Peur de décevoir
0
139
0
139

Peur de décevoir : 6 stratégies pour enfin vivre selon ses choix

Accueil > Articles divers > Peur de décevoir : 6 stratégies pour enfin vivre selon ses choix

Dépasser la peur de décevoir est une condition sine qua non pour atteindre vos objectifs et vivre la vie dont vous rêvez. Cette peur de ne pas être à la hauteur, qu’elle soit ponctuelle chez certains ou omniprésente pour d’autres, est effectivement un frein à l’épanouissement personnel.

Heureusement, il est tout à fait possible de surmonter cette peur. Pour ce faire, vous devez apprendre à lâcher prise et à vivre au moment présent. Bien évidemment, vous devez aussi accepter l’échec comme étant une étape vers le succès. Mais surtout, privilégiez l’authenticité. Tout cela n’est possible que si vous travaillez d’abord sur votre confiance en soi.

Peur de décevoir : d’autres peurs à l’origine de son existence

Derrière votre peur de ne pas être à la hauteur, de vous décevoir ou de décevoir les autres se cachent d’autres peurs plus profondes. Des peurs qui remontent à votre enfance et qui se sont développées au cours de votre existence jusqu’à aujourd’hui. Bien évidemment, il convient de souligner qu’elles ne sont pas innées. Elles se sont créées à partir des circonstances, des événements ainsi que de la façon dont la société et les parents éduquent chaque enfant.

plaire aux autres

La peur du rejet, facteur de la peur de décevoir

C’est plus fort que vous, dès que quelqu’un vous demande un service, vous ne pouvez pas dire non. Que ce soit votre conjoint(e) qui le demande, vos collègues ou les membres de votre famille, il vous est difficile de refuser en pensant à ce qu’il pourrait penser de votre personne.

La vérité est que vous avez peur du rejet et du regard des autres. Vous vous dites que si jamais vous n’acceptez pas de réaliser les services que les gens vous demandent, ils n’auront plus besoin de vous. Ainsi vous vous pliez en quatre pour leur plaire. La peur de décevoir est tellement forte que vous priorisez les besoins des autres au détriment des vôtres.

Tout cela parce que la perfection est la référence pour la société. Dès l’enfance, les parents apprennent à leurs enfants que les erreurs et les échecs ne sont pas permis. Qu’il ne faut pas faire ceci, et cela, au risque de décevoir papa et maman ! Ces remarques qui semblent instructives et inoffensives touchent votre « moi profond ». Ces croyances limitantes sont enregistrées par le subconscient de sorte qu’à partir de là, le désir de plaire aux autres devient omniprésent pour se sentir apprécié.

La peur de décevoir est issue de la peur de l’abandon

  • « Si je ne fais pas ce que mon partenaire veut, il me quittera. »
  • « Si je ne suis pas à la hauteur des attentes de mes amis, de mon entourage, ils me remplaceront. »

Ce ne sont que des exemples de pensées qui traversent l’esprit des personnes qui ont peur de l’abandon. Au point qu’ils ont tendance à radicalement changer leurs personnalités pour être aimés et ne pas engendrer la déception chez autrui, particulièrement chez un individu du sexe opposé.

La peur de l’abandon et la peur de décevoir sont nées suite à un abandon réel vécu dans l’enfance. Une personne en qui l’enfant avait confiance a coupé les liens sans qu’il comprenne pourquoi. Cette blessure crée chez lui une sensation d’insécurité constante. Pour éviter que l’incident se reproduise dans le présent, il se comportera toujours en fonction des attentes et des exigences des autres.

6 stratégies efficaces pour vaincre la peur d’engendrer la déception

Certes, le désir de plaire et de conquérir l’attention des autres est inscrit dans la nature humaine. Néanmoins, il faut à tout prix vaincre la peur de décevoir qui se cache derrière cela, et ce, afin de retrouver votre confiance en soi et vivre votre vie comme vous le souhaitez vraiment.

Je vous livre alors ces six stratégies pour en finir avec la peur d’engendrer la déception chez autrui.

Lâchez prise

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, aie confiance en ce qui sera. » Bouddha

Comme vous l’avez lu, la peur de ne pas être à la hauteur nait des croyances limitantes et des blessures du passé. Voilà pourquoi vous avez besoin de vous libérer de ces poids pour dépasser la peur de décevoir.

Le lâcher-prise s’effectue en trois étapes distinctes.

  • Premièrement, vous devez vous poser les bonnes questions : pourquoi avez-vous tellement peur de ne pas être à la hauteur ou de décevoir les autres ? Écrivez sur un papier ces raisons. Cela va vous permettre de prendre conscience à quel point la plupart de ces raisons sont complètement éloignées de la réalité.
  • Puis, apprenez à relativiser. Souvenez-vous que plaire à tout le monde est impossible. Même si vous faites tous les efforts du monde pour les satisfaire, ce ne sera jamais suffisant. C’est pourquoi la peur de décevoir risque de vous suivre toute votre vie. Qui plus est, vous êtes au monde pour accomplir votre mission de vie et non pour plaire à qui que ce soit.
  • Enfin, installez-vous dans un endroit calme propice à la méditation. Faites le vide et prenez une grande respiration profonde. Reconnectez-vous avec vous-même. Laissez les émotions négatives partir.

En lâchant prise, la peur d’engendrer la déception disparaît, car vous savez que vous ne pouvez pas tout contrôler. Spécifiquement, vous n’avez pas le pouvoir de contrôler ce que les gens ressentent et éprouvent.

travailler sa confiance en soi

Surmonter la peur de décevoir : vivez dans l’instant présent

« Si vous êtes dépressif, vous vivez dans le passé. Si vous êtes anxieux, vous vivez dans le futur. Et si vous êtes en paix, vous vivez dans le présent. » Lao Tseu

Pour vivre sans constamment avoir peur, vivez dans le moment présent. Apprenez à être dans l’ici et le maintenant. Vous ne pensez ni au passé ni à ce que les autres vont penser de vous et de vos choix dans le futur. Vous vous concentrez uniquement sur le présent. Donc, vous n’avez pas peur de décevoir.

Comment faire pour apprécier le moment présent ?

  • Faites une chose à la fois pour reporter toute votre attention sur cette activité.
  • Pratiquez des activités que vous aimez pour faciliter la concentration.
  • Éloignez-vous de tous les éléments qui pourraient vous perturber au cours d’une discussion et dans la réalisation d’une tâche à l’instar des écrans.
  • Mettez-vous au yoga, à la sophrologie, à la méditation
  • Vivez la vie que vous désirez. Quand vous mettez vos attentes en avant et non celles des autres, vous oubliez naturellement la peur d’engendrer la déception chez qui que ce soit.

Dépasser la peur de décevoir : acceptez la possibilité de l’échec

« Ne crains pas l’échec. Ce n’est pas l’échec, mais le manque d’ambition qui est un crime. Avec des objectifs élevés, l’échec peut être glorieux. » Bruce Lee

La peur de l’échec engendre la peur de ne pas être à la hauteur. Parfois, vous n’arrivez pas à réaliser vos projets parce que vous êtes effrayés à l’idée de décevoir les autres qui ont foi en votre potentiel. C’est ainsi qu’avant même d’avoir essayé, vous faites marche arrière. D’ailleurs, avec cet esprit craintif, tout est déjà perdu d’avance.

Vous arriverez à vaincre la peur de décevoir les autres quand vous accepteriez finalement qu’échouer n’est pas un crime. Bien au contraire, la réussite est une succession d’échec. Sans cette dernière, vous ne pouvez pas améliorer votre vie. C’est grâce aux vertus de l’échec que l’on apprend de nos erreurs et que l’on ne les reproduit plus. C’est comme le bien qui n’existe pas sans le mal.

Au lieu de voir vos précédents échecs comme une faiblesse, un obstacle, considérez-les plutôt comme votre motivation pour réussir. En somme, votre désir de réussir doit être plus grand que votre peur d’échouer. C’est ainsi que vous arriverez à dompter la peur de décevoir.

Alors, apprenez à accepter la possibilité de l’échec tout comme vous appréciez la perspective de la victoire. Dites-vous que oui, c’est possible, mais ce n’est pas une fatalité. Cela ne doit en aucun cas vous arrêter dans la réalisation de vos rêves.

Cessez de plaire aux autres, soyez authentique

« Reste toi-même ! De toute façon, tu ne peux pas plaire à tout le monde et tu ne peux pas non plus t’adapter à chacun, mais il y aura toujours des gens qui t’apprécieront pour ce que tu es. »

Vous êtes humains. Vous êtes imparfaits. La peur de décevoir ne vous affecte pas lorsque vous restez authentique. Vous avez commis des erreurs et vous en ferez d’autres à l’avenir. Ce n’est pas pour autant que vous n’êtes pas digne d’amour et que vous allez décevoir les autres. Ils en font autant que vous. Et cela, il est important de vous en rappeler. La perfection n’existe pas sur terre. Cela reste une quête.

Pour demeurer fidèle à votre personnalité, au quotidien, ayez le réflexe de :

  • être toujours sincère envers vous-même et envers les autres (même si au début, vous avez peur de décevoir les autres) ; c’est à force de vous affirmer qu’elle disparaîtra progressivement ;
  • exprimer vos ressentis : la joie, la colère, la tristesse, etc. ;
  • écouter votre voix intérieure pour prendre vos décisions dans la vie privée et professionnelle.

Tant que vous restez vrai envers vous-même et les autres, vous n’aurez pas cette peur de ne pas être à la hauteur. Parce que vous savez que vous n’avez pas à plaire qui que ce soit.

Travaillez votre confiance en soi

« Là où règnent force intérieure et confiance en soi, disparaissent méfiance, peur et doute. » Dalaï-Lama

La peur de décevoir vient aussi d’un manque de confiance en soi. À chaque fois que vous prévoyez d’accomplir quelque chose, une voix assassine remet en cause vos choix et vos décisions.

  • Et si je ne réussissais pas le test ?
  • Si je n’étais pas embauché ?
  • Si mes tenues vestimentaires ne plaisaient pas ?

Tant de remise en question qui conduit à la peur de ne pas être à la hauteur et à l’échec. Et cela parce que vous avez une très mauvaise estime de vous-même. Il faut donc travailler votre confiance en soi pour faire de la peur de décevoir une force et non une faiblesse. Voici comment.

Identifiez vos points forts et vos points faibles en les inscrivant sur un cahier. Puis, d’une part, renforcez vos compétences. D’autre part, contournez vos faiblesses en enrichissant vos connaissances. Plus vous connaissez un domaine, plus vous excellez dans celui-ci. De même, plus vous pratiquez une discipline, plus vous êtes apte à la maîtriser. De ce fait, vous serez capables d’atteindre vos objectifs. Rien ne peut vous faire peur et vous limiter quand vous savez ce que vous valez et ce que vous pouvez accomplir.

Dompter la peur de décevoir : ne prenez pas tout personnellement

Selon le livre intitulé « Les 4 accords toltèques » de Don Miguel Ruiz, il ne faut jamais faire une affaire personnelle des paroles et des actes des autres. Ce que les autres disent de vous ne définit en aucun cas ce que vous êtes. C’est simplement l’image qu’ils ont de vous et non pas la réalité. Ils sont responsables de ce qu’ils pensent. Cela leur appartient et vous n’avez pas besoin d’avoir peur de leurs jugements, quels qu’ils soient.

Lorsque vous n’avez pas peur des jugements des autres, vous n’avez pas peur de décevoir un tel ou un tel. Écoutez ce qu’ils ont à dire, mais ne laissez pas leurs mots vous atteindre. Au plus profond de vous-même, vous savez qui vous êtes.

Ainsi, faites de la peur votre amie. Accueillez-la et soyez consciente de sa présence. Toutefois, ne la laissez pas vous déstabiliser. Faites-en plutôt un challenge. Un défi que vous relevez chaque jour. Vous vous prouvez à vous-même que vous êtes capable d’atteindre tous vos objectifs et de vivre selon vos choix.

Et vous ? Quels sont vos techniques pour surmonter la peur de décevoir ? Faites-nous part de vos stratégies dans les commentaires et n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux s’il vous a plu.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...