Comment faire un bilan de compétences ? Voici les 4 axes de réflexion à suivre


Le bilan de compétences, on en entend généralement parler lorsqu’il s’agit d’évoluer dans sa carrière, de changer de métier ou de se réorienter professionnellement. Pourtant, la notion même de compétence ne se limite pas aux tâches réalisées dans le cadre du travail.

La notion de compétence est beaucoup plus large que cela. On peut dire qu’il s’agit du potentiel d’action d’une personne (savoir-agir) dans l’accomplissement de tâches. Elle fait aussi référence à la capacité dans un domaine ou sur sujet spécifique. C’est aussi le savoir-faire opérationnel validé ou reconnu. Une compétence peut aussi correspondre à une capacité d’évolution et d’interaction (savoir-être, savoir s’adapter et savoir travailler avec les autres).

Vous mobilisez en permanence dans votre vie quotidienne de nombreuses compétences, sans même vous en rendre compte.

Oui, vous savez faire plein de choses, que d’autres personnes ne savent pas faire.

Vous pensez que bricoler, organiser un événement ou voyager… Tout le monde sait le faire parce que c’est tellement évident pour vous ?

Pourtant, vous mobilisez bel et bien des compétences que tout le monde n’a pas. C’est votre force distinctive. Un atout que vous pouvez mettre à profit. D’où l’importance de bien l’identifier à travers un bilan de compétences.

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

Pour faire simple, je dirai qu’il s’agit d’une démarche personnelle qui vise à faire un inventaire, une évaluation de ses compétences professionnelles et personnelles. En général, c’est le besoin de se reconvertir ou la nécessité de se former qui motive cette décision. Toutefois, elle peut aussi naitre d’un besoin naturel d’évoluer, de s’épanouir au travail, d’avoir davantage de responsabilités et de reconnaissance. Elle s’inscrit donc dans un projet personnel, une recherche de meilleures conditions de travail comme d’une nouvelle source de motivation.

D’ailleurs, faire le point sur ses compétences est un droit reconnu par la loi, mais soumis à certaines conditions. Il est encadré par le Code du Travail. Un bilan de compétences peut donc se faire à la demande ou avec l’accord de la personne concernée. Quand il est initié par l’employeur, il ne peut avoir lieu que si le salarié accepte. D’ailleurs, vous êtes libre d’entreprendre cette démarche sans en informer votre employeur.

Concrètement, une évaluation de carrière ou un point sur son parcours professionnel peut être réalisé :

  • suite à un licenciement ou à un départ volontaire ;
  • avec l’envie d’évoluer au sein de son entreprise ;
  • lorsqu’il s’agit de redéfinir son plan de carrière ;
  • lorsque la mission et le poste ne répondent plus aux attentes ;
  • lorsqu’une reconversion est envisagée ;
  • pour (re) trouver un emploi en adéquation avec les qualifications…

Pourquoi devez-vous réaliser un bilan de compétences ?

Que vous cherchiez un emploi ou que vous en ayez déjà un, il est probable que vous vous posiez des questions. Où en suis-je professionnellement ? Quels types d’emplois devrais-je regarder ? Le travail que j’ai actuellement (ou celui que j’ai occupé en dernier) me convient-il vraiment ? Pour répondre à cette question, il est recommandé de se tourner vers une évaluation des compétences.

L’identification et l’analyse de vos compétences professionnelles et personnelles permettent de donner du sens à l’expérience accumulée. Un lien évident apparaît entre les temps forts de votre vie professionnelle. Avec un bilan de compétences, vous mesurez le chemin parcouru. Vous appréciez à leur juste valeur les hauts et les bas de votre activité salariale pour trouver votre voie.

Aujourd’hui, je vous propose de faire le point sur vos compétences afin de :

  • Prendre conscience que la somme de vos savoir-faire est beaucoup plus étendue que ce à quoi vous êtes souvent réduit au quotidien.
  • Prendre conscience de l’ensemble des compétences que vous pouvez mobiliser, mais que vous n’utilisez pas forcément. En effet, le milieu dans lequel on évolue détermine souvent les compétences que l’on mobilise. Il nous limite. Mais, vous êtes bien plus que cela.
  • Le bilan de compétences aide à améliorer votre confiance en soi en connaissant mieux vos forces et vos atouts. Il vous permettra de vous affirmer et d’oser mener les projets qui vous tiennent réellement à cœur.

En substance, cet exercice va vous permettre de réfléchir sur l’ensemble des savoir-faire, des capacités acquises au fil du temps ou transmises par vos proches. C’est aussi un moyen d’apprendre à vous connaître en rassemblant des informations sur vos :

  • Valeurs : les choses importantes comme la réussite, le statut et l’autonomie.
  • Intérêts : ce que vous aimez faire, à savoir jouer au golf, faire des voyages…
  • Personnalité : traits d’une personne, motivations, besoins et attitudes.

Comment faire une évaluation de compétences soi-même ?

Vous pouvez constituer votre propre bilan de compétences en développant une vision englobant l’ensemble des aspects de votre vie. Ce n’est pas une mince affaire. Tout d’abord, il s’agira de lister toutes vos compétences et votre savoir-faire. Après avoir eu une liste complète de vos compétences, vous pourrez maintenant déterminer quel domaine vous irait le mieux. De même, pour approfondir les résultats, essayez de faire un bilan en suivant attentivement les guides en ligne et participez à un test gratuit.

Vous êtes prêt? Commençons!

Prenez plusieurs feuilles de papier pour lister toutes les compétences en fonction des catégories que je vais vous indiquer dans les paragraphes suivants.

Pour un bilan de compétences réussi, je vous invite vraiment à creuser finement et à ne pas rester aux compétences qui paraissent les plus évidentes. Cela doit faire appel à vos souvenirs, à des situations concrètes desquelles vous pouvez extirper vos savoir-faire acquis.

1er axe : Les compétences acquises dans le cadre scolaire.

Le premier axe est traditionnel et repose sur l’apprentissage scolaire et les diplômes que vous avez obtenus.

Quelles compétences retirez-vous de vos études?

  • Certaines compétences sont spécifiques aux domaines que vous avez étudiés (compétences techniques).
  • D’autres sont, au contraire, plus générales et mobilisables dans des circonstances très différentes (compétences transversales).

Pensez aussi à toutes les activités extrascolaires que vous avez réalisées et qui vous ont permis d’acquérir des compétences complémentaires (activités associatives, organisation d’un événement culturel ou sportif, aide aux devoirs, baby-sitting, etc.).

Mais votre bilan de compétences ne se limite pas qu’à cela…

2e axe : Vos compétences annexes à votre métier

Dans votre poste, vous mobilisez un certain nombre de compétences techniques propres à votre emploi.

Avez-vous pensé à toutes les activités que vous faites en plus de votre fiche de poste officielle?

Je voudrais que vous axiez votre recherche de compétences sur toutes ces activités annexes.

Je vous donne quelques exemples :

  • Une personne est comptable dans une entreprise, mais il lui arrive parfois de tenir le standard téléphonique parce que sa collègue a dû s’absenter. En plus, de ces compétences techniques de comptable, cette personne possède donc des compétences en communication orale et en relation clientèle. Le bilan de compétences permet donc de faire ressortir cette aptitude cachée.
  • Un salarié est technicien de maintenance. Il est employé dans une petite entreprise, ce qui requiert une certaine polyvalence. Lorsque son contremaître est absent pour des raisons personnelles ou un déplacement professionnel, il lui arrive de gérer l’activité, de décider de certaines priorités, de répondre aux questions de ses collègues, etc. Sans même s’en rendre vraiment compte, il développe ainsi des compétences en management.

Pensez à tout ce que vous faites en plus de votre fonction officielle dans l’entreprise.

Nous avons étudié votre scolarité ainsi que votre métier, mais votre bilan de compétences est bien plus que cela….

3e axe : Vos compétences acquises dans l’exercice de vos passions et activités personnelles

Vous adorez jardiner, bricoler, ou dessiner ?

Toutes vos activités personnelles vous permettent aussi de développer des compétences. S’il s’agit d’une passion, il y a fort à parier que vous ayez même acquis une forte expertise dans votre domaine.

Vous n’en avez peut-être pas conscience, mais lorsque vous êtes trésorier d’une association et que vous présentez chaque année les comptes en assemblée générale, vous mobilisez des compétences en communication orale.

Si vous aimez jardiner et que vous préparez vos semis, calculez les périodes de récolte, vous mobilisez des compétences en organisation.

Cela vous paraît sans doute évident parce que vos parents, grands-parents jardinaient déjà et vous ont transmis toutes les techniques. Pourtant, votre capacité d’organisation est précieuse et vous permet chaque année de développer votre potager.

On commence à être très avancé dans la réflexion maintenant.

Avons-nous terminé ?

Non 🙂 ! Voici le 4e axe de réflexion pour réaliser votre bilan de compétences…

4e axe du bilan de compétences : Les compétences pour lesquelles vous êtes reconnu

On fait appel à vous parce que l’on sait que vous connaissez l’informatique, que vous avez la main verte, que vous savez remplir tous types de formulaires administratifs, que vous avez une excellente capacité d’écoute.

Et pourtant, ce n’est pas forcément votre métier ni votre passion.

Il s’agit là de vos aptitudes. Cela fait référence au talent naturel d’un individu, à sa capacité acquise ou à sa capacité à acquérir une compétence.

Réfléchissez pourquoi les personnes de votre entourage vous sollicitent le plus. Interrogez-vous sur les compétences que vous leur apportez.

À la fin de l’exercice, vous avez donc vos 4 listes. Regroupez toutes les compétences que vous avez identifiées afin de constituer votre portfolio.

Ce bilan de compétences va vous permettre de mettre en avant vos compétences lors d’une recherche d’emploi par exemple ou lors d’un changement de poste. Aidez-vous-en pour bâtir votre prochain CV, cela fera une différence énorme par rapport à un autre candidat qui se sera contenté de lister ces expériences sans recul sur ses atouts distinctifs.

À titre plus personnel, l’identification de tous vos savoir-faire et capacités est également un précieux outil pour prendre du recul sur soi-même, faire le point. Cela vous aidera à avoir plus d’assurance pour mener à bien vos projets.

N’hésitez pas à refaire régulièrement cet exercice afin de mettre à jour votre portfolio de compétences et voir votre évolution.

Et si vous envisagez un bilan de compétences formel ?

Lorsque vous recherchez un nouvel emploi, une évolution de carrière ou un changement de métier, il est important de faire une auto-évaluation. Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, cela permet d’identifier toutes les informations clés sur vous-même, vos compétences et vos aptitudes. Grâce à cet exercice, vous pouvez élaborer un CV riche en informations précieuses et mieux passer vos entretiens d’embauche. Le point sur votre carrière vous permettra également de mesurer votre employabilité, de repérer toute lacune et de vous assurer de rester en contact avec le type d’opportunités qui vous convient.

Cependant faire son bilan de compétences soi-même ne permet pas toujours d’identifier et de mettre la main sur toutes les aptitudes. Il y a des aspects qui peuvent échapper à votre appréciation lorsque vous faites le point vous-même. Quand bien même, vous allez pouvoir le faire, il est fort probable que vous ne sachiez pas comment utiliser les données enregistrées. Dans un premier temps, l’utilisation d’un outil d’auto-évaluation peut vous aider à rassembler une bonne partie des pièces du puzzle.

Une évaluation plus approfondie des compétences peut être réalisée avec l’aide d’un expert. Il existe en France de nombreux organismes prestataires qui proposent d’accompagner ceux qui le désirent à réaliser leur bilan de compétences. Ce dernier pourra vous accompagner étape par étape comme le dispose la loi. Dans ce cas, cela représente un investissement. Mais vous pouvez faire valoir vos droits pour le financer et en bénéficier dans des conditions favorables.

Point des compétences : quel intérêt pour les entreprises ?

Au-delà du fait que le bilan de compétence reste une démarche personnelle, il peut toutefois être enclenché sur l’initiative de l’employeur. Du point de vue de l’organisation, l’inventaire des compétences et l’analyse du parcours professionnel des salariés présentent de nombreux avantages. Ce sont des moyens précieux qui permettent aux entreprises :

  • de déterminer si les bonnes personnes occupent les bons postes ;
  • de savoir si une formation complémentaire est nécessaire ;
  • d’identifier les salariés qui ont atteint des performances requises ;
  • détecter des compétences pouvant être utilisées dans d’autres domaines (comme dans le leadership ou capacité de gestion).
  • d’accroître leur productivité et de réduire les écarts de performances en identifiant les compétences de base des salariés.

Par ailleurs, le bilan de compétences est un excellent moyen pour sécuriser le parcours professionnel de vos salariés en tant que chef d’entreprise. Si vous avez donc des personnes qui travaillent pour vous, vous pouvez leur recommander de le faire. Cela permettra certainement de mieux réorganiser votre environnement ainsi que les conditions de travail.

À vous de jouer !

Cet exercice vous a été utile ? N’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux en cliquant sur les boutons juste en dessous pour en faire profiter votre entourage.

Identifiez toutes vos compétences et faites-nous part de vos découvertes, surprises, étonnements grâce au système de commentaires disponible en bas de cette page.

6

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. Evy  septembre 27, 2015

    Merci
    Cela m’a permis de me rendre compte que je ne suis presque jamais aller au bout de mes capacités, je reste dans une bulle de protection qui m’étouffe et m’empêche de vivre ma vie.

    reply
    • Mathieu  octobre 1, 2015

      Merci pour ce retour Evy.
      Je suis ravi de t’avoir aidé à mieux cerner tes capacités.
      C’est quelque chose de très imporant.

      À très vite,
      Mathieu.

  2. Fabiola  août 8, 2018

    Bonjour
    J ai énormément de mal à faire mon bilan je n ais pas réussi j ai 37 et je m aperçois que je me connais pas du tout ça fais peur .Du coup je me sens perdu. Je suis une personne qui me suis toujours occuper des autres mais jamais de moi même .Pouvez vous m aider svp.
    Je suis mère au foyer avec 3 garcons et 1 fille je vie seule.Comment faire pour me retrouver.Aidez moi svp merci.

    reply
    • Mathieu  novembre 8, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      C’est normal d’être perdue si tu as passé la moitié de ta vie à ne penser qu’aux autres. Tu dois effectivement te recentrer sur toi

      Voici un article qui pourrait t’aider : https://www.penser-et-agir.fr/focusing/

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  3. Anaëlle  janvier 22, 2019

    Que de stress tout ça… j’ai 22 ans je ne travail pas et j’en nest AUCUNE idée de voie professionnel, par dépit j’ai fait du ménages à domicile et quel horreur cela a était. des études de commerce qui ne Me plaisait pas ( je n’est pas de bac) on m’a toujours dit qu’en javais des capacités mais rien ne m’intéresse suffisamment. Je vais très vite devoir trouver du travail si je veux m’en lettre en ménage mais sa sera au mieu. Du ménage ou du travail à la chaîne ennuie usine… j’ai peur j’en ne vue pas vivre comme Sa. Je suis asser fragil psychologiquement, après des anesthésie de recherches infructueuse dans plein de domaine. Pôle emplois ne m’aide pas ni la mission local. Je sais que j’en ne tiendrais pas 40 ans dans un métier que j’exècre. Que faire selon vous? Mes proches s’impatiente et je comprend, je précise que je n’est qu’en peut de soutien moral et aucun ou presque financier. Je voulais passer une équivalence au bac mais je ne remplie pas les critères sans bac je suis bloquer de toute façon sinon j’adore les animaux mais à mon a moin démanger en très grande agglomération le métier de toiletteur n’a pas de déboucher, vétérinaire ou assistante vétérinaire je ne supporterais pas, et même que de travail de travailler la protection animale. Sauf en tant qu’avocate, enfaite sa ma toujour intéresser mais je n’est jamais eu le moindre soutient alors j’ai vite laisser tomber maintenant c’est trop tard

    reply

Add a Comment