s’agit de travailler en parallèle au salariat, la personne doit connaître ses priorités et bien savoir optimiser son temps.
  • Ambitieux : pour développer votre projet annexe, vous devez être motivé, même si cela semble difficile à côté de votre activité principale en entreprise.
  • Débrouillard : votre side project ne pourra prospérer à côté de votre actuelle profession que si vous faites preuve d’ingéniosité.
  • Réactif et proactif : le temps vous sera un vrai luxe. Vous ne devez donc absolument pas procrastiner.
  • Patient : sachez que pour qu’un projet annexe soit réussi, il lui faudra du temps pour se développer.

Les clés pour lancer et percer dans un side business

Pour démarrer du bon pied dans le monde de l’entrepreunariat, vous aurez besoin d’une stratégie efficace. Voici les étapes nécessaires à la création d’un side business abouti.

Commencez par la volonté et la détermination

Si vous souhaitez lancer un side project, vous devez avant tout adopter un mindset d’entrepreneur et être motivé comme jamais. Ce faisant, vous pourrez alors mener votre idée jusqu’au bout.

Trouvez l’idée de votre business annexe

Votre projet personnel concernera sans doute un domaine que vous aimez et dans lequel vous êtes à l’aise. Pour trouver l’idée de projet parfaite, il vous faudra identifier vos passions, puis faire un bilan de compétences.

En outre, notez que la meilleure idée sera celle qui vous fera démarquer de la concurrence. Vous devez ainsi faire preuve de beaucoup de créativité et d’imagination.

Étude de faisabilité de votre side project

Votre idée vous semble parfaite sur le papier ? Il va falloir vous en assurer en pratique. Pour ce faire, procédez à une étude de faisabilité :

  • Réalisez une étude du marché,
  • Établissez un business plan,
  • Diffusez un sondage pour connaître les avis du public.

Définition de l’objectif

Vous êtes convaincu que votre projet a des chances de percer ? Il est temps de définir précisément vos objectifs.

Par exemple : comment voyez-vous votre business dans 3 mois, dans 6 mois, dans 1 an, dans 5 ans ? Avoir des objectifs bien clairs vous permettra de mieux orienter vos actions.

Side project : planifiez vos horaires

Cette étape est capitale, car elle vous permettra d’optimiser vos horaires entre votre emploi à temps plein et votre business de côté.

Pour bien gérer votre temps, mettez sur pied une liste de tâches pour rester le plus efficace possible. Il vous faudra peut-être complètement penser à modifier votre mode de vie si vous souhaitez suivre votre nouveau rythme.

Lancez votre projet annexe sur le marché

Testez votre idée en lançant une sorte de version bêta. Vous enregistrerez ensuite les commentaires du public pour améliorer votre projet.

Side project : apprendre continuellement pour le développer

Même si vous pensez déjà maîtriser votre domaine, si vous souhaitez développer votre propre business, vous devez apprendre en permanence. Et ce, afin de trouver de nouvelles idées qui vous permettront de proposer des services innovants.

  • Lisez,
  • Suivez des formations,
  • Echangez avec d’autres entrepreneurs,
  • Assistez à des conférences ou des salons.

Ce ne sont réellement pas les moyens pour développer de nouvelles connaissances qui manquent. D’autant plus que vous pouvez choisir d’apprendre dans un nouveau domaine qui vous a été jusqu’ici inconnu.

Projet en parallèle

Gérez votre side project avec le bon partenaire

Devenir entrepreneur n’est pas une mince affaire. Il s’agit d’une fonction avec de lourdes responsabilités. Ainsi, pour ne pas porter tout seul le poids de l’importance de votre projet en parellèle, entourez-vous des bonnes personnes : votre partenaire, vos parents, vos amis ou quelques collaborateurs de confiance au bureau. Ceci dit, ces personnes pourront également piloter le projet avec vous et apporter de nouvelles idées. Avoir un ou plusieurs proches qui vous soutiennent boostera votre motivation à coup sûr.

Vivez de votre business annexe

Lorsque votre side project atteindra une position sure, vous pourrez alors enfin envisager de vous émanciper du salariat pour vous concentrer uniquement sur votre propre star-up. Le moment de déposer votre démission auprès de votre entrepreneur est enfin venu, car vous êtes enfin prêt à prendre votre envol.

Se lancer dans un projet en parallèle de son activité principale peut changer positivement une personne, dans la mesure où celle-ci va avoir plus confiance en elle, deviendra plus responsable et adoptera un mindset positif pour toujours rechercher le meilleur. Mais encore, lancer et réussir son side project peut permettre à une personne de vivre plus sereinement, car elle n’aura plus la pression. En effet, comme le disait si bien Conficius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Alors, avez-vous déjà eu l’idée de travailler sur votre propre projet en dehors du salariat ? N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager l’article.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...